Connexion  •  M’enregistrer

Nouveau Mémorial Charles de Gaulle

Publiez ici vos impressions, vos photos et la localisation, des sites et/ou musées
que vous connaissez ou mieux encore, que vous avez visités.
MODÉRATEUR : jumbo, Dog Red

Nouveau Mémorial Charles de Gaulle

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Igor  Nouveau message 12 Oct 2008, 16:13

Un nouveau Mémorial ouvre ses portes à Colombey-les-Deux-Eglises:

Un mémorial à grand spectacle pour de Gaulle

Samedi, cinquante ans après la rencontre historique à la Boisserie entre Charles de Gaulle et Konrad Adenauer, Nicolas Sarkozy et Angela Merkel inaugurent à Colombey-les-Deux-Églises ce lieu de mémoire high-tech.

«Vieille terre rongée par les âges, rabotée de pluies et de tempêtes, épuisée de végétation, mais prête, indéfiniment, à produire ce qu'il faut pour que se succèdent les vivants !» La citation extraite des Mémoires de guerre court sur les photos de la campagne haut-marnaise projetées au dernier étage du Mémorial Charles-de-Gaulle. On entre, en effet, par le haut dans ce grand cube froid (chauffé au bois écologique tout de même) posé au pied de la croix de Lorraine par les architectes Jacques Millet et Jean-Côme Chilou, sur la colline de Colombey-les-Deux-Églises.

La belle évocation du cycle des saisons dans la vallée de l'Aube, cette ambiance qu'on dirait tirée des Georgiques, n'est qu'un bref moment de calme et de sérénité avant le déchaînement de l'histoire. Entrons et les choses changent.

On était déjà passé par un ascenseur scintillant digne de Star Wars pour arriver à ce début de visite bucolique, mais ce qui suit, concocté par l'agence Le Conte-Noirot, est encore plus déstabilisant. La scénographie, conçue surtout à l'intention des jeunes générations, privilégie le spectaculaire et use de tous les effets sensoriels. Films sur plans obliques ou concaves, images sur images, reconstitutions de tranchées, de désert africain, de rues de Paris en ruine ou en liesse, de la Libération à Mai 68, sur 1 600 m² en trois niveaux : les moins de vingt ans auront à coup sûr leur dose de sensations tandis que le tournis gagnera les aînés.

Cinquante installations audio-visuelles, des bornes multimédias et interactives, 1 000 photographies, 40 cartes, 240 panneaux pour décrire les convulsions du XXe siècle ! Au passage, la grande histoire, ainsi scénarisée, laisse largement au second plan son sujet premier. À savoir la personnalité du Général. Heureusement, celle-ci demeure présente par les panneaux où l'on admire son écriture filiforme et élégiaque, et à quelques centaines de mètres, à la Boisserie ; maison toujours familiale ayant conservé son charme austère, ses parpaings de béton mal cachés par la vigne vierge, son bureau modeste, les vitrines d'Yvonne… Aux antipodes de tout «bling-bling».


Design vintage



Pourquoi, par exemple, avoir reproduit la pièce de l'appartement parisien où Madeleine et Geneviève de Gaulle imprimaient des tracts appelant à la résistance fin 1941… à la verticale ! Pourquoi avoir suspendu en hauteur la malle et le casque tropical de De Gaulle embarquant pour Brazzaville ? Les années 1960 tournent, quant à elles, à l'exposition de design vintage. Surtout, on a la désagréable impression que les concepteurs ont voulu tout dire de l'état du monde de 1890 à 1970 dans un espace plus de trois fois plus petit que le Mémorial de Caen. Rappelons que la biographie de Jean Lacouture sur le Général est lourde de trois tomes.

Conséquence : le de Gaulle père de famille et écrivain, le de Gaulle méditant dans la glèbe et les feuilles mortes, s'efface ici largement derrière l'épopée guerrière et la grande histoire. Au point que la nouvelle structure de Colombey qui comprend, outre les niveaux d'exposition permanente et la croix de Lorraine, un centre de documentation, un amphithéâtre de 200 places, trois salles de réunion, une boutique et un café, paraît faire double emploi avec l'Historial, ce musée conçu par Alain Moatti et Henri Rivière, également tout d'images et de sons, ouvert en février dernier sous les Invalides.

Dès lors, comment ne pas trouver l'entreprise téméraire ? Quelque 20 M€ ont été consacrés à sa réalisation par le département et la Fondation Charles-de-Gaulle, avec l'aide de l'Europe, de l'État et du conseil régional. Colombey (650 âmes, à 22 km de la gare SNCF de Chaumont*) accueille encore de nombreux visiteurs. Mais, avec le Mémorial, le conseil général espère passer de moins de 1 000 par semaine à une moyenne de 2 400.


http://www.lefigaro.fr/culture/2008/12/ ... aulle-.php
Cordialement

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2041
Inscription: 18 Juil 2003, 14:35

Voir le Blog de Igor : cliquez ici


Retourner vers SITES ET MUSEES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Wolfpack Monsun, U-Boot dans l'océan Indien 
il y a 15 minutes
par: alfa1965 
    dans:  [DU 1er MARS AU 30 AVRIL 2018]: Photos de villes et villages à la Libération de 1944 
il y a 20 minutes
par: Signal Corps 
    dans:  L'U-3523 retrouvé 
Hier, 23:13
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
Hier, 23:00
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 22:53
par: kfranc01 
    dans:  Compositeurs et musiciens déportés dans les camps. 
Hier, 22:37
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Série "La dernière Guerre" aux éditions Atlas 
Hier, 22:34
par: thucydide 
    dans:  Potez 220 
Hier, 22:27
par: Stéphane L 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Hier, 22:26
par: Tarpan 
    dans:  papy était parachutiste chez les allemands ! 
Hier, 22:15
par: brehon 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Scroll