Connexion  •  M’enregistrer

Leon Degrelle

Cette rubrique est consacrée uniquement aux Personnages les plus importants du conflit, militaires et/ou politiques.
MODÉRATEUR : gherla

Leon Degrelle

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de larry  Nouveau message 15 Jan 2004, 16:49

On peut certes desaprouver les choix politiques de Leon Degrelle, le fondateur du rexisme belge, et son obstination solitaire a se croire toujours lie par le serment de fidelite qu il preta naguere "au Führer, Adolf Hitler, chef de tous les Germains", mais on ne peut nier un courage qui frise l inconscience.
Ce courage insence, allie a une chance insolente, a transforme cet orateur de meeting en un animal de combat que l admiration des siens et la haine de ses ennemis n ont fait que rendre legendaire, malgre la defaite et l exil.
Ne a Bouillon, dans les Ardennes, en 1906, d une famille d origine francaise, il se fait remarquer a Louvain, dans sa jeunesse, pour ses farces estudiantines et pour un catholicisme bagarreur qui lui a fait creer la revue REX, par allusion au Christ-Roi.
Admirateur de Maurras puis de Mussolini, il fonde alors le rexisme et devient a trente ans le plus jeune chef politique d une Europe saisie par le vertige de la contagion fasciste.
Apres un depart fulgurant, son mouvement se lance avec fougue dans la lutte acharnee pour sauvegarder la neutralite belge devant la guerre qui vient.
En mai 1940, Degrelle, arrête comme membre suppose de la fameuse "cinquieme colonne", est livre aux autorites francaises qui vont le trainer de prison en prison, au hasard des routes de l exode.
De retour en Belgique, il observe une attitude d autant plus reservee que les allemands favorisent les Flamands au detriment des elements francophones du pays.
Degrelle voit son action politique limitee a la seule Wallonie, et les autorites militaires d occupation n apprecient pas tellement les foucades d un temperament parfois exalte.
En juin 1941, l attaque de l Union sovietique par les armees du Reich lui semble l occasion de sa vie.
Il s engage aussitot comme simple soldat mitrailleur dans un bataillon volontaire qui va prendre le nom de Legion Wallonie. Il va desormais en partager le sort pour le meilleur et pour le pire, ne voulant plus, jusqu a la fin de la guerre, n etre autre chose qu un soldat parmis les soldats du front de l Est.
Il se bat avec un courage fanatique et est plusieurs fois blesse au feu. on le dit aussi peu econome de son sang que de celui des autres, car il affirme : "Semence de sang, c est la recolte de la gloire." Et Degrelle croit que seuls les peuples glorieux seront admis dans la nouvelle Europe que les allemands, a ses yeux, sont en train de batir.
Sous-officier sur Donetz, ou son bataillon passe un hiver epouvantable de combat et de misere par des temperatures chutant a -40°C, il gagne son epaulette de sous-lieutenant en 1942 lors de la ruee vers le Caucasse, ou les Wallons sont incorpores dans une division de chasseurs de montagne.
Degrelle se sort de cette aventure avec la croix de fer de 1er classe et une reputation de combattant de choc que vient encore fouetter son genie d orateur et son talent de metteur en scene. Il s entousiasme tant pour l epoque de la Toison d or que ses hommes le surnomment, avec une ironie affectueuse, "Modeste 1er de Bourgogne".
Pretendant que les Belges francophones sont des "Germains de langue francaise", il reussit, au printemps 1943, a faire passer le Legion Wallonie de la Wehrmacht a la Waffen-SS.
Devenue brigade d assaut, l unite est engagee en Ukraine ou elle se trouve prise au piege de la "poche" de Tcherkassy avec la division SS Wiking dont elle depend. Allemands et volontaires pangermaniques reussissent en fevrier 1944 a percer les lignes sovietiques.
Le capitaine Degrelle est fait chavalier de la croix de fer.
Hitler lui rement lui-meme cette decoration reservee aux plus braves de ses soldats et lui dit alors : "Si j avais un fils, j aimerais qu il soit comme vous."
Le chef du rexisme n est pas loin de se considerer comme le successeur designe du Führer! Mais il reste avant tout un combattant.
Il part pour l Estonie, d ou il revient avec la decoration des feuilles de chêne.
L ancien bataillon des volontaires belges de 1941 devient alors une division a deux regiments qui se bat en Pomeranie et sera emportee dans la defaite du Reich.
2500 volontaires sont tombes dans les combats ou les a entraines Leon Degrelle, qui termine la guerre avec le grade de StandartenFührer (colonel) et le poste de commandeur de la 28e division SS Wallonie.
Il parvient a gagner le Danemark puis la Norvege, d ou un avion de la Lufwaffe l emmene en Espagne.
L appareil "casse du bois" en atterissant a court d essence sur la plage de Saint-Sebastien le 9 mai 1945, et Degrelle est a nouveau grievement blesse.
Depuis le chef du rexisme, condamne a mort par contumance, vit en Espagne.
Assis a son bureau, devant les fanions a croix de Bourgogne de ses compagnies, il a ecrit une demi-douzaine de livres, dont le dernier, "Degrelle persiste et signe", est paru en 1985;


 

Voir le Blog de larry : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Hit917  Nouveau message 16 Jan 2004, 12:03

larry a écrit:@ hit917 : merci beaucoup :D

mes infos dont je me sers pour mes post "personnalite" date un petit peu (fin des annees 80) donc il y en a qui veulent completer ces posts il ne faut surtout pas se gener :P


Ton post est très complet. Je ne pense pas qu'il y ait quelque chose de plus à ajouter.


 

Voir le Blog de Hit917 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de RoyalTiger  Nouveau message 11 Fév 2004, 17:28

Je me permettrait cependant de rajouter une petite chose: lors de l'offensive des Ardennes, DEGRELLE est revenu en Belgique. Il était prévu qu'il prenne le titre de Volksfürher des wallons (= +/- gouverneur) lorsque les armées allemandes auraient reconqui le pays. Les belges l'ont donc échappé belle.


 

Voir le Blog de RoyalTiger : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de webmastersignal  Nouveau message 11 Fév 2004, 19:52

Hit917 a écrit:Très bon post, Larry.
Je crois que Degrelle est mort dans les années 1990 - 2000.????


En mai 1998 à Madrid, il ya en cours un procès en France, la veuve de Degrelle attaque en justice un type qui importait et revendait un de ses livres en france motif : elle prétend que ce n'est pas son mari qui l'a écrit ....


 

Voir le Blog de webmastersignal : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de raca  Nouveau message 13 Fév 2004, 23:54

:twisted: :twisted: :twisted:

vous pouvez le voir( en action )ici recevant une decoration par le fuhrer

http://www.ina.fr/extraits/lecteur.php? ... +de+guerre

:twisted: :evil:


 

Voir le Blog de raca : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de larry  Nouveau message 14 Fév 2004, 01:02

raca ou t arrive a trouver ces video?


 

Voir le Blog de larry : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de raca  Nouveau message 14 Fév 2004, 15:22

raca ou t arrive a trouver ces video?


GRRRRRRRRRrrrrrrrr
SECRET DEFENSE !!!!!!
:lol: :lol: :lol: :lol:

sur le site de l'INA :
:http://www.ina.fr

:wink:


 

Voir le Blog de raca : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de larry  Nouveau message 14 Fév 2004, 17:48

merci :wink:


 

Voir le Blog de larry : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Ramm  Nouveau message 20 Juil 2006, 11:08

RoyalTiger a écrit:Je me permettrait cependant de rajouter une petite chose: lors de l'offensive des Ardennes, DEGRELLE est revenu en Belgique. Il était prévu qu'il prenne le titre de Volksfürher des wallons (= +/- gouverneur) lorsque les armées allemandes auraient reconqui le pays. Les belges l'ont donc échappé belle.



Pour info, voici ce que je viens de lire à ce propos dans un livre intitulé : "Légion Wallonie" de Théo Verlaine :

" En novembre (1944), la toute nouvelle division gagne le Hanovre. Losque le 16 décembre 1944 la Whermacht déclenche l'opération "Wacht am Rhein" (la bataille des Ardennes), un groupe de légionnaires (avec à leur tête Léon Degrelle) est envoyé dans le secteur de Limerlée. C'est un cas exceptionnel puisque la Légion ne devait et ne pouvais être engagée qu'à l'est. Cependant, si l'offensive réussissait, il fallait reprendre le contrôle administratif de la Belgique avec des autochtones. À cette occasion, les hommes revenus sur le sol belge découvriront diverses publications officielles dans des maisons communales avec les détails de nombreuses condamnations à mort (la plupart par contumace) de légionnaires ainsi que certaines "exécutions sauvages" (en Espagne, Degrelle invoquera ces exemples de "justice expéditive" pour contrer les demandes d'extradition). L'offensive allemande avortant, les hommes regagnent l'Allemagne sans avoir vu le moindre adversaire. La bataille des Ardennes sera néanmoins à l'origine d'un fait très rare lorsque l' Ostuf Josy Graff, commandant une compagnie venue de Seltchan (Tchécoslovaquie), s'égare et ne parvient pas à faire jonction avec Degrelle à Limerlée. Le petit détachement wallon sera alors inclus dans une unité allemande. Ce furent là les seuls légionnaires engagés offensivement à l'ouest ".

Voilà !
Bien à vous,
Ramm.
Après la guerre, deux choix s’offraient à moi : finir ma vie comme député, ou la finir comme alcoolique. Je remercie Dieu d’avoir si bien guidé mon choix : je ne suis plus député !

Winston Churchill

Flight Officer
Flight Officer

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 105
Inscription: 06 Mar 2004, 12:24
Localisation: Walhain - Belgique
Région: Walhain
Pays: Belgique

Voir le Blog de Ramm : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 20 Juil 2006, 14:24

Bonjour,
Comme tout le monde le reconnait, le poste de Larry est complet.
Mais, comme il le dit lui-meme, jusqu'en 1980.

Ensuite, Leon Degrelle a sombre dans la falsification negationniste, peut etre abuse par quelques tristes sires profitant des faiblesses engendrees par l'age, et a commis des pages totalement ignobles.

Le meilleur exemple est la Lettre ecrite au Pape Jean Paul 2 peu avant sa visite a Auschwitz fin 1979, qui est restee quelques temps disponible sur le Site Internet de l'Association Culturelle des Amis de Leon Degrelle puis a bizaremment disparue, mais trop tard, j'ai une copie (En anglais, desole) que je peux envoyer a quiconque m'en fera la demande par MP.

Une courte citation, traduite : "Je trouves tres edifiant de prier pour les morts, quels qu'ils soient et quelque soit l'endroit, meme devant des fours crematoires flambants neufs avec leurs briques immaculees".

Vous en voulez d'autres ?

J'ai du respect, une sorte de comprehension et, dans certains cas prives, de la sympathie, voire de l'amitie pour les Volontaires, francais et autres, qui sont alles mourir sur le Front de l'Est ou en sont revenus traumatises a vie, mais je *&%%" sur les "£$%^&%$$£ qui les y ont entraines.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LES GRANDES FIGURES DE LA SGM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 23:56
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
Hier, 23:44
par: Richelieu 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Hier, 23:24
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  archives anciens services spéciaux 
Hier, 23:23
par: Rob1 
    dans:  Les enfants de Staline la guerre des partisans soviétiques 
Hier, 22:42
par: thucydide 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Hier, 22:42
par: Didier 
    dans:  Les plus grandes batailles du front de l'Est 
Hier, 22:40
par: thucydide 
    dans:  uniformes des Républicains 
Hier, 21:59
par: iffig 
    dans:  La manipulation de Pucheu par Abetz 
Hier, 20:52
par: François Delpla 
    dans:  Histomag 
Hier, 20:13
par: alain adam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Scroll