Connexion  •  M’enregistrer

L'armée italienne en Slovénie

Dans cette rubrique vous trouverez tout ce qui concerne les grandes unités combattantes de la seconde guerre mondiale, tant du côté allié que de celui des forces de l'axe. Divisions d'infanterie, de paras, de blindés, de la légion, des waffen SS,etc..c'est ici qu'on en parle!
MODÉRATEUR: Vincent Dupont

Re: L'armée italienne en Slovénie

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de iffig  Nouveau message 18 Mar 2017, 18:35

Merci Philippe et Margont.
Bon alors, j'ai du mal à tout comprendre parce qu'il y a des mots que je n'arrive pas à lire à cause de l'écriture et qu'il y a (peut-être) du vocabulaire dialectal. Philippe, tu sais de quelle région il était ? EDIT : oui, du Frioul tu l'avais écrit ; ça aide moyen ....

Ton parent s'adresse à plusieurs personnes (se voi fatte ben conto = si vous prenez bien en considération ) ; les gens de sa famille qui le liront ? Il a l'air de commencer par comparer quelque chose (son parcours ?) à un film, le plus cher du monde, et il ajoute : "c'est naturel pour qui est compositeur". Ensuite, il y a un passage où il parle du 81 e d'infanterie - c'est là que j'ai le plus de mal à suivre - qui se conclut par : "parce qu'ils étaient tous morts".

Ensuite, il aligne des unités de l'Armée italienne, des lieux et des durées :

79 e d'infanterie, Vérone, 11 mois.
49 e d'Infanterie, Mantoue, 6 mois.
152 e d'infanterie, Trieste, 6 mois.
152 e d'infanterie, S. Dandona del Piave (c'est une localité que je ne trouve pas sur internet). Là pas de durée indiquée.
81 e d'Infanterie, Russie. Là, je ne vois pas ce qu'il veut dire : il est écrit "pero il fantasma = mais le fantôme (pas le fantassin, comme je lis, rajouté au crayon ; le fantassin, c'est "fante" ; à moins que ce ne soit de l'argot, comme "biffin" ou "bidasse" en français ?) ". Du coup je ne peux même pas dire s'il est effectivement allé en Russie avec le 81 e Régiment d'infanterie qui, lui, y est allé et a été considéré comme dissous pour faits de guerre en février 1943, après avoir subi des pertes énormes .... C'est expliqué ci-dessous (et ce n'est pas une source Wiki : les semi-instruits seront contents)

http://www.regioesercito.it/reparti/fan ... /rgt81.htm


Ensuite, il parle de la 63 e Légion Tagliamento qui elle aussi a combattu sur le front de l'est. Mais il donne surtout des noms de localités italiennes, dans le Frioul, dans la région de Rome et en Toscane. Et il ajoute, en effet, une sorte de post scriptum qui concerne le 79 e Bataillon de chemises noires.

En résumé, il semble avoir passé près de deux ans en Italie du nord, en gros dans la région de la plaine du Pô, ainsi qu'à Trieste ; ça c'est clair. A partir de quand ? C'est déjà plus compliqué. Ensuite, c'est - pour moi - la bouteille à l'encre.

Pour l'instant, je ne peux pas faire mieux !
- Asinus asinum fricat.
- Euh là ! J'comprends rien à qu'est-ce que tu racontes. J'ai pas fait d'études moi, j'connais pas l'grec, moi !
- Cela veut dire qu'à deux, on se sent plus fort.
- Là, dit comme ça : d'accord !

Louis Ferdinand De Schoete, Balivernes pour une tuerie
Éditions de la Poule Mouillée, Paris, 2019, p. 56.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 16985
Inscription: 13 Jan 2013, 12:18
Région: Savoie
Pays: France

Voir le Blog de iffig : cliquez ici


Re: L'armée italienne en Slovénie

Nouveau message Post Numéro: 22  Nouveau message de philippe22  Nouveau message 18 Mar 2017, 20:04

Merci beaucoup de votre collaboration,
Voilà le contexte...Ces manuscrits datent des années 80 afin que sa fille (ma femme) puisse lui obtenir une pension (il semble qu'il y ait eut pour ces combattants de la 63° quelques difficultés à l'obtenir...!!!Pourquoi...Nous pouvons nous en douter..!!! bien que mon beau-père pensait avant tout à sa patrie l'Italie..et Dieu..!!
Je pense que vous avez raison pour "fantasma"..en relisant il souhaitait dire que l'on ne considérait pas..(il était coiffeur..mécanicien..estafette!!!
En ce qui concerne" le 152° ..IL s'agit de San Dona del Piave en Frioul...
Nous avons encore 50 pages de manuscrits à traduire..et à contexter... avec ma femme...
Je pense que ces documents sont intéressants car ils laissent constater que la 63° n'était pas composée que que des "chemises noires"..mais de "frioulins"..qui n'avaient que l'armée pour faire vivre leur famille.
Encore Merci de votre collaboration et je n'hésiterai pas à revenir vers vous ...Nous avons trouvé sur votre forum une communauté très sympathique..
Bonne soirée
Philippe et Lidia

Private
Private

 
Messages: 9
Inscription: 16 Mar 2017, 19:51
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de philippe22 : cliquez ici


Re: L'armée italienne en Slovénie

Nouveau message Post Numéro: 23  Nouveau message de iffig  Nouveau message 18 Mar 2017, 20:12

J'ai attiré l'attention d'un autre membre italianisant de l'équipe sur ce post. Il saura peut-être faire dire au texte plus que moi.
- Asinus asinum fricat.
- Euh là ! J'comprends rien à qu'est-ce que tu racontes. J'ai pas fait d'études moi, j'connais pas l'grec, moi !
- Cela veut dire qu'à deux, on se sent plus fort.
- Là, dit comme ça : d'accord !

Louis Ferdinand De Schoete, Balivernes pour une tuerie
Éditions de la Poule Mouillée, Paris, 2019, p. 56.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 16985
Inscription: 13 Jan 2013, 12:18
Région: Savoie
Pays: France

Voir le Blog de iffig : cliquez ici


Re: L'armée italienne en Slovénie

Nouveau message Post Numéro: 24  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 18 Mar 2017, 20:44

Bonsoir Philippe,
Il semblerait que le 152° fanteria Trieste est devenu ou a été incorporé dans le 152° Regimentto di Fanteria ''Sasari" à Trieste
http://www.regioesercito.it/reparti/fan ... rgt152.htm
mais ma connaissance de la langue italienne ne me permets pas d'en savoir plus.
Amicalement
Prosper ;) ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66080
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: L'armée italienne en Slovénie

Nouveau message Post Numéro: 25  Nouveau message de iffig  Nouveau message 18 Mar 2017, 22:07

Philippe et Lidia ont écrit :

Je pense que vous avez raison pour "fantasma"..en relisant il souhaitait dire que l'on ne considérait pas..(il était coiffeur..mécanicien..estafette!!!



Ah, je vois mieux en vous relisant ...
Il a peut-être (je dis bien peut-être, c'est une conjecture) été volontaire pour partir en Russie avec le 81 ° Reggimento Fanteria, en première ligne, mais on n'a pas voulu d'un fantôme comme lui ?
C'est ce que voulez dire ? "Fantasma" peut avoir, en effet, ce sens en italien : un personnage falot et effacé, un ectoplasme (même si ce n'est pas le plus courant).
Dans ce cas, le second paragraphe pourrait vouloir dire que ce n'est pas plus mal, parce que les autres - qui y sont allés - sont tous morts.

C'est une simple hypothèse que je présente comme telle parce que j'ai vraiment du mal à déchiffrer l'écriture de votre parent ! A vous de voir si ça colle avec le reste des documents.
- Asinus asinum fricat.
- Euh là ! J'comprends rien à qu'est-ce que tu racontes. J'ai pas fait d'études moi, j'connais pas l'grec, moi !
- Cela veut dire qu'à deux, on se sent plus fort.
- Là, dit comme ça : d'accord !

Louis Ferdinand De Schoete, Balivernes pour une tuerie
Éditions de la Poule Mouillée, Paris, 2019, p. 56.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 16985
Inscription: 13 Jan 2013, 12:18
Région: Savoie
Pays: France

Voir le Blog de iffig : cliquez ici


Re: L'armée italienne en Slovénie

Nouveau message Post Numéro: 26  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 02 Déc 2017, 16:18

Bonjour
Je n'avais pas vu ce post, voilà quelques précisions :
Je connais bien la 63a legione d'assalto MVSN Tagliamento, j'ai fait un étude parue dans HISTOMAG. http://www.39-45.org/portailv2/download ... t-2011.php
La legione avait pour dépôt Udine. Elle a été engagée avec le CSIR à partir de juillet 1941, a participé à la manoeuvre de Petrikovka, puis à la bataille de Noël en décembre 1941.
A partir du printemps 1942, lors de la composition de l'ARMIR, la 63a legione est transformée en Gruppo Battaglioni CCNN 'M'.
Voilà sa composition en février 1941, selon l'usage, le bataillons sont numérotés en chiffres rmains :
LXIII Bataglione CCNN (Udine)
LXXIX BTG ccnn ((Regio Emilia)
183 compagnia mitragliatrice (Plaisance)
103 compagnia mitragliatrice (Coni)
Pour augmenter sa puissance de feu, un bataillon de l'armée italienne est agrégé :
LXIII BTG armi d'accompagnamento du 151° reggimento fanteria Sassari.
En 1942, la legione, on continue à l'appeler ainsi participe à la premièrebataille défensive du Don, là où se tiendra la fameuse charge d'Ibushenkij puis à la deuxième bataille défensive du Don, l'hiver 42/43 où elle tiendra les positions jusqu'au bout avant de participer à la retraite racontée dans l'ouvrage : La plupart ne reviendront pas d'Eugenio Corti.
Partie au début de la campagne avec 1200 hommes, seuls 19 officiers, 8 sous-officier et 154 chemises noires retourneront en Italie.
Les survivants intégreront l'unite division blindée de CCNN, la 1a divisione corazzata CCNN M, dissoute après le 25 juillet 1943. Elle stationnait près de Rome puis éloignée en prévision de la conjuration du 25 juillet 1943.
Pour d'autres infos, l'article est paru dans Ligne de FRONT 51, mais je dispose de l'article en pdf.
Pour d’autres infos sur cette unité, je reste à disposition.
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6363
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: L'armée italienne en Slovénie

Nouveau message Post Numéro: 27  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 02 Déc 2017, 16:21

iffig a écrit:J'ai attiré l'attention d'un autre membre italianisant de l'équipe sur ce post. Il saura peut-être faire dire au texte plus que moi.

Je m'excuse, je ne m'en étais pas rendu compte.
ALEX
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6363
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: L'armée italienne en Slovénie

Nouveau message Post Numéro: 28  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 02 Déc 2017, 16:27

Pour l'occupation de la Slovénie, c'est le XI Corpo d'Armata qui est chargé d'occuper ce pays, la province de Ljubiana rattachée à la couronne d'Italie et qui devient donc une province italienne. Puis c'est la 2a armata du général Roatta, celui qui s'était écrié : ici on ne fusille pas assez. Elle est dénommée en langage télégraphique SUPERSLODA ( commando superiore della Slovenia-Dalmazia ).
Je chercherai les unités engagées ultérieurement.
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6363
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: L'armée italienne en Slovénie

Nouveau message Post Numéro: 29  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 02 Déc 2017, 16:31

Pour revenir à la legione Tagliamento (fleuve d'Italie du nord), une legione porte le nom de sa matrice qui était une squadra d'azzione, au temps du biennio rosso, avant la mise au pas des squadre par Mussolini car elles échappaient à son contrôle.
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6363
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: L'armée italienne en Slovénie

Nouveau message Post Numéro: 30  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 02 Déc 2017, 17:52

Pour Tarse, je pense qu'il s'agit de la ville de Tarzo en Vénétie, géographiquement plus proche, en Vénétie vers la rivière Piave, proche du Tagliamento.
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6363
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LES GRANDES UNITES COMBATTANTES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Bataille mer de Ligure 
il y a 1 minute
par: de.rene 
    dans:  L'armée polonaise 1939-1945 
il y a 1 minute
par: iffig 
    dans:  antenne du consulat américain à Lyon 1942-1944 
il y a 7 minutes
par: pierma 
    dans:  Marceline Loridan-Ivens 
il y a 11 minutes
par: pierma 
    dans:  Jean Piat 
il y a 20 minutes
par: Jumbo 
    dans:  mein kampf 
il y a 33 minutes
par: betacam 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 12:42
par: iffig 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 12:35
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Hitler 
Aujourd’hui, 12:27
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 11:29
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Scroll