Connexion  •  M’enregistrer

Primes de dépannage au Pays des Soviets

Après l'opération Barbarossa, les forces de l'Axe contraignent l'URSS au repli.
Après une série de succès, l'Allemagne s'enlisera progressivement puis cédera à Stalingrad et à Koursk.
MODÉRATEURS: Marc_91, alfa1965

Primes de dépannage au Pays des Soviets

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 03 Avr 2018, 08:36

Ci-dessous, une petite curiosité dénichée dans les archives de l'Abteilung Fremde Heere Ost - "Bureau" du renseignement Armée de terre étrangère Est -, en date du 17.11.1943

Primes versées (dans l'Armée Rouge) pour la récupération et le dépannage de blindés.

1) Primes pour l'extraction de chars endommagés dans les lignes ennemies, par les équipages ou les équipes de récupération...
KV = 5000 roubles
T-34 = 2000 roubles
T-60/T-70 = 500 roubles
Pour les blindés d'un autre type, la prime sera calculée au prorata du poids.

2) Primes de "rendement" pour les compagnies de récupération .
Période de référence : par décade
a) Pour, au moins, 10 chars lourds & moyens ou 50 chars légers : 2000 roubles
b) Pour, au moins, 15 chars lourds & moyens ou 75 chars légers : 3000 roubles
c) Pour, au moins, 20 chars lourds & moyens ou 100 chars légers : 5000 roubles

Service Emetteur : Commissariat du Peuple à la Défense - Général-lieutenant des troupes blindées Fedorenko
Référence : Note de service N° 0357 du 07.05.1942

Image
Image

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2422
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Primes de dépannage au Pays des Soviets

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 03 Avr 2018, 08:44

Ha cette mentalité communiste petite bourgeoise!
Le profit! Rien que le profit !
::mortderire::

Merci Loïc. C'est une perle cette archive !
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8179
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Primes de dépannage au Pays des Soviets

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Mat02  Nouveau message 03 Avr 2018, 08:46

Bonjour,

5000 roubles de 1942-43 ça fait combien en euros et de combien était la paye d'un soldat soviétique ?
Cordialement Mathieu

« Demain est souvent le jour le plus chargé de la semaine. » Proverbe espagnol

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2786
Inscription: 15 Mar 2010, 18:03
Localisation: Villers Cotterêts, Aisne
Région: Picardie
Pays: France

Voir le Blog de Mat02 : cliquez ici


Re: Primes de dépannage au Pays des Soviets

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 03 Avr 2018, 13:32

Mat02 a écrit:Bonjour,

5000 roubles de 1942-43 ça fait combien en euros et de combien été la paye d'un soldat soviétique ?


C'est assez compliqué à estimer car il n'existait pas de parité officielle rouble/US $ ou autre monnaie européenne.

J'ai réussi à dénicher une revue d'études comparatives Est-Ouest, publiée en 1970, où figure le tableau ci-après... Évolution "programmée" du salaire annuel "moyen" soviétique entre 1928 et 1940

Image

Sachant que :
1) la valeur du rouble, durant ces douze années, passe son temps à fluctuer et, surtout, se casser la gueule, au gré des crises des récoltes, des échecs des plans annuels et quinquennaux, tandis que l'inflation interne frappe de plein fouet les produits de consommation courante . Accessoirement, le salaire moyen soviétique n'avait pas une logique de croissance "capitaliste" en fonction de la profession, un camarade ouvrier touchant bien souvent plus qu'un camarade professeur ou un ingénieur. Les achats à l'international étaient réglés, semble-t-il, sur la base de l'étalon-or, l'URSS disposant, probablement, de la plus grande réserve mondiale d'or (stock et gisements) - de mémoire, c'est toujours le cas -.
2) Entre 1941 et 1945, le niveau de vie de la population soviétique avait été divisé par deux (dans le meilleur des cas) ! On peut en déduire que le salaire moyen annuel de 4000 roubles, en 1940, n'en représentait, au mieux, que 2000 "réels", durant cette période. Là-dessus, il conviendrait de prendre en compte le système de tickets de rationnement, pris en charge, en partie, par l'Etat, les avantages dont bénéficiaient les membres du Parti, etc.. Soljenitsyne, selon ses propres dires, touchait une solde de 10 roubles, en tant que troupier de base dans l'artillerie soviétique.

L'armée étant, en principe, nourrie, logée, habillée, les soldes de base y sont, en général, inférieures aux salaires des civils, en termes d'équivalence de responsabilités et/ou de fonction. Selon le cas, les sous-officiers et officiers règlent une partie de leur logement et de leur subsistance, sauf que le grade de sous-off, au sein de l'Armée Rouge ne valait pas un pet de lapin. Tous les postes assumés, dans les armées occidentales, par des sous-officiers, étaient, chez les Russes, confiés à des sous-lieutenants et des lieutenants - l'équipage de 4 hommes à bord d'un JS-2, en 1944, comptait pas moins de deux officiers! A l'opposée, dans la Heer, un Oberfeldwebel ou Hauptfeldwebel était, couramment, chef d'un peloton de chars -.

La valeur des primes de récupération, proposées en 1942, constituait une somme plus que rondelette, mais elle était partagée, selon le cas :
1) entre les membres d'un équipage ou d'une équipe de remorquage, soit entre 4 et une demi-douzaine de pinpins, suffisamment "burnés" pour aller récupérer un char en territoire ennemi.
2) Au sein d'une compagnie de remorquage (une cinquantaine de pinpins, tout grades confondus) , qui récupérait les chars en panne ou endommagés, en deçà (mais pas très loin) de la ligne de front. ... 10 chars moyens ou lourds " ramenés au garage", sur dix jours, çà nous fait un par jour, 5 chars légers dans le même temps; selon son état, sa situation sur le terrain, l'opération pouvait, facilement, exiger plusieurs heures, pour parvenir à le rendre remorquable, sans compter le temps de remorquage jusqu'aux ateliers les plus proches. Si, en dix jours, l'équipe ne récupérait que 9 T-34 et 48 T-70, elle pouvait s’assoir sur sa prime! :D

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2422
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Primes de dépannage au Pays des Soviets

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 03 Avr 2018, 13:39

D'après une étude française publiée début des années 60,le salaire moyen ouvrier début 1950 en URSS se situait entre300 et 350 roubles mensuels pour une semaine de 46 heures ouvrées...Pendant la guerre,cela devait être moins pour un soldat.Cette prime devait sembler "considérable"

vétéran
vétéran

 
Messages: 1456
Inscription: 21 Aoû 2011, 13:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: Primes de dépannage au Pays des Soviets

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de kfranc01  Nouveau message 03 Avr 2018, 13:49

Coucou ! ::chapeau - salut::

Démonstration faite qu'en temps de guerre, le matos à plus de valeur qu'un simple pin-pin ! :shock:

Car allez repêcher autant de bidules en rade laissés à l'abandon dans les lignes ennemi, genre mission suicide, on ne fait pas mieux ! grossesurprise

Il y en a combien qui ont réussi à ramener en arrière 50 chars légers sur une décade sans se faire buter? ::malades::

Et pour arriver à motiver leur bonhommes sur ces missions casse-gueule, nos amis coco mettent à l'honneur le très capitaliste appât du gain ! :twisted:

C'est effectivement une vraie perle ce document! Merci Loïc ! ::Merci::
Le meilleur apéro n'est pas nécessairement le plus cher, c'est celui que l'on partage !

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7245
Inscription: 04 Fév 2017, 14:27
Localisation: Picardie
Région: Oise
Pays: France

Voir le Blog de kfranc01 : cliquez ici


Re: Primes de dépannage au Pays des Soviets

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Marc_91  Nouveau message 03 Avr 2018, 21:14

:D Il n'y avait pas que dans les blindés !

Les anciens du Normandie-Niemen parlaient ainsi des primes en liquide (vodka !) et liquidités (roubles) qui leurs étaient attribuées à chaque victoire aérienne ... Mais aussi plus simplement pour le bon entretien de leur matériel (atteindre 100 heures de vol pour un moteur Klimov, par exemple !).

S'ils ont partagé (et dégusté) la vodka avec leurs mécaniciens, ils ont tous rendus l'argent au général Zakharov, commandant leur division aérienne ...
. . Image. . . . . .Image . . . Image

Animateur - Modérateur
Animateur - Modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7990
Inscription: 04 Déc 2006, 13:25
Localisation: Etrechy (91)
Région: Beauce
Pays: France

Voir le Blog de Marc_91 : cliquez ici



Retourner vers LE FRONT DE L'EST




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 21 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
Aujourd’hui, 12:54
par: kfranc01 
    dans:  Tour Eiffel, avion 
Aujourd’hui, 12:35
par: Marc_91 
    dans:  LA BATAILLE DES HAIES VUE DU CIEL 
Aujourd’hui, 11:56
par: Didier 
    dans:  1e DB Polonaise 
Aujourd’hui, 11:55
par: Dog Red 
    dans:  Stalag Torun 
Aujourd’hui, 11:17
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Coupe du Monde de Foot 2018! 
Aujourd’hui, 09:36
par: nox 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Aujourd’hui, 09:25
par: Marc_91 
    dans:  Traduction texte allemand/francais 
Hier, 18:40
par: iffig 
    dans:  Tanks in Town 2018 à Mons (Belgique) 
Hier, 17:38
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités


Scroll