Connexion  •  M’enregistrer

DU 7 AU 23 NOVEMBRE 1942 OU EST HITLER ?

Cette rubrique est consacrée uniquement aux Personnages les plus importants du conflit, militaires et/ou politiques.
MODÉRATEUR : gherla

DU 7 AU 23 NOVEMBRE 1942 OU EST HITLER ?

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 22 Juil 2015, 11:40

Le mois de novembre 1942 est une période charnière de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale et plus précisément du III Reich.

ROMMEL est vaincu à El Alamein, les Américains débarquent en Afrique du Nord et alors que PAULUS peine à s'emparer des derniers foyers de résistance à Stalingrad, l'Armée rouge s'apprête à contre-attaquer. On imagine bien HITLER aux commandes durant ces heures cruciales mais qu'en serait-il vraiment?

Le 7 novembre, HITLER quitte son quartier-général de Rastenburg pour gagner Münich où il doit faire son discours annuel à la brasserie du Bürgerbraukeller le lendemain. C'est durant le trajet qu'il apprend le débarquement des Américains en Algérie et au Maroc. C'est à ce moment là également que RIBBENTROP le rejoint pour évoquer un possible sondage des Russes pour tenter une négociation de paix ? HITLER n'y donne pas de suite et, le 10, ordonne l'occupation de la zone sud de la France.

Le 11 novembre, au lieu de regagner directement Rastenburg, HITLER séjourne au Berghof. KEITEL et JODL l'y rejoignent le 14 et une délégation embryonnaire de l'OKW suit par train à Salzbourg. L'OKH décapité reste "seul aux affaires" à l'Est.

Les 19 et 20 novembre, l'Armée rouge passe à l'offensive de part et d'autres de Stalingrad. Le front est rapidement enfoncé et la 6.Armee est encerclée le 23.
Le soir du 23 novembre, HITLER est de retour à Rastenburg.

Du 11 au 23 novembre 1942, HITLER a une telle confiance en ses moyens qu'il se permet une dizaine de jours de "vacances" malgré l'évolution brutale de la situation en Méditerranée et une tension extrême à l'Est... ou bien a-t-il un impérieux besoin de repos après l'offensive d'été qui tourne court dans le Caucase et sur la Volga et alors que des nuages noirs s'amoncellent en Méditerranée avec l'arrivé des Américains ?
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7403
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Retourner vers LES GRANDES FIGURES DE LA SGM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Identification douille d’obus 
il y a 34 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 34 minutes
par: dominord 
    dans:  Service civique/national/militaire 
il y a 41 minutes
par: alberto 
    dans:  Histomag 
il y a 45 minutes
par: JARDIN DAVID 
    dans:  archives anciens services spéciaux 
il y a 48 minutes
par: JARDIN DAVID 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 12:38
par: Dog Red 
    dans:  Shoah: Israël accuse la Pologne de vouloir «changer l'Histoire» 
Aujourd’hui, 11:43
par: Alcide NITRYK 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
Aujourd’hui, 10:32
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Autoblinda AB 41 "Panzerspähwagen AB41 201(i)" en Normandie 
Hier, 22:43
par: kfranc01 
    dans:  L'homme tronc (suite) 
Hier, 22:30
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités


Scroll