Connexion  •  M’enregistrer

Camp d'internement de Ferramonti

De l'opération T4 à la solution finale, la dictature nazie atteint un degré d'horreur jamais atteint dans l'histoire moderne. Juifs, homosexuels, communistes, dissidents, Tziganes, handicapés sont euthanasiés, déportés, soumis à des expériences médicales.
MODÉRATEUR : Gherla, Frontovik 14

Camp d'internement de Ferramonti

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 30 Déc 2018, 00:41

170221133212X6eF8.png
170221133212X6eF8.png (532.48 Kio) Vu 284 fois

Traduction sur le camp d'internement de Ferramonti en Calabre.

Le début de l'activité du camp de Ferramonti a commencé le 20 juin 1940 lorsqu'un premier petit groupe de 160 Juifs est venu de Rome . En 1943, au moment de sa libération, il y avait 1 604 internés juifs et 412 non-juifs dans le camp.

La décision de placer le camp dans une région malsaine et touchée par le paludisme ne découle pas vraiment d'une raison politique / raciale, mais d'un intérêt économique de la part du constructeur, Eugenio Parrini, très proche d'importants hiérarques fascistes [2] . Son entreprise était déjà présente à Ferramonti où il avait achevé les travaux de remise en état. Ayant dû construire le camp de concentration, Parrini s'est assuré d'utiliser à cet effet le site déjà présent sur le site et la caserne abritant le premier groupe de Juifs était en réalité la caserne précédemment utilisée par les travailleurs engagés dans la remise en état. Eugenio Parrini, également constructeur du camp de concentration de Pisticci, a imposé à Ferramonti son propre magasin d'alimentation sous régime de monopole [2]. Le champ était infesté d'insectes [2] et consistait en 92 hangars situés dans un périmètre d'environ 160 000 m² près de la rivière Crati . Il y avait des entrepôts de 335 m², avec deux dortoirs de 30 lits, et des entrepôts de 268 m², qui abritaient huit familles de cinq ou douze familles de trois.

Compte tenu de sa nature de lieu de détention, avec une structure de caserne et une clôture en bois surmontée d’une ligne de fil de fer barbelé, les conditions de vie sur le terrain sont toutefois restées discrètes et humaines. Aucun des internés n'a été victime de violence ou n'a été directement déporté par Ferramonti en Allemagne. Au contraire, les autorités du camp n'ont jamais répondu aux demandes allemandes. Seules les personnes déportées qui, ayant demandé un transfert de Ferramonti vers un lieu de détention gratuit dans certains centres du nord de l'Italie, se sont retrouvées sous occupation allemande après septembre 1943. Ferramonti n'était donc en aucun cas un camp de transit bière blondeAllemands. En raison de cette caractéristique particulière, l'historien juif anglais Jonathan Steinberg a défini le domaine de Ferramonti comme "le plus grand kibboutz du continent européen".

En fait, les seules victimes de mort violente dans le camp ont été quatre victimes de mitraillette par un combattant alliélors d’un duel avec un avion allemand survolant le terrain (27 août 1943). Les internés pouvaient recevoir de la nourriture et du courrier de l'extérieur et, dans le camp, ils avaient toujours la liberté de s'organiser en élisant leurs propres représentants, de disposer d'une infirmerie avec une pharmacie attenante, d'une école, d'un jardin d'enfants, d'une bibliothèque, d'un théâtre et leurs propres lieux de culte (deux synagogues, une chapelle catholique et une autre église grecque orthodoxe). Plusieurs couples se sont formés et se sont mariés dans le camp, où 21 enfants sont nés. Pour confirmer cette histoire d'humanité, les rapports des officiers du Royaume-Uni entrés dans Ferramonti en 1943 décrivaient le champ de Ferramonti plus comme un petit village que comme un camp de concentration. Toujours basé sur leurs relations, le L'incidence des décès dus à des causes naturelles à Ferramonti était faible: 8 à 12 décès pour 2 000 personnes. Les Juifs décédés dans le camp étaient régulièrement enterrés à la fois dans le petit cimetière catholique de Tarsia (16 tombes enregistrées, mais seulement 4 sont encore présentes) et dans le cimetière de Cosenza (21 tombes enregistrées et toutes présentes), où il est encore possible de voir le site. leurs tombes.

Le camp était sous la responsabilité du ministère de l' Intérieur et dirigé par un commissaire de la sécurité publique , mais la supervision externe a été confiée à MVSN. Pour le travail d'humanisation des conditions de vie des détenus effectué par les officiers de police qui se relayaient au commandement (Paolo Salvatore en premier lieu, puis Léopoldo Pelosio et Mario Fraticelli) et l'aumônier du camp, le père capucin Fra Callisto Lopinot, il y a eu diverses frictions entre les autorités de police et la milice, ce qui a causé des problèmes aux fonctionnaires eux-mêmes. Le premier directeur, Paolo Salvatore, se distingua par son importance et son humanité et fut exclu du camp au début de 1943 en raison d'une attitude excessivement permissive à l'égard des internés [3].. Le capucin frère Lopinot s'est prêté au secours de tous, sans distinction de croyance ni de religion. Gaetano Marrari, le maréchal des champs, se souvient des internés avec une grande affection pour son humanité.

Les internés ont reçu une assistance continue de DELASEM , l'institution d'assistance aux réfugiés créée en 1939 par l'Union des communautés juives italiennes avec l'autorisation du gouvernement fasciste lui-même. La "Mensa dei bambini" de Milan, dirigée par Israël Kalk, y était également présente. Le soutien apporté par le Vatican par l'intermédiaire du capucin frère Lopinot était également très important, de même que l'aide apportée par Karel Weirich avec son organisation de soutien aux Juifs tchécoslovaques (Opera San Venceslao).

Avec la détérioration de la situation économique générale de l'Italie pendant la guerre, les conditions de vie dans le camp sont également devenues de plus en plus difficiles. À partir de l'été 1942, il a été accordé à tous les détenus qui souhaitaient obtenir l'autorisation de travailler à l'extérieur du camp pour compléter les rations alimentaires insuffisantes. Il est également important de rappeler les relations d'entraide et de solidarité entre les internés et la population de Tarsia. [4]



La libération
Le 14 septembre 1943 , alors à une courte distance de l'armistice, le camp est libéré de l'allié avancé, rejoint par l'avant-garde britannique et parvient quelques jours auparavant à convaincre une colonne nazie de la division blindée Hermann Goering de ne pas entrer sur le terrain organiser une fausse épidémie de typhus. De nombreux internés s'étaient dispersés pour une plus grande sécurité dans les villages environnants [12].

Après la libération, le camp est resté ouvert sous une direction juive, supervisée par les Britanniques, jusqu'à la fin de la guerre. Beaucoup d'anciens internés ont suivi les forces armées alliées. En mai 1944, un groupe d’environ 350 d’entre eux s’est embarqué de Tarente pour la Palestine ; 1000 quittent Naples le 17 juillet 1944 pour se rendre aux États-Unis, où ils sont internés quelque temps au camp Oswego, dans l' État de New York , avant de se voir accorder le droit de résidence dans le pays.
Fichiers joints
170221133227HmVaQ.png
170221133227HmVaQ.png (1.1 Mio) Vu 284 fois
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6928
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Camp d'internement de Ferramonti

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 30 Déc 2018, 16:01

Merci pour l'information Alex.
J'ignorais l'existence de ce camps d'internement
Bien amicalement
Prosper ;) ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 71984
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Camp d'internement de Ferramonti

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de kfranc01  Nouveau message 30 Déc 2018, 18:15

::Merci:: Merci Alex pour ce partage.

Je ne connaissais pas non plus cette histoire particulière.

Est-ce un exemple isolé ou tous les camps en Italie furent géré avec cette humanité ?
Le meilleur apéro n'est pas nécessairement le plus cher, c'est celui que l'on partage !

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12132
Inscription: 04 Fév 2017, 15:27
Localisation: Picardie
Région: Oise
Pays: France

Voir le Blog de kfranc01 : cliquez ici


Re: Camp d'internement de Ferramonti

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 30 Déc 2018, 18:26

Ce camp était destiné à recueillir les juifs étrangers, je crois qu'il y en a un autre. J'avais raconté l'odyssée d'un navire chargé de réfugiés juifs recuellis par la marine italienne et internés dans ce camp.
viewtopic.php?f=49&t=42993&p=556894&hilit=Ferramonti#p556894
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6928
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Camp d'internement de Ferramonti

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 30 Déc 2018, 18:33

Je n'avais pas le temps de traduire mais la traduction de Google est imparfaite . Il y avait aussi des camos en Campanie aussi.
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6928
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Camp d'internement de Ferramonti

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de thucydide  Nouveau message 09 Jan 2019, 15:18

alfa1965 a écrit:Les internés ont reçu une assistance continue de DELASEM , l'institution d'assistance aux réfugiés créée en 1939 par l'Union des communautés juives italiennes avec l'autorisation du gouvernement fasciste lui-même. La "Mensa dei bambini" de Milan, dirigée par Israël Kalk, y était également présente. Le soutien apporté par le Vatican par l'intermédiaire du capucin frère Lopinot était également très important, de même que l'aide apportée par Karel Weirich avec son organisation de soutien aux Juifs tchécoslovaques (Opera San Venceslao).

La situation est tout de même ambigu entre un pouvoir qui veut laisser des gages aux allemands et tout en laissant une grande liberté à des associations juives et des groupes fascistes juifs de continuer leur activité en sous main.

vétéran
vétéran

 
Messages: 1126
Inscription: 05 Fév 2016, 00:15
Région: paca
Pays: france

Voir le Blog de thucydide : cliquez ici


Re: Camp d'internement de Ferramonti

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 09 Jan 2019, 15:57

Je pense que Mussolini ne voulait pas que les Allemands s'immiscent dans les affaires intérieures italiennes. Ribbentrop était venu à Rome pour s'occuper des juifs de Yougoslavie et Mussolini l'avait éconduit.
Mais les lois raciales de 1938 sont le fait du régime et de la volonté de Mussolini
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6928
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici



Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers DEPORTATION ET SOLUTION FINALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 15 
il y a 36 minutes
par: champ de blé 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 16 
il y a 39 minutes
par: François 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 20 
il y a 41 minutes
par: François 
    dans:  [DU 1er MAI 2019 au 30 JUIN 2019]les Cathédrales et autres édifices religieux pendant le conflit 
il y a 51 minutes
par: champ de blé 
    dans:  Paras Allemands en Lorraine en mai 44 ? 
Aujourd’hui, 07:40
par: Loïc Charpentier 
    dans:  cotes de fentes de vision FT 
Aujourd’hui, 07:15
par: frontovik 14 
    dans:  Des nostalgiques du 3e Reich s'invitent aux manifestations du D-DAY 2019 
Aujourd’hui, 07:01
par: frontovik 14 
    dans:  LE MASSACRE DES SERBES DE CROATIE 
Aujourd’hui, 04:58
par: pili 
    dans:  petit quiz de culture générale en voie d'extinction 
Hier, 22:51
par: Aldebert 
    dans:  Dunkerque opération Dynamo 
Hier, 22:39
par: BSM44 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: frontovik 14 et 71 invités


Scroll