Page 4 sur 5

Re: Abandon de la base-sous marine à Brest.

Nouveau messagePosté: 01 Mai 2018, 21:47
de thucydide
Les autres uboat blaukhaus en France ont été bombardé et ont souffert peut-être autant.

Re: Abandon de la base-sous marine à Brest.

Nouveau messagePosté: 01 Mai 2018, 22:01
de Tarpan
@Thucydide

Les Bunkers des 5 bases sous-marines allemandes en France sont tous toujours debout !

la base sous-marine de Lorient ;
la base sous-marine de Saint-Nazaire ;
la base sous-marine de La Rochelle ;
la base sous-marine de Brest ;
et la base sous-marine de Bordeaux.

Bombardés oui, souffert trés peu en définitive

https://fr.wikipedia.org/wiki/Base_sous-marine

Re: Abandon de la base-sous marine à Brest.

Nouveau messagePosté: 02 Mai 2018, 08:02
de Patrick.Fleuridas
Bonjour à tous,

Brest est la plus touchée avec en particulier des bombes tallboy. Dalle de toit percée. Saint-Nazaire et surtout Bordeaux sont sorties quasiment intactes. La Palice (La Rochelle) a reçu trois tallboy je crois. Lorient, je ne sais pas, mais j'ai un doute pour l'utilisation de ces "super bombes", peut-être sur K III ? car K I et K II avec une simple dalle n'auraient pas résisté...
Patrick

Re: Abandon de la base-sous marine à Brest.

Nouveau messagePosté: 11 Sep 2018, 08:27
de Patrick.Fleuridas
Bonjour à toius,

Confirmation pour l'UBB de Brest, le sujet de la discussion, par mon correspond militaire à la base. L'abandon est bien programmé car l'ensemble du bloc s'enfonce de manière aléatoire, sans la conséquence d'une des constructions les plus rapides parmi ces gros ouvrages. Certaines portes ne ferment plus. La réduction de l'entretien de ces dernières années au niveau de l'étanchéité du toit, amène des infiltrations de plus en plus nombreuses. Pour autant, pas moyen de visiter !
Patrick

Re: Abandon de la base-sous marine à Brest.

Nouveau messagePosté: 18 Déc 2018, 18:38
de gernika
je crois qu'une partie de cette base est toujours en activité le matériel polmar y est stocké enfin il me semble...???

Re: Abandon de la base-sous marine à Brest.

Nouveau messagePosté: 19 Déc 2018, 08:36
de Patrick.Fleuridas
Bonjour à tous,

C'est possible, je ne sais pas. Quel type de matériel ?
Patrick

Re: Abandon de la base-sous marine à Brest.

Nouveau messagePosté: 19 Déc 2018, 10:07
de coyote
Bonjour

une petite anecdote.
Je connais la base de St Nazaire qui avait été utilisée après la 2 GM par la Marine Mationale à 50% et par une usine d'engrais pour le reste.
Le 'toit' fait quelques 8 metres d'épaisseur de béton armé.

Après la guerre, Il y avait été installé deux grues sur le toit pour décharger les navires venus accoster le long de la base . Enorme travail d'installation mais surtout le percement d'un trou d'homme de 8 mètres dans le béton ne fut pas une mince affaire vous vous en doutez et donc…les quelques bombes qui sont tombées sur la base pont ont eu un impact plus que minime. quelques centimètres en moins ! Je peux témoigner de la chose pour être monté sur le toit et constaté les 'dégâts'.
Je présume que les autres bases ont été construites de la même manière.

Re: Abandon de la base-sous marine à Brest.

Nouveau messagePosté: 19 Déc 2018, 11:03
de Patrick.Fleuridas
Bonjour bernard,

La base de Saint-Nazaire est évoquée dans la rubrique fortification. Pour autant l'épaisseur de 8 mètres de béton n'est pas vraiment juste. il y a une première dalle de 350 cm sur laquelle un glaçage à haute résistance de 30/35 cm est coulé. Ensuite un e seconde dalle mais qui ne repose pas sur la précédente mais sur les murs car la structure d'origine ne pouvait supporter une nouvelle charge. Cette dalle fait en moyenne 170 cm, car il faut prendre en compte la forme spécifique en accent circonflexe au-dessus des alvéoles doubles. enfin des murs de 180 cm sont édifiés pour soutenir un ensemble de poutrelles en béton de 150 cm, destinées à piéger les grosses bombes en surface et disperser le souffle de l'explosion. Mais cet ensemble appelé "fangrost" n'est pas une dalle homogène de 330 cm.. Nous sommes donc pas à une épaisseur de 800 cm, comme on trouve souvent dans les articles et revues. L'ouverture dans le toit a été réalisé là où seul les deux première dalles sont en place, soit 520 cm environ.
Cordialement

Patrick

Re: Abandon de la base-sous marine à Brest.

Nouveau messagePosté: 19 Déc 2018, 11:18
de coyote
Bonjour Patrick

Merci de l'info. A l'époque de ma visite dans la base je travaillais avec la Sté louant les box à SM et l'info m'avait été communiquée par le directeur de l'usine.
Je suis donc monté sur le toit par le trou d'homme ce qui n'est pas très facile mais à l'époque j'étais jeune et souple... ::pipo::

Re: Abandon de la base-sous marine à Brest.

Nouveau messagePosté: 19 Déc 2018, 11:41
de Patrick.Fleuridas
Bernard, un peu d'info dans ce sujet:
viewtopic.php?f=99&t=30727
pour le trou d'homme, il y en a plusieurs dans la base. Un exemple au niveau de la caserne pour accéder au mortier automatique.

100_4106 dessous rep25 acces Bloc M19.jpg
100_4106 dessous rep25 acces Bloc M19.jpg (3.6 Mio) Vu 60 fois