Connexion  •  M’enregistrer

2 septembre 1945, capitulation du Japon

Moins connue que les batailles du front Européen, la guerre du Pacifique n'en reste pas moins tout autant meurtrière et décisive dans la fin de la seconde guerre mondiale.
MODERATEUR ; alfa1965

Re: 2 septembre 1945, capitulation du Japon

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 05 Sep 2019, 15:03

J'ai toujours lu que les Japonais avaient repéré l'Enola Gay... avion isolé au-dessus de l'objectif.
C'est intense pour un bombardement conventionnel par un seul bombardier.

Trois jours plus tard... Nagasaki.
Les Japonais n'ont pas du croire longtemps qu'il s'agissait d'une arme conventionnelle.

Quant à la puissance de l'atome... les scientifiques locaux ont bien dû avoir la puce à l'oreille ??
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10067
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: 2 septembre 1945, capitulation du Japon

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de brehon  Nouveau message 05 Sep 2019, 15:55

Bonjour,
pierma a écrit:Exact, il était absent en mer de Corail - j'ignore pourquoi - mais quels autres engagements importants a-t-il manqué ?

Il était absent de la mer de Corail car il participait juste avant au "Raid Doolitle" en protection du Hornet et n'aura pas le temps de rallier avant la fin de la bataille.
Pour les engagements qu'il a manqués, il faudrait définir ce qu'est un engagement "important", en faire la liste et comparer avec ceux auxquels il a participé.

pierma a écrit:Les porte-avions n'ont pas été engagés, ni d'un côté ni de l'autre, dans les batailles navales autour de Guadalcanal.

Si, les batailles des Salomon Orientales et de Santa Cruz étaient liées à la campagne de Guadalcanal

pierma a écrit:Je pensais que le surnom de "survivant du Pacifique" provient du fait qu'il était déjà actif avant Pearl Harbor et qu'il l'est resté jusqu'au bout (périodes de réparation exceptées) ?

Ce surnom est connu en France à cause du livre de Georges Blond. Je ne suis pas sûr qu'il soit appelé ainsi aux USA. C'est la lecture de ce livre, entre autres, que j'ai lu à 13-14 ans qui m'a donné le goût de la marine. À l'époque je ne connaissais pas le pedigree de l'auteur :mrgreen: .

pierma a écrit:(C'est bien le seul porte-avion dans ce cas, sauf erreur, mais je me demande s'il n'y a pas eu un ou plusieurs cuirassés qui ont également réussi ce parcours, après avoir survécu à Pearl Harbor.)

Non, ce n'est pas le seul PA dans ce cas. Il y a aussi le Saratoga, qui sera même à un moment (bref heureusement) le seul PA US opérationnel dans le Pacifique, ainsi que le Ranger qui, lui, était dans l'Atlantique.
Et, comme tu le dis, il y a d'autres bâtiments dans ce cas: cuirassés, croiseurs, destroyers.

Mais bon, cela nous éloigne un peu de la signature de la capitulation du Japon. :?
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8189
Inscription: 14 Déc 2009, 16:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


Re: 2 septembre 1945, capitulation du Japon

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 05 Sep 2019, 16:37

brehon a écrit,
pierma a écrit:Je pensais que le surnom de "survivant du Pacifique" provient du fait qu'il était déjà actif avant Pearl Harbor et qu'il l'est resté jusqu'au bout (périodes de réparation exceptées) ?

Ce surnom est connu en France à cause du livre de Georges Blond. Je ne suis pas sûr qu'il soit appelé ainsi aux USA. C'est la lecture de ce livre, entre autres, que j'ai lu à 13-14 ans qui m'a donné le goût de la marine. À l'époque je ne connaissais pas le pedigree de l'auteur :mrgreen: .

Les différents surnoms de l’U.S.S. Enterprise (CV-6) :
The Big E
Lucky E
The Grey Ghost
The Galloping Ghost

Mais il est vrai que cela est un tantinet HS par rapport à la capitulation du Japon.
Amicalement
Prosper ;) ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 74023
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: 2 septembre 1945, capitulation du Japon

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de NIALA  Nouveau message 05 Sep 2019, 16:42

BB63 MISSOURI 1945 9 2 en baie de Tokyo (2).jpg
BB63 MISSOURI 1945 9 2 en baie de Tokyo (2).jpg (75.46 Kio) Vu 238 fois


BB63 MISSOURI 1945 9 2 japan surrender.jpg
BB63 MISSOURI 1945 9 2 japan surrender.jpg (110.25 Kio) Vu 238 fois


BB63 Missouri 2 septembre 1945.PNG
BB63 Missouri 2 septembre 1945.PNG (280.13 Kio) Vu 238 fois


Trois vue du cuirassé US BB63 Missouri lors de la signature de la capitulation japonaise à bord le 2 septembre 1945 en baie de Tokyo.

Alain

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1006
Inscription: 05 Mar 2018, 17:27
Région: PACA
Pays: FRANCE

Voir le Blog de NIALA : cliquez ici


Re: 2 septembre 1945, capitulation du Japon

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 05 Sep 2019, 16:57

pierma a écrit:
Loïc Charpentier a écrit:
pili a écrit:Les japonais, dans les heures qui ont suivi Hiroshima, cherchaient à savoir s'ils avaient été victimes d'une ou de plusieurs bombes (Presse, sur site Gallica).


Après un relatif bref moment d'incertitude, les Japonais, dans les heures qui avaient suivi le bombardement de Hiroshima, avaient très vite fait le rapprochement avec une explosion nucléaire, et, dans l'éventualité où ils auraient eu un doute, les communiqués radio américains avaient été volontairement explicites. ;)

Rapprochement avec une explosion nucléaire ? Ils ignoraient tout de ce que ça pouvait être. (Comme tout le monde.)
Je pense plutôt que les militaires ont dû mettre un certain temps à acquérir la conviction qu'il s'agissait d'une bombe unique : tout était dévasté, et recouper les témoignages des témoins survivants a dû prendre du temps.

Quant à croire les radios américaines...


Que nenni! Il ne faut pas prendre les "scientifiques" nippons de l'époque... que pour d'aimables "burnes"! ;) Le Japon n'avait, certes, ni les moyens techniques, ni les moyens financiers, pour réaliser "la bombe atomique", mais son principe d'élaboration et ses conséquences "probables", en cas d'explosion, elles, étaient, déjà, bien connus & appréhendées. Il n'avait fallu que quelques heures, après le désarroi légitime & logique de la "nouveauté", pour que les physiciens "militaires" nippons tirent leur propres conclusions. Tous les rapports d'observation de la DCA japonaise indiquaient que Hiroshima, au moment de l'explosion, n'avait été survolée que par deux - le B-29 de largage "Elona Bay" et son pendant, preneur de clichés -, ou, au plus, trois appareils! Pas la moindre vague de bombardiers, au point que la défense anti-aérienne japonaise s’apprêtait ou avait, déjà, signalé la fin de l'alerte!

Quand les américains avaient annoncé, très officiellement, dans la journée du 6 août, par voie de radio, qu'ils venaient de procéder au largage d'une bombe atomique sur Hiroshima, il n'y avait pas la queue du moindre soupçon de pipeautage et ce n'était pas tombé dans l'oreille d'un sourd, du côté des scientifiques nippons, qui avaient très vite fait le nécessaire pour faire remonter leurs infos vers l'Armée. Le mystère restait sur le nombre de bombes atomiques que pouvait, éventuellement, détenir l'armée américaine ; en fait, à l'époque, elle n'en avait que deux - trois en incluant l'essai de Los Alamos! -, la seconde sera larguée sur Nagasaki, le 9 août 1945, soit trois jours après celle d'Hiroshima, en ayant pour effet immédiat et volontaire d'interrompre, définitivement, les (classiques et traditionnelles) atermoiements & tergiversations diplomatiques, à propos des conditions de la reddition nippone.

Il faudra, à peu de choses près, un an, aux Américains, pour pouvoir "fabriquer" deux nouvelles bombes atomiques, testées, à l'été 1946, à Bikini.

Côté américain, çà avait été un magistral coup de poker "stratégique" réussi, abstraction faite des dégâts et de ce qu'a généré, depuis lors, sur les populations, l'angoisse d'un bombardement atomique.

A peu de choses près, certains bombardements, comme, par exemple, celui de Dresde, avaient été, humainement, très largement, aussi meurtriers, mais, dans la mémoire humaine, ils étaient le résultat de vagues successives de plusieurs centaines de bombardiers... en aucun cas, d'un ou deux B-29 "en maraude"! Il s'agit d'un paramètre psychologique très important à prendre en compte et qui perdure, encore, de nos jours, sachant que, avec un seul bombardier et une unique bombe de 18 kilotonnes, on avait pu dézinguer, sans problème, un ville de 300 000 habitants ! Çà explique, aussi, la mesure et la raison qui avaient fait règls chez les américains et les soviétiques durant "La Guerre Froide", aucun des deux, en dépit de leur arsenal, ne voulant en arriver à cette extrémité cataclysmique, totalement, préjudiciable aux deux partis! On se fait peur, mais çà s'arrête là ! Directement, c'est le "bienfait" très relatif (!) des deux largages atomiques américains sur le Japon!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3681
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: 2 septembre 1945, capitulation du Japon

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de pierma  Nouveau message 05 Sep 2019, 19:31

Merci pour ces informations, je pensais que les militaires japonais avaient traîné à reconnaître les faits et à les confirmer à l'empereur.
Sur la bombe de Nagasaki, on pourrait discuter de son utilité, mais je pense effectivement que le "bluff" américain était quasiment obligatoire, faute d'autre bombe en réserve.

Et je partage totalement l'idée que ce bombardement nucléaire à été un "bienfait" indirect, parce que le monde entier, y compris - tant bien que mal pour certains - les militaires, a compris de quelle apocalypse il s'agissait.

vétéran
vétéran

 
Messages: 1149
Inscription: 16 Jan 2011, 19:04
Région: Franche-Comté
Pays: France

Voir le Blog de pierma : cliquez ici


Re: 2 septembre 1945, capitulation du Japon

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 05 Sep 2019, 20:21

A peine après avoir posé le pied sur le sol nippon, à la fin août 1945, les techniciens de la cellule "atomique" US s'étaient empressés de prendre contact avec leurs "homologues" japonais - quitte à les foutre en tôle, après! - , car, eux seuls, disposaient des mesures et constats terrestres, effectués dans les toutes premières heures des deux explosions, paramètres qui n'avaient pas pu être collationnés après l'unique tir d'essai de Los Alamos!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3681
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: 2 septembre 1945, capitulation du Japon

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de alain adam  Nouveau message 09 Sep 2019, 21:09

Dog Red a écrit:J'ai toujours lu que les Japonais avaient repéré l'Enola Gay... avion isolé au-dessus de l'objectif.
C'est intense pour un bombardement conventionnel par un seul bombardier.

Trois jours plus tard... Nagasaki.
Les Japonais n'ont pas du croire longtemps qu'il s'agissait d'une arme conventionnelle.

Quant à la puissance de l'atome... les scientifiques locaux ont bien dû avoir la puce à l'oreille ??


De mémoire tous les jours quelques B29 spécialisés patrouillaient a haute altitude pour des relevés météo et de la reco aérienne photographique. Vu la vitesse et l'altitude des engins il était difficile de les avoir par la chasse et demandait plus d’énergie que de résultats . Donc la patrouille "enola gay" n'a pas généré d'envoi d'intercepteurs.

Alain
Armée de Terre Française 1940
http://atf40.fr/

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2599
Inscription: 06 Aoû 2013, 00:13
Région: rhone
Pays: france

Voir le Blog de alain adam : cliquez ici


Re: 2 septembre 1945, capitulation du Japon

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 09 Sep 2019, 21:52

alain adam a écrit:De mémoire tous les jours quelques B29 spécialisés patrouillaient a haute altitude pour des relevés météo...


C'est bien ce que j'avais lu.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10067
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: 2 septembre 1945, capitulation du Japon

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de thucydide  Nouveau message 14 Sep 2019, 23:14

Loïc Charpentier a écrit:A peu de choses près, certains bombardements, comme, par exemple, celui de Dresde, avaient été, humainement, très largement, aussi meurtriers, mais, dans la mémoire humaine, ils étaient le résultat de vagues successives de plusieurs centaines de bombardiers... en aucun cas, d'un ou deux B-29 "en maraude"! Il s'agit d'un paramètre psychologique très important à prendre en compte et qui perdure, encore, de nos jours, sachant que, avec un seul bombardier et une unique bombe de 18 kilotonnes, on avait pu dézinguer, sans problème, un ville de 300 000 habitants !

Dans son journal, un document qui lui est destiné en propre et qui est dénué de toute propagande, vu l'auteur je n'écris pas cela pour rien, goebbels note près de 300000 morts pour Dresde.
Il faut rappeler que la ville regorgeait de réfugiés de toutes les contrés de Prusse orientale et des annexions polonaises.....

vétéran
vétéran

 
Messages: 1276
Inscription: 05 Fév 2016, 00:15
Région: paca
Pays: france

Voir le Blog de thucydide : cliquez ici


Précédente

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA GUERRE EN ASIE ET DANS LE PACIFIQUE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  80° Anniversaire - 1er septembre 1939: le début de la Seconde Guerre mondiale 
il y a 1 minute
par: François 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 20 
il y a 3 minutes
par: dominord 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 16 
il y a 8 minutes
par: François 
    dans:  Union entre la France et le Royaume-Uni 
il y a 22 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Les Uniformes de l’Armée Chinoise : 
il y a 45 minutes
par: iffig 
    dans:  LA BATAILLE DES HAIES VUE DU CIEL 
il y a 49 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 17 
Aujourd’hui, 13:53
par: iffig 
    dans:  TRACES DE GUERRE 
Aujourd’hui, 13:07
par: Loïc Charpentier 
    dans:  "Voyage à travers la France occupée 1940-1945" 
Aujourd’hui, 12:21
par: tistou48 
    dans:  Après 70 ans dans un coffre-fort, le journal intime de la «Anne Frank» polonaise enfin publié 
Aujourd’hui, 01:24
par: carcajou 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités


Scroll