Connexion  •  M’enregistrer

Le HMS Glowworm, un destroyer courageux

Tout ce qui concerne la période entre le 3 septembre 1939 et le 25 juin 1940 environ, comme par exemple:
L'offensive de la Sarre, la mobilisation, le Pied de Paix Renforcé, la B.E.F., la campagne de France, l'effondrement de la République et de l'Armée Française, l'exode ...
MODÉRATEUR: Equipe Admins/Modos

Le HMS Glowworm, un destroyer courageux

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de NIALA  Nouveau message 04 Avr 2018, 09:50

Le HMS Glowworm face au Hipper

Ce combat au cours duquel le destroyer britannique HMS Glowworm, de la classe G de 1935 de seulement 1350 tonnes, dont l'armement était de 4 canons de 120 mm et 8 tubes lance torpilles, se porte héroiquement à l'assault du croiseur lourd allemand Admiral Hipper s'est déroulé au large des cotes de Norvège le 8 avril 1940.
Le destroyer britannique réussi l'exploit avant de couler d'éperonner l'Admiral Hipper pratiquant dans sa coque une déchirure de 40mètres par ou s'engouffrent 500 tonnes d'eau et projetant un marin allemand à la mer.
Les chaudières du Glowwworm explosent tuant 109 marins britanniques, l'Admiral Hipper a recueilli 40 marins survivants du destroyer, le marin allemand n'a pas été retrouvé, le destroyer a lancé ses 8 torpilles lors de l'attaque dont aucune n'a atteint son but, le croiseur faisant face au destroyer.

GLOWWORM 1940 4 8 1.PNG
GLOWWORM 1940 4 8 1.PNG (328.34 Kio) Vu 389 fois


GLOWWORM 1940 4 8 5.jpg
GLOWWORM 1940 4 8 5.jpg (136.45 Kio) Vu 389 fois


GLOWWORM 1940 4 8 6.jpg
GLOWWORM 1940 4 8 6.jpg (131.05 Kio) Vu 389 fois



Le croiseur lourd a été obligé de rallier la ville de Trondhjeim et de passer en cale seche pour réparer. Cas unique le capitaine Roope commandant du destroyer qui n'a pu etre repéché a reçu la Victoria Cross a titre postume sur recommendation de son adversaire le capitaine Heye commandant de l'Admiral Hipper qui a écrit aux autorités britanniques par l'intermédiaire de la Croix Rouge pour signaler l'héroisme du commandant britannique; premier récipiendaire de la Victoria Cross de la Seconde guerre mondiale.

ADMIRAL HIPPER 1940 4 à trondheim (2).jpg
ADMIRAL HIPPER 1940 4 à trondheim (2).jpg (64.12 Kio) Vu 387 fois


HIPPER en cale seche suite à l'attaque du GLOWWORM Capture.PNG
HIPPER en cale seche suite à l'attaque du GLOWWORM Capture.PNG (290.18 Kio) Vu 385 fois


Alain
Dernière édition par NIALA le 04 Avr 2018, 09:57, édité 1 fois.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 719
Inscription: 05 Mar 2018, 16:27
Région: PACA
Pays: FRANCE

Voir le Blog de NIALA : cliquez ici


Re: Le HMS Glowworm, un destroyer courageux

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 04 Avr 2018, 09:55

C'était très chevaleresque, merci pour cette anecdote qui m'était inconnue.
Alexandre
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6497
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Le HMS Glowworm, un destroyer courageux

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 04 Avr 2018, 09:58

Question technique, peut-on lancer une torpille sur un navire positionné perpendiculairement ?
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6497
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Le HMS Glowworm, un destroyer courageux

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de NIALA  Nouveau message 04 Avr 2018, 10:11

On peut toujours ,mais à l'époque cela était très difficile, aujourd'hui cela ne pose aucun problème les torpilles étant à tête chercheuse ou filoguidées.

Alain

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 719
Inscription: 05 Mar 2018, 16:27
Région: PACA
Pays: FRANCE

Voir le Blog de NIALA : cliquez ici


Re: Le HMS Glowworm, un destroyer courageux

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de alain adam  Nouveau message 04 Avr 2018, 23:28

Avec quelques calculs mathématiques, il est possible de determiner une route pour la torpille devant intercepter un navire positionné perpendiculairement ( ou presque , la trigonométrie que tout le monde a rechigné a étudier a l'école sert alors pour indiquer l'angle d'interception , qui tient compte de la longueur du navire , de sa vitesse, de son cap , de la distance , et du cap actuel du tireur , tout comme sa vitesse ) .
Celle ci n'a que peu de chance de réussir : il suffit que le navire cible change de cap ou change de vitesse pour que la torpille rate sa cible , surtout si le tir s'effectue a longue distance . Du coup , pour maximiser les chances , les envois de torpilles s'effectuaient par "rafale" , avec quelques degrés d'écart , lorsque la cible était importante .
Un tir de torpille sur un navire que l'on suit ( ou en face a face ) a encore moins de chance de réussir , car le moindre écart de barre de la cible fait que la torpille va simplement passer a coté : il est preferable de tenter sa chance quand on a toute la longueur du navire cible face a soi .
Durant la seconde guerre mondiale , les navires se pensant en situation a risque naviguaient en zig-zag , pour fausser les calculs de solution de tir d'une part, à échelle tactique , mais aussi a un niveau stratégique , pour semer les éventuels sous-marins "suiveurs" , en profitant d'évènements naturels comme ... la nuit ou le brouillard .
Les escorteurs , eux , dans une situation d'alerte , effectuaient des rondes a haute vitesse autour des navires a protéger, en changeant de cap très fréquemment , pour rendre toute solution de tir impossible , et lorsque des trainées de torpilles étaient repérées, fonçaient tout droit sur la source , profitant de l'étroitesse de leur largeur de quille pour éviter les torpilles venant de face , pour éperonner, attaquer au canon , ou a la charge ASM ( dont le but n'est pas de toucher directement le sous marin , mais créer une surpression dans l'eau qui va le faire éclater comme une noix , le plus près possible étant le mieux bien entendu ) .
Dans le cas de la charge ASM , l'inconnue reste la profondeur du sous marin pour programmer l'explosion de la charge , qui sera résolu en partie avec le principe de l'ASDIC , sauf qu'il existe des couches thermiques dans l'eau qui faussent les detections .

Tout ceci explique pourquoi un sous marin envoyait en général un tir de tous ses tubes avant lorsqu'il détectait une grosse cible , puis s'enfonçait dans les profondeurs s'il avait repéré une escorte , coupait ses moteurs et se laisser dériver en évitant de faire le moindre bruit . Non protégé par une couche thermique et sentant les charges ASM se rapprocher, il relançait alors ses électriques pour changer de cap , éventuellement s'enfoncer encore etc , jusqu'à ce que les escorteurs finissent par se lasser .
Et le résultat du tir de torpilles , vous me direz ?
Le son est très bien conduit dans l'eau , beaucoup plus vite et a plus longue distance que dans l'air , donc si un navire est touché , le sous marin l'entends , quelle que soit sa profondeur . Une fois les escorteurs éconduits et lorsqu'on est sur , par veille hydrophonique qu'il n'y a plus d'ennemis , on remonte tout doucement en remplissant les balasts d'air comprimé , jusqu'à la plongée periscopique , on vérifie la sécurité , et si le navire touché n'a pas encore coulé , on passe éventuellement en surface pour lui envoyer quelques obus pour le finir , ou on l'achève avec une ou deux torpilles qui cette fois ne demandent pas de grands calculs trigonométriques puisque la cible est en général a l'arrêt .

Amicalement ,
Alain
Armée de Terre Française 1940
http://atf40.fr/

vétéran
vétéran

 
Messages: 2353
Inscription: 05 Aoû 2013, 23:13
Région: rhone
Pays: france

Voir le Blog de alain adam : cliquez ici


Re: Le HMS Glowworm, un destroyer courageux

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de NIALA  Nouveau message 05 Avr 2018, 12:32

La situation du Glowworm était encore plus problématique, puisque le destroyer était à faible portée, sous le tir presque à bout portant du croiseur lourd, qu'il manœuvrait désespérément pour éviter les coups, dans ces conditions il a du lancer ses torpilles au jugé en espérant qu'une des 8 torpilles attendrait son but.

Alain

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 719
Inscription: 05 Mar 2018, 16:27
Région: PACA
Pays: FRANCE

Voir le Blog de NIALA : cliquez ici


Re: Le HMS Glowworm, un destroyer courageux

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de alain adam  Nouveau message 05 Avr 2018, 19:03

Oui , et j'imagine en plus qu'il s'agit de tubes latéraux , 4 de chaque coté , ce qui signifie que le destroyer a du présenter ses deux flancs pour pouvoir tirer 8 torpilles ( et donc présenter une belle cible pour les canons du Hipper par deux reprises ) , tout en étant a vitesse élevée pour éviter la pluie d'obus . Dans de telles conditions un coup au but par torpille aurait été vraiment un coup de chance , d'autant plus que si je me souviens bien , mais tu me corrigera peut être Alain , les tubes LT de destroyers sont fixes et dépendent donc intégralement du cap donné a la barre pour leur angle de tir .

Amicalement ,
Alain
Armée de Terre Française 1940
http://atf40.fr/

vétéran
vétéran

 
Messages: 2353
Inscription: 05 Aoû 2013, 23:13
Région: rhone
Pays: france

Voir le Blog de alain adam : cliquez ici


Re: Le HMS Glowworm, un destroyer courageux

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Tarpan  Nouveau message 05 Avr 2018, 19:39

Depuis leur création ce que l'on appelle aujourd'hui destroyers sont de véritables pur sang de combat aptent a toutes les missions fait pour de jeunes commandants agressifs ou de vieux loup de mer particuliérement retord.
Ils furent de toutes les batailles navales et furent héroïques dans bien des combats, sur tous les océans du globe et de toutes nationalités, ils sauvérent Omaha Beach, furent décisifs à Leyte, gagnérent de haute lutte la bataille de l'atlantique et comptent dans leur rang des actes de bravoures souvent méconnus.

A voir le DVD "les destroyers" dans la série flottes au combat, navires de guerres commentaires historiques de Patrick de Gmeline (pour ceux qui l'apprécie, car hélas son "sous-marins allemands au combat" est truffé d'erreur de rédaction du à une non relecture de l'essai avant impression ce qui est navrant et décevant de la part d'un historien"

DVD 3393600680800

Le fameux "coup de Kretschmer" est une vaste blague et le torpillage de face ou de dos est dans tous les cas à proscrire

vétéran
vétéran

 
Messages: 4362
Inscription: 28 Mar 2016, 21:45
Région: maine et loire
Pays: France

Voir le Blog de Tarpan : cliquez ici


Re: Le HMS Glowworm, un destroyer courageux

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de brehon  Nouveau message 05 Avr 2018, 20:01

Bonsoir,
alain adam a écrit:Oui , et j'imagine en plus qu'il s'agit de tubes latéraux , 4 de chaque coté , ce qui signifie que le destroyer a du présenter ses deux flancs pour pouvoir tirer 8 torpilles

Non. Cette classe de destroyers était équipée de 2 lance-torpilles quadruple en position axiale et pouvait donc lancer une salve de 8 torpilles d'un seul bord.
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7521
Inscription: 14 Déc 2009, 15:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


Re: Le HMS Glowworm, un destroyer courageux

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de NIALA  Nouveau message 05 Avr 2018, 20:16

Brehon à raison, avec une petite rectification toutefois, le Glowworm était équipé à titre expérimental de lance-torpilles quintuples, contrairement aux autres destroyers de sa classe qui avaient des tubes quadruples; les tubes quintuples ont été installés sur les séries suivantes les I; J etc...le Glowworm avait donc 10 torpilles, je ne sais pas pourquoi il n'aurait lancé que 8 torpilles, peut être parce que deux avaient été tirées auparavant,

Alain

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 719
Inscription: 05 Mar 2018, 16:27
Région: PACA
Pays: FRANCE

Voir le Blog de NIALA : cliquez ici



Retourner vers LA "DRÔLE DE GUERRE" ET LA DÉFAITE DE 1940




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 00:24
par: Shiro 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Hier, 23:29
par: iffig 
    dans:  Il y a aujourd'hui 74 ans que la "Bataille des Ardennes débutait. 
Hier, 23:16
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Attentat à Strasbourg 
Hier, 22:37
par: Alcide NITRYK 
    dans:  Le voyage de Marcel Grob:juin 1944:un jeune Français de 17 ans est enrôlé dans la Waffen SS. 
Hier, 22:31
par: Paul G 
    dans:  chronique de la Moselle annexée : le retour des évacués 1940 
Hier, 22:05
par: orpo57 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 21:33
par: kfranc01 
    dans:  uniformes des Républicains 
Hier, 20:09
par: Cat 
    dans:  1944 - UN NOUVEAU PERIODIQUE DE PASSIONNES ! 
Hier, 19:44
par: dynamo 
    dans:  dragonne sur dague SS 1933 
Hier, 18:46
par: carlo 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: AGAG, Julien39100, NIALA, Shyraku et 14 invités


Scroll