Connexion  •  M’enregistrer

MONTE CASSINO : débat

Dans ce sous forum sont rassemblées les archives de tous les débats thématiques du forum.
MODÉRATEUR: Prosper

MONTE CASSINO : débat

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 26 Jan 2011, 17:03

Bonjour à toutes et à tous,

La bataille du Monte Cassino fut une série de batailles livrées de janvier à mai 1944 par les Alliés pour transpercer la Ligne Gustav afin de s’emparer de Rome et rejoindre les forces débarquées à Anzio.
Au début du mois de janvier, les Alliés lancent une succession de raids de 3000 bombardiers, contre les voies de communication allemandes. Le 15 janvier 1944, le 2ème corps américain du général Keyes prend le mont Trocchio avec le soutien du Corps Expéditionnaire français (CEF). Cette unité française, composée essentiellement de troupes de l’armée d’Afrique et commandée par le général Alphonse Juin, est en effet engagée sur le front d’Italie aux côtés des Américains depuis le mois de décembre 1943.
Le 17 janvier 1944 commence la première bataille de Cassino. Initialement, le plan prévoyait que le CEF opère une attaque de diversion visant à déborder Cassino par la montagne, au nord-est, en atteignant Attina par le mont San Croce et le Carella ; tandis que le 2ème corps américain, avec une partie de la 1ère division de chars, marche sur les villes de Cassino et de Sant’Angelo, et que le 10ème corps britannique progresse vers Minturno. Toutes ces opérations doivent préparer l’opération Shingle, qui consiste en un débarquement à Anzio-Nettuno, prévu pour le 22 janvier 1944, sur les arrières du flanc droit de la ligne Gustav. Lors de la première phase des opérations, le 10ème corps britannique du général McCreery parvient à franchir le fleuve Garigliano, près de son embouchure. Il arrive le 19 janvier près de Castelforte. À partir du 20 janvier, les Allemands lancent des contre-attaques qui sont repoussées au bout de 12 jours. Dans une seconde phase, le 2e corps américain du général Keyes lance la 36e division contre Sant’Angelo, appuyée par la 34ème division qui attaque Cassino. La tentative de franchissement du fleuve Rapido par la 36ème division échoue toutefois le 20 janvier 1944. La 34e division réussit presque à prendre Cassino et le monastère : ils arrivent à 300 mètres seulement de l’objectif. Lorsque la 4e division indienne vient relever les Américains, la division ne compte plus que 840 hommes sur les 3 200 au début de l’attaque.
Au début du mois de février, les Allemands ont reconquis la majeure partie du terrain perdu. Le 6 février 1944, la 36e division américaine est relevée par la 2ème division néo-zélandaise. Les troupes débarquées à Anzio sont, quant à elles, immobilisées par les forces allemandes.
De son côté, si le CEF n’a pu s’emparer du mont San Croce et du Carella, faute de réserves, il a enregistré de nombreux succès sur un terrain escarpé particulièrement difficile : la prise de La Selva, de la Costa San Pietro (1450 mètres d’altitude), d’Acquafondata et de la Monna Casale (dont les deux sommets jumeaux culminent à 1220 et 1225 mètres) ont constitué souvent autant d’exploits sportifs que militaires. En deux mois, la 2e DIM puis la 3e division d’infanterie algérienne (3e DIA), appuyées par deux groupements de tabors marocains (GTM), ont obtenu des résultats significatifs : une avance de plus de 15 kilomètres à certains endroits en pays montagneux, la capture de 1200 prisonniers, la mise hors de combat d’une division allemande en entier. Au cours de l’offensive de janvier 1944, les tirailleurs nord-africains ont été les seuls à menacer sérieusement la ligne Gustav, réussissant même à la rompre au Belvédère lors de l’incroyable assaut du 4e régiment de tirailleurs tunisiens (4e RTT)! Mais ces opérations sur le flanc nord-est de Cassino ne constituent pas la priorité de l’Etat-Major anglo-américain, qui persiste à vouloir enfoncer le verrou du mont Cassin par une attaque frontale.
Du 15 au 18 février 1944 se déroule ainsi la seconde bataille du mont Cassin. La 4e division indienne et la 2e division néo-zélandaise se préparent à prendre d’assaut le mont Cassin, en passant par la crête de la Tête de Serpent, et à également s’emparer de la gare du chemin de fer. Le 15 février 1944, le commandement allié ordonne le bombardement du monastère du mont Cassin. 224 appareils larguent 420 tonnes de bombes qui rasent le monastère : les Alliés pensaient que des observateurs allemands se trouvaient sur les toits, ce qui était faux. La destruction du monastère permet toutefois aux Allemands d’en faire une véritable forteresse. L’attaque terrestre est donnée le 16 février.
Les Néo-Zélandais prennent la gare du mont Cassin, mais doivent peu après s’en retirer. Le 17 février, la 78e division britannique se joint au corps néo-zélandais, mais le lendemain, l’opération est suspendue. Le mauvais temps neutralise les mouvements durant 3 semaines. Du 14 au 22 mars, la bataille reprend. Freyberg attaque en direction du sud, le long des deux rives du fleuve Rapido, après des bombardements intensifs. Les Alliés veulent s’emparer de la ville du mont Cassin, mais après 6 jours de combat, le corps néo-zélandais est obligé de se retirer.
Au printemps 1944, les Alliés opèrent un repositionnement de leurs unités en vue de leur nouvelle offensive. La VIIIe armée Britannique et le Corps Expéditionnaire français sont ainsi redéployés en secret. L’offensive alliée qui se prépare s’appuie sur les plans audacieux du général Juin, qui a réussi à imposer ses vues à l’état-major anglo-américain. Juin veut éviter toute nouvelle attaque frontale contre Cassino, dont les défenses ont été encore renforcées et d’où les troupes allemandes d’élite paraissent impossibles à déloger. C’est au contraire par la montagne, là où l’ennemi ne s’y attend pas, qu’il faut porter l’effort principal : à travers les monts Aurunci, au sud-ouest de Cassino, considérés comme « impénétrables aux armées », selon les Allemands. Ce plan doit permettre de couper les positions arrière de l’ennemi, enveloppant ainsi toute la ligne Gustav.
Pour Juin, seul le CEF est capable de mener à bien cette opération, grâce à l’aptitude au combat en montagne des tirailleurs et des goumiers, ainsi que leurs trains muletiers. Parallèlement, le plan prévoit une attaque du 2e corps polonais contre le monastère par le nord, tandis que le 13e corps britannique doit franchir le fleuve Rapido pour couper la route nationale et isoler la ville. Le 2e corps américain étant, quant à lui, chargé d’attaquer les lignes allemandes au sud des positions françaises.
Tout en acceptant ce plan, Anglais et Américains doutent néanmoins que les Français puissent réussir à accomplir la manœuvre de débordement qui permettrait d’ouvrir enfin les portes de Rome.
Côté allemand, la date et les objectifs de cette offensive restent un mystère comme en témoigne l’envoi de leurs réserves vers Anzio, où ils prévoient une tentative de percée des Alliés. Une autre inconnue inquiète l’état-major allemand : « Savoir où et dans quelle mesure le CEF, avec ses divisions entraînées à la montagne et ses féroces combattants marocains, serait engagé ? »
L’opération de rupture de la ligne Gustav est initialement confiée à la 2e division d’infanterie marocaine (2e DIM), " le bélier du CEF " selon l’expression de Juin, qui doit s’emparer pour cette mission des monts Faito et Majo (ou Maio). L’offensive générale des Alliés se déclenche le soir du 11 mai 1944, à 23 h, sur l’ensemble du front italien. Une intense préparation d’artillerie de 2000 canons précède l’attaque. Mais dans le secteur de la 2e DIM ce bombardement n’arrose que les crêtes, sans détruire le dispositif de défense allemand (blockhaus, barbelés, mines...), qui sillonne les pentes que doivent gravir les tirailleurs marocains avant de pouvoir s’emparer des sommets. Pire, dans les autres secteurs d’attaque du CEF, comme celui de la 4e division marocaine de montagne (4e DMM), aucune préparation d’artillerie n’a lieu. Cet assaut va s’avérer redoutable !
Les régiments de la 2e DIM se lancent ainsi à l’attaque dans une nuit noire... et rouge du sang des tirailleurs marocains, au cours de combats souvent confus et très meurtriers. Durant cette nuit apocalyptique, le courage des soldats marocains n’a eu d’égal que la témérité de leurs officiers mais la ligne Gustav tient toujours. Juin décide la reprise de l’offensive pour la nuit suivante, après une préparation d’artillerie plus importante et mieux ciblée.
Très tôt dans la matinée du 13 mai, c’est la ruée des tirailleurs marocains sur les positions allemandes, ravagées par le " rouleau de feu " des canons français, qui finissent par céder. La prise du mont Majo par les troupes marocaines de la 2e DIM est saluée par un drapeau français de 30 m2 hissé à son sommet (940 mètres) et visible à des kilomètres à la ronde, par les troupes du CEF comme par les Allemands.
L’exploitation est maintenant possible vers les monts Aurunci puis, plus à l’ouest, les monts Lepini. C’est la 4e DMM et les trois GTM, formant le corps de montagne du CEF, qui s’en chargent dès le 14 mai, à « un train d’enfer ». « Les Français avancent si rapidement, que les communiqués ne peuvent suivre leur rythme », rapporte un journaliste américain. On assiste en effet à une véritable furia francese, qui suscite l’admiration de tous les Alliés. Une expression fait même son apparition pour évoquer la progression du CEF dans les monts Aurunci et Lepini : « Les Français ont goumisé leur route à travers la montagne » ! De nouveaux sommets s’inscrivent au
"palmarès" des combattants marocains, tels le mont Fammera (1175 mètres) et le mont Revole (1307 mètres).
Parallèlement, le 4e régiment de spahis marocains (4e RSM) incorporé temporairement à la 3e DIA œuvre à la prise de Castelforte, qui ouvre la route d’Ausonia dans la vallée de l’Ausente ; ce qui permet de déboucher sur la vallée du Liri, au sud-ouest de Cassino, derrière les lignes allemandes. De son côté, le 3e régiment de spahis marocains (3e RSM), mis provisoirement à la disposition de la 1ère division de la France libre (1ère DFL), participe au mouvement général de cette division qui s’engage dans la haute vallée du Liri via San Apollinare, en débordant également Cassino par le sud.
Tandis qu’une attaque aérienne détruit le quartier général de la Xe armée allemande, l’avancée irrésistible du CEF, tant en montagne que dans les vallées, rompt donc le dispositif défensif allemand de la ligne Gustav et facilite la progression des Britanniques et des Américains. Ces derniers atteignent ainsi rapidement Spigno. Le 17 mai 1944, Kesselring ordonne à ses troupes de laisser Cassin de côté, de crainte de se voir enveloppé par la manœuvre française. Le même jour, la route nationale est coupée par le 13e corps, et les Polonais lancent l’assaut sur le monastère, qui tombe le 18. Les Alliés ont perdu environ 115.000 hommes (tués et blessés), et les Allemands 60.000.
Source :
http://www.histoiredumonde.net/article. ... ticle=1805
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 62941
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Introduction pour les futurs débats MONTE CASSINO

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 24 Fév 2011, 21:01

Bonsoir/bonjour à toutes et à tous,
Le fil des débats dans le cadre des "Rendez-Vous de l'Histoire" est à présent à votre disposition.
Je vous rappelle que le thème de ce jour est : Monte Cassino.
Ce fil restera ouvert pendant quelques jours afin de permettre à nos membres (je songe notamment aux membres tributaires du décalage horaire ou qui ne seraient pas disponibles ce soir) de pouvoir y déposer des contributions après la clôture de fin de soirée
Au nom de l'équipe du forum le "Monde en guerre" je vous souhaite une très bonne et agréable soirée.
Amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 62941
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Introduction pour les futurs débats MONTE CASSINO

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de tagnon  Nouveau message 24 Fév 2011, 21:10

Bonsoir à tous,

Présence sans doute surtout passive ce soir, dans 1 sujet que je connais peu, mais 1 première question: les troupes volontaires nippo-américaines - n'est-ce pas le régiment Nisei ? - n'ont elles pas joué 1 rôle très héroïque ? Et aussi les Canadiens ?

Alain.


 

Voir le Blog de tagnon : cliquez ici


Re: Introduction pour les futurs débats MONTE CASSINO

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 24 Fév 2011, 21:19

Bonsoir Alain,
Il s'agit effectivement des troupes Nisei
http://nisei.hawaii.edu/page/home
Ce lien te donnera des "Stories" de certains combattants à Monte Cassino
Amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 62941
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Introduction pour les futurs débats MONTE CASSINO

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Le Bègue  Nouveau message 24 Fév 2011, 21:30

Bonjour à tous,
Pour rester dans le sujet, parce qu'on en parle jamais,
Les unités du Génie ayant composé le C.E.F.I sont les 82°, 83°, 87°, 180° B.G, le 101° R.G et la Chefferie n° 11.

Pour mémoire...

Cordialement,
Louis


 

Voir le Blog de Le Bègue : cliquez ici


Re: Introduction pour les futurs débats MONTE CASSINO

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 24 Fév 2011, 21:38

Bonsoir à tous, c'est un exploit je suis allé exprès dans un webcafé pour participer à ce topic.
Pour commencer et pour ne pas changer, j'avais préparé un topic sur l'armée italienne, je vais le poster succinctement et de t^te. Ici, ce ne sera pas une unité de l'Axe mais co-belligérente
Lors de la capitulation italienne le roi VE III et Badoglio se sont enfuis à Brindisi et décident de créer une unité afin de participer aux combats contre les Allemands, ainsi est mis sur pied le Ragruppamento motorizzato italiano, pour plus de facilité je l'appelle RMI, rigolez pas. Il va participer aux combats sur le Monte Lungo le 8 décembre, ce sera un échec en raison des nids de mitrailleuses et des mortiers.
Le 16, l'assaut mené par les Bersagliers permet de prendre cette position.
Le RMI comprenait 5000 env.---------------------------------------
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6039
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Introduction pour les futurs débats MONTE CASSINO

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 24 Fév 2011, 21:40

En mars, le RMI devient le CIL : Corpo Italiano di liberazione, positionné sur le Garigliano, envirron 15000 hommes
ALEX------
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6039
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Introduction pour les futurs débats MONTE CASSINO

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 24 Fév 2011, 21:41

Grand merci pour ta présence Alex.
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 62941
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Introduction pour les futurs débats MONTE CASSINO

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 24 Fév 2011, 21:43

Ce qui compte dans les combats autour de Cassino, c'est l'environnement : des cimes de + 1000 m, mais on oublie l'importance des cours d'eau : le Liri et le Gari qui forment le Garigliano, le Rapido. La 36e US DI a perdu en un seul jour 1000 hommes-------------.
----------------------------------------------------
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6039
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Introduction pour les futurs débats MONTE CASSINO

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 24 Fév 2011, 21:45

Merci Prosper
J'ai tout fait pour être présent, mais même dans ce cybercafé j'ai un ordi qui me fait des traits quand j'écris.
ALEX
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6039
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LES ARCHIVES DES RENDEZ-VOUS DE L'HISTOIRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  «Pétain n'a pas failli à l'honneur», estime Jean-Marie Le Pen. 
Aujourd’hui, 00:54
par: Eric Denis 
    dans:  Arméniens dans la wehrmacht 
Hier, 23:51
par: Marc_91 
    dans:  The Jungle is neutral, de Spencer Chapman 
Hier, 23:35
par: alfa1965 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Hier, 23:26
par: Gaston 
    dans:  Le coup de force japonais du 9 mars 1945 
Hier, 23:17
par: alfa1965 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
Hier, 23:17
par: kfranc01 
    dans:  Histomag 
Hier, 22:54
par: JARDIN DAVID 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 22:30
par: kfranc01 
    dans:  Bombardement de Hanoï 
Hier, 20:58
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Bombardement de Hanoï 
Hier, 20:20
par: alberto 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Scroll