Connexion  •  M’enregistrer

Rubrique 80° Anniversaire de la Seconde Guerre mondiale


Le Forum Monde en Guerre va commémorer le 80e anniversaire de la seconde guerre mondiale.

Pour ce faire, des fils de discussions seront mis en ligne ici dans cette rubrique selon une chronologie historique.
Les articles seront proposés de mars 2019 en rapport à mars 1939 et ainsi de suite jusqu'en 2025 pour 1945.
Les sujets commémoratifs seront identifiés par le logo « 80e ».
Nous attendons une forte participation de votre part pendant les 6 années de ce voyage mémoriel.

Re: Rubrique 80° Anniversaire de la Seconde Guerre mondiale

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 01 Mar 2019, 13:43

Salut Bernard,

kfranc01 a écrit:Dans la catégorie gilet jaune ::Banni:: ; je propose une rubrique la guerre au jour le jour; pour publier chaque jour les événements marquant d'il y a 80 ans.

1er Mars 1939; lettre de l'attaché militaire en Allemagne; le colonel Didelet, qui rapporte "des propos tenus par une personnalité importante de la Wehrmacht" puis il rapporte "indices d'activité militaire suspecte".

A 15 jours du premier coup de Prague.


Il y a déjà une chronologie (http://www.39-45.org/portailv2/articles ... ndiale.php) qui va nous servir de fil conducteur tout au long des 6 années à venir.
Evidemment... elle commence le 1er septembre 1939.

kfranc01 a écrit:Quoiqu'il en soit, à la date du 1er Mars 1939; Paris savait donc que l'Allemagne s'apprêtait à ne pas respecter l'accord de Munich...


Nous allons avoir l'occasion d'en débattre les tous tous prochains jours... ;)

EDIT ...et Prosper vient de poster une première vidéo bien d'à propos :D
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10025
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Rubrique 80° Anniversaire de la Seconde Guerre mondiale

Nouveau message Post Numéro: 23  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 04 Mar 2019, 19:04

dominord a écrit:Excellente initiative.
Espérons que nous pourrons tenir la cap des 6 ans de participation, à notre âge il est parfois difficile de se projeter si loin :P


Je l"espère aussi très ardemment. ;)
Ce serait dommage de ne pas être présent le jour des signatures de l'acte qui mettra fin à celle qu'on surnommait la prochaine dernière. :D

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3723
Inscription: 22 Jan 2010, 20:22
Localisation: Aquitaine
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: Rubrique 80° Anniversaire de la Seconde Guerre mondiale

Nouveau message Post Numéro: 24  Nouveau message de pierma  Nouveau message 04 Mar 2019, 19:32


1er Mars 1939; lettre de l'attaché militaire en Allemagne; le colonel Didelet, qui rapporte "des propos tenus par une personnalité importante de la Wehrmacht" puis il rapporte "indices d'activité militaire suspecte".

A 15 jours du premier coup de Prague.

Le colonel Didelet rapporte depuis 1938 des renseignements précis sur le réarmement et les intentions Allemande. Il ne semble pas avoir été écouté à Paris, criminel indifférence ? Selon un article publié dans Historia spécial 33, et signé Nicolas Texier, le Colonel Didelet est le Français qui annonça la défaite. Ou alors, cet homme a qui on prêta des sympathies pro-nazi, n'y participas t-il indirectement, en donnant par ses rapports détaillés, le sentiment d'un réarmement allemand plus important que la réalité - ayant contribué ainsi à paralyser Paris ?

Quoiqu'il en soit, à la date du 1er Mars 1939; Paris savait donc que l'Allemagne s'apprêtait à ne pas respecter l'accord de Munich...

A peluche ! ::alatienne::

A cette époque, le deuxième bureau français sait tout ce qui se passe en Allemagne. Il est probable qu'il est au courant dès l'instant où les ordres préparatoires sont donnés aux unités impliquées, voire même avant.

Concernant l'intox sur le réarmement, elle est constamment menée par les Allemands (il n'y a pas de manoeuvre ou de démonstration aérienne à laquelle il ne soit pas convié. Et tout autre invité ou visiteur en Allemagne est bon à effrayer.)

Pour ce qui est d'annoncer la défaite, le 2e Bureau diffusera à tous les échelons les plus élevés de l'armée, après la Pologne, une description de la campagne, éclairant spécialement le rôle des Panzer. avec une conclusion du style :"Attention, c'est comme ça que nous pourrions être battus."

Verdict de l'Etat-Major : les conditions sont différentes en Pologne, ça ne peut pas se produire face à la France. Quand on est sourd...

(C'est ce mémo, retouché par ses soins, que de Gaulle, qui a fait partie des destinataires, bien que simple colonel - le 2e Bureau connaît ses positions et son influence, même insuffisante - transmet en le retravaillant à 80 personnalités politiques et militaires. Il se fout du devoir de réserve : les chefs de l'armée ont la trouille de ses appuis politiques et n'oseraient pas le sanctionner. Dans toute autre armée on l'aurait viré.)

Mais là aussi il prèche dans le vide. Au delà de Reynaud et de moindres politiques, ainsi que des journalistes, le seul grand nom à qui il réussira à faire comprendre le problème est Blum, au cours d'une discussion en tête à tête, en janvier 40. Il lui transmet sa note et là Blum percute enfin. (preuve qu'il est capable de s'adapter à une vision non conformiste) Il essaiera en vain de bouger Daladier, mais en pure perte : Daladier déteste franchement De Gaulle.

vétéran
vétéran

 
Messages: 1146
Inscription: 16 Jan 2011, 19:04
Région: Franche-Comté
Pays: France

Voir le Blog de pierma : cliquez ici


Re: Rubrique 80° Anniversaire de la Seconde Guerre mondiale

Nouveau message Post Numéro: 25  Nouveau message de Henri Noguéro  Nouveau message 07 Mar 2019, 19:26

Mars 1939

3 mars, Les projets concernant l’aide à apporter aux agriculteurs, dont les plantes avaient été détruites par les gelées de décembre et de janvier, sont votés par le Sénat. L’enseigne de vaisseau Marc Aubert est fusillé à Toulon.

5 mars, Les débris d’un avion allemand sont découverts près de Beuil (Alpes-Maritimes). Les dix officiers aviateurs qui étaient à bord ont été carbonisés. Le Sénat vote une loi accordant un secours aux agriculteurs victimes de la gelée.

7 mars, M. A. Gardey déclare devant le Sénat que la guerre d’Espagne a déjà coûté 247 millions de francs à la France. Trois croiseurs républicains espagnols se réfugient à Bizerte et sont désarmés par la marine française. Première liaison postale aérienne nocturne en France entre Paris et Tarbes, avec escale à Bordeaux.

8 mars, Des masques contre les gaz sont distribués à la population parisienne.

9 mars, La loi pour le maintien du service militaire de deux ans est votée par le Parlement. La Chambre fixe à 2 813 francs minimum et 3 125 francs maximum le taux de la retraite des vieux travailleurs, à condition que les revenus n’excèdent pas 9 000 francs pour un ménage de deux personnes et 6 000 francs pour les personnes seules.

13 mars, Le professeur Thibaud, de Lyon, aurait réussi la désintégration artificielle de l’uranium.

14 mars, La retraite des vieux travailleurs est votée à l’unanimité par la Chambre.

15 mars, Les recherches expérimentales du professeur Besredka, de l’Institut Pasteur, permettent d’espérer que le cancer pourrait être vaincu par la vaccination cutanée.

16 mars, Le Sénat vote la proposition d’amnistie en faveur des insoumis qui, lors de la mobilisation de septembre 1938, étaient restés en Espagne.

19 mars, La semaine de 60 heures est instituée par décret-loi dans tous les établissements travaillant pour la défense nationale. Mlle Sonia Bessis est élue Miss Paris 1939. Le professeur Montet de Strasbourg a découvert, à Tamis, près de Port-Saïd, la tombe d’un pharaon de la 21e dynastie, Psou Sennès II, qui mourut vers l’an 980 avant J.C. La momie est enfermée dans un cercueil d’or fin.

20 mars, Devant la persistance des troubles, les troupes françaises occupent Damas. Dix-huit premiers décrets-lois intéressant la défense nationale et la question économique sont signés par le Président Lebrun. Ils portent notamment sur l’intensification de la production en augmentant la durée du travail dans les usines de guerre ; sur l’augmentation des cadres militaires ; sur le droit de rappel sous les drapeaux de la disponibilité et des réserves ; sur la suppression de 15 offices administratifs ; sur la limitation de recrutement des fonctionnaires, etc…Un décret-loi stipule que tout chômeur pourra être embauché d’office dans les entreprises travaillant pour la défense nationale.

21 mars, Un décret-loi réglemente la distribution des masques à gaz à la population.

23 mars, Une locomotive électrique conduit un train de Paris-Austerlitz à Bordeaux-Saint-Jean (582 km.) en 4 h. 54.

24 mars, Quatre décrets en vue de favoriser l’exportation sont signés par le Président Lebrun.

25 mars, La flotte républicaine espagnole, réfugiée à Bizerte, sera remise à l’Espagne nationaliste. Le Moulin de la Galette de Paris est classé monument historique.

27 mars, Signature à Paris d’un accord commercial franco-polonais. La Bulgarie exporte 86 p. 100 de sa production en Allemagne. Signature de 5 nouveaux décrets-lois de défense nationale : 1° portant augmentation des effectifs des équipages de la flotte ; 2° portant modification de la loi du 13 décembre 1932 sur le recrutement de l’armée de mer et l’organisation de ses réserves ; 3° portant augmentation des effectifs des ingénieurs de direction des travaux et des agents techniques de la marine ; 4° relatif à la défense des régions frontalières ; 5° ouvrant des crédits au titre de la mobilisation industrielle.

29 mars, Trois millions et demi d’étrangers séjournent en France (non compris les 400 000 Espagnols réfugiés sur notre sol depuis la défaite des armées républicaines). Le département de la Seine en compte à lui seul 400 000. Un accord commercial franco-roumain est signé à Paris. Ce traité permettra à la France de participer à la vie économique de la Roumanie.

30 mars, Six nouveaux décrets-lois complètent l’œuvre gouvernementale de détente fiscale. Le Sénat vote un projet de loi aggravant la répression des outrages aux bonnes mœurs.

31 mars, Une première séance officielle consacrée à la télévision, a lieu au théâtre Marigny, à Paris. Le statut de métayage est voté par la Chambre.


Source : Almanach Hachette "1940"

Private
Private

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9
Inscription: 24 Oct 2018, 20:45
Région: TOULOUSE
Pays: FRANCE

Voir le Blog de Henri Noguéro : cliquez ici


Re: Rubrique 80° Anniversaire de la Seconde Guerre mondiale

Nouveau message Post Numéro: 26  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 08 Mar 2019, 11:02

::Merci:: pour cette chronologie détaillée !

N'hésitez pas à vous en inspirer pour développer un thème qui vous inspirerait ! ::super::
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10025
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Rubrique 80° Anniversaire de la Seconde Guerre mondiale

Nouveau message Post Numéro: 27  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 11 Mar 2019, 07:36

Dog Red a écrit:::Merci:: pour cette chronologie détaillée !




comme toutes les autres puissances se conduisent comme des veaux, c'est aussi une chronologie bétaillée ::ok je sors:: !

vétéran
vétéran

 
Messages: 6251
Inscription: 22 Mai 2005, 19:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Rubrique 80° Anniversaire de la Seconde Guerre mondiale

Nouveau message Post Numéro: 28  Nouveau message de Henri Noguéro  Nouveau message 01 Avr 2019, 01:24

.
.
Avril 1939

1er avril, Le gouvernement du général Franco est reconnu de jure par les Etats-Unis. A Wilhelmshafen, lancement du cuirassé allemand de 35 000 tonnes Amiral von Tirpitz. Mise en vigueur du décret-loi du 12 nov. 1938, concernant la majoration des allocations familiales.

2 avril, Espagne : Un dernier communiqué du général Franco annonce que la guerre civile est terminée. La flotte espagnole républicaine réfugiée à Bizerte regagne l’Espagne. La première école de défense passive est inaugurée à Colombes.

3 avril, Grande-Bretagne : M. Neuville-Chamberlain déclare devant les Communes que l’Angleterre s’opposera désormais, par la force, à toute nouvelle tentative allemande de domination continentale.

4 avril, Le colonel Beck, ministre des affaires étrangères de Pologne, est reçu aux Communes par M. Chamberlain.

5 avril, M. Albert Lebrun est réélu Président de la République, par 506 voix sur 910.

6 avril, La Grande-Bretagne et la Pologne concluent un pacte d’assistance mutuelle en cas d’agression étrangère.

7 avril, Allemagne : Les jeunes filles de moins de vingt-cinq ans, sans profession, seraient assujetties à un an de service obligatoire. Le Japon aurait rejeté la protestation française contre l’annexion des îles Sparthy. Un coup de force italien est dirigé contre l’Albanie. Durazzo est bombardé par la flotte italienne. Des avions italiens survolent Tirana, lançant des tracts invitant la population à se rendre. Un décret confère aux Sénégalais ayant accompli leur service militaire une large représentation au Conseil colonial et leur accorde le droit de vote.

8 avril, Par suite de l’envahissement du territoire par les troupes italiennes, le roi et la reine d’Albanie se réfugient en Grèce avec le prince héritier. Les troupes italiennes envahissent l’Albanie.

9 avril, Grande-Bretagne : Le gouvernement britannique reçoit de Rome l’assurance que l’action italienne sera limitée à l’Albanie. A la suite du coup de force italien contre l’Albanie, la France et l’Angleterre arrêtent un programme de défense en Méditerranée.

11 avril, La Hongrie et le Pérou quittent la Société Des Nations (S.D.N.).

12 avril, Signature de trois décrets-lois relatifs : au contrôle du droit d’association des étrangers résidant en France ; au droit de réquisition des étrangers en temps de guerre et à l’accomplissement de prestations par certaines catégories d’étrangers.

13 avril, Espagne : La guerre civile qui dura du 18 juillet 1936 au 30 mars 1939, a causé la mort de 1 200 000 personnes, dont 450 000 militaires environ et 750 000 civils, fusillés ou victimes de la guerre. La France et la Grande-Bretagne informent la Grèce et la Roumanie qu’en cas d’agression, elles leur apporteraient toute assistance, afin de garantir leur indépendance. Importante déclaration simultanée de MM. Daladier et Chamberlain, au cours de laquelle il est dit notamment que le statu quo balkanique et méditerranéen ne serait pas transformé par la force. Une récente statistique révèle que trois millions d’étrangers vivent sur notre territoire.

14 avril, La flotte de la France et de l’Angleterre réunies s’élève à 1 683 000 tonnes contre 576 800 tonnes pour la flotte de l’Italie et de l’Allemagne.

15 avril, Etats-Unis : M. Roosevelt adresse un appel au chancelier Hitler et à M. Mussolini en faveur de la paix. Il leur propose de s’engager, pour dix ans au minimum, à ne pas recourir à l’agression contre les nations indépendantes. Dans un message adressé au chancelier Hitler et à M. Mussolini, le président des Etats-Unis propose la réunion d’une conférence internationale pour la répartition des matières premières. La France et l’Angleterre approuvent l’initiative de M. Roosevelt. Les habitants d’Isola (Alpes-Maritimes), expropriés par les autorités italiennes, se réfugient à La Tinée. Les Italiens occupent les territoires évacués.

16 avril, M. Grégoire Gafenco, ministre des Affaires étrangères de Roumanie, quitte Bucarest pour un voyage circulaire dans les capitales européennes, où il rencontrera les personnalités politiques dans chacune de ces capitales.

17 avril, Hollande : Le service militaire obligatoire est porté de onze mois à vingt-trois mois.

18 avril, La Suisse refuse de reprendre les relations diplomatiques avec l’U.R.S.S.

20 avril, Italie : Dans un discours prononcé au Capitole, M. Mussolini critique le message du président Roosevelt, qu’il déclare injuste. Grande-Bretagne : Le Parlement va être saisi d’un projet de loi instituant un ministère des fournitures de guerre.

21 avril, Une nouvelle série de décrets-lois est arrêtée par le gouvernement. Ils concernent notamment : la taxe à la production ; la taxe d’armement (1 p. 100 sur tous les paiements), la réforme de la patente (20 p. 100 de dégrèvement) ; la reprise du bâtiment, l’exonération jusqu’à 100 000 francs sur les successions agricoles ; l’exonération de l’impôt sur le revenu sur les bons de la défense nationale à trois ans, la limitation des bénéfices des industries travaillant pour la défense nationale, qui ne pourront dépasser 10 p. 100, l’assurance donnée aux mobilisés que l’emploi qu’ils occupaient avant leur appel leur sera rendu. La durée du travail dans les administrations publiques sera portée à 45 heures. Des décrets prévoient également une économie possible de 1 200 millions sur le service des alcools, de 500 millions sur le programme des grands travaux, de 150 millions sur le projet des routes, etc…

23 avril, Importants entretiens à Venise entre le Comte Ciano et M. Markovitch, ministre des Affaires étrangères yougoslaves. La Yougoslavie aurait accepté de collaborer avec les pays de l’axe Rome-Berlin. M. Markovitch va se rendre à Berlin où il conférera avec le chancelier Hitler.

24 avril, Plusieurs groupements suspectés de propagande antinationale sont dissous en Alsace.

25 avril, Grande-Bretagne : Tous les sujets britanniques de dix-huit à vingt ans devront effectuer dans l’armée un entraînement de trois à six mois. M. Coulondre, ambassadeur de France à Berlin, qui avait été rappelé à Paris après l’annexion de la Tchécoslovaquie, rejoint son poste. Sir Neville Henderson, ambassadeur d’Angleterre qui avait également quitté Berlin reprend ses fonctions dans cette ville. 112 milliards de francs du prochain budget seront consacrés à la Défense nationale. Deux décrets-lois répriment la propagande étrangère en France et punissent les excitations entre Français.

26 avril, Grande-Bretagne : Le service militaire obligatoire est institué en Angleterre. Tous les jeunes gens de vingt à vingt et un ans seront convoqués pour une période de six mois. La conscription obligatoire adoptée par l’Angleterre permettrait à cette puissance d’envoyer 500 000 hommes sur le continent dans le cas d’un conflit armé. France : M. Gafenco, ministre des Affaires étrangères de Roumanie, rencontre les dirigeants français à Paris.

28 avril, Allemagne : Dans un discours prononcé devant le Reichstag, le chancelier Hitler dénonce le traité naval allemand avec l’Angleterre, ainsi que l’accord avec la Pologne. Il repousse, en outre, les propositions du président Roosevelt et réclame une fois de plus la restitution des colonies allemandes et l’annexion de Dantzig au Reich.

30 avril, Les troupes italiennes et allemandes ayant combattu dans les rangs franquistes quittent l’Espagne à destination de leurs patries respectives.

Source : Almanach Hachette "1940"

Private
Private

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9
Inscription: 24 Oct 2018, 20:45
Région: TOULOUSE
Pays: FRANCE

Voir le Blog de Henri Noguéro : cliquez ici


Re: Rubrique 80° Anniversaire de la Seconde Guerre mondiale

Nouveau message Post Numéro: 29  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 01 Avr 2019, 12:15

Merci Henri ! ::super::

::Merci::
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10025
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Rubrique 80° Anniversaire de la Seconde Guerre mondiale

Nouveau message Post Numéro: 30  Nouveau message de Henri Noguéro  Nouveau message 01 Mai 2019, 00:20


Mai 1939

1er mai, Une série d’accords complémentaires sont signés avec la Turquie et les États de l’entente balkanique, par la France et la Grande-Bretagne.
Émission des bons de la Défense nationale à 4 p. 100 à trois ans par la Caisse autonome d’amortissement.

2 mai, Le Japon aurait proposé à l’Angleterre et aux Etats-Unis de modifier l’administration de Changhaï.

3 mai, États-Unis : Un crédit de 153 millions de dollars, destiné à l’armement militaire, est signé par le président Roosevelt.
À Birkenhead, lancement du cuirassé britannique de 35 000 tonnes Prince of Wales.

5 mai, Pologne : Répondant au discours du chancelier Hitler, M. Beck déclare, devant la Diète, que Dantzig doit rester Ville Libre et qu’en aucun cas son pays ne se laisserait repousser de la Mer Baltique.

6 mai, Grande-Bretagne : Les souverains quittent Portsmouth pour entreprendre une croisière au Canada et aux États-Unis.
Sept nouveaux décrets intéressant la défense du pays sont adoptés en Conseil des ministres.
M. von Welczeck, ambassadeur d’Allemagne en France, qui avait été rappelé en mars, est de retour à Paris.
M. Ribbentrop, ministre des Affaires étrangères du Reich, rencontre le comte Ciano à Milan. Un pacte politique et militaire entre Rome et Berlin fait l’objet de ces conversations.

7 mai, Un débat sur la politique générale du Gouvernement se termine à la Chambre par un vote de confiance de 367 voix contre 233.

8 mai, L’Espagne quitte la S.D.N. (Société des Nations).
En vue de régler pacifiquement le différend entre la Pologne et l’Allemagne concernant Dantzig, le Vatican propose sa médiation et la réunion d’une conférence qui grouperait la France, la Grande-Bretagne, l’Italie, la Pologne et l’Allemagne.

9 mai, Pologne : La Diète vote les pleins pouvoirs au Président de la République.

10 mai, Le prince Paul, régent de Yougoslavie, est reçu à Rome par les souverains italiens.

11 mai, Un accord anglo-turc est conclu. Il garantit l’assistance mutuelle en cas d’agression contre l’un ou l’autre des signataires et assure la sécurité dans la Méditerranée et les Balkans.
Un accord économique anglo-roumain est signé à Londres.

14 mai, Aix-la-Chapelle : Hitler entame une tournée d’inspection de la ligne « Siegfried ».

15 mai, Émission d’un emprunt Français à 5 p. 100, destiné à assainir le marché à court terme. Le taux d’émission est de 98 francs. Les titres seront remboursés en quarante ans. La première tranche de six milliards est ouverte dès le premier jour.
L’Italie décide de munir les avions militaires de reconnaissance, d’appareils émetteurs de télévision.

16 mai, Espagne : Le Conseil des ministres réuni à Burgos, décide que tous les hommes de dix-huit à cinquante ans seront mis dans l’obligation de participer aux travaux de la reconstruction nationale.

19 mai, Espagne : Un défilé de la Victoire des troupes franquistes parcourt les rues de Madrid. La légion allemande « Condor » participe au défilé.
À Bordeaux, lancement du torpilleur français Lansquenet.

20 mai, Deux décrets-lois approuvés par le Conseil des ministres se rapportent au rétablissement de la région maritime de Lorient, à l’augmentation des allocations militaires.

22 mai, Signature à Berlin du « Pacte d’Acier », traité d’alliance défensive et offensive italo-allemand.

23 mai, Hollande : La reine Wiilhelmine se rend à Bruxelles en visite officielle.
Adolf Hitler dévoile à ses généraux son plan d’invasion de la Pologne.

25 mai, M. Paul Raynaud, ministre des Finances, annonce par T.S.F., que la France n’a plus à l’étranger de dette à court terme, les emprunts ayant été transformés en bons à six ans.

26 mai, La France et la Grande-Bretagne proposent une convention tripartite de défense à l’Union soviétique.

29 mai, Pologne : Le général Prchala organiserait une légion tchèque en Pologne, afin de libérer son pays du joug allemand.

31 mai, Un traité de non-agression est signé à Berlin entre l’Allemagne et le Danemark.

Source : « Almanach Hachette 1940 » & « Chronique du XXe siècle » (Larousse, 1990).

Private
Private

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9
Inscription: 24 Oct 2018, 20:45
Région: TOULOUSE
Pays: FRANCE

Voir le Blog de Henri Noguéro : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers 80° ANNIVERSAIRE DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  80° Anniversaire - 1er septembre 1939: le début de la Seconde Guerre mondiale 
il y a 17 minutes
par: Patrick.Fleuridas 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 20 
Aujourd’hui, 01:16
par: Vieillescazes 
    dans:  Il y a 75 ans………..le centre-ville de Namur fut bombardé par erreur. 
Aujourd’hui, 00:26
par: pierma 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 16 
Hier, 23:04
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Saisir des stocks de carburant adverses pour poursuivre une offensive blindée ? 
Hier, 22:44
par: thucydide 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 17 
Hier, 22:39
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Adolf Hitler- La séduction du diable. 
Hier, 22:27
par: thucydide 
    dans:  L'Escadron Romantique par Corrado Ricci [AOI] 
Hier, 20:21
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  [DU 31 août 2019 au 31 octobre 2019]:Chemin de fer allemands pendant la SGM 
Hier, 19:24
par: Signal Corps 
    dans:  Dunkerque 
Hier, 15:56
par: Alfred 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Léon Juno, Patrick.Fleuridas et 11 invités


Scroll