Connexion  •  M’enregistrer

"Blitzkrieg" ou "Vernichtungschlacht"

Cette rubrique renferme tout ce qui concerne le front ouest du conflit, y compris la bataille des Ardennes ainsi que les sujets communs à tous les fronts tels, les enfants et les femmes dans la guerre, les services secrets, espionnage...
MODÉRATEUR: gherla

"Blitzkrieg" ou "Vernichtungschlacht"

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Pierre.S  Nouveau message 24 Juil 2009, 10:16

Bonjour,

Je lis sur une doc du Net que la notion de Blitzgrieg est à attribuer aux Alliés et que les Allemands utilisaient le terme de "Vernichtungschlatcht" qui se traduirait par "guerre d'extermination" au sens d'encerclement de l'ennemi pour anéantissement.

Qu'en pensez-vous?

Pierre


 

Voir le Blog de Pierre.S : cliquez ici


Re: "Blitzkrieg" ou "Vernichtungschlacht"

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 24 Juil 2009, 11:16

Bonjour,
Tu as trouve ca sur "cyanopale " ? Ils sont tres, trop brefs dans leurs explications.
A ma (modeste) connaissance strategique, le terme Blitzkrieg est bien allemand, repris d'ailleurs il n'y a pas si longtemps par K.H. Frieser, un officier allemand, dans son Le mythe de la guerre éclair , La Blitzkrieg en 1940 , (traduction francaise chez Belin, 2003), ouvrage qui fit jaser dans certaines chaumieres delplaiennes car l'auteur neglige deliberement dans son pourtant tres interessant ouvrage un petit caporal bohemien qui portait des moustaches et ne buvait que de l'eau...

La Blitzkrieg consiste a prendre l'ennemi partout par surprise grace a l'avancee rapide "comme l'eclair" des troupes blindees et de le desorganiser completement sans lui laisser ni le temps ni l'espace necessaire pour se reprendre et reconstituer un front digne de ce nom. Ce fut le cas en Pologne en 1939, en Hollande, en Belgique et en France en 1940 et a l'Est jusqu'a la fin 1941.

Vernichtungschlacht, c'est autre chose. Il s'agit la d'aneantir les troupes ennemies, genre "pas de prisonniers" pour semer l'effroi en face. On encercle et on elimine. Ce ne fut pas le cas de la Blitzkrieg qui, certes, encercle, mais n'elimine pas physiquement, Dunkerque en fut le meilleur exemple.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: "Blitzkrieg" ou "Vernichtungschlacht"

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 25 Juil 2009, 01:01

D'accord avec Daniel !
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5798
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Re: "Blitzkrieg" ou "Vernichtungschlacht"

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de clayroger  Nouveau message 25 Juil 2009, 09:20

Si en effet le terme Blitzkrieg est bien allemand, la notion elle même est très ancienne.
Les militaires de tous les temps se sont en effet toujours interrogés sur la manière de conduire une guerre rapide, c'est à dire qui donne en un temps très limité un résultat décisif tout en limitant les coûts et les pertes.

Tous les grands chefs militaires ont employé la vitesse et la surprise associées à la force de frappe pour l'emporter.
Les généraux allemands de la Seconde guerre mondiale n'ont fait que reprendre ces préceptes que Napoléon Bonaparte lui même avait résumé dans sa formule célèbre :
Napoléon est rapide comme l'éclair et frappe comme la foudre.
Vous voyez, cela ne date pas du XXe siècle !

Le Vernichtungschlacht, qui se traduit comme "bataille d'anéantissement", est une notion militaire tout aussi ancienne.
Elle est quelque part dans le prolongement de la première idée.
Il s'agit en effet non plus de battre l'adversaire militairement, et en général, de provoquer sa retraite, mais ici de détruire complètement sa force armée.

L'exemple classique de ce concept est fourni par la bataille de Cannes livrée par Hannibal aux légions romaines en 216 av. JC.
Par un plan audacieux et en infériorité numérique, le général carthaginois parvint à écraser huit légions romaines.
Par le biais d'une manœuvre d'encerclement, dans laquelle il employa la force mobile de sa cavalerie pour tourner les forces romaines, il les attaqua à revers.
Le plan était si génial qu'il est toujours enseigné aujourd'hui, plus de deux mille ans plus tard, dans toutes les académies militaires.

Cette bataille fut un objet d'étude pour deux généraux allemands de la Seconde guerre mondiale : Guderian et Manstein (entre autre) qui la prirent en exemple comme la bataille parfaite à reproduire si possible.

Notez qu'il peut y avoir un Blitzkrieg sans Vernichtungschlacht, l'inverse étant vrai aussi.
Il y a des exemples de bataille d'anéantissement sans guerre éclair (Tannenberg en 1914) ou de guerre éclair sans anéantissement de l'adversaire (Iena en 1806).

L'originalité de la stratégie militaire opérationnelle allemande en 39-45, c'est sans doute d'avoir associé systématiquement les deux notions.
Dans ce cadre, on peut dire que l'objectif militaire était d'anéantir militairement l'adversaire par l'emploi d'un outil, la guerre éclair.
La Campagne de France de 1940, Barbarossa en 1941, Kiev 1942, ou la tentative des Ardennes en 1944 sont quelques exemples de ce concept.
La bataille de Stalingrad en 1942, à l'inverse, est un exemple de récupération du concept guerre éclair - bataille d'anéantissement bien assimilé.

Frieser, pour sa part, démontre que la guerre éclair allemande de 39-45 n'a été théorisée qu'après coup, celle-ci ayant été surtout le résultat de l'emploi empirique d'un matériau nouveau (les chars et les avions) par des chefs de terrain, opérationnels et énergiques.
Donc au départ (en Pologne et en France), le Blitzkrieg est une technique employée par une minorité d'officiers, qui se heurte à des concepts en opposition avec lui.

Il n'existait pas de plan lié au Blitzkrieg avant le début de la Campagne de France, mais le plan Manstein (Fall Gelb) était bien un plan de bataille d'anéantissement. On veut dire par là que le Plan jaune était dénué de notion de vitesse d'exécution. Il fallait anéantir les 3 armées françaises, mais on n'indiquait pas de planning. Le Blitzkrieg de la Campagne de France est donc le résultat d'opérations menées à titre individuel par des officiers en opposition avec leur hiérarchie, la victoire étant obtenue par désobéissance aux ordres !

Quant à Hitler, hormis le fait qu'il n'a jamais rien compris à ces points de stratégie fondamentale de toute sa vie, on ne voit pas en quoi il est concerné, sauf par le fait qu'il n'a cessé d'être un frein constant aux ambitions stratégiques de ses état-majors.
Et on ne s'en plaindra pas !


 

Voir le Blog de clayroger : cliquez ici


Re: "Blitzkrieg" ou "Vernichtungschlacht"

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 25 Juil 2009, 09:59

Bonjour,
clayroger a écrit:Quant à Hitler, hormis le fait qu'il n'a jamais rien compris à ces points de stratégie fondamentale de toute sa vie, on ne voit pas en quoi il est concerné, sauf par le fait qu'il n'a cessé d'être un frein constant aux ambitions stratégiques de ses état-majors.
Et on ne s'en plaindra pas !

Objection, votre honneur !
:D
C'est quand meme Hitler qui a permi a Guderian de developper les "Panzer Division" avant 1939 en lui donnant carte blanche a ce sujet, qui a enterine le plan Manstein de percee par les Ardennes et qui a decide que, suite a l'ecrasement a Sedan, il convenait de foncer vers la mer et pas vers Paris comme certains generaux allemands le voulaient. Le plan Manstein ne prevoyait rien apres Sedan !
Il me semble, Clayroger, que, comme Frieser, tu negliges le facteur Adolf dans cette affaire, te ralliant ainsi, peut-etre involontairement, aux theses fonctionnalistes qui, de nos jours, ont pourtant du plomb dans l'aile.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: "Blitzkrieg" ou "Vernichtungschlacht"

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Pierre.S  Nouveau message 25 Juil 2009, 10:43

Merci Clayroger,..... clair, net et précis.... :)
Pour les désaccords au sujet du petit moustachu, Daniel a sûrement des arguments à développer mais il est certain que c'est AH qui a entériné les décisions en dernier ressort. Mais j'imagine qu'avant qu'il ne signe les Généraux favorables au "Blitz" ont su le convaincre.


 

Voir le Blog de Pierre.S : cliquez ici


Re: "Blitzkrieg" ou "Vernichtungschlacht"

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 25 Juil 2009, 11:09

Bonjour,
PIERRE.S a écrit:Mais j'imagine qu'avant qu'il ne signe les Généraux favorables au "Blitz" ont su le convaincre.

Voire l'inverse...


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: "Blitzkrieg" ou "Vernichtungschlacht"

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de clayroger  Nouveau message 25 Juil 2009, 11:46

Daniel Laurent a écrit:Bonjour,
clayroger a écrit:Quant à Hitler, hormis le fait qu'il n'a jamais rien compris à ces points de stratégie fondamentale de toute sa vie, on ne voit pas en quoi il est concerné, sauf par le fait qu'il n'a cessé d'être un frein constant aux ambitions stratégiques de ses état-majors.
Et on ne s'en plaindra pas !

Objection, votre honneur !
:D
C'est quand meme Hitler qui a permi a Guderian de developper les "Panzer Division" avant 1939 en lui donnant carte blanche a ce sujet, qui a enterine le plan Manstein de percee par les Ardennes et qui a decide que, suite a l'ecrasement a Sedan, il convenait de foncer vers la mer et pas vers Paris comme certains generaux allemands le voulaient. Le plan Manstein ne prevoyait rien apres Sedan !
Il me semble, Clayroger, que, comme Frieser, tu negliges le facteur Adolf dans cette affaire, te ralliant ainsi, peut-etre involontairement, aux theses fonctionnalistes qui, de nos jours, ont pourtant du plomb dans l'aile.


Objection rejetée ! ;)

La Panzerwaffe est née bien avant l'arrivée de Hitler au pouvoir. C'est un fait.
Avant 1940, Hitler n'est jamais intervenu en faveur de l'arme blindée.
Guderian a développé ses concepts et obtenu la création de Panzerdivisions uniquement dans le cadre d'échanges avec ses supérieurs.
Ce général avait acquis une notoriété avant l'arrivée des nazis au pouvoir.

Hitler, dans les années 30 était plutôt fasciné par les armements classiques issus du premier conflit mondial.
Particulièrement, il faisait une fixation sur l'artillerie lourde au point qu'il demanda que l'on démantèle les deux seuls cuirassiers modernes de la Kriegsmarine pour mettre leur artillerie lourde à la disposition de l'armée de terre (ca 1936).

En résumé, cher Laurent, un Hitler visionnaire, qui prévoit l'importance de l'arme blindée et de son emploi par le Blitzkrieg, c'est de la propagande.
Hitler était en matière technique un ignorant, malheureusement servi par une Wehrmacht hyper compétente.

Les légendes ont la vie dure ! :D


 

Voir le Blog de clayroger : cliquez ici


Re: "Blitzkrieg" ou "Vernichtungschlacht"

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 25 Juil 2009, 12:19

Bonjour,
clayroger a écrit:Les légendes ont la vie dure !

Surtout les legendes fonctionnalistes auxquelles tu me semble bien t'adonner...


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: "Blitzkrieg" ou "Vernichtungschlacht"

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 25 Juil 2009, 12:23

clayroger a écrit:En résumé, cher Laurent

C'est Daniel


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Suivante

Retourner vers FRONT OUEST ET GUERRE TOTALE




  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 11 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  le cuirassé Courbet 
il y a 16 minutes
par: P. Vian 
    dans:  les sous-marins Français 
il y a 44 minutes
par: P. Vian 
    dans:  Si c'est une femme: vie et mort à Ravensbrück. 
il y a 59 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Testament de Hitler : sur l’Angleterre 
Aujourd’hui, 09:58
par: François Delpla 
    dans:  Vacances 1946 
Aujourd’hui, 09:04
par: Jumbo 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 23:16
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 23:13
par: iffig 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 22:55
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 22:13
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: thucydide et 17 invités


Scroll