Connexion  •  M’enregistrer

Base Nord, une base allemande à Mourmansk

Histoire et recherches portant sur les Marines de guerre de tous les belligérants, incluant les grandes batailles comme celles de l'Atlantique, de la mer corail, Mers el Kébir, la destruction du Bismark etc.

Base Nord, une base allemande à Mourmansk

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Rob1  Nouveau message 10 Jan 2020, 23:57

Anecdote bizarre que j'ai découverte aujourd'hui : la « Base Nord ».

En 1939, Staline autorisa Hitler (alors son allié) à construire une base de sous-marins à Mourmansk. Basis Nord était le résultat d'un pacte entre les deux pays. L'Allemagne envoya des navires de ravitaillement, mais la base ne fut jamais utilisée par des bâtiments de guerre. L'invasion de la Norvège par l'Allemagne rendit la base inutile.

Découvert via https://twitter.com/klaasm67/status/1215522457014210561

La base a même son article Wiki : https://fr.wikipedia.org/wiki/Base_Nord

Flight Officer
Flight Officer

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 109
Inscription: 12 Sep 2017, 16:50
Région: Île-de-France
Pays: France

Voir le Blog de Rob1 : cliquez ici


Re: Base Nord, une base allemande à Mourmansk

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 11 Jan 2020, 00:15

Bonsoir Robin,
Je pense qu'il en est question ici:
https://books.google.be/books?id=OiKxyq ... sk&f=false
La longitude et la latitude de la base y est même mentionné je crois.
Bien amicalement et bonne soirée
Prosper ;) ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 78008
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Base Nord, une base allemande à Mourmansk

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Marc_91  Nouveau message 11 Jan 2020, 01:33

;) La baie de Nerpitchya de nos jours :


Tiré d'un article ukrainien et très connoté "anti-russe" : https://web.archive.org/web/20160304102 ... 94_1940_gg.

    Bien sûr, les «faucons staliniens» ont du mal à croire à tout cela s'ils n'ont pas personnellement participé à tout ce qui précède. Et si vous avez participé, il y a longtemps, vous vous êtes forcé à oublier. Cependant, cette fois, les adeptes du soviétisme devraient à nouveau gâcher leur humeur. Le fait est que, contrairement aux «médias zombies» d'Ukraine, travaillant pour certains partis et mécènes spécifiques «au-delà de la colline», sur la coopération de l'URSS et des nazis en 1939 - 1941. de nombreuses publications russes sont déjà en cours d'écriture, y compris l'armée, en particulier, l'organe de la Marine, dont le fondateur est le ministère de la Défense de la Fédération de Russie, est le Maritime Digest. Dans le n ° 11 de 2007, un article du capitaine du 2e grade S. Kovalev «Basis Nord» a été publié. Mythe ou réalité? », Où l'auteur russe prouve la réalité.
    Selon lui: «l'heure approximative de la naissance de la base secrète sur la péninsule de Kola a été décrite par l'historien militaire allemand Friedrich Ruge:« ... Début octobre 1939, la marine allemande a utilisé des bases d'approvisionnement secrètes ... dans la baie à l'ouest de Mourmansk.
    ... On pense que sous la forme d'une compensation pour la fourniture d'une base secrète sur la péninsule de Kola en URSS, la soi-disant assistance militaro-technique allemande a été reçue (bien qu'elle n'ait commencé à arriver qu'en 1940) - le croiseur lourd inachevé Luttsov (à l'origine, il s'agissait de Seidlitz »ou« Prince Eugen », qui étaient plus préparés, mais« d'accord »sur« Lutzov ») ...» (p. 85).
    S. Kovalev rapporte également: «Le 17 septembre 1939, sans attendre une décision définitive sur la création d'une base secrète, les transports allemands Cordillera et San-Louis, avec cargaison et équipement, ainsi que le paquebot de Brême sont arrivés dans la baie de Kola .
    Fin novembre, il y avait déjà 36 transports allemands (parmi lesquels «Iller», «H. Leonard», «Pollin», «Tobingen»). Au mouillage à Abram Cape, ils étaient à l'abri des navires de recherche britanniques. Pendant ce temps, les réparations inter-navales nécessaires ont été effectuées sur trois navires nazis par les travailleurs de l'usine de réparation de navires de Mourmansk »(p. 86). A cette époque, l'attaché naval nazi, le capitaine Zurzee Nerbert von Baumbach, encerclant l'Arctique soviétique, a méticuleusement choisi la baie la plus pratique pour les navires fascistes, pour la base "Nord". Il n'aimait pas la lèvre Teriber, mais la lèvre de la Great Western Face est venue juste.
    Comme l'explique le choix nazi
    S. Kovalev, «... l'ancien reconnaissance von Baumbach n'était pas satisfait de la baie de Teriberskaya en tant que baie, constamment contrôlée par la partie soviétique.
    Sinon, la lèvre Bolshaya Zapadnaya avait vraiment l'air «oubliée de Dieu et des gens», à l'abri des regards indiscrets de tous côtés par les collines du continent et de la péninsule Rybachy et les vagues de la baie de Motovsky. De plus - très proche de la frontière soviéto-finlandaise »(ibid.). En novembre 1939, von Baumbach a finalement pris une décision positive quant à l'emplacement de la base Nord.
    S. Kovalev écrit que «... très bientôt, la construction de nouveaux postes d'amarrage, ateliers de réparation, dépôts d'approvisionnement et installations de stockage souterrain de carburant d'aviation a commencé sur la côte de la baie de Nerpichya. Avant l'arrivée des constructeurs allemands dans la Litsa occidentale, les premiers travaux ont été réalisés par les constructeurs soviétiques de la 95e section de la branche de Mourmansk d'Epron. Il est possible que le travail le plus difficile ait été accompli par des prisonniers du camp spécial du NKVD le plus proche de Mourmansk »(p. 87).
    Dès les premiers jours de la Seconde Guerre mondiale, les navires fascistes sont entrés librement dans la baie de Kola afin de se cacher des navires de guerre britanniques sous la protection des alliés soviétiques.
    Ici, ils se sentaient en sécurité sous le couvert de canons de batteries côtières de la flotte nordique de la marine soviétique. Et à l'automne 1939, une batterie du 104e régiment d'artillerie à canon tire sur la péninsule de Rybachy deux destroyers britanniques, à la recherche du navire allemand Brême.
    En général, la base navale nazie sur le territoire soviétique a fonctionné avec succès. D'après les documents de S. Kovalev: «De décembre 1939 à avril 1940, le commandant en chef de la marine de la base était le capitaine Zuree Nishlag, qui avait auparavant commandé l'unité arrière allemande à Istanbul et avait été nommé dans l'Arctique les jours de la préparation de l'opération pour s'emparer de la Norvège. En juillet 1940, le capitaine de la Corvette Gaus Gofer, commandant du ravitailleur Fenitsia, devient le directeur naval principal de la base ... Le commandement général de la Base Nord est affecté à l'arrière de la Kriegsmarine »(p. 88).
    La base était sous le contrôle constant de l'Allemagne: «Le 19 juillet 1940, l'attaché naval adjoint de l'Allemagne, le capitaine de corvette Wilhelm Storch, et le représentant de l'ambassade d'Allemagne Kurt Krepps sont arrivés ici. Officiellement, ils ont pris connaissance de l'avancement des travaux de construction en cours ici. Mais en fait? L'éventail des tâches du renseignement nazi était beaucoup plus large. Et à tel point qu'un mois plus tard, Krepsh à bord du croiseur auxiliaire a traversé la route maritime du Nord jusqu'à l'océan Pacifique. Et puis, dans les plus brefs délais, via Tokyo et Vladivostok sont retournés à Moscou à l'ambassade d'Allemagne »(p. 90).
    Sur la même route maritime du Nord, le sous-marin soviétique Shch-423 dirigeait le raider allemand Komet.
    Selon S. Kovalev, «les frappes de la comète sur les navires britanniques dans les mers du Sud étaient si sensibles que même avant le retour du croiseur, le capitaine tsursee Robert von Eissen, haut responsable du raider, reçut le grade militaire de contre-amiral (p. 90 - 91 )
    Et enfin: «... le 5 septembre 1940, le grand amiral Erich Raeder a remercié la partie soviétique pour la possibilité d'utiliser la base et a procédé à sa liquidation» (p. 91).
. . Image. . . . . .Image . . . Image
"Chacun est responsable de tous. Chacun est seul responsable. Chacun est seul responsable de tous." - Saint-Exupéry, "Pilote de Guerre", 1940-42

Animateur - Modérateur
Animateur - Modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8703
Inscription: 04 Déc 2006, 14:25
Localisation: Etrechy (91)
Région: Beauce
Pays: France

Voir le Blog de Marc_91 : cliquez ici



Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers MARINES DE GUERRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Rapatriement des unités françaises après Dynamo 
il y a moins d’une minute
par: Joldan 
    dans:  LE HALTBEFEHL (suite) 
il y a 10 minutes
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Blockaus ou bunker? 
il y a 12 minutes
par: Patrick.Fleuridas 
    dans:  Coronavirus-Covid 19 
il y a 16 minutes
par: jobunker 
    dans:  Rapatriement Des dépouilles des soldats morts à Bir-Hakeim 
il y a 19 minutes
par: DominiqueCamusso 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 18 
il y a 22 minutes
par: iffig 
    dans:  Cherche marquages pour Jeep 
Aujourd’hui, 10:00
par: hotch63 
    dans:  Michel Hidalgo 
Aujourd’hui, 09:46
par: Jumbo 
    dans:  MESSERSCHMITT 1111 . PM Model 
Aujourd’hui, 09:44
par: Clauster 
    dans:  [DU 1er mars au 30 avril 2020]:Les enfants ou enfants soldats dans la tourmente 
Aujourd’hui, 09:08
par: Signal Corps 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Scroll