Connexion  •  M’enregistrer

L'économie, la reconstruction et le plan Marschall

La ww2 a laissé des situations conflictuelles dès mai 1945, elle a également entraîné des conséquences sur des pays (modifications des frontières) et sur les populations, enfin, la technologie mobilisée au service des belligérants a permis après guerre la mise en place d'applications diverses.
MODÉRATEUR: Equipe Admins/Modos

Re: L'économie, la reconstruction et le plan Marschall

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 08 Juin 2018, 11:05

Tarpan a écrit:...la vision qu'ont les Français de l'intervention américaine est différente de celle qu'en ont les Belges :D


Tu veux dire "une certaine nostalgie" d'une grandeur révolue ?
Je le note parfois mais je ne généraliserais pas.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8330
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: L'économie, la reconstruction et le plan Marschall

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de frontovik 14  Nouveau message 08 Juin 2018, 12:01

AAAhhh, la grandeur de la France... Qui fut, qui ne sera plus. Mais ça c'est inéluctable.

Je plussoie à l'exposé d'Orwell, le plan Marshall représente le volet pacifique et civil de la doctrine de l'endiguement élaborée par Truman. Il s'agissait de lutter contre la misère, ferment du communisme, et d'empêcher, ou au moins de limiter l'expansion de ce dernier. Il fut proposé à tous les pays d'Europe, à la fois par grandeur d'âme et pour montrer la duplicité soviétique, car il était bien évident que l'URSS le refuserait et forcerait ses "satellites" ou les pays en voie de l'être, à le refuser. Ce qui sera le cas d'ailleurs. Pour une fois, les vainqueurs ont su quoi faire de leur victoire, et plutôt que d'humilier sottement le vaincu comme en 1919 avec les conséquences que l'on a pu vérifier, ils en firent un partenaire et maintinrent l'Europe en paix jusqu'à aujourd'hui, exception faite des Balkans dans les années 80.
Quant aux motivations Etats-Uniennes en matière de politique extérieure, elles tiennent en trois points:
--- protection des intérêts économiques, en matière de débouchés et de marchés de consommation.
--- assurer la sécurité des approvisionnements en matières premières, en particulier le pétrole mais aussi le cuivre...
--- Destinée Manifeste ou messianisme. Les Américains se sentent investis d'une mission, la propagation du bien-être et du progrès matériel et moral, en plus de leur mode de vie et de leurs valeurs, y compris démocratiques.

Evidemment, le mélange des trois se révèle parfois contradictoire, mais l'essentiel c'est que les intérêts, parfois à court terme du pays soient sauvegardés...
"Je ne vous apporte pas la liberté, je l'ai trouvée ici, parmi vous". Skënderbeg.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3433
Inscription: 24 Oct 2005, 19:44
Localisation: Lisieux.
Région: Normandie subséquanaise
Pays: France

Voir le Blog de frontovik 14 : cliquez ici


Re: L'économie, la reconstruction et le plan Marschall

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Tarpan  Nouveau message 08 Juin 2018, 12:06

@ Dog Red

Oui, tu as tout à fait raison, nous étions nous aussi un empire et étions sur terre en europe continentale depuis 1918 La Nation prédominante sur le continent avec un empire :

Image

Un certaine France se voulant loyaliste à combattu après les anglais les américains lors de l'honteux débarquement en Afrique du Nord, un ingérence presque intolérable

Des américains et des Français sont morts en se combattants armes à la main les uns contre les autres, nation contre nation (Vichy avait été reconnu :twisted: ) (dans le jeu Blitzkrieg un scénario "historique" nord africain fait s'affronter des Somua S35 et des Shermans briévement! grossesurprise )

Nous voulions laver les humiliations, retrouver notre grandeur et notre indépendance (euh pas moi, personnellement :D ).

Vous étiez une jeune "nation", un détail geographico-politique atypique gentiment accepté et qui en voisin dont la moitié se voulait depuis Napoléon presque Français, une petite sœur énervante (le Teuton est venu par deux fois par chez vous et par deux fois nous sommes venu à votre secours), (tu parles !)

Par contre pour la nation Belge les américains après guerre furent une bénédiction car ils stabilisèrent complètement votre Nation et ce protectorat intéressé mais libertaire et non pesant mais salutaire est ressenti encore aujourd'hui comme bienfaisant.

Impossible pour un Français !

Personnellement je m'en fou, j'ai la chance ou non d'avoir 3/4 Belge et un quart Français mais c'est ma nationalité depuis de deux à trois générations à peine avant moi et j'avoue trouver le Français moyen parfois particulièrement chiant tout en aimant sa culture :D

Ne te méprends pas, je ne te fais aucunement un cour, je te raconte ce que je ressents familialement et que je comprend facilement car comme frontalier, je suis un peu entre les deux, mais nous étions dans le même bateau : Zone interdite en situation pire que les autres mais loin de Vichy aussi, bref tout cela n'est pas si simple :D

Image

Car si la belgique est un petit foutoir, la France en est un énorme ! :D

vétéran
vétéran

 
Messages: 4364
Inscription: 28 Mar 2016, 22:45
Région: maine et loire
Pays: France

Voir le Blog de Tarpan : cliquez ici


Re: L'économie, la reconstruction et le plan Marschall

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 08 Juin 2018, 12:30

Tarpan a écrit:Vous étiez une jeune "nation", un détail geographico-politique atypique gentiment accepté et qui en voisin dont la moitié se voulait depuis Napoléon presque Français, une petite sœur énervante (le Teuton est venu par deux fois par chez vous et par deux fois nous sommes venu à votre secours), (tu parles !)

Par contre pour la nation Belge les américains après guerre furent une bénédiction car ils stabilisèrent complètement votre Nation et ce protectorat intéressé mais libertaire et non pesant mais salutaire est ressenti encore aujourd'hui comme bienfaisant.


Attention aux clichés ! ;)

Ouverture d'une brève parenthèse :
La Belgique est née des conséquences du Congrès de Viennes et de la volonté des vainqueurs des guerres napoléoniennes de créer un état-tampon entre la France et (les états allemands) la Prusse.
Alliée des Anglais à Waterloo, la maison d'Orange-Nassau hérita de la couronne batave étendue à la Belgique.

La Perfide Albion se rendant compte de la gaffe d'avoir associé la puissance commerciale hollandaise avec la puissance industrielle wallonne (bassins houillers + bassin industriel naissant sous l'impulsion de Guillaume d'Orange) rectifia le tir en se faisant la marraine d'une Belgique naissante en ce milieu du XIXe siècle révolutionnaire. La France fut la marraine (notre première reine était de la maison d'Orléans).

La Belgique ne fut pas "gentiment acceptée" mais bien "créée de toutes pièces" par les politiques étrangères des puissances du moment.

Quant au sentiment pro-américain en Belgique il est tout à fait comparable à la France. Ni plus ni moins.
Des Américains qui n'ont en rien stabilisé la Belgique :shock: la cohabitation entre sensibilités germanique et latine étant une histoire belgo-belge dont les Américains ne se rendent même pas compte à mon avis ;)
Fin de la brève parenthèse
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8330
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: L'économie, la reconstruction et le plan Marschall

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Tarpan  Nouveau message 08 Juin 2018, 13:59

Tu ne m'a pas compris, bien sur que ce n'est pas activement que les américains ont participé à la stabilisation, d'ailleurs en effet je ne sais même pas si ils en avaient conscience, mais leur présence et leur aide politique et économique a aidé l'ensemble des Belges à continuer la cohabitation après cette guerre qui l('avait mise à mal (réaction pas action :D ), enfin c'est ce que je pense.

vétéran
vétéran

 
Messages: 4364
Inscription: 28 Mar 2016, 22:45
Région: maine et loire
Pays: France

Voir le Blog de Tarpan : cliquez ici


Re: L'économie, la reconstruction et le plan Marschall

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 08 Juin 2018, 16:13

Bon, j'adore la Belgique et les Belges, mais, en regard à l' importance de sa population, il faut bien avouer que ni elle, ni les Pays-Bas n'avaient une importance "politico-stratégique" essentielle, à la fin de la Seconde Guerre mondiale. L' Allemagne vaincue (avec l'Autriche, dans le même sac), il restait trois nations qui posaient problème, par l'importance du risque qu'elles représentaient à basculer dans le giron du communisme soviétique - mis à part les "pays satellites" (Pologne, Tchécoslovaquie) déjà sous la coulpe de Moscou, du fait de leur occupation militaire - et même de la Yougoslavie, Tito affichant, clairement, ses préférences pour le Kremlin -. Il s'agissait de la Grèce, de l'Italie et de la France. La première citée, la moins peuplée, était mal placée géographiquement, coincée à l'ouest et au nord, par des pays communistes affichés ou sympathisants, et sera, d'ailleurs, engagée dans un soulèvement communiste, les armes à la main, baptisé guerre civile, entre 1946 & 1949. En Italie, entre 1944 et 1947, la situation, avec les communistes, avait été particulièrement tendue - les plus vieux d'entre nous qui ont lu les premiers tomes de la saga des Don Camillo, écrite par Giovanni Guareschi, s'en souviennent surement ;) - . la France, où le Grand Charles avait su, dès son retour sur le sol français, calmé le jeu en désarmant tous les maquis, mais où la cote du PCF, après-guerre, flirtait, allègrement avec 25% des votants en sa faveur à chaque consultation! la France et l'Italie représentaient, alors, la majorité de la population européenne occidentale, vu la situation de l'Allemagne de l'Ouest, qui avait juste droit à fermer sa gueule. On oubliera les Brits, qui, de toute manière, ne se sont jamais considérés comme des "Européens", ne serait-ce que par leur insularité.

Entre 1945 et 1950 - et je suis gentil! - bon nombre d'hommes politiques américains se sont faits des cheveux blancs sur le devenir de la France et l'Italie. En plus, avec la France, ils auront à gérer l'épine compliquée & douloureuse du Sud-Est asiatique, alors que, avec la Guerre de Corée, l'expansion du communisme international, par le biais de la Chine fraichement maoïste, avait clairement affiché ses intentions expansionnistes. Au même moment, à la Maison Blanche, avec Eisenhower, aux commandes, le mot d'ordre politique était de désengager, au maximum, les troupes américaines à l'étranger, tout en développant le bouclier nucléaire stratégique... sauf que la bombinette A ou H n'était pas utilisable dans un conflit "local"!

Je livre tout çà "en vrac", mais tous ces points avaient eu leur importance dans la mise en œuvre réelle du plan Marshall.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2659
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: L'économie, la reconstruction et le plan Marschall

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de Shelburn  Nouveau message 08 Juin 2018, 17:21

Image
en ce qui concerne le plan Marschall, je possède un petit livret des Editions de l'Aide Américaine à la France, 04 avenue Gabriel à Paris, daté de 1949 et d 'un coût, à l'époque de 4 fr . On y trouve les articles de Léon Blum, de Francis Leenhardt, de Maurice Schumann, de Raymond Aron, de Jacques Gascuel, de Maurice Delarue, de Pertinax, d'Eve Curie, de Paul Reynaud.
Document d'époque

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 590
Inscription: 28 Jan 2012, 18:34
Région: Boulogne sur mer (62)
Pays: France

Voir le Blog de Shelburn : cliquez ici


Précédente

Retourner vers SUITES, CONSÉQUENCES ET HÉRITAGES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 3 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DÉFAITE, LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
il y a 8 minutes
par: pierma 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 8 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 10 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Chamberlain 
il y a 29 minutes
par: Aldebert 
    dans:  Repose en Paix CJE 
il y a 49 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Aujourd’hui, 17:44
par: Signal Corps 
    dans:  Paradis de rouille 
Aujourd’hui, 16:44
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Dessins d’humour publiés sous l’Occupation allemande 
Aujourd’hui, 14:47
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Le massacre des “tirailleurs sénégalais” à Thiaroye 
Aujourd’hui, 13:21
par: Loïc Charpentier 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Scroll