Connexion  •  M’enregistrer

La bataille de France. Mai - Juin 1940.

Dans ce sous forum sont rassemblées les archives de tous les débats thématiques du forum.
MODÉRATEUR: Prosper

Re: La bataille de France. Mai - Juin 1940.

Nouveau message Post Numéro: 111  Nouveau message de norodom  Nouveau message 22 Jan 2012, 00:31

Mes amis, je constate que nous sommes déjà dimanche. Comme je voudrais conduire mes 84 balais à bon port, je quitte à regrêt ces échanges passionnés pour aller me blottir dans les bras de Morphée... Bonne nuit et à demain si vous le voulez bien...
Amicalement,
Roger


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: La bataille de France. Mai - Juin 1940.

Nouveau message Post Numéro: 112  Nouveau message de mark135  Nouveau message 22 Jan 2012, 01:41

La 7e Armée s'est bien replié avant l'encerclement, ce n'est pas le cas de 1e Armée qui s'est sacrifié dans le Nord et à Dunkerque pour permettre le départ de la BEF qui a préféré embarquer et quelques éléments français.

cdlt*


 

Voir le Blog de mark135 : cliquez ici


Re: La bataille de France. Mai - Juin 1940.

Nouveau message Post Numéro: 113  Nouveau message de Vincent Dupont  Nouveau message 22 Jan 2012, 09:35

mark135 a écrit:La 7e Armée s'est bien replié avant l'encerclement, ce n'est pas le cas de 1e Armée qui s'est sacrifié dans le Nord et à Dunkerque pour permettre le départ de la BEF qui a préféré embarquer et quelques éléments français.

cdlt*


Désolé mais les unités constituant la 7ème armée sont bloqués dans le nord tout comme la 1ère armée ! Il n'y a guère que le 1er CA qui, retiré dès le 12 mai de la ligne de front de Breda, ayant reçu l'ordre de repli vers la France, pourra s'échapper (et encore son repli s’effectuera péniblement d'ailleurs car il n'est pas aisé de couper en deux le corridor formé par les éléments avancés allemands en Picardie). La 7ème armée en elle même est dissoute et recrée pour défendre la Somme, elle n'a pour ainsi dire rien à voir avec la première dont les éléments couvrent le repli de la 1ère armée en participant aux attaques vers le sud et combat près de la forêt de Mormal. Ces unités seront contraintes à la capture ou l'embarquement à Dunkerque, comme toutes celles du GA1 à Dunkerque ou dans la poche de Lille.

Amicalement ;)
Vincent

Image
"L'ignorance du passé ne se borne pas à nuire à la connaissance du présent ; elle compromet, dans le présent, l'action même."
Marc Bloch
Fusillé par l'occupant le 16 juin 1944

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3234
Inscription: 20 Fév 2008, 22:44
Localisation: Saint-Quentin
Région: Entre Picardie et Champagne
Pays: France

Voir le Blog de Vincent Dupont : cliquez ici


Re: La bataille de France. Mai - Juin 1940.

Nouveau message Post Numéro: 114  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 22 Jan 2012, 10:17

On peut aussi constater qu'au moment le plus crucial de la bataille,quand il aurait été nécessaire de réagir avec la vivacité de l'éclair,il n'y avait pratiquement personne pour le commandement en chef....trois jours vitaux furent ainsi perdus,je crois que même en 1914 cela aurait mené à la perte de la bataille...........

vétéran
vétéran

 
Messages: 1394
Inscription: 21 Aoû 2011, 13:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: La bataille de France. Mai - Juin 1940.

Nouveau message Post Numéro: 115  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 22 Jan 2012, 10:37

dynamo a écrit: Weygand était assez professionnel et lucide pour savoir que c'est pas avec 8 divisions supplémentaires sur la Somme à partir du 5 juin qu'il aurait pu résister indéfiniment à l'ensemble de l'armée allemande. La France venait de perdre dans le Nord ses meilleures unités, les Anglais étaient rentrés chez eux, les Belges avaient déposé les armes, la messe était dite.
La seule résistance productive et utile aurait du servir à couvrir l'embarquement de ce qui était nécessaire à une poursuite du conflit en AFN.

norodom a écrit:Ouais! Bruno... avec tout de même ceci à prendre en compte:
Weygand qui avait 73 ans au moment où il a remplaçé Gamelin, relevé de ses fonctions le 19 mai, gagna le front par avion le 21 au matin pour faire le point et constata que la veille au soir, la 2ème division de panzers avait atteint Abbeville, si bien que l'encerclement des forces alliées du Nord était maintenant total.

J'évoque évidemment la période du 30 mai au 5 juin, court répit accordé à Weygand pour repositionner ses pièces sur l'échiquier. Quant à "l'ensemble de l'armée allemande", une fois brisée la Panzerwaffe, elle n'était pas imperméable aux balles et aux éclats d'obus. Pas plus en tout cas qu'en 1918. La messe n'est jamais dite (autre version de : "ça c'est passé comme ça, parce que ça ne pouvait pas se passer autrement"). L'étude des combats sur la Somme du 5 au 9 juin prouve que l'armée française avait les moyens d'écraser les panzers si la densité des divisions en ligne avait été conforme aux prescriptions du manuel d'emploi... Et que cette ligne Weygand aurait été un peu plus solide, si Tous les ponts avaient sauté, ce qui ne fut pas le cas !!!

mark135 a écrit:Mais après Dunkerque la messe était dite, les meilleures armes, les meilleurs équipements, les meilleures troupes ont été anéanties, il aurait fallu avoir des réserves, du stock mais on l'avait pas, on a perdu près de 1000 chars à Dunkerque parmi les meilleurs. La WH nous pas laissé les mois
de répit pour fabriquer du matériel. Ou recevoir du matériel Américain à outrance. La ligne Maginot était déjà dégarnie au moment de l'attaque sur
la Somme et l'armée Anglaise en débandade. Les allemands ont préparé la guerre depuis 1936, nous nous l'avons subit.

Non, les meilleures troupes n'ont pas été anéanties, puisqu'une partie a repris le combat après le 5 juin. 3 DLM ont été reconstituée (des DLM de poche), certes. 8 divisions étaient en cours de formation avec les rescapés de Dunkerque. Elles devaient entrer en ligne à partir du 15 juin.

Non, la ligne Maginot n'était pas encore assez dégarnie au moment de l'offensive sur la Somme. C'est ainsi que les Allemands y captureront plus de 500 000 hommes encerclés.

Quant aux Anglais, ils avaient prévu de nous renvoyer 4 divisions. C'est bien peu, en effet. Mais si Weygand avait tenu sur la Somme, les Anglais auraient bien fini par nous envoyer la RAF.

En juin, nos arsenaux travaillent à plein rendement, jusqu'au 12 environ. Les batteries de Laffly de 47 ac, les R.40, les H.39, sortent à la bonne cadence. Ainsi que les Dewoitine 520. Tout jour gagné renforce la résistance... D'ailleurs Weygand le dira lui-même ! "Si nous tenons encore la Seine et l'Aisne, le 15 juin, l'espoir est permis."


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: La bataille de France. Mai - Juin 1940.

Nouveau message Post Numéro: 116  Nouveau message de Vincent Dupont  Nouveau message 22 Jan 2012, 11:29

Alfred a écrit:On peut aussi constater qu'au moment le plus crucial de la bataille,quand il aurait été nécessaire de réagir avec la vivacité de l'éclair,il n'y avait pratiquement personne pour le commandement en chef....trois jours vitaux furent ainsi perdus,je crois que même en 1914 cela aurait mené à la perte de la bataille...........


Le gros hic selon moi c'est la mort de Billotte. Il avait globalement réussi à avoir la confiance de Gort et faire que la BEF soit réellement une partie du GA1. Quand les premiers affrontements tournèrent au vinaigre la BEF a tenu le coup et marché avec les troupes françaises. Dès la mort de Billotte, Gort, ne connaissant et n'ayant aucune confiance en Blanchard, aura pour priorité de rembarquer au plus vite, s'apercevant que la cohésion d'ensemble n'existait décidément plus (et d'un point de vue général le front aussi malheureusement). Le jeu de chaise musicale qu’entraîna la mort de Billotte perturba aussi le commandement français mais dans une moindre mesure, le remplacement se faisant assez naturellement avec les meilleurs éléments qui ne manquaient heureusement pas : Prioux remplaçant Blanchard, Langlois remplaçant Prioux, La Font remplaçant Langlois, etc...

;)
Vincent

Image
"L'ignorance du passé ne se borne pas à nuire à la connaissance du présent ; elle compromet, dans le présent, l'action même."
Marc Bloch
Fusillé par l'occupant le 16 juin 1944

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3234
Inscription: 20 Fév 2008, 22:44
Localisation: Saint-Quentin
Région: Entre Picardie et Champagne
Pays: France

Voir le Blog de Vincent Dupont : cliquez ici


Re: La bataille de France. Mai - Juin 1940.

Nouveau message Post Numéro: 117  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 22 Jan 2012, 11:47

Image

Cette carte comporte une erreur grossière, celle des panzers franchissant la Loire pour aller jusqu'au littoral atlantique et la Dordogne. En fait, le gros des 5ème, 7ème, 9ème et 10ème Panzers ne franchiront la Loire que le 23 juin au soir, précédées par leurs reconnaissances. Elles parviennent à hauteur de la Charente, le 24 à midi, environ (à Cognac, Jarnac et Angoulême)...


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: La bataille de France. Mai - Juin 1940.

Nouveau message Post Numéro: 118  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 22 Jan 2012, 11:51

Ce n'était qu'une illustration Bruno.
L'important c'est les interventions dans le débat.
De plus cette illustration ne sera plus d'actualité d'ici demain.
Amicalement et bon dimanche
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 62880
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: La bataille de France. Mai - Juin 1940.

Nouveau message Post Numéro: 119  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 22 Jan 2012, 13:22

Ce serait bien de reprendre ces échanges pour une nouvelles soirée, non ?
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7399
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: La bataille de France. Mai - Juin 1940.

Nouveau message Post Numéro: 120  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 22 Jan 2012, 13:34

JARDIN DAVID a écrit:Ce serait bien de reprendre ces échanges pour une nouvelles soirée, non ?


Oui, on va se préparer.
On évoquera avec Bruno la possible résistance sur la Somme et avec Vincent et toi, les combats pour l'honneur chez les Belges et les Français.
Je suggère toutefois de décomposer en 2 parties distinctes 10 mai/05 juin et 05/25 juin.
On en discute préalablement avec l'équipe admis/modos.
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3349
Inscription: 14 Mar 2006, 19:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LES ARCHIVES DES RENDEZ-VOUS DE L'HISTOIRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Shoah: Israël accuse la Pologne de vouloir «changer l'Histoire» 
il y a 19 minutes
par: carcajou 
    dans:  FAFL 
il y a 57 minutes
par: brehon 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
Hier, 23:36
par: kfranc01 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Hier, 23:22
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 23:05
par: iffig 
    dans:  Darnand Le bourreau français 1/3 
Hier, 22:55
par: carcajou 
    dans:  Identification douille d’obus 
Hier, 20:49
par: WWII 
    dans:  LES BELLES ANNÉES du "MILIEU" 
Hier, 20:34
par: alfa1965 
    dans:  archives anciens services spéciaux 
Hier, 20:07
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Hier, 18:42
par: pigeon38 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Scroll