Connexion  •  M’enregistrer

casques pour les miliciens français ?

Cet espace est consacré à l'uniformologie des belligérants et des pays neutres entre 1939 et 1945
MODÉRATEUR: iffig

casques pour les miliciens français ?

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de navigant  Nouveau message 02 Jan 2008, 23:19

J'ai vu sur un site marchand amércain un soit disant casque de milicien français avec l'insigne gamma à l'avant du casque (casque modèle de l'armée française porté en 39-40).
Il ne doit pas être authentique c'est la première fois que j'entend parler de casques pour les miliciens.
Il ne doit plus rester d'uniformes authentiques de la milice même dans un musée vu les mauvais souvenirs que cela évoque.
Je crois que seul les GMR (groupements mobiles de réserve) avaient des casques j'ai trouvé peu d'information sur les GMR.


 

Voir le Blog de navigant : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Laurent Pépé  Nouveau message 03 Jan 2008, 09:31

Une tite photo :

Image


 

Voir le Blog de Laurent Pépé : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Tom  Nouveau message 03 Jan 2008, 18:52

Voici un lien sur les GMR avec photos des tenues (gardiens et officiers) : http://polices.mobiles.free.fr/Tenues%20des%20GMR.htm

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de navigant  Nouveau message 04 Jan 2008, 00:34

Merci pour le lien j'avais vu cette photo sur un historia si je ne fait pas erreur ils s'étaient trompés en disant que c'était un gmr sur la photo c'est bien un milicien avec l'insigne gamma sur le casque.
Dans un reportage un résistant disait que les gmr étaient des arrivistes ils avaient le droit de réquisitionner beaucoup de choses.
Ils auraient constitués les premieres compagnies de crs après la guerre c'est une des explication au solgan de 1968 crs=ss.
C'est un peu injuste car les gendarmes mobiles pendant la guerres devaient participer à la garde de Drancy et à des rafles.
Le sentiment partagé par de nombreux jeunes c'est que la police et la gendarmerie étaient pour la collaboration en 1942 et pour la résistance en 1944.


 

Voir le Blog de navigant : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Tom  Nouveau message 04 Jan 2008, 19:46

navigant écrit :

Merci pour le lien j'avais vu cette photo sur un historia si je ne fait pas erreur ils s'étaient trompés en disant que c'était un gmr sur la photo c'est bien un milicien avec l'insigne gamma sur le casque.


De rien. De mémoire, je n'ai vu que des photos de miliciens (= francs-gardes permanents de la Milice française) en béret, sans casque, mais je veux bien croire que, pour monter à l'assaut, ils aient adopté le casque des GMR avec leur propre insigne...


Dans un reportage un résistant disait que les gmr étaient des arrivistes ils avaient le droit de réquisitionner beaucoup de choses.
Ils auraient constitués les premieres compagnies de crs après la guerre c'est une des explication au solgan de 1968 crs=ss.
C'est un peu injuste car les gendarmes mobiles pendant la guerres devaient participer à la garde de Drancy et à des rafles.


Sur l'une des pages de mon site consacrées à la bataille des Glières (http://alain.cerri.free.fr/index14.html), j'écris cette petite note à propos des GMR :

Alors que les miliciens étaient organisés en mains (cinq hommes), dizaines, trentaines, centaines et cohortes (trois centaines), les G.M.R. (Groupes mobiles de réserve de la police de Vichy) étaient divisés en quatre sections subdivisées en quatre brigades (deux cent vingt policiers au maximum par G.M.R.).
Il ne faut pas confondre G.M.R. et Garde mobile. Celle-ci, aujourd'hui dénommée Gendarmerie mobile, était une formation militaire incorporée dans l'armée d'armistice jusqu'à sa subordination au secrétariat général pour la Police en juin 1942. Ses effectifs ayant été réduits avec ceux de l'armée par la convention d'armistice, la loi du 23 avril 1941, pour faire face aux tâches du maintien de l'ordre, créa les G.M.R. qui, par un décret du 7 juillet 1941, furent rattachés au service régional de la Sécurité publique et dépendirent de l’intendant de police (institué par la loi du 19 avril 1941) sous l'autorité du préfet régional.
Ces unités de police, ancêtres des C.R.S., furent constituées en "zone libre" dès l'automne 1941 et déployées dans toute la France occupée fin 1942. La loi du 17 avril 1943 établit, à l’échelon central, une direction des Groupes mobiles de réserve, et, à l’échelon régional, des commandements régionaux des Groupes mobiles de réserve. Cette force civile paramilitaire fut engagée, à partir de l'automne 1943, dans les opérations de répression de la Résistance où elle se montra souvent beaucoup plus zélée que la Garde mobile.


Aux Glières, en tout cas, Tom Morel avait rapidement trouvé un modus vivendi avec la Garde mobile. Avec les GMR, qui ont relevé la Garde en première ligne le 7 mars 1944, il avait conclu un accord de neutralité temporaire, mais le commandant Lefèvre, chef du G.M.R. Aquitaine, n'a pas respecté ses engagements. Non seulement a-t-il entravé le ravitaillement du plateau, mais il a aussi arrêté le médecin auxiliaire Michel Fournier. C'est pourquoi Tom Morel a mené contre lui la première opération d'envergure du maquis des Glières. Dans la nuit du 9 au 10 mars 1944, cent cinquante maquisards cernent le village d'Entremont et capturent soixante GMR qu'ils désarment au terme d'un vif échange de tirs. A la tête de la section d'éclaireurs-skieurs, Tom réussit à s'emparer de l'hôtel de France, siège de l'état-major du G.M.R.. Une violente discussion s'engage entre Morel et le commandant Lefèvre. Sortant de sa poche un petit revolver, ce dernier tire à bout portant sur le lieutenant qui s'affaisse, tué sur le coup d'une balle en plein cœur...

Dans son carnet de route, mon père affirme que les GMR, contrairement aux gardes, qui "travaillent en bons Français", "ne sont pas sympathiques du tout" !

En tout cas, lors du repli après l'attaque allemande du 26 mars 1944, ce sont certains des 70 GMR prisonniers, pourtant bien traités, qui ont dénoncé de nombreux maquisards aux Allemands ou aux miliciens...

Cela dit, je ne crois pas que le slogan CRS, SS ! vienne précisément de la transformation des GMR en CRS après la SGM. Je pense qu'il traduit, plus globalement, le fait que les soixante-huitards s'identifiaient, complètement à tort (je peux le dire, j'étais jeune, mais j'en étais), avec les résistants... Comme Fabrice à Waterloo (dans la Chartreuse de Parme), la grande inquiétude de beaucoup de soixante-huitards était, au fond, de savoir s'ils avaient pu, dans l'épopée pseudo-révolutionnaire, rejoindre l'image glorieuse du héros de la Résistance, du père... Ainsi fallait-il que les CRS soient des SS !

Le sentiment partagé par de nombreux jeunes c'est que la police et la gendarmerie étaient pour la collaboration en 1942 et pour la résistance en 1944.


En gros, ce n'est pas tout à fait faux, mais, dans le détail, les choses sont toujours un peu plus compliquées, car il y a eu, très tôt, des policiers et des gendarmes plus ou moins résistants qui, par exemple, rechignaient à appliquer les ordres répressifs, prévenaient les gens poursuivis, voire informaient les réseaux de renseignements ou travaillaient carrément pour la Résistance... C'est la raison pour laquelle le gouvernement de Vichy a créé les brigades spéciales (comme le Service de répression des menées antinationales), les G.M.R. et la Milice...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de navigant  Nouveau message 05 Jan 2008, 13:21

En janvier 1943 à Marseille pendant la destruction du vieux port et les rafles ordonnées par Himmler sur des photos j'ai vu en plus des forces allemandes et des gardiens de la paix des unités françaises avec un sac à dos, uniforme kaki avec casque français et des fusils il est possible que les GRM aient parcticipés à cette sinistre opération ?


 

Voir le Blog de navigant : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Tom  Nouveau message 05 Jan 2008, 14:14

Selon le commissaire de police et historien Jacques Delarue (Trafics et crimes sous l'Occupation, Livre de Poche, 1971, page 262), douze mille policiers [français] environ (dont des gardes mobiles et des GMR) se trouvaient concentrés à Marseille pour cette importante opération.

Dans un communiqué du 24 janvier 1943, le préfet des Bouches-du-Rhône déclarait :

Pour des raisons d’ordre militaire et afin de garantir la sécurité de la population, les autorités militaires allemandes ont notifié à l’administration française l’ordre de procéder immédiatement à l’évacuation du quartier Nord du Vieux-Port. Pour des motifs de sécurité intérieure, l’administration française avait, de son côté, décidé d’effectuer une vaste opération de police afin de débarrasser Marseille de certains éléments dont l’activité faisait peser de grands risques sur la population. L’administration française s’est efforcée d’éviter que puissent être confondues ces deux opérations. De très importantes forces de police ont procédé dans la ville à de multiples perquisitions. Des quartiers entiers ont été cernés et des vérifications d’identité ont été faites. Plus de 6 000 individus ont été arrêtés et 40 000 identités ont été vérifiées.

N.B. Peut-être cette question de l'intervention des forces de l'ordre françaises dans le cadre des opérations allemandes de police doit-elle faire l'objet d'un autre "fil" que celui consacré au casque des miliciens ?

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Malbret17  Nouveau message 10 Jan 2008, 00:03

Bonjour,

Bien sur les miliciens portaient un casque, (principalement le mod. 35) au combat c'est plus pratique. Ils portaient sur le devant le gamma en attribut de trois types différents :

- un gamma peint en blanc dans un cercle

- un gamma en métal blanc, toujours dans un cercle, qui s'agraffait à la place des autres attibuts.

- un gamma sans cercle et en débord important. Il en existe deux ou trois dans des musées.

Le casque à bourrelet (mod. 35 de chars), portés principalement dans la région de Limoges.

Il y a eu aussi le casque spécial de la marine, peint en kaki.

Lorsque je lis que c'est à cause de leur passé GMR qu'on criait en 1968, "CRS SS", j'ai plutôt envie de me marrer. D'abord parce que les étudiants ne savaient pas qui étaient les GMR, et qu'ensuite les GMR, c'est bien connu, chargeaient au cri de "étudiants-diants-diants". C'est vrai aussi, ça sonne moins bien.


 

Voir le Blog de Malbret17 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de carlo  Nouveau message 10 Jan 2008, 10:43

Malbret17 a écrit:Lorsque je lis que c'est à cause de leur passé GMR qu'on criait en 1968, "CRS SS", j'ai plutôt envie de me marrer. D'abord parce que les étudiants ne savaient pas qui étaient les GMR, et qu'ensuite les GMR, c'est bien connu, chargeaient au cri de "étudiants-diants-diants". C'est vrai aussi, ça sonne moins bien.


Sans vouloir enteriner la filiation GMR-SS-CRS, il me semble avoir lu que le fameux "slogan de 68" CRS=SS, fleurissait deja sur les murs des corons pendant les greves de 47-48. C'est a confirmer.
Et je me permets de confirmer que le slogan date de l'immediate apres-guerre: cfhttp://www.monde-diplomatique.fr/2005/03/ROSS/11990
A la fin du 9eme paragraphe.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2122
Inscription: 13 Oct 2007, 10:33
Localisation: Bruxelles

Voir le Blog de carlo : cliquez ici



Retourner vers UNIFORMES DECORATIONS GRADES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 4 minutes
par: Didier 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 11 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
il y a 28 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Yoyo fait son show dans le Finistère. 
il y a 36 minutes
par: Aldebert 
    dans:  Circonstances de la mort du général Mordacq 
Aujourd’hui, 16:12
par: alfa1965 
    dans:  IRLANDAIS 
Aujourd’hui, 16:09
par: alfa1965 
    dans:  L'avertissement du général Mordacq 
Aujourd’hui, 15:54
par: NIALA 
    dans:  L'envers du 18 juin 1940 (Jean Charbonneau) avis 
Aujourd’hui, 15:23
par: alfa1965 
    dans:  "André SEGOL, Maréchal des Logis au 185RALT" 
Aujourd’hui, 14:44
par: Loïc 
    dans:  La "Queen" of Soul" vient de tirer sa révérence. 
Aujourd’hui, 11:28
par: betacam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 36 invités


Scroll