Connexion  •  M’enregistrer

"le fort le plus puissant du monde"

Ce sujet est consacré aux fortifications en service durant la Seconde Guerre mondiale. Mettez en ligne ici vos recherches, vos réflexions, vos remarques, vos constatations... au sujet de l'Atlantikwall,,de la ligne Maginot, des fortifications belges, tchèques, japonaises, etc, etc.........
MODÉRATEUR : Patrick Fleuridas, Jumbo

Re: "le fort le plus puissant du monde"

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 12 Nov 2015, 00:47

Merci pour la précision,j'avais lu quelque chose à ce sujet prétant à confusion.
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6368
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: "le fort le plus puissant du monde"

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de Tomcat  Nouveau message 12 Nov 2015, 16:28

Drôle de titre...c'est vrai qu'il avait la réputation d'être le plus puissant d'Europe, voir d'être imprenable !!!

Quand on analyse son armement et sa disposition on voit bien que sa réputation est très exagérée:

L'armement du fort était réparti en 2 batteries. La 1ère batterie comprenait les ouvrages d'artillerie à longue portée, la seconde comprenait les bunkers de défense rapprochée. La 1ère batterie comportait :

•1 coupole de 2 canons de 120 mm (portée maximale de 17,5 km)
•2 coupoles de 2 canons de 75 mm (portée maximale de 10,1 km)
•4 casemates de 3 canons de 75 mm (portée maximale de 11 km)

La 2ème batterie comportait :
•8 bunkers de défense rapprochée (blocs) sur le pourtour du fort pourvus au total de 12 canons antichars de 60 mm (portée maximale de 3 km), de 19 affûts réversibles pour 2 mitrailleuses lourdes Maxim et de 13 projecteurs.
•2 bunkers pour mitrailleuses sur la superstructure du fort équipés au total de 6 affûts réversibles pour 2 mitrailleuses lourdes Maxim et de 5 projecteurs.

Analyse:
Le fort semble bien protégé contre les attaques directes de chars par contre le calibre de 120mm a une portée limitée qui ne permet pas de rivaliser avec l'artillerie lourde supérieure à 150mm.
La DCA se limitant à des mitrailleuses est donc très faible.

Ce qui veut dire que le fort est très vulnérable à une attaque classique par artillerie lourde et l'aviation notamment les stukas capables de viser les coupoles avec des bombes de 500kg.

La disposition:
La principale faiblesse du fort est son toit. Cette vaste étendue plane n’est pas assez défendue: nulle mine, ou obstacle antiaérien, peu de barbelés, pas de protection directe des casemates contre des attaques d'infanterie.
Ce vaste espace sert de terrain de football aux soldats du fort.

Ce vaste espace se prête donc très bien à une attaque par l'infanterie, mais surtout par des parachutistes.

Donc même si l'attaque par planeurs de par son innovation pouvait difficilement être anticipée, l'attaque possible par parachutistes aurait du être prise en compte...

vétéran
vétéran

 
Messages: 735
Inscription: 16 Avr 2015, 15:16
Région: midi-pyrennées
Pays: france

Voir le Blog de Tomcat : cliquez ici


Re: "le fort le plus puissant du monde"

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 12 Nov 2015, 17:19

L'effet de surprise par un parachutage aurait été trop bref d'où l'utilisation inédite de planeurs.
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6368
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: "le fort le plus puissant du monde"

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de Tomcat  Nouveau message 12 Nov 2015, 17:55

L'utilisation de planeurs est clairement la meilleure idée mais il était aussi possible d'attaquer le fort avec une attaque combinée de l'aviation et de parachutistes, les stukas neutralisaient les mitrailleuses situées sur les toits, une fois ces mitrailleuses rapidement neutralisés plus quelques autres coupoles à coup de bombes de 500kgs, les parachutistes pouvaient être largués sur la zone, les défenseurs auraient rapidement été submergés, il y aurait eu plus de morts côté assaillants mais c'était tout à fait réalisable, ce qui montre bien la faiblesse du fort qui n' a pas pris en compte cet aspect aérien de l'assaillant...
Si des dispositions (obstacles, mines, DCA) avaient été prises contre les parachutistes alors elles auraient aussi été valables contre des planeurs...

vétéran
vétéran

 
Messages: 735
Inscription: 16 Avr 2015, 15:16
Région: midi-pyrennées
Pays: france

Voir le Blog de Tomcat : cliquez ici


Re: "le fort le plus puissant du monde"

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 12 Nov 2015, 18:19

Tomcat a écrit:[...]
Le fort semble bien protégé contre les attaques directes de chars par contre le calibre de 120mm a une portée limitée qui ne permet pas de rivaliser avec l'artillerie lourde supérieure à 150mm.
La DCA se limitant à des mitrailleuses est donc très faible.

Ce qui veut dire que le fort est très vulnérable à une attaque classique par artillerie lourde et l'aviation notamment les stukas capables de viser les coupoles avec des bombes de 500kg.

La disposition:
La principale faiblesse du fort est son toit. Cette vaste étendue plane n’est pas assez défendue: nulle mine, ou obstacle antiaérien, peu de barbelés, pas de protection directe des casemates contre des attaques d'infanterie.
Ce vaste espace sert de terrain de football aux soldats du fort.

Ce vaste espace se prête donc très bien à une attaque par l'infanterie, mais surtout par des parachutistes.

Donc même si l'attaque par planeurs de par son innovation pouvait difficilement être anticipée, l'attaque possible par parachutistes aurait du être prise en compte...


Bonjour Olivier,

On voit que tu as lu sur le sujet.

Quelques précisions utiles que j'ai pu partager sur place avec l'équipe de guides du fort :
- le calibre des pièces a été limité à 120mm pour éviter un possible cassus-belli avec le belliqueux voisin allemand si la portée des pièces avait permis le bombardement de l'Allemagne assez proche ;
- plus que la défense de l'ouvrage même, l'artillerie du fort est là pour empêcher un franchissement "surprise" du canal Albert, redoutable fossé antichar, le temps que le dispositif de défense par les troupes de campagne se déploie complètement ;
- les Allemands eux-mêmes ne croyaient pas à l'efficacité des Stukas et autres bombardements classiques contre les coupoles du fort, raison pour laquelle ils ont opté pour des commandos de destruction déposés à même le fort ;
- le toît est effectivement (naïvement) laissé dégagé (l'histoire du terrain de football souvent citée n'a jamais été démontrée... il était d'ailleurs plus facile de jouer au football au pied du fort que sur son toit) ; l'artillerie est équipée de projectiles explosifs pour "nettoyer" la superstrucure et les grenadiers en position autour du fort sont là pour chasser d'éventuels assaillants... sauf que quand ils interviendront, les assaillants auront déjà neutralisé l'artillerie du fort ;
- l'attaque aérienne n'est effectivement pas réellement envisagée et certainement pas par des paras ou des planeurs... la réelle surprise stratégique sera l'usage des charges creuses pour détruire les coupoles blindées, véritable innovation ;
- STUDENT avait écarté l'assaut parachutiste, à cause de la dispersion des équipes de destruction et de leur matériel (cf. les "coup de main parties" contre les ponts de Bénouville/Ranville et la batterie de Merville le 6 juin 1944 qui suivent la même philosophie de concentration des moyens dès les premiers instants qui suivent l'atterissage) et misé sur les planneurs amenant, silencieusement, les pionniers d'assaut, équipés et prêts à intervenir dès leur planeur posé ; les malheureux mitrailleurs belges de faction ne tireront même pas sur le premier planeur, imaginant un avion en détresse !

Tel le mur de l'Atlantique en 1944, le fort d'Eben-Emael n'était pas imprenable en 1940.

Malheureusement...
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8242
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: "le fort le plus puissant du monde"

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de Tomcat  Nouveau message 12 Nov 2015, 19:24

Bonjour Daniel,

Merci pour ces infos, effectivement l'utilisation de charges creuses est la seconde innovation utilisée dans cette attaque.
Je pense que l'artillerie lourde et l'aviation auraient pu neutraliser à la longue les coupoles (comme ce fut le cas pour les bunkers du mur de l'atlantique par les tirs des cuirassés/croiseurs ou à Sébastopol par l'artillerie lourde et les stukas) mais le risque était qu'elles aient le temps de tirer sur les ponts du canal Albert d'où l'importance de la rapidité dans cette opération et le choix des planeurs.

Ci-dessous un résumé de l'attaque (http://www.lignemaginot.com/ligne/belgi ... ttaque.htm), les stukas y ont un rôle non-négligeable en appui:

Au fort lui-même, l'alerte générale fut donnée à 00h 30 du matin (on avait noté tous les signes d'une invasion imminente) et la confirmation d'alerte réelle à 03h 00 (20 coups de canons tirés dans les 4 directions par coupole sud, la tourelle nord n'ayant pas tout son effectif). Une grande partie du personnel ne put rejoindre à temps ses poste de combats.

Seulement 9 des 11 planeurs prévus purent se poser sur les dessus du fort, après un vol de 45 mn environ. Ils venaient des environs de Cologne et avaient été guidés du sol par un système de phares. Le chef du groupe Granit étant dans un des 2 planeurs manquants (câble cassé), c'est le major Wenzel qui suppléa le lieutenant Witzig dans l'action menée sur le fort (ce dernier n'atterrira qu'une heure après).

04h10 - L'alerte avion retentit dans l'ouvrage, au moment même où les planeurs se posaient sur les dessus. Les servants des mitrailleuses antiaérienne furent surpris et rapidement neutralisés par des assaillants mieux armés.

04H30 - Les troupes allemande traversent la frontière hollandaise.

Pendant ce temps, en moins de trente minutes sapeurs-parachutistes allemands attaquèrent les objectifs susceptibles de tirer sur les ponts. Furent attaqués les blocs tourelle de 75 nord et sud, les deux blocs d'artillerie MA1 et MA2, les blocs mitrailleuses Nord et Sud, ces derniers pouvant gêner leurs mouvements sur le terrain.

Ainsi, dans ce court laps de temps, l'ouvrage se trouva aveuglé et en grande partie désarmé. Le gros des forces allemandes commença alors la traversée du canal Albert sur les deux ponts restés intacts, de Veldwezelt et de Vroenhoven.

04H55 - Les stukas et les bombardiers interviennent sur la poterne d'entrée du fort.
05H00 - Parachutage de munitions supplémentaires.

Les hommes du groupe Granit purent se retrancher sur le fort à l'abris des blocs mitrailleuses Nord et Sud et furent efficacement appuyés par la Luftwaffe. De là, ils organisèrent des raids pour détruire la coupole tournante de 120mm.

A l'entrée du fort eurent lieu des tentatives de sortie pour contre attaquer, mais elles échouèrent à cause de l'aviation allemande, omniprésente, et aussi parce que les hommes qui y prirent part n'étaient pas des fantassins de formation mais des artilleurs et ne purent rien contre les armes automatiques des Allemands solidement retranchés sur les dessus du fort.

La tourelle sud intacte (on ne sait pas avec certitude si elle avait été attaquée aux premières heures) contribua à sa propre défense par l'utilisation « de boîtes à balles », les blocs VI1 et VI2 ont réalisés (avant de succomber à leur tour) des tirs « à évent zéro » (c'est à dire que l'obus explose à sa sortie du tube), contre les troupes installées sur les dessus de l'ouvrage.

Les dessus de l'ouvrage furent également bombardés par les forts amis de l'ancienne ceinture fortifié de Liège. Par la taille du massif à bombarder, cela se révéla insuffisant.

Après 36 heures d'agonie, le fort dut se rendre, 21 belges furent tués pendant les combats , les assaillants perdirent 6 hommes.

vétéran
vétéran

 
Messages: 735
Inscription: 16 Avr 2015, 15:16
Région: midi-pyrennées
Pays: france

Voir le Blog de Tomcat : cliquez ici


Re: "le fort le plus puissant du monde"

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 12 Nov 2015, 19:28

Le 16 mai 1940, Adolf Hitler remet personnellement la Ritterkreuz des Eisernen Kreuzes aux membres de la Sturm-Abteilung. Les récipiendaires sont le Hauptmann Walter Koch, l'Oberleutnant Rudolf Witzig, Leutnant der Reserve Joachim Meissner, l'Oberleutnant Gustav Altmann, l'Oberleutnant Walter Kiess, Leutnant Egon Delica, Leutnant Gerhard Schacht, Leutnant Martin Schachter, Feldwebel Helmut Arpke, Oberarzt Dr. Rolf Jäger, Oberleutnant Otto Zierach, Leutnant Helmut Ringler.
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6368
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: "le fort le plus puissant du monde"

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 12 Nov 2015, 19:50

Tomcat a écrit:....
Après 36 heures d'agonie, le fort dut se rendre, 21 belges furent tués pendant les combats , les assaillants perdirent 6 hommes.


Ou 650 morts, selon ce récit, pour l'ensemble de l'opération???

http://www.fort-eben-emael.be/fr/au-suj ... e/l-attack
« War vor ha war zouar »

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4086
Inscription: 10 Mar 2012, 17:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Re: "le fort le plus puissant du monde"

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 12 Nov 2015, 20:05

C'est-à-dire avec la prise des ponts sur le canal Albert ?
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6368
Inscription: 29 Déc 2008, 22:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: "le fort le plus puissant du monde"

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 12 Nov 2015, 21:06

Normalement (mais ce n'ont pas des chiffres officiels)
Secteur du pont de Veldwezelt = 147
Secteur du pont de Vroenhoven = 110
Secteur du pont de Kanne = 216
Pour le fort proprement dit j'ai soit 24 ou 26 morts au combat.
Ce qui nous ferait un total de 497 ou 499.
Pour les pertes allemandes, elles sont respectivement pour ces de 7, 7, 22 et 6
Bien amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66233
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LES FORTIFICATIONS




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
il y a 41 minutes
par: Dog Red 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Aujourd’hui, 13:41
par: NIALA 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 13:26
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 11:19
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DEFAITE LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
Aujourd’hui, 11:01
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 10:58
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Des négatifs retrouvés, besoin d'identifier l'époque, le pays et le rang 
Aujourd’hui, 10:14
par: marine 
    dans:  NAUFRAGE du LAMORICIERE 1942 Départ d'ALGER 
Aujourd’hui, 08:35
par: Alcide NITRYK 
    dans:  Armée Royale Yougoslave : ses uniformes 
Aujourd’hui, 00:29
par: iffig 
    dans:  LA BATAILLE DE HANNUT 
Hier, 18:30
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Scroll