Connexion  •  M’enregistrer

Burkina Faso : la mystérieuse otage américaine libérée par le commando français

Entrez dans le bar du forum et parlez nous de ce qui vous irrite, vous révolte ou vous amuse au gré de l'actualité et de votre humeur.
Pour parler de tout et de rien mais toujours en respectant la charte, c'est dans le bar !

Burkina Faso : la mystérieuse otage américaine libérée par le commando français

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Soxton  Nouveau message 14 Mai 2019, 21:09

La mystérieuse otage américaine libérée par le commando français
https://www.msn.com/fr-fr/actualite/mon ... so-la-mystérieuse-otage-américaine-libérée-par-le-commando-français/ar-AABm0UD

Serge Raffy
Une citoyenne américaine effacée des écrans, dont l’enlèvement, le 12 avril, est resté top secret durant un mois. Pouvons-nous nous interroger sur cette anomalie ?

Faut-il polémiquer ? Avons-nous le droit de nous interroger ? Est-ce salir la mémoire de deux soldats d’élite que de tenter de comprendre les secrets et les zones d’ombre de l’opération du 10 mai ? Comment des décisions, au plus haut niveau de l’Etat, ont été prises pour enclencher l’attaque qui leur a coûté la vie ? Au-delà de l’imprudence des deux Français safaristes, en goguette chez les salafistes, à qui on a fait lire un texte à leur descente d’avion, à Villacoublay, il y a le mystère de l’otage américaine, disparue dans les oubliettes de l’Histoire, comme si elle n’avait jamais existé.
« Morts en héros » : le discours émouvant d’Emmanuel Macron en hommage aux militaires tués
Nul doute que les autorités françaises, pour des raisons sans doute légitimes, ont accepté d’ «exfiltrer » vers d’autres cieux, la sexagénaire sans visage et de protéger son anonymat, phénomène assez rare, à l’exception des agents de renseignements, soumis à la loi du silence. Que faisait cette dame, qui n’apparaît pas sur les photos depuis sa libération, dans une zone brûlante ? Une étude sociologique ? Une promenade de santé ? Et que faisait l’autre femme, sud-coréenne, qui était retenue en otage avec elle ? Selon des sources sud-coréeennes, les deux femmes auraient été enlevées, le 12 avril, par un groupe inconnu alors qu’elles voyageaient plus ou moins ensemble, en voiture ou en bus, et tentaient de passer la frontière entre le Burkina Faso et le Bénin. Elles auraient voyagé d’abord au Maroc, puis au Mali, en passant par le Sénégal. Il faut, bien sûr, prendre ces informations avec des pincettes. De simples touristes ?
Curieusement, le 12 avril, aucune source africaine ne signale le rapt. Comme si ce kidnapping était un mirage dans le désert. Le 12 avril n’est pourtant pas une date anodine dans la région. Ce jour-là, le Groupe de l’Etat Islamique dans le Grand Sahara multiplie les raids sur le territoire burkinabais. Il enlève un enseignant osant apprendre le français aux enfants de la région et, quelques jours plus tôt, le 8 avril, assassine froidement le maire de la commune de Koudougou, accusé d’être un agent à la solde de l’armée burkinabaise, donc un suppôt de la France des « croisés ». Une exécution pure et simple. Le groupe djihadiste, inféodé à Daesh, après avoir subi de lourdes pertes dans la région, déstabilisé par des opérations commando de la France et des Etats-Unis contre ses bases, s’est alors lancé, durant cette période, dans une stratégie de la terreur tous azimuts dans la « zone des trois frontières », entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso. Enlèvements, assassinats de religieux, d’élus locaux, attaques de bases militaires.
Pour les états-majors américain et français, il était clair que Daesh avait jeté son dévolu sur cette région pour en faire son nouveau sanctuaire africain. Un enjeu à haut risque qui pouvait tansformer la région en « nouvelle Syrie ». C’est dans ce contexte sous haute tension que se déroule la libération de nos otages, le 10 mai, lesquels ont longuement remercié leurs libérateurs, tombés au champ d’honneur. En revanche, nos dames sexagénaires sont restées coites, dont l’une plus invisible qu’un courant d’air. Officiellement, les autorités américaines ne communiquent pas au sujet de leurs ressortissants kidnappés et auraient demandé à conserver l’anonymat de leur compatriote en attendant de l’avoir débrieffée... C’est Donald Trump qui a fait le job, dans son style très cow-boy : « Bon boulot, les Frenchies, et merci ! ».
Nous devrions donc être fiers du coup de chapeau viril de la première puissance militaire du monde au pays des droits de l’Homme. Et pourtant... Comment s’empêcher de ressentir un certain malaise, comme un doute sur le scénario présenté par nos autorités. Comment ne pas avoir envie de poser quelques questions. Qui étaient les ravisseurs ? Des membres de la direction de l’EIGS qui justifiait une intervention précipitée ? De simples commerciaux du business du rapt qui s’apprêtaient à livrer leurs victimes à de plus gros poissons ? La fenêtre de tir présentée par les autorités françaises étaient-elles aussi bonne qu’on nous l’a vendue ? Bien sûr, toutes ces interrogations ne feront pas revenir nos deux compatriotes. Leur rendre hommage ne signifie pas qu’il faille fermer les yeux, ou détourner notre regard sur le mystère de l’otage américaine, volatilisée sans laisser d’adresse. Au contraire. Comprendre, c’est honorer leur mémoire.

vétéran
vétéran

 
Messages: 516
Inscription: 13 Fév 2016, 00:19
Région: LYON
Pays: France

Voir le Blog de Soxton : cliquez ici


Re: Burkina Faso : la mystérieuse otage américaine libérée par le commando français

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Margont  Nouveau message 14 Mai 2019, 21:15

« L’ennemi se déguise parfois en géranium mais on ne peut s’y tromper,
car tandis que le géranium est à nos fenêtres, l’ennemi est à nos portes.
»
Pierre Desproges

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1058
Inscription: 19 Oct 2011, 02:45
Localisation: Grenoble
Région: Rhône-Alpes
Pays: France

Voir le Blog de Margont : cliquez ici


Re: Burkina Faso : la mystérieuse otage américaine libérée par le commando français

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de pierma  Nouveau message 15 Mai 2019, 00:56

Propos vigoureux du colonel Goya, qui n'aime guère les touristes et les journalistes imprudents. L'idée c'est que c'est plus dur qu'un sauvetage en montagne ou en hors piste : il y a du monde en face !

"Le combat est un exercice souvent bien plus incertain qu’un sauvetage en mer par exemple, car on n’y fait pas face à des éléments mais à des ennemis, c’est-à-dire des gens intelligents, hostiles et armés."

L'article s'intitule "Zones rouges et bérets verts".
https://lavoiedelepee.blogspot.com/2019/05/beret-verts-et-zone-rouge.html

vétéran
vétéran

 
Messages: 1102
Inscription: 16 Jan 2011, 19:04
Région: Franche-Comté
Pays: France

Voir le Blog de pierma : cliquez ici


Re: Burkina Faso : la mystérieuse otage américaine libérée par le commando français

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Shelburn  Nouveau message 15 Mai 2019, 09:26

bonjour,
Je trouve un peu révoltant de voir des gens s'aventurer dans des secteurs qui sont à la limite interdits. Ici deux de nos "frères d'Armes" (pour moi ex petit militaire) y ont laissé leur vie pour sauver ce que j'appel des inconscients. Les premières déclarations recueillies par la radio RTL étaient celles de Mme Picques qui n'a pas eu un seul mots de remerciement pour nos deux soldats ! tout ce qui l'intéressait, c'était le soulagement de la libération de son fils. L'être humain est horrible à entendre ces déclarations !
Cette affaire me rappelle celle de la libération du journaliste Hervé Gueguière ( un copain qui travaillait à FR3 côte d'opale) malgré une interdiction formelle des autorités militaires françaises, en clandestinité il s'était rendu dans un secteur dangereux à la frontière entre le Pakistan et l'Afghanistan. Lui aussi devint un otage ! pour le libérer les forces spéciales ont perdu 4 hommes, jamais il n'a eu un mot de remerciement pour ceux qui l'on sorti et exfiltré.
Certes Militaires ou Policiers nous risquons notre vie pour des gens qui parfois ne valent pas un yota, mais c'est notre job et on y réfléchit pas, on est dans l'action si on réfléchit on intervient pas ! Mais un merci même pour une vie perdue ne coûte rien !
Personnellement je suis un peu révolté et je serais bien du genre : "tu t'es mis dans la M***e ! eh bien démerde toi"
peut être me jugera t'on mal ! mais comme pour les skieurs hors piste, pourquoi risquer sa vie pour des idiots !

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 660
Inscription: 28 Jan 2012, 18:34
Région: Boulogne sur mer (62)
Pays: France

Voir le Blog de Shelburn : cliquez ici


Re: Burkina Faso : la mystérieuse otage américaine libérée par le commando français

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de NIALA  Nouveau message 15 Mai 2019, 11:44

Je suis assez d'accord avec Shelburn; d'un autre coté, si le Président n'avait pas autorisé l'intervention des militaires, il se serait fait abaisser plus bas que terre par les médias, et une certaine population prompt à critiquer ceux qui font quelque chose, confortablement installés dans leur canapé.

Alain

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 889
Inscription: 05 Mar 2018, 17:27
Région: PACA
Pays: FRANCE

Voir le Blog de NIALA : cliquez ici


Re: Burkina Faso : la mystérieuse otage américaine libérée par le commando français

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Shelburn  Nouveau message 15 Mai 2019, 12:46

intervenir il le faut pour nous Français ! d'autres pays, dans ce cas, d'interviennent pas !
Jusqu'à présent, d'après les médias, la France payait des rançons !
Mais dans cette histoire, j'aimerais savoir pourquoi la France ne monte pas une opération d'exfiltrer pour cette dame malade otage depuis bons nombres d'années, qui travaillait pour une ONG, qui s'occupait des enfants malades ? alors que l'on intervient de deux (excusez le terme) "aventuriers" idiots !
A moins qu'il y ait des accords secrets entre les USA et la France concernant l'exfiltration de cette américaine inconnue. Mission qui aurait fait d'une pierre deux coups !

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 660
Inscription: 28 Jan 2012, 18:34
Région: Boulogne sur mer (62)
Pays: France

Voir le Blog de Shelburn : cliquez ici


Re: Burkina Faso : la mystérieuse otage américaine libérée par le commando français

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Margont  Nouveau message 15 Mai 2019, 12:52

En préambule : hommage et respect pour Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello. ::respect::

Et pour continuer moi aussi dans le hors-sujet :
Shelburn a écrit:Je trouve un peu révoltant de voir des gens s'aventurer dans des secteurs qui sont à la limite interdits.

Je suis d'accord sur le principe, sauf que dans ce cas :
« Comme l’a remarqué le journaliste de Marianne Thomas Vampouille, le parc de la Pendjari, dans lequel ont été kidnappés les deux touristes, n’était pas classé en « zone rouge » depuis « pas mal de temps » : il n’a même été classé comme « formellement déconseillé »… que neuf jours après leur enlèvement, le jour de leur libération.
Un examen de l’historique de la page du site du ministère des affaires étrangères permet assez facilement de constater que le parc n’est mentionné explicitement, dans le texte et sur la carte mise en ligne, que depuis la dernière mise à jour, le 10 mai. »

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/ar ... 55770.html

Shelburn a écrit:Cette affaire me rappelle celle de la libération du journaliste Hervé Gueguière

Je me garderai d'émettre un avis tranché sur cette affaire, mais là il s'agit de journalisme, pas de tourisme.
Je ne connais pas les motivations réelles d'Hervé Ghesquière, entre ce qu'en ont dit les uns (jouer au héros en faisant fi des avertissements) et les autres (chercher la vérité au plus près), mais à l'époque la polémique m'avait posé question sur le fond : qu'attend-t-on d'un journaliste de terrain, reporter de guerre (et de n'importe quel journaliste, d'ailleurs) ? Qu'il copie/colle le communiqué de presse des "autorités" et qu'il leur obéisse, ou qu'il cherche ses propres sources, mène sa propre enquête, même si c'est dangereux (et en premier lieu pour lui) ?

Shelburn a écrit:peut être me jugera t'on mal !

Pourquoi ? Tu donnes ton avis, il n'y a aucun mal à ça ! ;)

Shelburn a écrit:mais comme pour les skieurs hors piste, pourquoi risquer sa vie pour des idiots !

Il y a bien sûr des crétins, des imprudents et des inconscients mais il faudra aussi qu'un jour les pisse-copies parisiens comprennent que tout ce qui se trouve au dessus de 130,53 mètres (point culminant du sol naturel de la capitale) ne se situe pas en "hors-piste", mais en montagne ! (Encore que montagne, à 130 m... :roll: ). Les "pistes" ne doivent représenter que 0,000[...]001 % de la superficie montagneuse, alors qu'ils appellent un chat un chat, et n'oublient pas de préciser que la plupart du temps les accidentés en montagne pour lesquels les sauveteurs mettent leur propre vie en péril sont des sportifs confirmés, entraînés et bien équipés, passionnés (tout comme les sauveteurs eux-mêmes) victimes de leur passion ! :evil:
A les entendre fustiger ces "irresponsables", eux qui emmènent leurs gosses en baskets et en short sur la Mer de glace (j'ai des noms !), il faudrait interdire la navigation de plaisance, le sport en eaux vives, la spéléologie, la pratique de la montagne sous toute ses formes, etc., bref, toutes ces activités qui risquent de mettre en danger la vie d'éventuels sauveteurs.
Alors grand merci à eux, ces secouristes bénévoles ou professionnels, et à tous ceux qui d'une façon ou d'une autre sont prêts à sauver ou périr. ::respect::

Edit
Shelburn a écrit:Mais dans cette histoire, j'aimerais savoir pourquoi la France ne monte pas une opération d'exfiltrer pour cette dame malade otage depuis bons nombres d'années, qui travaillait pour une ONG, qui s'occupait des enfants malades ?

Je me le demande aussi...


Fin du HS en ce qui me concerne, revenons à nos moutons : quid de cette américaine ? ::dubitatif::
« L’ennemi se déguise parfois en géranium mais on ne peut s’y tromper,
car tandis que le géranium est à nos fenêtres, l’ennemi est à nos portes.
»
Pierre Desproges

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1058
Inscription: 19 Oct 2011, 02:45
Localisation: Grenoble
Région: Rhône-Alpes
Pays: France

Voir le Blog de Margont : cliquez ici


Re: Burkina Faso : la mystérieuse otage américaine libérée par le commando français

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Eric Denis  Nouveau message 15 Mai 2019, 13:42

Bonjour,

Shelburn a écrit:Cette affaire me rappelle celle de la libération du journaliste Hervé Gueguière


A ce sujet, et pour rappel, voilà ce qu'en a dit Yves Debay dans sa revue Assaut, et je partage amplement l'avis des militaires sur le sujet : http://eric-denis.wifeo.com/yves-debay- ... uerre-.php

Controversé et parfois pour de sérieuses raisons, Yves Debay n'en était pas moins un "vrai" journaliste de guerre très respecté dans les milieux de l'armée et ce témoignage qu'il à rapporté à l'époque est édifiant sur bien des points, et avant tout sur l'attitude des médias...

Pour en revenir au sujet initial, il est effectivement légitime de se poser des questions sur cette citoyenne américaine, mais peu importe finalement, cela n'enlève rien au courage, à l'abnégation et au sens du sacrifice de nos soldats du commando Hubert et du 1er RPIMa qui en étaient aussi (ne l'oublions pas).

Le commando Hubert est une petite famille, très soudée et au moral indéfectible. C'est une unité française reconnue, respectée et admirée par toutes les forces armées au monde. Ils font ce que bien d'autres refuseraient de faire (et non des moindres...) et en restant dans l'ombre. Bel exemple d'humilité également.

J'ai un immense respect pour eux.
Cordialement
Eric Denis

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 315
Inscription: 21 Juin 2014, 15:18
Localisation: Toulon
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de Eric Denis : cliquez ici


Re: Burkina Faso : la mystérieuse otage américaine libérée par le commando français

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 15 Mai 2019, 14:46

Très intéressant, merci !
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8032
Inscription: 22 Aoû 2009, 21:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Burkina Faso : la mystérieuse otage américaine libérée par le commando français

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 15 Mai 2019, 18:30

Juste deux ou trois trucs...

Un, les deux touristes français n'ont pas vraiment le profil du "casse-cou", l'un, 46 ans, est prof de de piano, l'autre, 51, bijoutier ou employé dans une bijouterie.
Deux, les avis de précaution publiés par le Ministère des Affaires Etrangères sont d'un flou remarquable - j'en sais quelque chose à propos de l’Égypte, il y a plus de 20 ans de çà! -
Trois, jetez un coup d'oeil sur les " retours" des touristes français qui ont logé, tout récemment - mars 2019! - , au Pendjari Lodge Hotel, où étaient hébergés les "touristes". https://www.tripadvisor.fr/Hotel_Review ... tment.html
Quatre, l'avis du Petit Futé 2019 (!) ... https://www.petitfute.com/v55655-parc-n ... lodge.html
Cinq, dix fois sur dix, vous débarquez sur place et tous les locaux vous affirmeront "jurés-crachés" qu'il n'y a strictement aucun risque... ce que démontrent les avis des touristes (cf. point trois).
Six, ils étaient "drivés" par un guide assermenté, qui, de par son métier et sa connaissance du coin, n'aurait pas fait n'importe quoi.
Sept, c'est la toute première fois qu'y survient ce genre d'emm..., une prise d'otage ! Jusqu'au 1er mai dernier, c'était le calme plat dans le coin ; en plus, on ne connait même pas la nationalité des ravisseurs (béninois, burkinabés, etc. ?) Ont-ils franchi la frontière pour perpétrer leur forfait ou était-ce des "locaux"?
Huit, çà m'étonnerait qu'ils étaient, alors, les seuls visiteurs à effectuer une randonnée dans le parc. Certes, ce n'est pas un Center Parc de l'Eure ou de Moselle, mais ce n'est pas, non plus, le tréfonds du Sahara ni de l’Antarctique! Un coup d'avion, puis on embarque dans la Land-Rover ou le Toyota du guide - apparemment, eux, auraient rallié, en motos, leur point de rendez-vous avec leur guide -, mais, en principe, on ne circule pas en "visiteur isolé", dans le parc. Je ne les vois pas trop, non plus, taper sur leur guide pour l'obliger à les amener dans une zone à risques ; d'autant que, quand on ne connait pas le terrain, on fait confiance au "spécialiste" !

Pour des raisons (d'état) évidentes, on a pris soin de leur faire débiter, à la sortie de l'avion, un texte qui était sensé stigmatiser leur inconscience, mais, de nos jours, il convient, toujours, de trouver un ou des lampistes et la "rumeur" ne les a, hélas, pas épargnés.

Je reviens sur l'Egypte. De 1995 à 1997, ma compagne avait travaillé sur un bateau de croisière, qui faisait, toutes les semaines, du "traine-couillons", aller-retour, entre Louxor & Assouan. Du coup, dès que j'avais quelques jours libres, j'y faisait un saut. Déjà, à l'époque, notre Ministère des Affaires Etrangères déconseillait la basse-vallée du Nil, au nord du Caire, et la capitale égyptienne, elle-même, sinon le secteur Urgadha-Sefaga, au bord de la Mer Rouge était "vert étincelant", de même que celui du "Haut-Nil", Louxor-Esna-Edfou-Assouan (y compris Abou Simbel , beaucoup plus au sud, sur le Lac Nasser). Cela dit, en venant d'Urgadha, une fois, franchi les montagnettes qui séparaient le rivage de la Mer Rouge de la Vallée du Nil, on circulait en convoi, sous la surveillance de l'armée, jusqu'à Louxor ! Le temps passe et mon fils, alors, âgé d'une vingtaine d'années, s'en va jouer le DJ sur le bateau de ma compagne, en 1997. A peine était-il rentré, fin octobre, que le 17 novembre 1997, un attentat se déroule sur le parvis du temple d'Ashepsout ... 62 morts! Coup de bol"personnel", ma compagne, ce jour-là, n' y avait pas accompagné de touristes français - 1 seul mort français, mais 36 Suisses, 10 japonais, etc. -... Tout çà pour en revenir aux avertissements de notre Ministère des Affaires Etrangères... Qui signalait un secteur "sans risques", particulièrement, surveillé et sécurisé par la police touristique égyptienne, ce qui était la stricte vérité... mais les "malfaisants" ne devaient pas lire le français! ::elu boulet::

Je ne risque pas de lancer la pierre à qui que soit, mais, à la lumière de ma propre expérience, au Maghreb (hors Libye), Machrek (hors Sinaï), on peut s'aventurer, sans témérité excessive, dans des zones dites "sensibles" et en revenir, sans, même, s'y être cassé un ongle! A l'inverse, on peut se faire flinguer, sans préavis, dans des secteurs considérés comme "cleen" : c'était le cas, par exemple, du Stade de France et du Bataclan, en 2015! Ces derniers sont, d'ailleurs, bien souvent, privilégiés par les "malfaisants", pour faire parler d'eux, essayer d' y instaurer la "terreur", en faisant fuir le touriste et en cassant l'économie locale, très souvent, dépendante du tourisme. Après les attentats de novembre 2015, bon nombre de tour-operators étrangers avaient mis Paris en "jaune orangé" bien soutenu!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3290
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LE BAR DU FORUM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 15 
il y a 8 minutes
par: Richelieu 
    dans:  koufra 
il y a 32 minutes
par: François 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 07:17
par: Marc_91 
    dans:  uniformes chantiers de jeunesse couleur verte 
Hier, 23:57
par: jcp66 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 16 
Hier, 22:08
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 19 
Hier, 21:13
par: iffig 
    dans:  [DU 1er MAI 2019 au 30 JUIN 2019]les Cathédrales et autres édifices religieux pendant le conflit 
Hier, 20:16
par: Signal Corps 
    dans:  Dossier uniformologique : l'Armée Grecque dans la Seconde Guerre Mondiale 
Hier, 19:28
par: Loïc 
    dans:  Famille et plaque sur les lieux d'un crash en 1944 
Hier, 13:42
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Uniformes et insignes : Suisse 
Hier, 12:55
par: Loïc Charpentier 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Léon Juno, Nightsun et 4 invités


Scroll