Connexion  •  M’enregistrer

Le nazisme : questions de méthode

Le traité de Versailles donne lieu à l'instauration de la République de Weimar puis à la montée du National Socialisme. Quelques années plus tard, l'annexion des Sudètes et de l'Autriche annonce les prémices de la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR : gherla, alfa1965

Re: Le nazisme : questions de méthode

Nouveau message Post Numéro: 51  Nouveau message de pierma  Nouveau message 12 Déc 2018, 06:16

Juste une petite correction (faute de frappe ?)
Le Cheyland (Ardèche) 30 - 50 7.07.1944 Kampfgruppe Zabel 9. Pz. Div. Opération contre groupe de maquisards


Il s'agit en fait de : Le Cheylard - en Ardèche, donc. (Le nom a attiré mon attention parce que j'ai des amis dont c'est le village natal.)

Sur la page suivante, on trouve un récit détaillé de l'intervention allemande. (1000 hommes et deux avions, tout de même !)
http://museedelaresistanceenligne.org/media3043-MA

Le Cheylard à cette époque peut être considéré comme une "place forte", en tous cas un centre important du maquis.

L'auteur place cette intervention parmi d'autres, menées depuis la vallée du Rhône contre des maquis importants, dans le but d'éviter des actions contre cet axe.
(j'ignore si les Allemands anticipaient dès cette date le repli de la 19e armée, qui tenait la côte de la Méditerranée, en tous cas il s'agissait manifestement de tenir cet axe ouvert, face à des groupes de résistance qui devenaient de plus en plus nombreux dans les montagnes de chaque côté. - Je pense au Vercors, en particulier.)

Le bilan civil indiqué est de 40 personnes.
Mais les maquisards aussi ont pris cher, essentiellement parce que l'encerclement allemand n'a été signalé qu'au dernier moment, et qu'ils ont eu beaucoup de mal à s'en extraire.
Le bilan de la bataille du Cheylard est lourd : 73 tués, 200 blessés parmi les F.F.I. ; 40 civils assassinés et 58 blessés. Pas de prisonniers, les blessés civils ou militaires sont achevés, considérés comme des "terroristes".

Dans les deux cas - civils et FFI - je pense que le bilan indiqué porte sur l'ensemble de l'opération, ce qui inclut des civils et des groupes de résistants d'autres villages.

vétéran
vétéran

 
Messages: 990
Inscription: 16 Jan 2011, 18:04
Région: Franche-Comté
Pays: France

Voir le Blog de pierma : cliquez ici


Re: Le nazisme : questions de méthode

Nouveau message Post Numéro: 52  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 12 Déc 2018, 07:57

Et comme toujours dans ces listes on méconnaît les opérations réalisées contre les maquis vosgiens ...
Manque de communication qu'il faut corriger.
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7832
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Le nazisme : questions de méthode

Nouveau message Post Numéro: 53  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 12 Déc 2018, 14:48

Heureusement que tu es là pour évoquer Viombois ou Moussey.
Donc au boulot. On compte sur toi;
J'ai vu une (trop limitée) bibliographie sur La Bresse, Raon l'Etape voir les Vosges pendant la guerre. Il y aussi un ouvrage sur la libération des Vosges consacré au VI. US Corps par Jean Laurain (un auteur messin ?).
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 654
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Re: Le nazisme : questions de méthode

Nouveau message Post Numéro: 54  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 12 Déc 2018, 21:15

Je ne connais pas Jean LAURAIN, mais je ne demande qu'à connaitre !
Pour La Bresse je pense que tu envisages Michel LEMAIRE ? Son ouvrage sur la Piquante Pierre est très intéressant. Dommage qu'il n'ose pas donner l'écart entre le bilan de la Doxa et la réalité !
Sinon il y aura bientôt un excellent livre concernant la rafle de Pexonne et les agissements de Erich WENGER, ex chef de Kommando du SD puis cadre sup de la DGSI Ouest-Allemande ...
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7832
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Le nazisme : questions de méthode

Nouveau message Post Numéro: 55  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 12 Déc 2018, 23:01

En fait le Jean Laurain messin, est un homonyme. J'ai vérifié sa bio. Il a écrit 5 livres mais pas celui là.

Georges
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 654
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Re: Le nazisme : questions de méthode

Nouveau message Post Numéro: 56  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 13 Déc 2018, 12:23

Voici comme annoncé le point de vue de Kurt Pätzold et Manfred Weissbecker sur les rapports Hess-Bormann (Rudolf Hess / Der Mann an Hitlers Seite, Leipzig, Militzke, 1999, rééd. poche 2003, p. 94-96) :

"Le chef d'état-major Martin Bormann

Aux côtés de Rudolf Hess, l'ascension de Martin Bormann s'accélérait depuis le milieu de 1933. Il était encore moins un personnage public que son nouveau chef, et même alors il attirait peu l'attention en dehors de ceux qu'on appelait les hauts fonctionnaires (Hoheitsträger) du Parti. Certes dans la direction du Parti et spécialement dans la bureaucratie centrale Martin Bormann n'était plus, depuis des années, un inconnu. Le fait qu'en 1933 encore il ait été élévé au rang de Reichsleiter représentait cependant une promotion extraordinaire. Bormann avait jusque là servi dans un secteur vital pour le bon fonctionnement du Parti, celui du trésorier Franz-Xaver Schwartz, où il tenait ce qu'on appelait la caisse de secours NSDAP. Elle rassemblait des contributions obligatoires de tous les membres du Parti quand il s'avérait nécessaire d'entretenir des SA qui avaient subi des dommages pendant le service. Ces moyens servaient aussi à aider ceux que de tels "combattants" laissaient derrière eux.

Le poste perdit de son importance à partir du début de 1933 et parut à Bormann impropre à favoriser son ascension ultérieure. Du reste, Schwartz annonça la réduction de l'appareil bureaucratique qu'il dirigeait. C'est ainsi que Bormann, qui se voyait fait pour les emplois où il n'y avait qu'à obéir, demanda confidentiellement à celui qu'il appelait, dans sa lettre de candidature, "Führer adjoint du Parti" et "cher Monsieur Hess", de lui trouver "un autre travail dans l'organisation politique". Le succès ne se fit pas attendre. Hess fit de l'ambitieux, qui connaissait bien non seulement le personnel et le fonctionnement de la centrale munichoise du Parti, mais un grand nombre de Gaue, son chef d'état-major et par là son plus proche collaborateur et confident. Cela ne pouvait guère se faire sans l'aval du Führer, qui connaissait mieux Bormann que sa position antérieure dans l'appareil ne le laissait attendre.

Bormann était d'un genre autrement plus robuste que Hess. Dès les premiers jours de sa nouvelle activité, il comprit qu'il fallait servir avec zèle non seulement son supérieur, mais le Führer. Il démontra une ardeur au travail presque inépuisable et des talents d'organisateur. Il transmettait les ordres de façon très pédante. Avec véhémence et persévérance il s'engloutit dans le travail quotidien de bureau que n'aimaient ni le Führer ni son "représentant". Les instructions et les ordres qui partaient à jet continu du bureau de Hess étaient pour la plupart dictés par Bormann ou portaient, quand leur texte émanait d'une des divisions du bureau, la plupart du temps sa propre signature. Il s'ensuit que les deux dirigeants du Parti, si différents de caractère, collaboraient sans conflit apparent. Ils allaient -comme le montre une photo- du même pas. Il apparut au fil des années que le chef d'état-major n'aspirait à aucune autre place que celle qu'il avait acquise si vite à la surprise de bien des dirigeants nazis."

vétéran
vétéran

 
Messages: 6056
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Le nazisme : questions de méthode

Nouveau message Post Numéro: 57  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 13 Déc 2018, 13:42

À priori cette analyse n'apporte pas grand chose de neuf mais résume bien la situation.
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7832
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Le nazisme : questions de méthode

Nouveau message Post Numéro: 58  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 13 Déc 2018, 14:19

Les auteurs insistent sur le conformisme du personnage, qui l'amène à rédiger et à transmettre des idées émises par d'autres. Cela jure avec le préjugé d'un Iznogoud aspirant au premier rôle.

vétéran
vétéran

 
Messages: 6056
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Le nazisme : questions de méthode

Nouveau message Post Numéro: 59  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 13 Déc 2018, 23:06

En ce qui me concerne (c'est un avis personnel) Martin Bormann était un manipulateur habile et surtout très intriguant au point de devenir un proche collaborateur de AH et de réussir
à gagner la confiance de ce dernier tout en dénigrant ou en discréditant l'entourage (pas les généraux) de AH.
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 68731
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Le nazisme : questions de méthode

Nouveau message Post Numéro: 60  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 13 Déc 2018, 23:36

La dernière phrase de Pätzold et Weissbecker traduit bien l'état d'esprit de Bormann.

"Il apparut au fil des années que le chef d'état-major n'aspirait à aucune autre place que celle qu'il avait acquise si vite à la surprise de bien des dirigeants nazis.""

A son poste de chef d'état-major avec le plus haut grade du parti en dessous de Hitler et Hess (Reichsleiter) il pouvait agir à sa guise avec la bénédiction de Hess. L'étape supérieure celui du poste d'adjoint du Führer "Stellvertreter des Führer" n'était pas à sa portée : il avait une dimension publique (meetings, discours, vie sociale) pour laquelle il n'était pas taillé. C'était un fonctionnaire du parti.

Hitler l'a bien compris. C'est pourquoi après le départ de Hess pour la Grande Bretagne. Le poste d'adjoint a été supprimé et remplacé par celui de Directeur de la Chancellerie du NSDAP (Leiter der Parteikanzlei der NSDAP). Bormann est devenu le plus haut fonctionnaire du parti mais il ne sera jamais un porte parole du NSDAP
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 654
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers 1919-1939 : LES ORIGINES DU MAL




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Abris pour U-Boot en France 
il y a 3 minutes
par: Nautilus44 
    dans:  Caudron C.870 P2 
il y a 40 minutes
par: Marc_91 
    dans:  Destinée des armes et équipements après la guerre 
il y a 41 minutes
par: Aldebert 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 09:37
par: coyote 
    dans:  Un petit cour d'histoire 
Aujourd’hui, 09:26
par: François 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 19 
Aujourd’hui, 08:51
par: dominord 
    dans:  Un de nos membres vient de nous quitter 
Aujourd’hui, 01:01
par: thucydide 
    dans:  L'Italie de Mussolini dans la guerre 
Aujourd’hui, 00:57
par: thucydide 
    dans:  Prisonniers allemands 
Aujourd’hui, 00:33
par: thucydide 
    dans:  Coutances, film de GeorgeStevens 
Aujourd’hui, 00:15
par: thucydide 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Scroll