Connexion  •  M’enregistrer

bombardement des plages

Le 6 juin 1944, 6 divisions d'infanterie débarquent sur 5 plages précédées par 3 divisions aéroportées.
Dès le 7 juin, c'est la bataille de Normandie qui commence et qui ne s'achèvera que le 29 aout.
MODÉRATEUR: Jumbo

Re: bombardement des plages

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 07 Fév 2019, 18:42

Jumbo a écrit:Oui mais plus facilement sur Utah où le bombardement avait été plus efficace. D'ailleurs quid du bombardement aérien? perpendiculaire ou parallèle à la côte?


Que les bombardements aient été "perpendiculaires ou parallèles" au rivage n'a pas d'importance sérieuse dans l'affaire. Leur rôle - entre autres - avait été, suffisamment , efficace pour garantir la bonne marche générale du débarquement, ce qui est avéré.

En plus, çà ne changait rien au rôle premier des bombardiers "lourds", sauf que l'approche "longitudinale" impliquait un trajet supplémentaire; les réservoirs n'embarquaient pas des quantité de carburant inépuisables, en fonction de leurs charges de bombes, et, rien que la mise en place des formations, après le décollage, prenait du temps, en dépit des belles images d'archives nous les montrant décoller à la file!

Le 6 juin 1944, les formations de bombardiers alliés avaient, également, opéré à contre-emploi. Leur rôle premier était de "noyer" le secteur, qui leur était attribué, sous les bombes, et non de procéder à des attaques ciblées avec précision. On avait, donc, plus tablé sur les dégâts créés par le volume de feu généré, que sur sa précision.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3112
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: bombardement des plages

Nouveau message Post Numéro: 22  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 07 Fév 2019, 22:38

Jumbo a écrit:Oui mais plus facilement sur Utah où le bombardement avait été plus efficace. D'ailleurs quid du bombardement aérien? perpendiculaire ou parallèle à la côte?


Utah est paradoxal, le débarquement a lieu à près de 2km du site choisi ; donc du site le plus densément bombardé... ...je suppose.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9135
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: bombardement des plages

Nouveau message Post Numéro: 23  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 08 Fév 2019, 11:49

Dog Red a écrit:Le dernier 39-45 Magazine présente une analyse détaillée des bombardements aériens de la Pointe du Hoc tout au long du printemps 44 et du débarquement.


Ci-dessous les chiffres bruts extraits de l'article dont question, détaillé et fort complet que je vous invite vivement à lire si le sujet vous intéresse.

Image
@Lolo... tableau double checké ;)

On peut y lire que la pointe fut la cible de 10 raids aériens menés par plus de 300 appareils y déversant un millier de tonnes de bombes dont >60% le 6 juin 1944 (sans compter le bombardement naval).
L'auteur, Hubert GROULT, estime à 10kT de TNT grossesurprise balancés sur la batterie au printemps 1944 (soit la moitié de la puissance du bombardement d'Hiroshima).

On notera que le premier bombardement massif (celui du 25 avril) neutralisa déjà la batterie, détruisant une pièce et en endommageant une autre nécessitant le retrait des pièces survivantes.
Seul le terrifiant bombardement préalable au débarquement (101Lancaster!) suivi du bombardement naval tout aussi terrifiant eut l'effet escompté… épargnant pourtant une garnison suffisante pour vendre chèrement sa peau contre les Rangers.

On peut imaginer l'effet relatif des bombardements de masse, par définition imprécis, sur les positions bétonnées de l'Atlantikwall.

A titre de comparaison, GROULT évoque également les attaques à répétition du radar de la Pointe de la Percée. Quatre attaques menées à basse altitude par des chasseurs d'attaque au sol (Lightnings et Typhoons notamment) sans autres dégats que 2 antennes endommagées sans interrompre le fonctionnement des radars. Il s'agit pourtant ici d'une cîble moins ou pas bétonnée, attaquée à basse altitude par des appareils autrement maniables que des bombardiers. La Flak (4 tubes de 2cm) est citée comme cause première de l'échec de ces délicates attaques à basse altitude.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9135
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: bombardement des plages

Nouveau message Post Numéro: 24  Nouveau message de Jumbo  Nouveau message 13 Fév 2019, 18:04

Les bombardements d'avril ne sont pas très impressionnants par le tonnage largué, par contre ils ont entraînés le retrait des canons de leurs encuvements pour les mettre à couvert en attendant la construction des blockhaus qui devaient les abriter. Ces 50 tonnes de bombes ont en fait été très utiles puisqu'elles ont rendu la pointe du Hoc muette le 6 juin. D'une position d'artillerie redoutable, elle était devenue un simple Stp sans aucun intérêt tactique. Mais çà on le saura après...
"Dans les situations critiques, quand on parle avec un calibre bien en pogne, personne ne conteste plus. Y'a des statistiques là-dessus." (Jean Gabin) Mélodie en sous sol

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6142
Inscription: 01 Juin 2004, 19:12
Localisation: OISE

Voir le Blog de Jumbo : cliquez ici


Re: bombardement des plages

Nouveau message Post Numéro: 25  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 13 Fév 2019, 18:18

Tout à fait.
Tout comme les 300 tonnes de bombes larguées entre les deux premiers raids et le 6 juin n'ont causé que peu de dégâts (sur base de ce qui a été rapporté).

Ca relativise tout de même l'effet des bombardements aériens.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9135
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: bombardement des plages

Nouveau message Post Numéro: 26  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 13 Fév 2019, 20:05

Il fallait bombarder.
L'impact était psychologique et entraînait chez les allemands des réflexes de sauvegarde et de mise à l'abri.
Les allemands, au printemps 44 avaient déjà mesuré les effets sur leurs villes (destructions, déplacements de population, moral en berne des combattants pour leurs familles, campagnes devant accueillir les gens des villes, problèmes de ravitaillement, désorganisation)
Après longitudinal ou perpendiculaire, c'est pas un problème, l'important c'est de bombarder et de créer la peur et le chaos dans les secteurs visés.
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3663
Inscription: 14 Mar 2006, 19:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: bombardement des plages

Nouveau message Post Numéro: 27  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 13 Fév 2019, 21:04

Bien sûr qu'il fallait bombarde !
Je ne faisais qu'en relativiser les effets, sans remettre en question les bombardements en eux-mêmes.

Par contre je distingue les bombardements stratégiques des villes et tactiques (de l'Atlantikwall notamment).
Les objectifs poursuivis sont totalement différents.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9135
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: bombardement des plages

Nouveau message Post Numéro: 28  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 13 Fév 2019, 22:00

Dog Red a écrit:Bien sûr qu'il fallait bombarde !
Je ne faisais qu'en relativiser les effets, sans remettre en question les bombardements en eux-mêmes.

Par contre je distingue les bombardements stratégiques des villes et tactiques (de l'Atlantikwall notamment).
Les objectifs poursuivis sont totalement différents.


tu as entièrement raison.
les bombardements créaient un reflexe de mise à l'abri et étaient une sorte d'arme et de menace psychologique, les allemands de 44 subissaient ce que les armées belges et françaises avaient subies en 40.
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3663
Inscription: 14 Mar 2006, 19:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: bombardement des plages

Nouveau message Post Numéro: 29  Nouveau message de Tomcat  Nouveau message 14 Fév 2019, 10:41

L'impact visé est avant tout la destruction des défenses des plages, de ce point de vue les bombardements aériens ont été assez inefficaces car trop imprécis, l'emploi de bombes de 250kg ne permettait pas non plus de détruire les bunkers, seules les positions non fortifiées auraient pu être détruites à condition que la précision soit au rdv.

Il aurait fallu des bombardements à basse altitude qui auraient visés les embrasures des bunkers via des roquettes ou des bombes pour détruire les armes et les défenseurs.

C'est pourquoi les bombardements navals furent plus efficaces, du fait de la trajectoire des obus, ils purent détruire plusieurs batteries sous casemate et bunkers en frappant les embrasures...

A Omaha, les bombardements aériens et navals initiaux ratèrent leurs cibles du fait du manque de visibilité, mais lorsque la situation devint critique avec les troupes bloquées sur la plage, ce sont des destroyers qui prirent le risque de se rapprocher au plus près du rivage pour viser les embrasures des bunkers avec efficacité et contribuèrent au déblocage de la situation.

vétéran
vétéran

 
Messages: 774
Inscription: 16 Avr 2015, 14:16
Région: midi-pyrennées
Pays: france

Voir le Blog de Tomcat : cliquez ici


Re: bombardement des plages

Nouveau message Post Numéro: 30  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 14 Fév 2019, 11:26

Tomcat a écrit:Il aurait fallu des bombardements à basse altitude qui auraient visés les embrasures des bunkers via des roquettes ou des bombes pour détruire les armes et les défenseurs.


Les Typhoon l'ont fait un temps. Les Allemands ont d'ailleurs réagi par l'adjonction de filets métalliques anti-roquettes pour protéger leurs pièces d'artillerie sous casemate.
Mais le danger représenté par la Flak était trop important en regard des résultats.

Tomcat a écrit:C'est pourquoi les bombardements navals furent plus efficaces, du fait de la trajectoire des obus, ils purent détruire plusieurs batteries sous casemate et bunkers en frappant les embrasures...

A Omaha, les bombardements aériens et navals initiaux ratèrent leurs cibles du fait du manque de visibilité, mais lorsque la situation devint critique avec les troupes bloquées sur la plage, ce sont des destroyers qui prirent le risque de se rapprocher au plus près du rivage pour viser les embrasures des bunkers avec efficacité et contribuèrent au déblocage de la situation.


Absolument. Et on ne parle pas non plus de la même capacité de destruction induite par du calibre de marine te tombant dessus avec une trajectoire parabolique. Ni de la spécificité des DD engageant les fortifications quasiment "au corps à corps".

Mais comme l'a rappelé Dynamo, il y a toute la dimension psychologique du bombardement aérien et la nécessité de mettre les Allemands sous pression des semaines avant le débarquement et sans en révéler, indirectement, l'emplacement.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9135
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers DEBARQUEMENT ET BATAILLE DE NORMANDIE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 19 
il y a 8 minutes
par: iffig 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 16 
il y a 41 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  [DU 1er MARS 2019 au 30 AVRIL 2019]Les femmes pendant la Seconde Guerre mondiale, civiles, mili 
il y a 45 minutes
par: Signal Corps 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 15 
Aujourd’hui, 09:17
par: coyote 
    dans:  80 ° Anniversaire : Uniformes de l'Armée tchèque avant 1938 
Aujourd’hui, 09:16
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Album Photo Soldats Allemand : 
Aujourd’hui, 06:57
par: Didier 
    dans:  Sauveteurs en asphixies de la Marne 
Aujourd’hui, 03:44
par: udonthanifrancophone 
    dans:  Wormhout - Lieu : cantine militaire 
Hier, 16:40
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Generalleutnant Alexandre Neubronn von Eisenburg à Vichy 
Hier, 13:20
par: thucydide 
    dans:  Quelques unes de mes réalisations 
Hier, 12:07
par: Dog Red 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Scroll