Connexion  •  M’enregistrer

La Bataille d'Angleterre

Dans ce sous forum sont rassemblées les archives de tous les débats thématiques du forum.
MODÉRATEUR: Prosper

La Bataille d'Angleterre

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 31 Mar 2011, 11:50

Lorsque le mauvais temps du début août 1940 céda la place à une succession presque ininterrompue de magnifiques journées d'été, un sentiment d'exaltation contenue, et, fait étrange, agréable, se communiqua à toute la Grande Bretagne. L'atmosphère devint tout à fait différente de celle qui avait régné au lendemain de Dunkerque.
Bien des choses avaient changé au cours de ces deux mois et demi. Au début de Juin, la principale cause des inquiétudes inexprimées résidait dans le fait que personne ne savait ce qu'il fallait faire ; désormais, tout le monde avait sa tâche et ceux pour qui cette tâche était de combattre, tenaient entre leurs mains une arme.

En outre, l'ennemi avait perdu de sa stature à mesure que les semaines s'écoulaient et qu'il ne parvenait pas à reprendre son avance foudroyante, ni à réaliser les menaces qu'il avait proférées en grande quantité.
Fait encore plus important, le peuple Anglais nourrissait désormais une foi implicite en son chef. Churchill avait trempé l'esprit national pour en faire une véritable lame d'acier. Dans l'ensemble, les Britanniques attendaient les événements un peu avec la délectation qu'ils observaient chez leur Premier Ministre, un peu avec la force d'âme sans affection qu'ils admiraient chez leur Roi et leur Reine.

L'offensive aérienne commença le 13 août. Le 18, la presse allemande, reproduite par les journaux de Londres le lendemain, annonça en grosses manchettes « Début de la phase décisive de la guerre », « Ouverture du dernier acte du présent conflit ».
Le 22, les grosses batteries installées autour du cap Gris-Nez bombardèrent Douvres pour la première fois. Le 24, la Luftwaffe déclencha ses attaques contre les stations de secteur couvrant Londres, opérations qui pouvaient être lourdes de conséquence.

Mais juste au moment où la stratégie de Goering cessait d'avoir la vanité d'un fanfaron pour pivot et trouvait enfin une base plus consistante dans les leçons durement payées d'une bataille farouche, son avenir se trouva de nouveau compromis par un accident dont on ne connaîtra probablement jamais les causes.

L'assaut contre les stations de secteur commença donc dans la journée du 24 août. Au cours de la nuit suivante, près de 200 bombardiers furent envoyés contre des objectifs très dispersés en Angleterre et au Pays de Galles. Aucun des pilotes n'avait le nom de Londres sur ses ordres, mais une douzaine devaient attaquer des usines aéronautiques et des dépôts de pétrole en périphérie de la capitale.
Or, ceux-ci commirent une très grave erreur de navigation. Ils bombardèrent la City et les quartiers résidentiels de Nord et de l'Est ; les pertes en vies humaines furent lourdes et de très nombreux Londoniens se trouvèrent sans abris.

Nous ignorerons toujours si cette erreur de navigation fut due à l'inexpérience, à l’irréflexion où à quelque déviation, mais ce qui fut aussitôt clair, c'était que cette attaque en apparence délibérée contre la capitale exigeait une riposte.
Elle fut assénée avec une promptitude très « Churchillienne », dès la nuit suivante. 81 avions furent envoyés au dessus de la capitale du Reich, environ la moitié l’atteignit en dépit d'un ciel très couvert. Les dégâts matériels sur Berlin furent très faibles, mais l'honneur était satisfait.

Les conséquences de ce premier raid (qui fut d'ailleurs renouvelé au cours des nuits suivantes) furent autrement plus importantes pour les Allemands dont l'intention n'avait jamais été d'amorcer ces échanges d'un « prêté pour un rendu ».
Dans l'esprit d'Hitler, en effet, il introduisit un élément de politique intérieure parmi la stratégie. A son rêve de conquérir l'Angleterre se superposait soudain un cauchemar : il risquait de perdre le respect toujours déférent et souvent idolâtre de ses compatriotes. Il leur avait fréquemment promis, et Goering l'avait proclamé bien haut, qu'aucune bombe ne tomberait jamais sur Berlin … Or, plusieurs venaient d'y tomber. Hitler avait perdu la face.

Les conséquences étaient quasi inévitables. Le 4 Septembre, Hitler promit, dans un discours, des représailles dévastatrices à un auditoire en délire. A la fin de l'après midi du 7, les avions des Luftflotten 3 et 3, abandonnant leurs attaques contre les stations de secteur, convergèrent en formations vers la capitale Britannique. Il ne peut exister le moindre doute : cette modification de la stratégie allemande sauva le Fighter Command d'un très grave péril, et elle fut directement provoquée par les raids de la R.A.F. sur Berlin, eux-mêmes directement attribuables au bombardement accidentel de Londres dans la nuit du 24 Août.

Personne ne peut dire si elle ne se serait pas produite quand même, mais sans le bénéfice de la provocation, car la terreur était une arme chère à Goering et à Hitler. Tout suggère pourtant que, sans cette provocation, elle n'eut pas été effectuée si tôt. Le déclenchement de l'offensive sur Londres était en effet conçu comme une action ayant pour objet d'apporter un appui direct à l'assaut de l'armée.

La conclusion semble donc inévitable : la décision prise par Hitler d'ordonner ce déclenchement à J-15 au lieu de J-1 eut un caractère politique et non militaire, elle était destinée à défendre sa position et son prestige personnels. Quoi qu'il en soit, elle fût extrêmement malheureuse pour lui.

Texte introductif proposé par Fred Bonnus.

Tous nos remerciements à Fred Bonnus pour cette introduction à la soirée débats du jeudi 21 avril 2011.
Ce fil est à présent verrouillé et sera à nouveau accessible le jeudi 21 avril dès 21h00
A bientôt pour la soirée débats.
Prosper ;)

Edit par Fred : Je vous conseille pour préparer ce débat, d'aller écouter et visionner les Documentaires Audio et Vidéo traitant de ce sujet dans le Portail du Forum :

Documentaire Audio : portailv2/media/media-172-2+la-bataille-d-angleterre.php
Documentaires Vidéo :
La Bataille d'Angleterre - Partie 1/4 : portailv2/media/media.php?id=197
La Bataille d'Angleterre - Partie 2/4 : portailv2/media/media.php?id=196
La Bataille d'Angleterre - Partie 3/4 : portailv2/media/media.php?id=195
La Bataille d'Angleterre - Partie 4/4 : portailv2/media/media.php?id=194
Images inédites du Blitz à Londres : portailv2/media/media-253-4+images-inedites-du-blitz-a-londres.php
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66750
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: La Bataille d'Angleterre

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 21 Avr 2011, 20:58

Bonsoir à toutes et à tous et merci d'être parmi nous ce soir.
Le fil est à présent accessible et il n'attend plus que vos interventions.
Il est près de 21h00 et le débat peut commencer.
Bonne soirée à vous toutes et tous.
Amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66750
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: La Bataille d'Angleterre

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de gibraltar114  Nouveau message 21 Avr 2011, 21:03

bonsoir
"si un seul avion britannique bombarde l'allemagne, appelez moi Levi"
c'est du hermann, et c'est histoire de dire quelque chose.

vétéran
vétéran

 
Messages: 566
Inscription: 21 Juil 2010, 11:11
Région: rhone
Pays: france

Voir le Blog de gibraltar114 : cliquez ici


Re: La Bataille d'Angleterre

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 21 Avr 2011, 21:08

La bataille d'Angleterre couvre aussi le débarquement et l'opération Seelowe que veut mettre en place Hitler


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Re: La Bataille d'Angleterre

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de mitchum  Nouveau message 21 Avr 2011, 21:13

Seelowe est plus une opération de propagande, Hitler voulait surtout faire fléchir les Anglais par les bombardements. Je ne suis pas certain qu'elle était sérieusement envisageable.


 

Voir le Blog de mitchum : cliquez ici


Re: La Bataille d'Angleterre

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de tagnon  Nouveau message 21 Avr 2011, 21:15

gibraltar114 a écrit:"si un seul avion britannique bombarde l'allemagne, appelez moi Levi"
c'est du hermann, et c'est histoire de dire quelque chose.


N'était-ce pas "Si une seule bombe tombe sur Berlin, vous pouvez m'appeller Meier". Et de fait, lors du 1er raid de la RAF sur Berlin, Goëring, non sans humour, a commencé 1 discours radiophonique par "Ici Meier".

Mais tout celà n'est pas la Bataille d'Angleterre à proprement parler.

Amicalement,

Alain.


 

Voir le Blog de tagnon : cliquez ici


Re: La Bataille d'Angleterre

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Marc_91  Nouveau message 21 Avr 2011, 21:19

;) La citation exacte :
"Ich will nicht Hermann Göring, sondern Hermann Meyer heißen, wenn jemals ein feindliches Flugzeug die deutschen Reichsgrenzen überfliegen würde."

Meyer étant un nom de famille répandu chez les juifs allemands ...
A la suite de celà, la propagande anglaise l'appellera Hermann Goëring-Meyer !!!
. . Image. . . . . .Image . . . Image

Animateur - Modérateur
Animateur - Modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8063
Inscription: 04 Déc 2006, 14:25
Localisation: Etrechy (91)
Région: Beauce
Pays: France

Voir le Blog de Marc_91 : cliquez ici


Re: La Bataille d'Angleterre

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Nicki le Bousier  Nouveau message 21 Avr 2011, 21:21

L'attaque aérienne allemande avait tout de même comme but de préparer l'invasion de l'Angleterre, elle ne pouvait, selon moi, pas être uniquement des représailles...L'opération seelowe était commencée.

Mais la Bataille d'Angleterre n'a t-elle pas commencé à Dunkerque...?

Nicki


 

Voir le Blog de Nicki le Bousier : cliquez ici


Re: La Bataille d'Angleterre

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 21 Avr 2011, 21:22

mitchum a écrit:Seelowe est plus une opération de propagande, Hitler voulait surtout faire fléchir les Anglais par les bombardements. Je ne suis pas certain qu'elle était sérieusement envisageable.


D'accord, cependant Göring avait déclaré au Führer que la RAF serait détruite à temps pour l'opération Seelöwe.
Il ajouta avec désinvolture, qu'il croyait accorder à la Luftwaffe plus que le temps nécessaire pour éliminer la RAF du ciel et qu'il comptait bien que la Grande Bretagne serait rendue impuissante et vulnérable bien avant la date du 15 septembre.
Il parlait des pilotes et des avions de la RAF sur un ton méprisant.
La Luftwaffe était supérieur en tout point affirma-t-il.
Et pourtant..............l'avenir prouvera le contraire.
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66750
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: La Bataille d'Angleterre

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de tagnon  Nouveau message 21 Avr 2011, 21:23

mitchum a écrit:Seelowe est plus une opération de propagande, Hitler voulait surtout faire fléchir les Anglais par les bombardements. Je ne suis pas certain qu'elle était sérieusement envisageable.


Elle était bel et bien sérieusement envisagée, et non comme simple propagande, mais il est vrai que AH pensait qu'en l'entreprenant, et dés les 1ers combats sur le sol Anglais, les Britanniques fléchiraient et que donc à peu de frais militaires, il engragerait une victoire politique majeure - cosmique, en fait. Les promesses imprudentes de Goëring l'encourageaient dans l'idée qu'il vaincrait dans les airs plutôt que sur terre.

C'est après le fait, et aidé du rétrospectroscope, que l'on devine maintenant que d'emblée cette offensive échoerait. Au moment même, elle paraissait très prometteuse aux uns, et très menaçante aux autres. On est juste après Dunkerque, et la France est hors-jeu.

Alain.


 

Voir le Blog de tagnon : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LES ARCHIVES DES RENDEZ-VOUS DE L'HISTOIRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 2 minutes
par: Haddock 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 7 minutes
par: Haddock 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 16 minutes
par: kfranc01 
    dans:  La Norvège s'excuse auprès «des filles de boches». 
il y a 17 minutes
par: JARDIN DAVID 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Aujourd’hui, 17:14
par: Signal Corps 
    dans:  hommages 
Aujourd’hui, 15:51
par: Dog Red 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 14:53
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Résidence assignée aux Juifs à Châteauneuf-les-Bains 
Aujourd’hui, 14:47
par: AGAG 
    dans:  Explication Kriegsmarine Paris 
Aujourd’hui, 14:36
par: Loïc Charpentier 
    dans:  La liste de Varian Fry 
Aujourd’hui, 14:09
par: betacam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Scroll