Connexion  •  M’enregistrer

Les conjurés sabotent l'effort de guerre allemand


Le 6 juin 1944, 6 divisions d'infanterie débarquent sur 5 plages précédées par 3 divisions aéroportées.
Dès le 7 juin, c'est la bataille de Normandie qui commence et qui ne s'achèvera que le 29 aout.
MODÉRATEUR: Jumbo

Les conjurés sabotent l'effort de guerre allemand

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Igor  Nouveau message 21 Jan 2005, 20:56

Sur ce sujet assez méconnu, je vous propose un extrait du dernier ouvrage de Philippe Masson:

« Nul doute que la conjuration n’ait eu des répercussions sur la conduite des opérations à l’Ouest. Au moment du déclenchement de la contre-offensive de Mortain, le chef de la 116e Panzer sabote ouvertement l’opération et doit être relevé de son commandement. Certains responsables auraient même envisagé "d’ouvrir" le front occidental aux armées alliées, de manière à les acheminer rapidement sur les frontières du Reich, facilitant ainsi la réalisation d’un coup d’Etat et la conclusion d’un règlement à l’Ouest. Sur toute cette affaire, l’ouvrage de Speidel, Invasion 1944, recèle d’intéressantes perspectives. De même, la "disparition" de von Kluge le 15 août, son incapacité à communiquer avec Berchtesgaden n’a jamais été totalement éclaircie. Tient-elle à une attaque aérienne ou à une tentative avortée de conclure avec le commandement américain une suspension d’armes en Normandie ?
Troublant également est le rôle de l’armée de l’intérieur de Fromm. Au début de l’été 44, son rendement dans la formation de nouvelles unités ou dans la remise sur pied de divisions éprouvées apparaît singulièrement médiocre : 60 000 hommes par mois, alors qu’il en atteindra 250 000 à l’automne, après la reprise en main par Himmler. De même, l’action aérienne alliée ne peut expliquer à elle seule que Rommel n’ait reçu au cours des six premières semaines de la bataille de Normandie que 16 blindés de remplacement. Comment expliquer encore que les troupes du front Ouest aient été curieusement défavorisées dans les attributions de Panzerfaust dont l’efficacité était pourtant toute indiquée dans le bocage ? »

source: MASSON Philippe, La Seconde guerre mondiale. Stratégies, moyens, controverses, Tallandier, 2003
Cordialement

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2040
Inscription: 18 Juil 2003, 14:35

Voir le Blog de Igor : cliquez ici


Re: Les conjurés sabotent l'effort de guerre allemand

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 08 Jan 2019, 12:16

Tiens un petit UP d'un ancien post d'Igor, post qui n'a jamais été suivi et pourtant....................
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 68731
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Les conjurés sabotent l'effort de guerre allemand

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de pierma  Nouveau message 08 Jan 2019, 13:50

Curieux, ce sujet est pourtant intéressant.

Je tique un peu sur le sabotage de l'opération contre Mortain par le général commandant la 116e Panzer : est-il avéré, ou peut-on y voir d'autres causes ? (Par exemple le fait qu'il désapprouvait une contre-offensive jugée suicidaire ?)

Georges Blond, dans "l'agonie de l'Allemagne" note que les discours de Goebbels décrivant les atrocités russes auront un effet paradoxal : à partir de la traversée du Rhin, les Landsers se rendent en masse plutôt que de ralentir les Américains.

C'est HS en apparence, mais on comprend que l'idée de favoriser les Alliés occidentaux au détriment des Soviétiques devient universelle à cette période. Les conjurés, eux, espéraient carrément une paix séparée à l'Ouest, une illusion qu'ils auront tous.

vétéran
vétéran

 
Messages: 990
Inscription: 16 Jan 2011, 18:04
Région: Franche-Comté
Pays: France

Voir le Blog de pierma : cliquez ici


Re: Les conjurés sabotent l'effort de guerre allemand

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 08 Jan 2019, 14:09

Oui Pierre-Emmanuel,
Cela peut paraître un tantinet HS, mais il est un fait certain qu'à un certain moment des membres du commandement allemand préfèrent voir une victoire des Alliés de l'Ouest à une victoire Soviétique et pourtant à la conférence de Casablanca (je pense), les Alliés décidèrent que la capitulation des armées allemandes serait une capitulation sans conditions.
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 68731
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Les conjurés sabotent l'effort de guerre allemand

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 08 Jan 2019, 17:36

Igor a écrit:Sur ce sujet assez méconnu, je vous propose un extrait du dernier ouvrage de Philippe Masson:


Troublant également est le rôle de l’armée de l’intérieur de Fromm. Au début de l’été 44, son rendement dans la formation de nouvelles unités ou dans la remise sur pied de divisions éprouvées apparaît singulièrement médiocre : 60 000 hommes par mois, alors qu’il en atteindra 250 000 à l’automne, après la reprise en main par Himmler.


Je vais citer quelques chiffres :

La 21. Welle (vague de conscription) avait été, officiellement, levée en novembre/décembre 1943, afin de constituer 10 divisions d'infanterie - l'Infanterie-Division était la base de référence de toutes les Wellen -. En réalité, le début de la mise sur pied de ces divisions - décision entérinée par l'OKH, le 2 septembre 1943 - avait démarré le 15 octobre, et la création des 10 divisions (349 - 352 - 353 - 357 - ... 367) avait été finalisée en décembre ; il s'agissait, seulement, de la structure de commandement de base et de l'établissement de la Kriegsgliederung type - d'ailleurs, la quasi-totalité de ces dix divisions sera constituée selon la toute nouvelle Gliederung Inf.Div. 44 neuer Art; qui, elle, ne sera publiée qu'en février 1944 !-. A l'époque, la formation de base du pinpin durait, encore, entre 12 et 14 semaines, période à laquelle il convenait de rajouter le temps de formation, pour les recrues sélectionnées, dans les centre d'instruction de spécialités, le retour en école des sous-officiers et officiers, etc. En gros, une nouvelle division "formalisée sur le papier", en octobre, était considérée apte au combat... en avril suivant!
A noter que cette vague de conscription concernait, déjà, les "classiers"1926 et ventilait "tous azimuts", puisque un bon nombre d'Alsaciens-Lorrains de la classe 26 (17 ans non révolus en 1943 !) se retrouveront versés d'office dans la Waffen-SS, dont les unités historiques (non Freiwillige) étaient, désormais, affiliées au même menu de recrutement que la Heer. De surcroit, pour trois des dix divisions, la conscription s'était effectué dans le General Gouvernement ( secteur polonais occupé!)

La 22. Welle, en décembre 1943, portait sur la création de 6 nouvelles divisions - décision du 23.10.1943 - .
La 23. Welle, février 1944, prévoyait la création de 5 Divisions.
La 24. Welle, avril 1944, était destinée à constituer 4 Ostdivisionen. Là, il n'est plus question d'unités de "type A ou B", mais de formations "bouche-trous" à la valeur militaire très douteuse.
La 25. Welle, février-mars 1944, avait consisté à créer 6 divisions, à partir de l'Ersatzheer des Wellen 1 & 2 - personnel réintégré après convalescence ou mis en disponibilité, en dépôt (divisions des deux premières vagues historiques (août-septembre 1939). Provenance très disparate du personnel versé... Caen (OB. West), Nordfranfrankreich, Norvège... Toscane, etc.! Au passage, l'organisation et l'armement de ces 6 divisions, constituées autour des régiments de "grenadiers" 1021 à 1026, tenaient de la portion congrue - 2 régiments à 3 bataillons au lieu de 3 régiments, une Panzerjägerkompanie à la place de l'Abteilung et un régiment d'artillerie à deux le.Abteilungen ( 2 batteries, chacune) et une s. Abteilung à 3 batteries - là, c'est presque correct, mais il conviendrait de vérifier la dotation précise! -.

La levée de la 26. Welle, décrétée le 30 mars, avait débuté en mai 1944, il n'était , donc, pas question que les 4 malheureuses "Schatten-Divisionen" (divisions-fantômes" !), constituées, pour l'occasion, à partir de bouts de divisions stationnées, essentiellement, en Italie (Gène, Pistoia, Udine) interviennent en juin suivant, en Normandie.

Les 27. Welle ( 6 divisions) et 28. Welle (idem) datent, toutes deux, de juillet 1944... donc, on les oublie pour le secteur normand.

Cet imbécile d'Himmler, à l'incompétence militaire crasse (je suis très gentil et mesuré !), avait, lui ( tout au moins ses services! ), bénéficié de la succession 30. Welle (août1944), 31. Welle (Août 1944), 32. Welle (août-septembre 1944), vu que çà commençait à sentir sérieusement le roussi, aussi bien à l'Est qu'à l'Ouest!

Conclusion: Fromm avait fait ce qu'il avait pu, avec ce qui lui avait été attribué... Point-barre! :D

Si on regarde les dates et les divisions créées, entre la 21. & la 26. Welle, on aboutit à la conclusion que, déjà, fin 1943-début 1944, la Wehrmacht était à poil! Elle parvenait, tout juste, en jonglant, à recréer, au sein de la Heer, de nouvelles divisions pour tenter de remplacer celles qui avaient disparu dans la tourmente du front Est -..."tourmente", houlala, je deviens lyrique! Faites-moi penser à écrire un roman! :rire: -.
En plus, "créer" des divisions, c'est une chose, mais, à de rares exceptions près, aucune formation, engagée en première ligne, n'était "au complet"! La Panzertruppe achèvera, provisoirement, à l'été 1944, la dotation d'une Panther-Abteilung dans chacun de ses régiments blindés, mais, uniquement, en rognant sur la dotation effective théorique, passée de 22 par compagnie, à 17, puis moins, les fournitures de Panzer IV et de Panther suffisant à peine à combler les pertes mensuelles!

A dater du déclenchement de Bagration, par l'Armée Rouge, offensive anticipée volontairement pour soulager les Alliés à l'Ouest, la priorité, chez les Allemands, avait été donnée de "regarnir", le plus vite possible le Front Est ; la seule exception à cette "règle" concerne les préparatifs de Wacht am Rhein, mi-novembre/début décembre 1944, où, pour la première fois, les attributions, à l'Ouest, seront supérieures à celles de l'Est. Cela dit, il convient de distinguer la Sturmartillerie, dont plus de 90% des unités de canons d'assaut continueront à opérer sur le Front Est, alors qu'en Normandie, par exemple, elles auraient été, probablement, très utiles (surement plus que unités de Tiger et même de Panther), vu l'environnement local et leur tactique de combat .

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2890
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Les conjurés sabotent l'effort de guerre allemand

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 08 Jan 2019, 19:06

En ce qui concerne les Panzerfaust, le document, ci-après, établi au 01.07. 1944, récapitule les productions réalisées en avril et mai 1944, les prévisions juin & juillet 1944 et les "consommations", un , pour la périodes cumulée entre le 01.12.1943 et 31.5.1944, deux, pour le seul mois de juin 1944. (cf. lignes Panzerfaust kleines & Panzerfaust großes - au passage, il y a, également, à la "dernière ligne" du premier paragraphe, le beaucoup plus efficace Panzerschreck).

Image

Il n'y avait pas de discrimination particulière pour la distribution des Panzerfaust, aussi bien à l'Ouest qu'à l'Est, mais les premières dotations réglementaires théoriques (54, Panzerfaust & Panzerschreck confondus, au sein de la 14. Kompanie) ) ne figurent que sur l'organisation schématique de la Volks-Grenadier-Division... 32. Welle (août-septembre 1944)! :D

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2890
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Les conjurés sabotent l'effort de guerre allemand

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 08 Jan 2019, 19:19

Ah, pour revenir à la création d'unités entre fin 1943 et juin 1944 (prévisions janvier 1944)
21. Welle - 9 divisions : 54 000 hommes
22. Welle - 6 divisions - et 23. Welle - 4 divisions : 80 000 hommes
La constitution de 4 Res.Divisionen (dont 3 statiques) : 10 000 hommes
24. Welle - 4 divisions : 23 000 hommes
25.Welle - 6 divisions : 42 000 hommes

Total ; 209 000 hommes, auquel il convient de rajouter les besoins pour d'autres unités de la Heer (Heerestruppen, Flak, StuG-Abteilungen, etc.).... soit 190 900 hommes, ce qui nous fait, quasiment, à 100 pinpins près, 400 000 hommes! :D

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2890
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Les conjurés sabotent l'effort de guerre allemand

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 08 Jan 2019, 19:34

Heu Loïc
209000+190900=390900
400000-390900=9100
:rire: :rire: :rire:
Pas grave du tout.
Je crois cependant que l'ardeur combative de ses hommes fut moins ardue vis à vis des Alliés (en Normandie, je ne parles pas de l'ardeur combative une fois que les alliés avait dépassé les frontières du Reich)) que l'ardeur combative des hommes sur le front de l'Est
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 68731
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Les conjurés sabotent l'effort de guerre allemand

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 08 Jan 2019, 20:10

Prosper Vandenbroucke a écrit:Heu Loïc
209000+190900=390900
400000-390900=9100
:rire: :rire: :rire:
Pas grave du tout.
Je crois cependant que l'ardeur combative de ses hommes fut moins ardue vis à vis des Alliés (en Normandie, je ne parles pas de l'ardeur combative une fois que les alliés avait dépassé les frontières du Reich)) que l'ardeur combative des hommes sur le front de l'Est


Oups, désolé! :D ;)
Les différents chiffres cités proviennent tous d'un document officiel, intitulé "Personelle Planung 1944", publié le 26 janvier 1944, par le Generalstab des Heeres, dans un dossier "Studie über Rüstung 1944".

Concernant l'ardeur combative, c'est très subjectif. Les alliés resteront coincés dans la presqu'ile du Cotentin jusqu'à début de la seconde décade d'août - le dispositif allemand "craque" à l'est d'Avranches, à dater du 6 août -, alors qu'ils avaient, déjà, débarqué 929 000 hommes, dès le 3 juillet, et que le 1er août, ils alignent 1 500 000 hommes, 177 000 véhicules et 586 000 tonnes d'approvisionnements divers.

Répartition des divisions allemandes, par spécialités et par fronts ... ça donne une petite idée de la répartition des forces terrestres allemandes, le 1er juillet 1944.

Image

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2890
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Les conjurés sabotent l'effort de guerre allemand

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 08 Jan 2019, 20:14

Bonsoir Prosper.

Je ne crois pas que l'on puisse écrire que la Westheer ait manqué de combativité en Normandie. Dès le 6 juin les exemples ne manquent pas de divisions qui vont se faire saigner à blanc tout au long de la campagne.

Début septembre, les Allemands en retraite rattrapés dans la Poche de Mons vont dans l'ensemble se démener pour s'en extraire, sinon les Américains en auraient capturés 3 fois plus.

Que dire des combats en Hollande et Lorraine à l'automne 1944.

Il faut réellement attendre mars/avril 1945 pour voir des rédditions importantes.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8685
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Suivante

Retourner vers DEBARQUEMENT ET BATAILLE DE NORMANDIE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 40 minutes
par: coyote 
    dans:  Un petit cour d'histoire 
il y a 51 minutes
par: François 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 19 
Aujourd’hui, 08:51
par: dominord 
    dans:  Abris pour U-Boot en France 
Aujourd’hui, 06:16
par: Patrick.Fleuridas 
    dans:  Un de nos membres vient de nous quitter 
Aujourd’hui, 01:01
par: thucydide 
    dans:  L'Italie de Mussolini dans la guerre 
Aujourd’hui, 00:57
par: thucydide 
    dans:  Prisonniers allemands 
Aujourd’hui, 00:33
par: thucydide 
    dans:  Coutances, film de GeorgeStevens 
Aujourd’hui, 00:15
par: thucydide 
    dans:  Arlette RATARD, Rochambelle 
Hier, 23:40
par: thucydide 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 23:30
par: iffig 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités


Scroll