Connexion  •  M’enregistrer

Henri d'Astier de La Vigerie

Cette rubrique est consacrée uniquement aux Personnages les plus importants du conflit, militaires et/ou politiques.
MODÉRATEUR : gherla

Henri d'Astier de La Vigerie

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de larry  Nouveau message 18 Jan 2004, 16:58

Son frere aine, Francois (1886-1956), sera general d aviation; son frere cadet, emmanuel (1900-1969), officier de marine, journaliste resistant, ministre et "compagnon de route" du Parti communiste.
Lui, Henri, il se revelera, a sa maniere, un assez prodigieux aventurier.
Politiquement cet ancien combattant de la Grande Guerre, trois fois blesse et quatre fois cite se declare royaliste.
La defaite le bouleverse. Il fonde le resau de resistance Orion des 1940. Puis, lieutenant de l armee d armistice, il se fait affecter a Oran, car il croit que l armee de la revenche se prepare en Afrique du Nord.
Il sert dans les chantiers de jeunesse de l Etat francais. Mais ce n est qu une couverture pour mener a bien le complot du fameux "Groupe des Cinq" qui prepare le debarquement americain du 8 novembre 1942.
Des lors, malgre ses 47 ans et sa famille nombreuse, il n a plus qu une idee en tete : reprendre le combat.
Mis en prison par le general Giraud, qui le trouve trop remuant et le soupconne d avoir trempe dans l assassinat de l amiral Darlan, il ne sera delivre que par l arrivee en Algerie du general de Gaulle en mai 1943.
Il devient alors depute a l Assemblee constituante, mais se montre resolu a quitter son siege de parlementaire pour une place au front.
Il va alors constituer une unite a son image, fievreuse, a laquelle il donnera le nom de "Commandos de France".
Grand, mince, le teint mate, les yeux noirs, il parait dix et meme vingt ans de moins que son age.
Il cherche des volontaires qui brulent de la meme passion que lui et qui voudraient etre les premiers sur le sol de France. Ces commandos forment un petit bataillon dont tous les hommes sont des evades.
Ils revent d etre parachutes pour venir en aide aux maquisards.
Comme on semble les oublier dans leur camp d entrainement de Staoueli, d Astier, avec une quarantaine des siens, s embarque clandestinement pour la France a bord d un petit voilier.
A la tete de ce "detachement special", il va mener sa propre guerre, de la Provence aux Vosges, accomplissant des dizaines de missions de reconnaissance en avant des troupes alliees qui remontent la vallee du Rhon.
Promu commandant, le createur des "Commandos de France" dirige les combats de son unite, enfin rassemblee au complet, et va la conduire jusqu au coeur de l Allemagne, au cours d une campagne qui ne manque ni de pittoresque ni de panache.
Apres la guerre, Henri d Astier de La Vigerie quitte une armee qui ne lui semble plus permettre de telles aventures et meurt accidentellement a Geneve, en 1952, a l age de 55 ans.


 

Voir le Blog de larry : cliquez ici


Retourner vers LES GRANDES FIGURES DE LA SGM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Francais dans l armée allemande 
Aujourd’hui, 00:17
par: breizh350 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Hier, 22:30
par: kfranc01 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Hier, 22:21
par: kfranc01 
    dans:  Zappy Max 
Hier, 22:21
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 22:12
par: kfranc01 
    dans:  pourquoi des bombardements inutiles ? 
Hier, 21:57
par: alain adam 
    dans:  "André SEGOL, Maréchal des Logis au 185RALT" 
Hier, 21:47
par: alain adam 
    dans:  A quel avion appartient cette dérive ? 
Hier, 21:06
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  PUB : Editions JARDIN DAVID, toute la vérité ! 
Hier, 21:05
par: frontovik 14 
    dans:  Circonstances de la mort du général Mordacq 
Hier, 21:01
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Scroll