Connexion  •  M’enregistrer

Prisonniers allemands

Vous recherchez le parcours d'un vétéran, d'un prisonnier, d'un parent ou d'une unité, ou vous souhaitez faire identifier une photo, un document, c'est ici.
MODÉRATEUR: Marc_91, Dog Red

Prisonniers allemands

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de tistou48  Nouveau message 06 Jan 2019, 23:18

Bonsoir,

En ce dimanche soir un doute m’assaille... 8)
Existe-t-il des statistiques sur le nombre de soldats envoyés en prison sous l’occupation à paris et connaît on leur lieu de détention ?

Merci à tous ceux qui pourront me renseigner

vétéran
vétéran

 
Messages: 739
Inscription: 14 Avr 2012, 16:32
Localisation: france
Région: ile de france
Pays: france

Voir le Blog de tistou48 : cliquez ici


Re: Prisonniers allemands

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 07 Jan 2019, 00:12

Ils ne restaient pas en prison bien longtemps : beaucoup de manquements à la discipline ou autres délits étaient sanctionnés par l'envoi sur le front de l'est ou le peloton d' exécution. Rapide et sans appel ..... Beaucoup de choses étaient effacées si le coupable pouvait prouver qu'il avait agi sous l'emprise de l'alcool ... Une vieille tradition.

vétéran
vétéran

 
Messages: 1712
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: Prisonniers allemands

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de tistou48  Nouveau message 07 Jan 2019, 01:15

Merci Alfred, y a t il une étude, un texte, un bouquin pour pousser plus loin cela? Et En cas d exécution, où cela avait il lieu.

vétéran
vétéran

 
Messages: 739
Inscription: 14 Avr 2012, 16:32
Localisation: france
Région: ile de france
Pays: france

Voir le Blog de tistou48 : cliquez ici


Re: Prisonniers allemands

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 07 Jan 2019, 18:01

tistou48 a écrit:Merci Alfred, y a t il une étude, un texte, un bouquin pour pousser plus loin cela? Et En cas d exécution, où cela avait il lieu.


De manière générale, quelque soit la nationalité de l'Armée, il existait un règlement de discipline général très strict qui couvrait, aussi bien, les "incartades" militaires que civiles (effectuées sous l'uniforme). il pouvait aller du simple "refus" de saluer (même par erreur!) d'un supérieur ou de la tenue non réglementaire, jusqu'à la désobéissance au front ou à la désertion - même "motivée" pour raison de familiale ! Qui débouchait sur le potence ou le peloton d'exécution ! - , en passant par la grivellerie, le vol, le meurtre, etc.

En temps de paix, la graduation des peines infligées allait de la simple consigne aux "arrêts de forteresse" -en France, par le passé, après un séjour "indispensable" au "gnouf", les "fortes têtes"' étaient expédiées dans les unités disciplinaires, notamment, les célèbres "Bats d'Af". En général, quelque soit sa nationalité, la justice militaire avait la main lourde et était peu encline à la prise en compte de motifs "humains".

En temps de guerre, le simple fait d'être considéré comme "déserteur" (prouvé ou non) peut (pouvait) valoir la peine capitale.

Dans l'armée allemande, le respect du code de discipline militaire était très strict. Il y a eu certes, quelques rares aménagements, comme la tenue, après la catastrophe de Stalingrad, qui avait amené l'autorité militaire à autoriser quelques libertés vestimentaires, pour encourager l'esprit de corps ; sinon la discipline militaire allemande, fondée sur, au moins, deux siècles d’existence, était, particulièrement rigide, inflexible et n'éprouvait aucun état d'âme, lors de l'annoncé de la sentence. Quand on a 4 millions de pinpins "sous les drapeaux", on ne joue pas au sentimental! :D

Les peines infligées et leurs exécutions s'effectuaient, alors, comme dans toutes les armées, en général, au sein de l'entité militaire, qui disposait de ses prisons, forteresses et unités disciplinaires . A ma connaissance, seule, l'Armée française expédiait, avant 1940, au bagne (de Cayenne), stade ultime de la peine "de vie", certains déférés, dont le statut militaire, après avoir été cassé, n'était plus pris en considération - exemple connu, le capitaine Dreyfus, qui ne l'avait retrouvé , avec son grade, qu'après la révision de son procès, en 1906 -.

Les jugements et sentences militaires allemands, durant l'Occupation, quelques aient été leurs lourdeurs, étaient quasi-méconnues de la population civile française ; çà reste, encore, de nos jours, la règle pour les peines infligées par l'Armée à son personnel... sauf que, en France, depuis quelques décennies, les méfaits, considérés comme civils, sont, désormais, jugés par la justice civile.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3342
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Prisonniers allemands

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de tistou48  Nouveau message 07 Jan 2019, 18:44

Merci Loïc. Je cherche les lieux d'internement et quelques chiffres sur ces condamnés de l'armée allemande dans les pays d'occupation.

vétéran
vétéran

 
Messages: 739
Inscription: 14 Avr 2012, 16:32
Localisation: france
Région: ile de france
Pays: france

Voir le Blog de tistou48 : cliquez ici


Re: Prisonniers allemands

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 08 Jan 2019, 00:57

Pendant le "siège de Dunkerque"les actes considérés comme des désertions sont sanctionnés de pendaison par le tribunal militaire du vice-amiral Frisius, les corps restent exposés au bout d'une corde sur la façade de l'hôtel de ville.

vétéran
vétéran

 
Messages: 1712
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: Prisonniers allemands

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 08 Jan 2019, 01:49

Étaient-ils envoyés dans la brigade Dirlewanger (puis division) ? le livre d'Ingrao a ce sujet reste flou sur les bataillons disciplinaires.
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6928
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Prisonniers allemands

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Halhin Gol  Nouveau message 08 Jan 2019, 12:22

Loïc Charpentier a écrit:
Les jugements et sentences militaires allemands, durant l'Occupation, quelques aient été leurs lourdeurs, étaient quasi-méconnues de la population civile française ; çà reste, encore, de nos jours, la règle pour les peines infligées par l'Armée à son personnel... sauf que, en France, depuis quelques décennies, les méfaits, considérés comme civils, sont, désormais, jugés par la justice civile.

Ce n'est pas tout à fait exact pour ce qui concerne la France. Disons pour simplifier qu'en situation normale ce sont les juridictions correctionnelles et les cours d'assises qui jugent les délits et crimes commis par les militaires français comme ceux commis par n'importe quelle personne mais, en temps de guerre, ce serait, pour les militaires, les juridictions militaires.
"We shall fight on the beaches, we shall fight on the landing grounds, we shall fight in the fields and in the streets, we shall fight in the hills; we shall never surrender"

Second Lieutenant
Second Lieutenant

 
Messages: 146
Inscription: 19 Sep 2013, 17:02
Région: Paris
Pays: FRANCE

Voir le Blog de Halhin Gol : cliquez ici


Re: Prisonniers allemands

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 08 Jan 2019, 13:03

alfa1965 a écrit:Étaient-ils envoyés dans la brigade Dirlewanger (puis division) ? le livre d'Ingrao a ce sujet reste flou sur les bataillons disciplinaires.


La SS-SturmbrigadeDirlewanger, précédemment SS-Regiment Dirlewanger, constitué à partir d'un Sonderkommando SS (1941-1942), était, effectivement, un ramassis de salopards, de récidivistes et de gibiers de potence, chargés du sale boulot, mais n'était pas, pour autant, stricto sensu, une unité disciplinaire (de la Waffen-SS). Dirlewanger, lui-même, était considéré comme un pestiféré par la Waffen-SS, qui, avant juin 1940, avait, même, refusé de le réintégrer dans ses rangs.

En avril 1945, il avait été envisagé de convertir la Sturmbrigade, reconstituée en décembre 1944, en 36. SS-Division, mais il n'existe aucun code postal y afférant.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3342
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Prisonniers allemands

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 08 Jan 2019, 13:11

Halhin Gol a écrit:
Loïc Charpentier a écrit:
Les jugements et sentences militaires allemands, durant l'Occupation, quelques aient été leurs lourdeurs, étaient quasi-méconnues de la population civile française ; çà reste, encore, de nos jours, la règle pour les peines infligées par l'Armée à son personnel... sauf que, en France, depuis quelques décennies, les méfaits, considérés comme civils, sont, désormais, jugés par la justice civile.

Ce n'est pas tout à fait exact pour ce qui concerne la France. Disons pour simplifier qu'en situation normale ce sont les juridictions correctionnelles et les cours d'assises qui jugent les délits et crimes commis par les militaires français comme ceux commis par n'importe quelle personne mais, en temps de guerre, ce serait, pour les militaires, les juridictions militaires.


C'est effectivement une disposition de temps de paix, mais je n'ai pas cherché à développer, car la discussion porte sur l'armée allemande. ;)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3342
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers VOS RECHERCHES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  cotes de fentes de vision FT 
Aujourd’hui, 00:10
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  [DU 1er MAI 2019 au 30 JUIN 2019]les Cathédrales et autres édifices religieux pendant le conflit 
Hier, 23:51
par: Signal Corps 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 20 
Hier, 23:07
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  petit quiz de culture générale en voie d'extinction 
Hier, 22:51
par: Aldebert 
    dans:  Dunkerque opération Dynamo 
Hier, 22:39
par: BSM44 
    dans:  Encore du vandalisme 
Hier, 21:37
par: alain adam 
    dans:  Des nostalgiques du 3e Reich s'invitent aux manifestations du D-DAY 2019 
Hier, 21:27
par: Signal Corps 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 15 
Hier, 21:19
par: François 
    dans:  LE MASSACRE DES SERBES DE CROATIE 
Hier, 21:17
par: alfa1965 
    dans:  Le massacre d'Oradour sur Glane 
Hier, 20:59
par: brehon 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: JARDIN DAVID, Lusi, riri et 199 invités


Scroll
cron