Connexion  •  M’enregistrer

Galeazzo Ciano

Cette rubrique est consacrée uniquement aux Personnages les plus importants du conflit, militaires et/ou politiques.
MODÉRATEUR : gherla

Galeazzo Ciano

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 26 Déc 2012, 21:31

Galeazzo CIANO
Image
Né à Livorno le 18 mars 1903, Galeazzo est le fils de Costanzo héros de Buccari (avec d'Annunzio), anobli par Vittorio Emanuele III en 1923 (comte de Cortellazzo).
Licencié en droit, il commence sa carrière politique comme vice-consul en Chine et à Rio. Il épouse Edda Mussolini le 24 avril 1930. Nommé chef de bureau de presse du Duce en 1933, il partira comme volontaire en août 1935 en Ethiopie pour prendre le commandement de la 15ème escadrille de bombardement à Asmara.
Le 9 juin 1936, il est nommé ministre des Affaires Etrangères. Il est responsable de l'intervention italienne en Espagne et de l'annexion de l'Albanie pour contrer l'influence allemande dans les Balkans-en compensation de l'annexion de la Tchécoslovaquie par le III Reich-
Le 10 août 1939 est une date importante dans la vie de Ciano, après des discussions houleuses avec Ribbentropp à Salzburg il retourne à Rome dégouté des allemands, il avait saisi la gravité de la situation dans toute son ampleur. Désormais il fera tout pour maintenir son pays dans la non-belligérance et aussi en raison du mauvais état des troupes italiennes.
L'échec contre la Grèce, la suspicion des fascistes intransigeants (Farinacci,Pavolini), rejeté par les modérés,lâché par le roi, Ciano devient très impopulaire, voire haï par la population.
Débarqué de son ministère le 5 février 1943 -comme Bottai,Grandi et Pavolini- il est nommé ambassadeur au Vatican.
Le 25 juillet 1943 il signe l'ordre du jour de Grandi pour démettre Mussolini de ses fonctions. Il pense encore qu'il a un rôle à jouer dans la future Italie.
Le 27 août, il part étrangement pour Münich afin de rejoindre l'Espagne. Il est mis aussitôt en résidence surveillée, Hitler ayant fait libérer le Duce, réclame la tête de son gendre qui est renvoyé en Italie.
Condamné à mort durant la parodie de procès de Vérone (8 au 10 janvier 1944), il sera fusillé avec de Bono, dos tourné au peloton.
Quant à Edda et ses enfants, ils trouveront refuge en Suisse avec le journal de Galeazzo, convoité par les allemands.
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6286
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Galeazzo Ciano

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 26 Déc 2012, 21:38

PS : j'ai recueilli une information concernant la haine d’Hitler pour le gendre de Mussolini, il aurait informé les Belges et les Hollandais de l'heure et la date de l'offensive allemande en mai 1940.
Je dois vérifier mais je reste circonspect car Mussolini n'en fut informé qu'au dernier moment alors Ciano, qui n'était pas en odeur de sainteté n'aurait jamais pu avoir accès à ces infos.
ALEX
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6286
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Galeazzo Ciano

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Foxley  Nouveau message 09 Nov 2013, 15:01

Michel Ostenc est l'auteur d'une biographie de Ciano.

Michel Ostenc, Ciano. Un conservateur face à Hitler et Mussolini
Éditions du Rocher, 2007, 317 pages


La quatrième de couverture :

Le 11 janvier 1944, dans l'aube froide d'un petit matin blême, le comte Galeazzo Ciano est ligoté sur une chaise et fusillé dans le dos, comme les traîtres, par un peloton de fascistes de la République sociale de Salò. Ciano est le gendre de Mussolini, mais celui-ci n'a rien fait pour le sauver des griffes de ses séides les plus fanatiques.
Étrange destin que celui de cet homme assassiné à quarante et un ans. Engagé très jeune dans le mouvement fasciste, il épouse la fille du Duce qui en fait le chef de sa propagande avant de le promouvoir aux Affaires étrangères. D'abord partisan puis artisan de l'alliance avec l'Allemagne nazie, Ciano découvre peu à peu, avec stupeur et dégoût, l'arrogance, la vulgarité et les ambitions délirantes des dirigeants nazis. Il va, en 1939, tenter de désengager l'Italie de cette alliance désastreuse afin de l'empêcher d'entrer dans une guerre pour laquelle elle n'est absolument pas prête. Mais il échoue. S'il a toujours été hostile à la démocratie, il cesse alors d'être fasciste, opte pour un conservatisme autoritaire et s'oppose à Mussolini, ce que les fascistes, partisans affichés du totalitarisme, ne lui pardonneront pas.
C'est cette figure oubliée et pourtant symbolique des enjeux de l'entre-deux-guerres - entre démocratie, totalitarisme et autoritarisme - que restitue ici Michel Ostenc dans une biographie extraordinairement documentée et pleine de nuances.



La Revue historique des armées a résumé le livre d'Ostenc.
http://rha.revues.org/6722
Bien qu’ayant été l’un des principaux dirigeants du régime mussolinien, Galeazzo Ciano n’a, in fine, que peu adhéré à l’idéologie fasciste. Tel est l’intéressant constat dressé par Michel Ostenc dans la biographie qu’il consacre à celui qui fut le responsable de la propagande, le ministre des Affaires étrangères mais aussi le gendre de Mussolini. Fils d’un officier de marine conservateur et autoritaire, Galeazzo Ciano ne parvint jamais à se départir de la figure de ce père, érigé en héros, et dont la forte personnalité le contraignit sa vie durant à adopter des attitudes souvent artificielles. Jugé intelligent mais parfois futile par son entourage, Ciano obtient une licence en droit, un brevet de pilote et finit par intégrer la carrière diplomatique par le biais d’un concours. Alors que ses premiers postes l’éloignent de l’Europe, il est néanmoins remarqué par Mussolini. En 1930, après une rencontre arrangée, il épouse la fille du duce et, en 1933, ce dernier le nomme chef du principal organe de propagande du régime. Ciano y excelle. Après avoir acheté la presse, il s’empare de la radio puis du cinéma. Étant resté très intéressé par la politique étrangère, l’idée de créer une « Internationale » fasciste l’effleure un moment. Devenu ministre des Affaires étrangères en 1936, il est l’homme du rapprochement avec l’Allemagne ; mais Michel Ostenc précise que si Ciano était favorable à l’Axe Rome-Berlin, c’était par calcul politique et non par volonté belliciste. En revanche, par conservatisme et haine du communisme, il se fait très vite le chantre d’une intervention italienne aux côtés de Franco en Espagne. En 1939, il avoue à Hitler l’incapacité de l’Italie à entrer en guerre et rompt avec le discours belliciste de Mussolini. La suite est une lente descente aux enfers parfaitement décrite par l’auteur. Devenu l’ennemi du régime, Ciano est fusillé dans le dos, le 11 janvier 1944, par une unité fasciste de la république de Salò.


 

Voir le Blog de Foxley : cliquez ici


Re: Galeazzo Ciano

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 10 Nov 2013, 14:21

Michel Ostenc est un grand spécialiste au même titre que Pierre Milza, son prochain livre portera sur la fameuse journée du 24/25 juillet 1943, dont j'ai étudié les évènements et racontés dans HM85.
ALEX
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6286
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Galeazzo Ciano

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Foxley  Nouveau message 10 Nov 2013, 19:18

Pierre Milza, parlons-en !
J'e suis en train de (re)lire son "Mussolini". Je vous laisse apprécier cet extrait :

Le 9 juin 1936, Ciano est nommé ministre des Affaires étrangères. Cette promotion était dans l'air depuis deux mois. En confiant à ce jeune ministre de trente-quatre ans la responsabilité de la diplomatie fasciste, Mussolini n'avait pas agi sur un coup de tête. Il voulait, en renonçant à trois des cinq portefeuilles ministériels dont il était détenteur, montrer qu'une page était tournée dans l'histoire du régime, et que, devenu le véritable « fondateur de l'Empire », le moment était venu pour lui de se décharger d'une partie de ses responsabilités. Il n'en tenait pas moins à garder la haute main sur la conduite des affaires extérieures, et pour cela il lui fallait un homme sûr, fidèle, auquel il pût confier ses plans les plus secrets. Parce qu'il avait rempli avec talent sa mission de grand ordonnateur de la propagande fasciste, parce qu'il vouait à sa personne une dévotion apparemment sans limite, parce qu'il était « de la famille », Ciano lui parut être l'homme de la situation. À oui s'ajoutaient le désir, fortement exprimé par celui-ci, de jouer un rôle majeur sur la scène nationale et internationale, et le souci qu'avait le duce de récompenser son gendre pour sa conduite « héroïque » durant la campagne d'Éthiopie.
Avec le temps, le choix se révéla désastreux.


 

Voir le Blog de Foxley : cliquez ici


Re: Galeazzo Ciano

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 10 Nov 2013, 21:01

Mussolini se méfait de Grandi pourtant le fasciste le plus compétant, il l'a envoyé à la cour de Saint-James. Quant à la conduite soit-disant héroïque de Ciano, il n'a couru que peu de risque avec son escadrille la "Disperata". Des articles laudateurs ont été écrits par son ami Alessandro Pavolini, toscan comme lui et qui, le moment venu réclamera sa tête aux procès de Vérone.
J'ai lu le livre de Milza sur les dernières heures de Mussolini, mais il n'a fait que reprendre les thèses développées par Bandini ou Pisano. Ce n'était pas un fasciste de la première heure, il n'avait pas fait la Marche sur Rome, et était détesté par les autres hiérarques.
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6286
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Galeazzo Ciano

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de pierma  Nouveau message 11 Nov 2013, 00:54

Une chose étonnante quand on suit le destin de la famille, c'est de voir comment l'épouse et les enfants de Mussolini ont pu finir leurs jours en Italie en toute tranquillité. Madame Mussolini a fini comme patronne d'un restaurant. (Sans doute une couverture : j'imagine qu'elle avait un peu d'argent de côté...)

Une des petites filles de Mussolini est même aujourd'hui élue au parlement européen. Déplaisant, pour le moins.

vétéran
vétéran

 
Messages: 815
Inscription: 16 Jan 2011, 18:04
Région: Franche-Comté
Pays: France

Voir le Blog de pierma : cliquez ici


Re: Galeazzo Ciano

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 11 Nov 2013, 14:38

Rachele la femme de Mussolini n'a jamais fait de politique, même au temps du fascisme. Elle est restée emprisonnée à Ischia au moins trois ans avec son fils Romano.
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6286
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Galeazzo Ciano

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de lebel  Nouveau message 11 Nov 2013, 20:38

Ciano , bellâtre et avantageux est avant tout un opportuniste .....son journal 39-43 ( La baconnière Genève 1946 ) est un document incontournable , il traduit son enthousiasme du début et son dechantement à la fin , il est rédigé dans un style vivant , il y mèle ses observations politiques et militaires , ses remarques acerbes sur tel ou tel , ses problèmes familiaux et même d'humour quand il ecrit à propos d'une nouvelle incroyable " à part un homme enceint , je crois que j'aurai tout vu "
Son ami ( ? ) Malaparte , dans Kaputt , en brosse un portrait pittoresque


 

Voir le Blog de lebel : cliquez ici


Re: Galeazzo Ciano

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 11 Nov 2013, 21:33

Il s'agit du chapitre intitulé Golf Handicap. A cette époque, Ciano a été évincé vers le début 1943 de son poste. Il aurait très bien pu prendre une ambassade en Espagne mais a préféré rester ambassadeur auprès du Saint-Siège pour comploter avec Grandi et Bottai. Il passait son temps avec sa cour, et ses courtisanes éplorées appelées les "veuves de Ciano".
Si l'individu, parait fat et superficiel (il me fait penser à Rico, dans Une Femme à sa fenêtre du film de Granier-Deferre et tiré du livre de Drieu), il a pris conscience rapidement que les Allemands ne respecteraient pas les engagements du Pacte d'Acier, qu'il a signé. Il est contre l'entrée en guerre. Il l'a reproché lors de la séance du Grand Conseil à son beau-père. Il lui lance : nous ne sommes pas des traitres mais des trahis. Trahis parce que l'Allemagne n'a pas averti Mussolini de la déclaration de guerre contre la Pologne à temps. Mussolini dira (de tête, si je me rappelle bien) : je ne réveille jamais mes domestiques la nuit, mais moi on peut m'appeller en pleine nuit (c'était je crois pour l’annonce de Barbarossa).
Il est mort cependant avec dignité, refusant de signer la grâce, seulement sous l'insistance de ses co-détenus. (j'en ai parlé dans le HM85, les 45 jours de Badoglio 3eme partie le procès de Vérone).
ALEX
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6286
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici



Retourner vers LES GRANDES FIGURES DE LA SGM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Aide pour une orientation professionnelle en histoire 
il y a 46 minutes
par: Alfred 
    dans:  Dessins 
Hier, 21:39
par: Tarpan 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Hier, 21:35
par: Tarpan 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Hier, 20:31
par: kfranc01 
    dans:  Organisation théorique des PzD 1940 
Hier, 19:18
par: alain adam 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 18:30
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
Hier, 18:27
par: kfranc01 
    dans:  collection 
Hier, 13:42
par: yug6060 
    dans:  Jacques Vaillant de Guélis 
Hier, 07:02
par: seaux 
    dans:  Les Journées du Forum 2018 
22 Juin 2018, 21:44
par: alain adam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Scroll