Connexion  •  M’enregistrer

Jeep SAS "La Guêpe" - Septembre 1944

Tout ce qui concerne les maquettes militaires et dioramas.
Vos questions, vos astuces et surtout vos réalisations !

Jeep SAS "La Guêpe" - Septembre 1944

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Quepwik53  Nouveau message 09 Juil 2019, 10:32

Mon dernier bébé en cours, il s'agit d'une Jeep SAS, et plus particulièrrement la jeep "La Guêpe", vous comprendrez que je ne pouvais pas ne pas la faire puisque c'est mon avatar depuis que je post sur les forums ! Bzzzz Bzzz !
Je la mets dans un post à part plutôt que dans mon post général de mes réalisations, pour mettre en avant son histoire particulière..

Une grande histoire pour une si petite maquette !
En espérant ne pas m'être trompé mais je sais qu'il y a des spécialistes ici, dont David Portier qui pourront me dire s'il y a des erreurs

L'HISTOIRE

D'après ce que j'ai pu reconstitué, "La Guêpe" fût une des premières jeep parachutée en Juin 1944. Une des quatre qui ont participé à la Bataille du Maquis de St Marcel, bien qu'elle n'était pas encore baptisée à cette période.

Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 seront parachutés les premiers stick de SAS français pour, principalement, les opérations Dingson (Bretagne Sud) et Samwest (Bretagne Nord).
Vers le 7 juin, les premiers SAS français de l'opération Digson vont commencer à se regrouper à Sérent, près de St Marcel sur la zone de largage ayant pour code "Baleine".
S'ensuivent pratiquement tous les soirs des largages de matériels et de nouveaux SAS.

Dans le même temps FFI et résistants commencent à rallier la zone et s'équipent en armes et munitions. D'autres SAS, dont les actions sont terminées, notamment ceux de l'opération Samwest ainsi que ceux des "Cooney parties", d'autres actions commandos éparses en Bretagne, les rejoindront plus tard.

Ce seront près de 2500 hommes entourés, conseillés et encadrés par environ 200 SAS français qui seront présents le 17 juin, à la veille de cette bataille. Dans cette même nuit, 4 jeeps seront aussi larguées sur zone, une première mondiale en opération.

Le 18 juin les allemands lanceront une attaque sur cette zone de 800 hectares.
Les 4 jeeps serviront d'appui feu mobile. Appui cependant limité car les containers de Vickers se sont écrasés au sol et celles-ci ne sont plus en état de servir. Ce seront donc des Bren qui seront montés sur les jeeps mais la cadence de tir s'en trouvera amoindrie.

Au soir du 18 juin, le maquis s'est dispersé. Le bilan se solde par la perte d'une trentaine de morts, une soixantaine de blessés et de 15 prisonniers, ces chiffres étant aléatoires suivant les sources. En face les allemands auront subi beaucoup plus de pertes avec des chiffres compris entre 300 et 600 soldats tués et blessés. Les jours suivants, les allemands exerceront une véritable chasse à l'homme avec de nombreuses exactions commises, notamment sur la population civile soupçonnée d'aider les SAS.
Les SAS n'arrêteront pas pour autant leurs actions spéciales ainsi que la formation et l'encadrement des FFI. Et ce jusqu'à la libération complète de la Bretagne.

Début Aout, les SAS commencèrent à se regrouper petit à petit sur Vannes et percevoir leur matériels et leurs véhicules (Jeeps et camions Bedford). Ils vont aussi se reformer, s'entrainer et voir leurs effectifs augmenter par l'arrivée de volontaires FFI bretons. Désormais motorisés, chaque peloton de combat est formé de 3 jeeps surarmées. Tous les garages des environs se virent réquisitionnés pour transformer les jeep reçues, ce qui explique aussi leur grande diversité "d'habillement", chacun bricolant dans son coin.

Revenons donc à nos moutons, ou plutôt à ma Guêpe !

Dans un garage proche de Vannes donc, elle sera remise à neuf (Et probablement baptisée) avant l'opération Spencer, qui débutera fin Aout avec pour objectif de longer la Loire afin de gêner par des actions rapides et du harcèlement tout repli des troupes allemandes du Sud-Ouest vers le Nord-Est de la France et leur causer un maximum de dégat.

Image
Source : Website FFLSAS http://lerot.org/joomla25/index.php?lang=FR
Les hommes de la Guêpe durant l'opération Spencer, photo prise à Nevers
De gauche à droite, Patrick de Foucher, Henri Hirsh, Denys Cochin et René Dessablon


LA JEEP :

Un exemplaire reconstitué de la Jeep "La guêpe" est présent au musée de la résistance bretonne à St Marcel mais j'y ai trouvé quelques éléments trop différents des photos de jeep SAS que j'ai pu dénicher sur le web.
J'ai préféré faire confiance à la reconstitution faite par Henri Pilon et parue dans la revue "Classic Military Véhicule". Les jeeps SAS de cette époque sont encore une version intermédiaire entre une jeep modèle aéroporté et les jeep SAS Europe avec leur blindage et leurs réservoirs à l'arrière. Cette reconstitution semble aussi plus fidèle à la photo ci-dessus.

Je suis donc parti d'un mélange de la Jeep SAS Europe de chez Dragon (pour les équipements spécifiques SAS) et celle de S-Model, pour moi la plus belle au 1/72. Scratch, boite à rabiot et quelques pièces de celle d'Heller (jolie aussi !) complèteront l'ensemble.

Comme M. Pilon sur sa reconstitution, je vais opérer les même modifications à ma jeep S-Model de base :

- Grille avant découpée -> calandre en photodécoupe
- Pare-chocs raccourci à la manière des jeeps "airborne" -> en photodécoupe
- Phare noire de position à gauche -> scratch
- Volant démontable type "airborne" -> scratch sur volant de la maquette
- Panier arrière -> scratch en chute de photodécoupe
- Support de Bren coté gauche -> scratch
- Support de jerrycan coté droit -> carte plastique et jerrycan Bronco
- Vikers jumelées avec phare de recherche et support coté passager -> scratch et équipement Dragon
- Vikers et support à l'arrière -> idem
- Réservoir supplémentaire sous le siège passager -> j'ai utilisé celui d'une jeep Heller + CP sous la caisse
- Modification de l'échappement en version "Deep Mud" induit par la pose du deuxième réservoir -> scratch
- Panier sur aile droite pour sac/trousse de secours -> scratch en carte plastique
- Roue de secours sur capot moteur et poignée -> scratch

Voici une première photo, prise à l'arrache avec mon portable.
Je vais tâcher d'en faire de plus belles ou je rajouterai des légendes des modifs.

Image

Si quelqu'un pouvait me dire à quoi servait cette poignée sur le capot moteur et visible sur certaines jeep SAS.
Je soupçonne que c'est pour soulever le capot plus facilement à cause du poids de la roue de secours mais je n'en ai pas la confirmation.

Technician 5th grade
Technician 5th grade

 
Messages: 43
Inscription: 29 Nov 2018, 17:09
Région: Pays de Loire
Pays: France

Voir le Blog de Quepwik53 : cliquez ici


Re: Jeep SAS "La Guêpe" - Septembre 1944

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 09 Juil 2019, 11:08

Sujet très intéressant !

Merci !
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10425
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Jeep SAS "La Guêpe" - Septembre 1944

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 09 Juil 2019, 11:25

Pour la poignée je ne sais pas te répondre mais je pense que la fonction de levage du capot est impliquée, sinon beau travail!!!!!!
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 75097
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Jeep SAS "La Guêpe" - Septembre 1944

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 09 Juil 2019, 13:53

Sur les Jeep Ford & Wyllis "standards", la capot moteur comportait deux poignées, une sur chaque bord du capot. C'est une disposition qui devient très "chiante", quand on est tout seul à le manœuvrer, vu qu'on se retrouve avec tout le poids dudit capot au bout de la main - alors que, avec une poignée centrale, la charge est "harmonieusement" répartie. :D Pour un équipage lambda, les deux poignées opposées ne constituaient pas un problème majeur. Si çà cafouillait sous le capot, on se rangeait sur le côté, et, selon l'équipage embarqué, soit le conducteur se démerdavait, tout seul, avec son capot, soit l'un des passagers lui filait un coup de main. Avec les Jeep SAS, on entre dans un autre domaine, celui du véhicule "adapté" à une certaine forme de combat. Dans ce contexte, la manoeuvre, en cas de nécessité, du capot-moteur devait être la plus rapide possible et exiger le minimum de personnel ; il faut, juste, imaginer que le véhicule tombe en rade au pire moment, alors qu'il est en train de se faire allumer par les "copains d'en face", il n'y avait pas des masses de "Gars"disponibles, parmi les 3 ou 4 "pinpins qui étaient à son bord!

L'ouverture du capot-moteur, telle qu'on la connait de nos jours, est une invention postérieure à la Seconde Guerre Mondiale. La plupart des véhicules du "commerce" avaient deux ailes de capot-moteur, qui se relevaient de part et d'autre d'un renfort longitudinal, dans l'axe du moteur - exemple : les "Citrons" 11 & 15 CV, dont le capot comportait 2 points de verrouillage de chaque côté. Faute de dispositif de sécurité fiable, on se méfiait, comme de la peste, des capots, s'ouvrant d'avant en arrière, maintenu par un unique dispositif de fermeture. L'une des premières voitures françaises à adopter le capot relevable d'avant en arrière et le système de verrouillage mécanique, avait été la Peugeot 203 - la 202, en était, également, équipé, mais son capot-moteur descendait jusqu'à l'abri (théorique) du pare-choc ! Voir se rabattre, sous l'effet de la vitesse, un capot sur le pare-brise n'était, hélas, pas un événement exceptionnel! Je sais, j'ai donné dans ma jeunesse durant les années 50-60! ::elu boulet::

Il semble, aussi, que sur la Jeep SAS, la poignée de capot faisait, également, office de marche-pied, afin de gagner du temps pour rejoindre, le plus directement possible, l'habitacle.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3898
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Jeep SAS "La Guêpe" - Septembre 1944

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Quepwik53  Nouveau message 10 Juil 2019, 10:38

Hé bé !
Que de précisions !!!

Merci beaucoup.

Technician 5th grade
Technician 5th grade

 
Messages: 43
Inscription: 29 Nov 2018, 17:09
Région: Pays de Loire
Pays: France

Voir le Blog de Quepwik53 : cliquez ici


Re: Jeep SAS "La Guêpe" - Septembre 1944

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Quepwik53  Nouveau message 10 Juil 2019, 10:41

Allez pof, j'embraye en postant les photos légendées.

Image

Image

Image
Comprenez sur cette dernière "Black Out" et non pas "Black Night" !

Technician 5th grade
Technician 5th grade

 
Messages: 43
Inscription: 29 Nov 2018, 17:09
Région: Pays de Loire
Pays: France

Voir le Blog de Quepwik53 : cliquez ici


Re: Jeep SAS "La Guêpe" - Septembre 1944

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 10 Juil 2019, 10:44

::applause2:: ::applause2:: ::applause2:: ::applause2:: ::applause2::
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 75097
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Jeep SAS "La Guêpe" - Septembre 1944

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 10 Juil 2019, 11:25

Trop cool les photos légendées !
(j'adore la référence à la Patafix !!!)
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10425
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Jeep SAS "La Guêpe" - Septembre 1944

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Quepwik53  Nouveau message 10 Juil 2019, 13:53

Ouep, j'ai mis de la patafix pour fixer la jeep sur un support et manipuler dans la toucher.
Mais maintenant, il reste des petits bouts queje n'arrive pas à enlever.
Pas grave, c'est dessous mais bon ....

Technician 5th grade
Technician 5th grade

 
Messages: 43
Inscription: 29 Nov 2018, 17:09
Région: Pays de Loire
Pays: France

Voir le Blog de Quepwik53 : cliquez ici


Re: Jeep SAS "La Guêpe" - Septembre 1944

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de jmh  Nouveau message 10 Juil 2019, 22:27

Très beau projet... :D

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1129
Inscription: 28 Déc 2012, 08:55
Région: Occitanie
Pays: France

Voir le Blog de jmh : cliquez ici



Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers L'UNIVERS DES MAQUETTISTES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 17 
il y a 2 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Panzerlok BR57 .Hobbyboss 1/72 
Aujourd’hui, 15:50
par: Loïc Charpentier 
    dans:  italiens du Maroc et camps de travaux forces 
Aujourd’hui, 14:12
par: martina 
    dans:  Wattripont terrain d'aviation 
Aujourd’hui, 14:00
par: Stéphane L 
    dans:  «Gilets jaunes»; indignation après la dégradation de la stèle du maréchal Juin à Paris 
Aujourd’hui, 13:02
par: Alcide NITRYK 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 20 
Aujourd’hui, 12:32
par: brehon 
    dans:  DU 1er Novembre 2019 au 31 décembre 2019]:Les populations civiles sur les routes de l’exode en 1940 
Aujourd’hui, 11:31
par: Clauster 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 16 
Aujourd’hui, 10:01
par: Powerhouse 
    dans:  Sonderfahndungsliste G.B., liste des personnalités à arrêter en GB 
Aujourd’hui, 01:24
par: alfa1965 
    dans:  La fin du cuirassé Tirpitz 
Hier, 23:32
par: brehon 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: michel76 et 34 invités


Scroll