Connexion  •  M’enregistrer

Sabotages sur le char B1

Tout ce qui concerne la période entre le 3 septembre 1939 et le 25 juin 1940 environ, comme par exemple:
L'offensive de la Sarre, la mobilisation, le Pied de Paix Renforcé, la B.E.F., la campagne de France, l'effondrement de la République et de l'Armée Française, l'exode ...
MODÉRATEUR: Equipe Admins/Modos

Sabotages sur le char B1

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 23 Nov 2015, 09:25

« De nombreux sabotages ont d’autre part été relevés sur les chars « B1 », notamment sur les organes de transmission : utilisation systématique de pièces « loupées », écrous de serrage non goupillés, écrous, boulons ou ferrailles diverses placées dans les boîtes de vitesses et mécaniques de transmission, tubulures d’huiles écrasées au marteau, traits de scie sur les organes de direction ou sur les tubulures provoquant une rupture après quelques heures de marche.
Vers la fin de 1939, le haut commandement s’inquiéta des pannes fréquentes des chars entre les lignes : les chars étaient détruits par l’ennemi et l’équipage fait prisonnier. Une enquête fut ouverte : on s’aperçut que les pannes étaient provoquées par « le sectionnement de cinq fils sur six reliant les charbons de la dynamo aux accumulateurs, ce qui empêchait la recharge normale ».
(Rapport de novembre 1939 – Cité par la revue « Europe-Amérique » de Bruxelles du 7 avril 1949.
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1199
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: Sabotages sur le char B1

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 23 Nov 2015, 10:30

Bonjour Alcide,

Une idée de la proportion de sabotages ?
Et donc de l'impact sur les unités équipées de B1 ?
J'y suis - J'y reste

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 13981
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Sabotages sur le char B1

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 23 Nov 2015, 11:20

Dog Red a écrit:Bonjour Alcide,
Une idée de la proportion de sabotages ?
Et donc de l'impact sur les unités équipées de B1 ?

Par une coïncidence inexplicable, il est difficile d'obtenir des renseignement très détaillés sur cette époque.
Il est possible de feuilleter cet ouvrage :
https://books.google.fr/books?id=YVaWBw ... B1&f=false
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1199
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: Sabotages sur le char B1

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de frontovik 14  Nouveau message 23 Nov 2015, 11:52

A ma connaissance, aucun char B1bis ou B1 n'a participé à des opérations militaires en 1939, ils auraient du mal à avoir été capturés par l'ennemi. La revue "Europe Amérique" est issue de l'extrême-droite, à manipuler avec de longues pincettes.
Les sabotages expliqueraient le taux de pertes élevées durant la campagne de mai-juin 1940, cumulée avec l'extrême complexité de la mécanique de l'engin, en particulier sa transmission et le différentiel Naeder permettant de le diriger.
"Je ne vous apporte pas la liberté, je l'ai trouvée ici, parmi vous". Skënderbeg.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2990
Inscription: 24 Oct 2005, 19:44
Localisation: Lisieux.
Région: Normandie subséquanaise
Pays: France

Voir le Blog de frontovik 14 : cliquez ici


Re: Sabotages sur le char B1

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 23 Nov 2015, 12:03

J'ai aussi fourni une référence de gauche, donc incontestable.
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1199
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: Sabotages sur le char B1

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de frontovik 14  Nouveau message 23 Nov 2015, 12:15

Tiens tiens, JD vous aurait contaminé!!!
Depuis quand une source de gauche est incontestable??? Je me fiche que la référence soit de droite, de gauche ou du milieu du centre, je relève ce qui me semble une erreur en premier lieu. Quand à la revue, vous savez l'anticommunisme amène parfois certains à faire feu de tout bois, y compris la littérature la plus fantaisiste... Je pense que les spécialistes pourront confirmer ou pas l'engagement des B1bis en 1939. D'après Y Buffetaut dans le HS Militaria n°40, seuls quelques R35 ont été engagés dans la Sarre en septembre.
"Je ne vous apporte pas la liberté, je l'ai trouvée ici, parmi vous". Skënderbeg.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2990
Inscription: 24 Oct 2005, 19:44
Localisation: Lisieux.
Région: Normandie subséquanaise
Pays: France

Voir le Blog de frontovik 14 : cliquez ici


Re: Sabotages sur le char B1

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de bada312  Nouveau message 23 Nov 2015, 12:26

Bonjour.
Je ne veux mettre le feu à cette discussion mais je pense que même à cette époque le conducteur de char avait devant lui un minimum de cadrans:
Pression d'huile : donc si on "serre" les durites il le voit et quand le moteur est dans les tours qu'il y a un petit problème, non ?
Témoins de charge : si on coupe certains fils, la charge est nulle ou insuffisante : ex : batterie de 12V, la dynamo doit au minimum sortir 18V, et sur le cadran on le voit de suite.
Bon, ce n'est que mon avis de mécano. ;)
Cordialement.
David. :D

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1964
Inscription: 17 Mar 2014, 07:50
Région: Midi Pyrénées
Pays: France

Voir le Blog de bada312 : cliquez ici


Re: Sabotages sur le char B1

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de frontovik 14  Nouveau message 23 Nov 2015, 12:44

Celà s'appele mettre de l'huile sur le feu!!! :mrgreen: ::ok je sors:: ::ok je sors::
Sérieusement, les pilotes devaient s'en apercevoir assez rapidement en effet. Je n'ai pas trouvé d'infos précise sur le tableau de bord ni de photo mais on devait y trouver au moins un tachymètre, un ampèremètre et une température d'huile voire une pression. Evidemment, si en démontant les organes moteur on découvre des sabotages, alors...
"Je ne vous apporte pas la liberté, je l'ai trouvée ici, parmi vous". Skënderbeg.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2990
Inscription: 24 Oct 2005, 19:44
Localisation: Lisieux.
Région: Normandie subséquanaise
Pays: France

Voir le Blog de frontovik 14 : cliquez ici


Re: Sabotages sur le char B1

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 23 Nov 2015, 12:59

frontovik 14 a écrit:Tiens tiens, JD vous aurait contaminé!!!
Depuis quand une source de gauche est incontestable??? Je me fiche que la référence soit de droite, de gauche ou du milieu du centre, je relève ce qui me semble une erreur en premier lieu. Quand à la revue, vous savez l'anticommunisme amène parfois certains à faire feu de tout bois, y compris la littérature la plus fantaisiste... Je pense que les spécialistes pourront confirmer ou pas l'engagement des B1bis en 1939. D'après Y Buffetaut dans le HS Militaria n°40, seuls quelques R35 ont été engagés dans la Sarre en septembre.
Je cours me faire poser des verres filtrants.
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1199
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: Sabotages sur le char B1

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 23 Nov 2015, 14:46

C'est tiré de l'ouvrage de Crémieux-Brilhac ! Il n'y a aucun lien -autre que sur le terrain- entre les sabotages constatés en 1939 et des engagements éventuels en cette même année. Lesdits engagements ayant lieu, bien entendu, en mai 1940.

Disons que les phrases sont mal tournées et peuvent induire en erreur. Mais, en réalité, il n'y en a pas. La question a déjà été traitée et Crémieux-Brilhac, cité pour la bonne cause. Si Fronto veut lui trouver une quelconque odeur nauséabonde, il devra se lever de bonne heure... :mrgreen:


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA "DRÔLE DE GUERRE" ET LA DÉFAITE DE 1940




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  HG Süd. Bataille d'Ouman. 16 juillet-6 août 1941 
Aujourd’hui, 01:26
par: alfa1965 
    dans:  La 196e compagnie du 6e régiment de génie 
Aujourd’hui, 00:55
par: Kilkenny 
    dans:  Sur les traces des Chasseurs Ardennais 
Hier, 23:50
par: luc-luc 
    dans:  LE QUIZ 
Hier, 23:06
par: coyote 
    dans:  [du 1er AOUT au 30 septembre 2021]: Front de l’Est (suite) 
Hier, 21:32
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Girls and Panzer 
Hier, 20:01
par: Lusi 
    dans:  Bataille Schoppen Janvier 1945 
Hier, 10:47
par: overlord06 
    dans:  L'inculpation d'un ex-gardien de camp nazi,espoir de justice pour les déportés de Marseille 
Hier, 10:30
par: pierma 
    dans:  quiz chars 
Hier, 09:12
par: Didier 
    dans:  Petite réflexion au sujet du pétrole du Caucase et le III° Reich. 
Hier, 08:27
par: Dog Red 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités


Scroll