Connexion  •  M’enregistrer

Sir Wiston sur France Culture

Cette rubrique est consacrée uniquement aux Personnages les plus importants du conflit, militaires et/ou politiques.
MODÉRATEUR : gherla

Sir Wiston sur France Culture

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de alberto  Nouveau message 22 Juil 2015, 12:51

Bonjour,

110 minutes d'écoute qui valent un livre !

ici :http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=5053027

Que du beau monde...
"Mépriser l'art de la guerre c'est faire le premier pas vers la ruine." (Machiavel)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1115
Inscription: 28 Mar 2011, 12:35
Région: Région toulousaine
Pays: France

Voir le Blog de alberto : cliquez ici


Re: Sir Wiston sur France Culture

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 23 Juil 2015, 09:42

Emission très intéressante, ne serait-ce que pour écouter le vieux Lion ! Le débat qui suit souffre d'un déséquilibre entre notre ami François et Picquetty : ce dernier s'arroge les 2/3 du temps de parole ! On a l'impression que François est plus à l'aise à l'écrit qu'à l'oral...

sur l'affaire de la bataille d'Angleterre, Picquetty l'emporte en laissant croire que Hitler renonce sans avoir une idée claire de la situation et change de stratégie pour mettre à genoux les Anglais sans avoir mesurer les enjeux. C'est le bombardement de Berlin qui en fournit l'occasion.

En réalité, Hitler ne va pas jusqu'au bout de la stratégie consistant à anéantir la chasse anglaise, car au fond, s'il y avait réussi, il était contraint de tenter un débarquement en Angleterre, chose à laquelle il se refusait absolument ! Sauf à ce que les Anglais rendent les armes à cet instant, entre le moment où leur chasse aurait été anéantie et le jour J éventuel de l'invasion de la "Bochie" (pour parler comme Churchill) !


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: Sir Wiston sur France Culture

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de alberto  Nouveau message 23 Juil 2015, 10:15

Oui, ce matin encore, avec la voix de Michael Lonsdale aux inflexions étonnantes : un vrai plaisir !

Je suis d'accord pour le déséquilibre, mais l'argumentaire de Picquetty sur la stratégie d'Hitler était aussi, à mon avis plus laborieux et un peu embrouillé : d'où, peut-être, la longueur de ses interventions...

Pour revenir au sujet : il semble que Hitler ne savait pas que l'aviation britannique était au bout du rouleau avant de lancer son "blitz". Qu'aurait-il fait s'il l'avait su ?
"Mépriser l'art de la guerre c'est faire le premier pas vers la ruine." (Machiavel)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1115
Inscription: 28 Mar 2011, 12:35
Région: Région toulousaine
Pays: France

Voir le Blog de alberto : cliquez ici


Re: Sir Wiston sur France Culture

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 23 Juil 2015, 13:04

Bonjour Alberto,

La réponse à votre question dépend du point de vue que l'on adopte :
1. HITLER souhaite effectivement envahir la Grande-Bretagne en 1940 ;
2. HITLER souhaite pousser le Royaume-Uni à négocier la paix.

Selon le premier point de vue, qu'il fasse cesser les opérations contre le Fighter Command pour changer de stratégie et s'en prendre aux villes anglaises pose question. En Pologne, comme à l'Ouest en 1940, la stratégie hitlérienne consiste à s'assurer la maîtrise du ciel. Barbarossa en sera un exemple supplémentaire. Le bombardement des villes anglaises est une mission moins adaptée aux moyens de la Luftwaffe que la poursuite de la bataille d'attrition menée contre la RAF. Dès lors pourquoi ? Pour quelques bombes lâchées sur Berlin ? Sachant le Fighter Command dans les cordes ou non, la logique était de poursuivre la saignée.

Selon le second point de vue, changer de stratégie permet de passer d'une pression (le débarquement) à une autre (raser les villes anglaises). La seconde a ceci de pratique qu'il peut y être mis fin quand HITLER le souhaite. Ce qui donne à penser qu'HITLER prend conscience qu'il ne fera pas plier CHURCHILL et qu'il faut se préparer à autre chose, tourner son regard vers l'Est.

Ce ne sont que 2 hypothèses, ma préférence, comme BRH, allant à la seconde, vous l'aurez deviné.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8118
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Sir Wiston sur France Culture

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 23 Juil 2015, 13:07

Militairement, il n'avait plus qu'à débarquer... Chose à laquelle il se refusait absolument ! Son désir éperdu d'obtenir l'alliance anglaise (ou du moins sa neutralité) le mettait dans une situation sans issue, si ses offres de paix étaient encore repoussées ! C'est ce que l'on ne peut pas comprendre, si on persiste à nier qu'Hitler ait été anglophile... A sa façon !


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: Sir Wiston sur France Culture

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de alberto  Nouveau message 23 Juil 2015, 14:14

Merci à vous deux, DR et BRH,

Ce que je retiens de commun dans chacun de vos messages : à partir du moment où Hitler se rend compte que Churchill, ( donc l'Angleterre) n'est pas disposé à négocier, ainsi qu'il l'avait prévu, il est coincé !

C'est une partie de la psychologie du personnage Hitler : une fois embarqué dans une action : ça passe ou ça casse !

Pas de plan B ?

C'est sans doute une des caractéristiques des dictateurs...
"Mépriser l'art de la guerre c'est faire le premier pas vers la ruine." (Machiavel)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1115
Inscription: 28 Mar 2011, 12:35
Région: Région toulousaine
Pays: France

Voir le Blog de alberto : cliquez ici


Re: Sir Wiston sur France Culture

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 23 Juil 2015, 14:27

J'ai toujours à l'esprit une citation d'HITLER à son entourage (au Berghoff il me semble) : "Je suis un somnambule".
Ca glace le sang, non ?

Donc des plans B et C sans doute mais, à un moment donné, oui, ça passe ou ça casse.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8118
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici



Retourner vers LES GRANDES FIGURES DE LA SGM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Monument Kieffer de Ouistreham 
Aujourd’hui, 00:47
par: Achille 6395 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 22:47
par: Margont 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Hier, 22:31
par: alfa1965 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Hier, 22:14
par: François 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Hier, 22:01
par: kfranc01 
    dans:  "André SEGOL, Maréchal des Logis au 185RALT" 
Hier, 20:07
par: alain adam 
    dans:  Recherche soldat allemand 
Hier, 20:02
par: tistou48 
    dans:  L'avertissement du général Mordacq 
Hier, 17:09
par: betacam 
    dans:  Un petit texte version numérique 
Hier, 15:20
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  PUB : Editions JARDIN DAVID, toute la vérité ! 
Hier, 13:55
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Scroll