Connexion  •  M’enregistrer

Audiard un collabo de papier ?

Pétain, Laval, le régime de Vichy et tous ceux qui furent acteurs de cette période sombre de notre histoire. La collaboration, les collaborateurs, la vie quotidienne sous la botte de l'occupant, les privations, le marché noir...
MODÉRATEURS : gherla, alfa1965

Re: Audiard un collabo de papier ?

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de pierma  Nouveau message 26 Déc 2018, 13:08

Alcide NITRYK a écrit:Jean-Claude Pascal ?
De mémoire.

Effectivement.
A 17 ans, il s'engage en 1944 dans la 2e DB. Premier soldat à entrer dans Strasbourg.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Claude_Pascal#Soldat

vétéran
vétéran

 
Messages: 1104
Inscription: 16 Jan 2011, 19:04
Région: Franche-Comté
Pays: France

Voir le Blog de pierma : cliquez ici


Re: Audiard un collabo de papier ?

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de kfranc01  Nouveau message 26 Déc 2018, 13:25

Il y a l'acteur Robert Lynen, fusillé en 44 par les Allemands. :pleure:

Vous savez, Poils de Carotte dans la guerre des boutons.
Le meilleur apéro n'est pas nécessairement le plus cher, c'est celui que l'on partage !

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12122
Inscription: 04 Fév 2017, 15:27
Localisation: Picardie
Région: Oise
Pays: France

Voir le Blog de kfranc01 : cliquez ici


Re: Audiard un collabo de papier ?

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 26 Déc 2018, 14:00

Alphonse de Chateaubriand avait fondé le groupe "Collaboration" sous l'égide de l'ambassadeur Otto Abetz pour relancer une activité culturelle en France occupée.
Quelques membres :
Paul Morand auteur de "France la Doulce" paru en 1934 . ouvertement antisémite et xénophobe . Réfugié en Suisse
Sacha Guitry a ouvert un théatre sous l'occupation et s'est enrichi. Connu pour sa proximité avec le "tout vert de gris" à Paris. il a été arrêté à la libération et a passé 60 jours en prison. Episode peu glorieux dont il a fait un ouvrage paru en 1949 pour redorer son image.
Georges Blond a écrit aux côtés de Robert Brassillach dans "Je suis partout" hebdo fasciste et antisémite. Condamné à la dégradation nationale. Il se refera une santé en publiant de nombreux ouvrages historique après guerre.
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 737
Inscription: 06 Avr 2007, 19:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Re: Audiard un collabo de papier ?

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de brehon  Nouveau message 26 Déc 2018, 14:05

Bonjour,
pierma a écrit:Si la plupart des artistes ont continué comme si de rien n'était, je ne vois que deux exceptions, qui ont fait plus que le devoir :
- Jean Gabin (Montcorgé à la ville) replié aux USA, qui s'engage d'abord dans la marine de la France Libre, puis dans les fusilliers marins, où il se retrouve dans le régiment blindé intégré à la 2e DB. (Il a témoigné à quel point le fait d'être enfermé dans une boite, à la merci d'un obus de Tigre ou un tir de Panzerfaust, pouvait être usant nerveusement.)
- Joséphine Baker, qui espionne pour le compte de la France Libre.

Y en a-t-il d'autres ?

(il me semble aussi que Charles Trenet s'est retiré sur la Côte d'Azur.)


Robert Lynen,
Jean Nohain,
Claude Dauphin,
Pierre Dac,
etc.

Il est de bon ton de taper sur les artistes parce qu'ils ont continué à exercer leur métier sous l'occupation.
En quoi un artiste qui se produit dans une salle où se trouvent des Allemands est-il plus collabo qu'une épicière qui vend des boîtes de sardines à des soldats de la Wehrmacht?
Les artistes, comme toutes les autres professions, étaient à l'image de la population française. Quelques collabos, quelques résistants, une grande majorité d'attentistes qui courbaient le dos en essayant de gagner leur croûte.
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7977
Inscription: 14 Déc 2009, 16:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


Re: Audiard un collabo de papier ?

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 26 Déc 2018, 15:05

(suite)
ici on parle d'écrivains qui ont collaboré activement. Beaucoup sont passés entre les gouttes ou ont effacé l'ardoise. Le droit (compréhensible) à l'oubli. Au point de sortir de leur catalogue certains écrits compromettants. Hergé a sorti une intéressante B.D. que j'ai vu chez un collectionneur qui n'est pas piquée des vers !
Marcel Aymé collaborateur de "la Gerbe" , "Je suis partout". Inscrit sur la liste noire du Comité National d'Epuration
Pierre Benoit "Le 16 septembre 44, sous l'accusation de collaboration avec l'ennemi, arrestation à Bayonne, puis est conduit à la prison de Dax. Deux mois plus tard, il est placé en résidence surveillée. Arrêté à nouveau en janvier 1945, il séjourne à la prison de Fresnes, dont il sort le 4 avril, lavé de toute accusation... On classe son dossier "sans suite" mais on l'interdit de publication en France pendant deux ans. Grâce à l'appui, entre autres de Claude Morgan et de Louis Aragon (ce dernier obtenant gratuitement pour son journal le roman L'Atlantide en feuilleton)"
Au fait Paul Morand était candidat à l'Académie Française en 1959. Recalé. Pierre Benoit a démissionné de l'Académie. Bons Kamarades.
René Barjavel a été interviewé dans "je suis partout" pour son ouvrage Ravage. Il a dédié son roman "le voyageur imprudent" dédié à Robert Denoel éditeur collabo.
Jean Giono animateur du Groupe Collaboration. Arrestation le 30 août 44 à Manosque. Libéré le 31 janvier 1945, il est ensuite assigné à résidence à Marseille durant huit mois avant d'être arrêté à nouveau et conduit à Saint-Vincent-les-Forts. Inscrit sur les listes noires depuis le 9 septembre 1944, il y resta jusqu'en 1947
Jean Cocteau . A en commun, avec Giono, d'avoir parlé de Hitler comme d'un "poète". Dine chez Maxim's avec Albert Speer . Publie " le salut à Breker " (sculpteur nazi). lors de l'exposition de Breker à Paris , en 42, aux cotés des officierls nazis et de hauts responsables du gouvernement de Pétain
André Castelot collabore à la Gerbe avant de faire les beaux jours de l'ORTF.
Le grand critique cinématographique François Chalet a fait ses armes à "Je suis partout".

Source : https://www.babelio.com/liste/756/Les-e ... laboration
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 737
Inscription: 06 Avr 2007, 19:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Re: Audiard un collabo de papier ?

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de brehon  Nouveau message 26 Déc 2018, 16:43

orpo57 a écrit:Le grand critique cinématographique François Chalet

Ou François Chalais?
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7977
Inscription: 14 Déc 2009, 16:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


Re: Audiard un collabo de papier ?

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 26 Déc 2018, 16:49

merci pour la correction. François Chalais (pseudo de François-Charles Bauer) .
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 737
Inscription: 06 Avr 2007, 19:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Re: Audiard un collabo de papier ?

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de pierma  Nouveau message 26 Déc 2018, 17:28

Je me souviens d'un incident en direct à la télé : Thierry le Luron imite François Chalais (qui avait une voix assez typée) et lance un truc du genre :"on me voit sur la Première on me voit sur Antenne 2, j'écris dans Télé Poche et Télé 7 Jours..." qu'il termine par :"bref, JE SUIS PARTOUT !"
Explosion de François Chalais, qui se trouvait dans la salle, se lève et fonce vers la scène en vociférant et en l'insultant (du genre "Petit saligaud !" "C'est une saloperie !" et "Tu me le paieras !")

J'avoue (j'étais jeune) que je n'ai rien compris à l'altercation. Je me suis demandé ce qui, dans l'imitation, avait bien pu mettre François Chalais dans cet état.. (Et comme à l'époque les sources d'informations étaient plus rares et plus prudentes qu'aujourd'hui - où 10 émissions commenteraient l'incident - je n'ai eu l'explication que bien plus tard.)

A mon avis, son manque de sang-froid l'a desservi : qui, au début des années 80 savait encore qu'il avait écrit dans JE SUIS PARTOUT, voire même qui, dans le grand public, connaissait encore le nom de ce journal de la collaboration ?

vétéran
vétéran

 
Messages: 1104
Inscription: 16 Jan 2011, 19:04
Région: Franche-Comté
Pays: France

Voir le Blog de pierma : cliquez ici


Re: Audiard un collabo de papier ?

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 26 Déc 2018, 17:34

excellent !
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 737
Inscription: 06 Avr 2007, 19:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Re: Audiard un collabo de papier ?

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 26 Déc 2018, 17:34

orpo57 a écrit:Alphonse de Chateaubriand avait fondé le groupe "Collaboration" sous l'égide de l'ambassadeur Otto Abetz pour relancer une activité culturelle en France occupée.
Quelques membres :
Paul Morand auteur de "France la Doulce" paru en 1934 . ouvertement antisémite et xénophobe . Réfugié en Suisse
Sacha Guitry a ouvert un théatre sous l'occupation et s'est enrichi. Connu pour sa proximité avec le "tout vert de gris" à Paris. il a été arrêté à la libération et a passé 60 jours en prison. Episode peu glorieux dont il a fait un ouvrage paru en 1949 pour redorer son image.
Georges Blond a écrit aux côtés de Robert Brassillach dans "Je suis partout" hebdo fasciste et antisémite. Condamné à la dégradation nationale. Il se refera une santé en publiant de nombreux ouvrages historique après guerre.

En ce qui concerne Sacha Guitry, vous auriez peut-être pu renseigner le Juge Raoult qui fit appel à la délation.
J''ai évoqué cette période peu ragoûtante dans un fil. posting.php?mode=quote&f=33&p=560794
Jean Anouilh fut également la cible de délateurs qui n'osèrent pas présenter leurs états de service pendant l'Occupation. Ressortir la Tunique de Nessus, oui ; mais attention aux brûlures.
Dernière édition par Alcide NITRYK le 26 Déc 2018, 17:54, édité 3 fois.
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1259
Inscription: 18 Nov 2015, 22:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers OCCUPATION ET COLLABORATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  blockhaus type 105 
il y a 53 minutes
par: Patrick.Fleuridas 
    dans:  SUR RMC DECOUVERTE LE 05 JUILLET 
il y a 57 minutes
par: Jumbo 
    dans:  SUR RMC DECOUVERTE LE 30 JUIN 
il y a 59 minutes
par: Jumbo 
    dans:  Hans Hermann Junge 
Aujourd’hui, 08:11
par: François Delpla 
    dans:  RUSSIE, 9 MAI 2019 
Aujourd’hui, 08:11
par: Alcide NITRYK 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 19 
Aujourd’hui, 01:10
par: kfranc01 
    dans:  L'aérodrome A82 Verdun/ Etain - Rouvres 
Hier, 23:45
par: Marc_91 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 16 
Hier, 23:43
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 15 
Hier, 23:42
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  [DU 1er MAI 2019 au 30 JUIN 2019]les Cathédrales et autres édifices religieux pendant le conflit 
Hier, 21:45
par: Signal Corps 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités


Scroll