Connexion  •  M’enregistrer

Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Dans ce sous forum sont rassemblées les archives de tous les débats thématiques du forum.
MODÉRATEUR: Prosper

Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 131  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 29 Oct 2009, 22:47

dynamo a écrit:Le chef du corps expéditionnaire aurait été dans la fatale erreur professionnelle s'il n'avait pas commencé à préparer son repli.
Il a peut-être trop anticipé celui-ci en reculant de la Dyle à L'Escaut, envoyant des mauvais signaux à ses alliés et notamment aux troupes belges déployées à ses cotés.


Il avait reçu l'ordre de se déployer au sud pour marcher vers la Somme. Après un bon début à Arras, il a tout laissé tomber de sa propre initiative (avec l'aval d'Ironside). Même Churchill était contre ! François n'exclut d'ailleurs pas une manoeuvre des appeasers derrière tout ça...


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 132  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 29 Oct 2009, 22:53

Merci pour la qualité du débat !
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5741
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 133  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 29 Oct 2009, 22:56

Oui, merci à tous les participants. Mais l'attitude de Lord Gort mériterait d'être fouillée... :cheers:


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 134  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 29 Oct 2009, 22:57

Bruno Roy-Henry a écrit:
Il avait reçu l'ordre de se déployer au sud pour marcher vers la Somme. Après un bon début à Arras, il a tout laissé tomber de sa propre initiative (avec l'aval d'Ironside). Même Churchill était contre ! François n'exclut d'ailleurs pas une manoeuvre des appeasers derrière tout ça...


Gort n'a que deux divisions à Arras et seulement 80 chars.
L'infanterie française qui doit l'appuyer n'est pas prête, c'est la confusion, on perd du temps.
Et puis les allemands assaillent les Belges dont le front peut craquer à tous moments;
Les allemands du groupe A sont loin déjà dans son dos le long de la Manche, si jamais les Belges sont enfoncés, les Allemands réussissent l'encerclement et c'est terminé pour la BEF.
Gort est décidé et pragmatique, il retraite.
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3504
Inscription: 14 Mar 2006, 19:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 135  Nouveau message de H Rogister  Nouveau message 29 Oct 2009, 22:59

Je n'ai pas posté de message durant ce débat mais j'ai suivi celui-ci depuis le début.
Un grand merci à tous les participants pour la qualité de leurs messages.
A+ et Bonne nuit à tous


 

Voir le Blog de H Rogister : cliquez ici


Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 136  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 29 Oct 2009, 23:02

Merci,
C'était riche, intense, intéressant , de qualité et de bonne tenue.
Pour les veinards qui seront présents aux journées du forum, on pourra débriefer sur place.
A bientôt.
Cordialement. :cheers:
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3504
Inscription: 14 Mar 2006, 19:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 137  Nouveau message de Judex  Nouveau message 29 Oct 2009, 23:04

Bonne nuit à tous et RDV au bout de l'Estacade !


 

Voir le Blog de Judex : cliquez ici


Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 138  Nouveau message de STALINGRAD  Nouveau message 29 Oct 2009, 23:05

A mon tour je vous souhaite une bonne nuit. C'est la première fois que j'assiste à ce genre de débat et je ne suis pas déçu. Je suis loin d'avoir vos connaissances et c'est pour cela que je me délecte de vos discussions. Merci


 

Voir le Blog de STALINGRAD : cliquez ici


Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 139  Nouveau message de norodom  Nouveau message 29 Oct 2009, 23:06

Pour la suite, demain ...

Je ne sais ce qu'en pense notre éminent admin Prosper, mais à mon avis il conviendrait de restituer le contexte de l'évènement.

Tout va si vite ici que l'on perd un peu les pédales et à défaut de se relire soi-même et à relire les autres, on en vient à des "si ceci, si celà"

Je pense que nous convenons tous que cette opération de repli s'imposait et j'imagine mal que l'on puisse penser à une quelconque opération de rattrapage, et de la part de l'armée alliée et de la part de l'armée française, tant les forces en présence étaient, à ce moment-là disproportionnées. Qu'y avait-il d'autre à faire?

Certains parlent de calculs politiques.!!!... militaires ?... oui, pour sûr, d'autant que le paysage n'était plus celui des plaines des Ardennes où les blindés pouvaient passer la surmultipliée.
Là, la sagesse du haut commandement allemand impliquait le maintien à distance, chaque blindé demeurant une pièce d'artillerie... l'arme absolue restant l'aviation, sans souci d'y laisser des plumes, ceux d'en face n'étaient pas des manchots et les armées en présence n'étaient pas des armées de Bourbaki... Et les sous-marins direz vous?... que voulez-vous qu'ils viennent faire dans cette galère?.. vous les imaginez au milieu de toute cette flotille en petite profondeur?... attendre au large peut-être? mais à quoi bon prendre des risques lorsque l'armada antisoumarine est sur place, car n'oublions pas que la Royal Navy avait son mot à dire...
Je confirme... le rôle primordial revenait à l'arme absolue en pareil cas, la Luftwaffe...
En conclusion je dirai que rien de si rapide n'avait été prévu. Hitler en chef des armées était entouré de généraux sur lesquels il pouvait compter pour s'adapter aux circonstances.
Et s'il m'est permis un SI (un peu hors sujet):
Lorsque les V1 et V2 semèrent par la suite la terreur sur Londres, quelle eût été l'issue de la guerre, si ces engins avaient transporté des ogives atomiques? Scénario apocalyptique fiction?

Bonne nuit les petits... les vieux au plum!

Norodom


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 140  Nouveau message de Vincent Dupont  Nouveau message 30 Oct 2009, 00:03

Bonsoir à tous !

J'arrive après la bataille... mais le boulot est plus fort. J'ai néanmoins pu lire tout ce que vous avez écrit et j'ai raté quelque chose...
Pour avoir vuce qu'en pensaient Prioux, Langlois et surtout du Vigier, je rejoins l'avis de Bruno : La mort de Billotte a grandement contribué au repli général sur Dunkerque. C'était le seul à pouvoir conserver la cohésion du Groupe d'armées et qui aurait pu tenir les anglais dans une offensive vers le sud d'Arras. Son décès à provoqué le retrait des unités britanniques sur Dunkerque, parfois même sans en avertir les Français...

Quand à ce qui est du rembarquement, dans la même veine que le 6e Cuirassiers fournit par Judex, je vous apporte le 2e Cuirassiers (version rédigée dans le mémoire de votre serviteur sur du Vigier) :

« Dans la soirée le lieutenant-colonel Du Vigier arrive pour donner des précisions sur la situation. Comme chacun sait, elle est tragique, l’ordre est donné de constituer un détachement comprenant : les officiers, les équipages de chars, et les spécialistes en vue d’un embarquement probable à Dunkerque. Les capitaines désignent sur l’heure les éléments indispensables pour la reconstitution de leur unité et c’est avec joie que le travail est fait ». Le moral est donc toujours bon au 2ème Cuirassiers prêt à reprendre la lutte. Le 28, le régiment reçoit l’ordre de se rendre à Zuydcoote où les images du film d’Henri Verneuil correspondent hélas au récit du Lt Vié : « Le canal est rempli de matériel anglais dont le personnel déjà commence à embarquer. Partout, dans les fossés, dans tous les champs, du matériel détruit systématiquement, faute de pouvoir l’embarquer, gît lamentablement. L’impression est très désagréable : des brûlots d’effets, d’archives, de denrées, finissent de se consumer en produisant une fumée âcre qui prend à la gorge. » Le 2ème Cuirassiers est prêt à embarquer et stationne lui aussi dans les dunes de Bray-Dunes. Les détachements de spécialistes formés dans les régiments afin d’avoir des cadres pour la réorganisation prochaine doivent être embarqués de toute urgence. Du Vigier et son supérieur le général de La Font, maintenant à la tête de la division, s’emploient donc de toute leur énergie à sauver ce qui peut l’être de cette poche qui chaque jour se rétrécit un peu plus. De La Font écrit lui-même au commandant de la défense du port de Dunkerque, l’amiral Abrial, pour le prévenir de l’arrivée du Corps de Cavalerie et de sa place prioritaire dans les opérations d’évacuation, conformément aux ordres du général Weygand. Les éléments du 2ème Cuirassiers dont du Vigier reste très proche s’acheminent vers les quais de Dunkerque . Le ciel leur est « favorable », puisque la pluie en a chassé les avions allemands. Tous les détachements de spécialistes pourront donc embarquer dans le calme. Le chaos régnant sur le chemin marque cependant tous les esprits, et le spectacle des maisons bombardées provoque une sensation pénible en chacun : « […] chacun jusqu’à ce jour avait vécu un peu égoïstement et n’avait pas eu le temps ou plutôt le courage, de songer à ceux qu’ils avaient laissés derrière eux ; une rapide association d’idées les ramenait chez eux, et ils refoulaient bien vite la vision de l’intérieur qui leur était cher et qu’ils n’osaient entrevoir dévasté. »

Après cet épisode difficile pour chaque soldat qui s’achemine vers Dunkerque, les détachements peuvent embarquer. Le carnet de Touzet du Vigier nous indique qu’il embarque à bord du « Cerons » .
Grâce au croisement des autres témoignages, nous pouvons continuer de suivre du Vigier à bord du bâtiment sur lequel il a embarqué. L’Etat-major du 2ème Cuirassiers ainsi que les éléments des 3e et 4e escadrons embarquent également sur le « Cerons » , l’escadron hors-rang, le 1er et le 2e escadron embarquant sur le « Douaisien ». Le retour vers la France ne va pas se faire sans encombre cependant. L’embarquement, comme nous l’avons vu, se passe sans problème, à la faveur de la nuit, le temps aidant. Les conditions étant idéales, aucune panique ne se répand parmi les cuirassiers n’ayant pas vraiment le pied marin mais étant exténués par le début de leur campagne . La traversée ne leur épargne pas les péripéties. Une vedette lance-torpille croisant dans les parages, les champs de mines à éviter, quelques explosions malgré tout et un échouage sur un des nombreux bans de sable séparant la France de l’Angleterre viennent rythmer l’évacuation. Sans nouvelles du « Douaisien », qui transportait l’autre partie du 2ème Cuirassiers et qui eut lui aussi une traversée mouvementée et des blessés, le « Cerons » longe les côtes anglaises puis met seul le cap sur Cherbourg, une avarie ayant ralenti son allure. « Enfin les côtes françaises se dessinent. Une joie immense se reflète, sur tous les visages. LA FRANCE !...... »

En vous souhaitant une bonne nuit à tous !

Bien Amicalement
Vincent

Image
"L'ignorance du passé ne se borne pas à nuire à la connaissance du présent ; elle compromet, dans le présent, l'action même."
Marc Bloch
Fusillé par l'occupant le 16 juin 1944

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3223
Inscription: 20 Fév 2008, 22:44
Localisation: Saint-Quentin
Région: Entre Picardie et Champagne
Pays: France

Voir le Blog de Vincent Dupont : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LES ARCHIVES DES RENDEZ-VOUS DE L'HISTOIRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le nazisme : questions de méthode 
il y a 32 minutes
par: pierma 
    dans:  Coutances, film de GeorgeStevens 
Aujourd’hui, 02:55
par: Margont 
    dans:  Attentat à Strasbourg 
Aujourd’hui, 02:39
par: carcajou 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 00:11
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 23:43
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 22:37
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le massacre d'Oradour sur Glane 
Hier, 22:11
par: dynamo 
    dans:  Les éclaireurs de la Shoah.La Waffen-SS,le Kommandostab Reichsfuhrer-SS et l'extermination des Juifs 
Hier, 20:36
par: carcajou 
    dans:  7 décembre; il y a 77 ans Pearl Harbour 
Hier, 17:40
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  1e DB Polonaise 
Hier, 15:42
par: Hussard ailé 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Scroll