Connexion  •  M’enregistrer

bombardements


Le 6 juin 1944, 6 divisions d'infanterie débarquent sur 5 plages précédées par 3 divisions aéroportées.
Dès le 7 juin, c'est la bataille de Normandie qui commence et qui ne s'achèvera que le 29 aout.
MODÉRATEUR: Jumbo

bombardements

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 11 Mar 2007, 20:54

Ma chère cooki, la réponse est toute simple. Le simple bon sens voulait que les soldats dussent prendre pied sur la côte et que, pour y arriver, il fallait absolument empêcher ou à tout le moins retarder le renfort sous forme de panzers allemands, de munitions et d'hommes. Quel meilleur moyen que le bombardement des ponts, routes et voies ferrées ?
Dernière édition par Audie Murphy le 12 Mar 2007, 20:12, édité 1 fois.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5741
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 12 Mar 2007, 13:51

Cookie, Laverdure t'a tres gentiment et sans arrogance explique cela au debut.

Allez, je vais t'expliquer ce qu'il y a derriere le poste de Juin1944, le patron-fondateur de ce forum, qui ne fait jamais dans la delicatesse car il fait vite, il a beaucoup de choses a faire (Moi, je vous le dis, il s'en mets trop sur le dos, Stephane).

De temps a autre, nous voyons sur ce forum un(e) ecolier(e) faire irruption avec une question bien precise qui sent a plein nez le devoir a faire pour le prof d'histoire.

Certains membres repondent avec force sources et citations.
Le devoir est fait, l'ecolier(e) ne remercie personne et disparait sans meme nous dire si il/elle a eu une bonne note.

C'est tres frustrant pour nous, d'ou les hesitations de certains et les (Dures) questions des autres.

Maintenant, t'accordant le benefice du doute et esperant ne pas me faire avoir comme d'hab, je complete les informations que t'a donne Audie.

En juin 1944, le dispositif allemand sur les cotes de la Manche est disperse.

Une operation d'intoxication des Allies, "Fortitude", a convaincu Hitler que le debarquement aurait lieu dans le Pas de Calais, pas en Normandie.

Certains de ses generaux n'y croient pas, dont Erwin Rommel, mais rien n'y fait : L'essentiel des Divisions Blindees allemandes disponibles, les "Panzers", sont dans le Pas de Calais, pas en Normandie. Certaines sont meme betement stationnees tres loin, comme la 2eme Panzer SS qui est a Montauban, dans le Sud-Ouest.

Les Allies le savent, la Resistance Francaise leur fournissant au jour le jour les Ordres de Bataille Allemands (Au prix de nombreuses vies).

Il est donc tres important, pour assurer le succes d'Overlord, de retarder le plus longtemps possible l'arrivee de ces Divisions en Normandie.

Ces operations de retardements eurent 2 facettes :

1 - Les bombardements aeriens :
Routes, ponts, gares, voies de chemin de fer (Les chars voyagaient plus vite en train que par route).

Un pont detruit, par exemple, c'est du retard. Il faut que le genie militaire en mette un nouveau en place : 24 a 48 heures, voire plus si les chasseurs-bombardiers allies reperent le chantier et l'attaquent. Et meme s'ils y arrivent, un pont temporaire est plus petit qu'un 'vrai" pont, moins de passage.

Ou alors il faut que l'unite allemande fasse un crochet pour aller emprunter un autre pont plus loin. Perte de temps.

Bien entendu, ces bombardements ont eu lieu a la "derniere minute", dans la nuit du 5 au 6. Il s'agissait de maintenir l'effet de surprise jusqu'au bout, des bombardements plus tot auraient peut-etre enfin ouvert les yeux d'Hitler sur la vraie destination du debarquement.

2 - Les sabotages et actions de retardement :
Ca, ce fut l'affaire de la Resistance : Coupures d'electricite, de moyens de communication (Telephone, telegraphe), sabotages de voies ferrees, sabotages de convoi (Du sable a la place de graisse dans un essieu du wagon qui transporte 2 chars, ca fait merveille) mais aussi actions armees de retardement.

Quand une unite allemande pourchasse les maquisards ou se livre a des represailles criminelles sur la population, elle n'avance pas vers la Normandie. Les martyrs d'Oradour et de Tulle ont fait perdre 24 heures a un regiment Waffen-SS. Ils ne sont pas morts pour rien.

Tous ces chars arriverent finalement en Normandie.
Mais trop tard.

Suis-je gentil ?
;)


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 12 Mar 2007, 22:03

Daniel Laurent a écrit:2 - Les sabotages et actions de retardement :
Ca, ce fut l'affaire de la Resistance : Coupures d'electricite, de moyens de communication (Telephone, telegraphe), sabotages de voies ferrees, sabotages de convoi (Du sable a la place de graisse dans un essieu du wagon qui transporte 2 chars, ca fait merveille) mais aussi actions armees de retardement.
Suis-je gentil ?
;)


Ce plan de retardement est le plan Tortue 'de mémoire)

Daniel tu as droit à un bon point, au bout de 5 une image .....


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Robin l'Amiral  Nouveau message 18 Mar 2007, 07:59

Audie Murphy a écrit:Analyse que je trouve juste Charles.

Bonjour,
Je trouve que l'on fait un amalgame entre bombardement aérien et tir de marine en mélangeant " torchons " et " serviettes "( comme je suis pour la marine, je prend les serviettes - sic ! )
1) les bombardements aériens à l'aube du 6 juin furent un échec complet car trop loin en arrières des défenses allemandes.
2) quant'aux tirs de marine, il faut faire la distinction:
2-a ) Gros navires, croiseurs et cuirassés, dont l'unique objectif, pour toutes les plages, était de museler la grosse artillerie allemande sous casemates. Mettre hors d'usage une batterie sous casemate ne peut résulté que d'un coup direct ( très difficile ou chanceux ) mais il y en eut.
Sous le feu des canons de marine, les artilleurs allemands se protégeaient car les éclats sont meurtiers et force nous est de constater qu'aucunes grosses pièces allemande de causérent beaucoup de dégâts aux alliès, mais que les casemates encaissèrent des centaines d'impacts.
Les pièces de marine de gros calibre étaient dirigées par des observateurs aérien ( deux chasseurs en permanences survolaient les objectifs ) sur des objectifs hors de vue des puissants télémètres des navires et ce sont ces tirs là qui firent pensés que l'on ratait certains bunkers plus près ( une casemate silencieuse n'attirait pas le feu alliè )
2-b ) les petits navires, destroyers, étaient destinés à l'appui direct, à vue, des fantassins alliès, ils tiraient à la demande de coordinateurs se trouvant sur les plages ou en appui direct de leur propre initiatives et dans de nombreux cas, leur tirs fut dévastateur car en tir tendu, ça fait des dégâts un obus de 127 mm sur un nid de mitralleuses.
En aucun cas le tir des pièces de marine ne fut suspendu par l'arrivée des barges de débarquement.
( Les bunkers construits pour le tir en enfilade étaient les plus meutriers car quasi invisibles et intouchables, les embrasures donnaient sur la plage et non vers le large )
Les destructions causées par les bombardements aérien n'empéchèrent en rien les alliés de progresser pour consolider les têtes de ponts, les anglo-canadien furent arrêté par la bataille de Caen, et les américains par le bocage
Le mauvais temps et le brouillard ( ? ) n'ont jamais empêché des navires de tirer avec leur conduite de tir sous radar.
Si le tir de pièces de marine est précis il ne faut quand même pas croire qu'ils savaient mettre un obus au but à 10.000 ou 15.000 mètres dans une embrasure de casemate !!!!!
Bien à vous


 

Voir le Blog de Robin l'Amiral : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 18 Mar 2007, 18:31

Merci des précisions Robin, ça devient de plus en plus juste !
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5741
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Re: bombardements

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de brehon  Nouveau message 14 Fév 2010, 21:21

Bonsoir,
Je n'ai pas voulu ouvrir un nouveau fil pour poster ce lien. Le titre m'a paru convenir.
http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet ... 2_actu.Htm
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7525
Inscription: 14 Déc 2009, 15:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


Re: bombardements

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Fantomas  Nouveau message 19 Fév 2010, 23:10

L'évacuation était plus dans le spectaculaire que dans l'utile. Ce n'est pas la 1re fois qu'une bombe du même type est désamorcé dans le centre-ville (parfois les démineurs faisaient sauter sur place la bombe). Chaque fois, le périmètre était d'environ 500 m, avec mobilisation d'une section d'intervention avec parfois des effectifs du département, sans plus. Dimanche dernier: 800 m, avec mobilisation pour une telle zone de 2 compagnies de CSR plus un hélicoptère qui a patrouillé toute la journée. Bref, du jamais vu... :evil:


 

Voir le Blog de Fantomas : cliquez ici


Re: bombardements

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Signal  Nouveau message 20 Fév 2010, 01:25

Oui et alors ? L'intérêt était multiple :

- Montrer qu'on trouve encore pas mal de saletés dans le sol et que c'est dangereux (les récents débats dans la section détection ont montré que tout le monde n'en est pas conscient, loin de là)
- Eviter au maximum tout problème, mieux vaut trop de précautions que pas assez
- Bouger les gens de devant leur télé et les envoyer à la campagne, ce qui ne leur a pas fait de mal. D'autant que c'était un dimanche.

Bref, finalement tout s'est bien passé et il n'y a pas eu de dégâts... Que demande le peuple ? Si le périmètre avait été plus réduit et qu'il y avait eu le moindre problème, on ne serait pas sortis de la polémique sur la sécurité dans ce genre d'opérations...

Bonne soirée,

Seb.


 

Voir le Blog de Signal : cliquez ici


Re: bombardements

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Pierre.S  Nouveau message 20 Fév 2010, 08:02

Bonjour,

C'est peut-être la premiére fois pour Caen, mais ce genre de précautions a déjà été pris à Rennes dans le quartier de la Gare (...la bombe était grosse!!), à Brest tout récemment (16000 personnes pour au final un obus...mais présomption de plusieurs engins)....Toutes les villes touchées par des bombardements sont un jour ou l'autre confrontées à cette situation....Et dans certains endroits, les conducteurs d'engins serrent les fesses!!

J'ignore si la "propagande" y est pour quelquechose mais il semble que le périmêtre d'évacuation était fonction du poids de la bombe et le nombre de personnes évacuées de la densité de population du périmêtre concerné...mais ça vous l'aviez deviné... :)

A+,

Pierre


 

Voir le Blog de Pierre.S : cliquez ici


Re: bombardements

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Fantomas  Nouveau message 20 Fév 2010, 09:43

Signal a écrit:Oui et alors ? L'intérêt était multiple :

- Montrer qu'on trouve encore pas mal de saletés dans le sol et que c'est dangereux (les récents débats dans la section détection ont montré que tout le monde n'en est pas conscient, loin de là)
- Eviter au maximum tout problème, mieux vaut trop de précautions que pas assez
- Bouger les gens de devant leur télé et les envoyer à la campagne, ce qui ne leur a pas fait de mal. D'autant que c'était un dimanche.

Bref, finalement tout s'est bien passé et il n'y a pas eu de dégâts... Que demande le peuple ? Si le périmètre avait été plus réduit et qu'il y avait eu le moindre problème, on ne serait pas sortis de la polémique sur la sécurité dans ce genre d'opérations...

Bonne soirée,

Seb.


Oui, mais comme je l'ai dis précédemment, ce n'est pas la première fois qu'une bombe était désamorcée (voire même sautée) en plein centre-ville de Caen. Et auparavant, il n'y avait jamais eu de problèmes, même quand ça sautait. Alors pourquoi passer d'un périmètre de 500 m à 800 m? Et il n'y avait qu'une seule bombe...

Ceci dit, il faut souligner le grand professionnalisme des démineurs qui ont désamorcé 2 bombes dans la même journée (l'autre était située dans une zone industrielle du nord-est de la ville)... :)


 

Voir le Blog de Fantomas : cliquez ici


Suivante

Retourner vers DEBARQUEMENT ET BATAILLE DE NORMANDIE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  chronique de la Moselle annexée : le retour des évacués 1940 
Aujourd’hui, 02:01
par: orpo57 
    dans:  Sauveteurs en asphixies de la Marne 
Aujourd’hui, 01:53
par: udonthanifrancophone 
    dans:  1944 - UN NOUVEAU PERIODIQUE DE PASSIONNES ! 
Aujourd’hui, 00:51
par: Tomcat 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 00:31
par: brehon 
    dans:  Grandes batailles, la fin... 
Hier, 23:23
par: thucydide 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 23:00
par: coyote 
    dans:  Le voyage de Marcel Grob:juin 1944:un jeune Français de 17 ans est enrôlé dans la Waffen SS. 
Hier, 22:57
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Dunkerque nouveau blog 
Hier, 20:43
par: facecachee5 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 20:01
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  autre camp 
Hier, 16:56
par: Cat 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Scroll