Connexion  •  M’enregistrer

LE DEVOIR DE MEMOIRE EN 2010 - ETAT DES LIEUX

Dans ce sous forum sont rassemblées les archives de tous les débats thématiques du forum.
MODÉRATEUR: Prosper

Re: LE DEVOIR DE MEMOIRE EN 2010 - ETAT DES LIEUX

Nouveau message Post Numéro: 31  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 22 Avr 2010, 21:36

Il est vrai que les historiens "pros" et autres amateurs que nous sommes peuvent encore retrouver beaucoup d'éléments nouveaux. J'avoue que c'est une de mes surprises depuis 5-6 ans: dans l'actualité, de nombreux témoins trouvaient dévalorisant d'apporter des témoignages pas toujours en ligne directe avec la pensée dominante... Avec le temps, il est possible de corriger, in extremis, bien des aménagements apportés, entre autres, par des résistants de la dernière heure. Ceux qui tenaient le haut du pavé en 1945 et qui savaient se serrer les coudes. Surtout pas de réécriture, mais nous pouvons contribuer à sortir de l'oubli quelques anonymes, et ramener certains exploits à de plus justes proportions.
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7487
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: LE DEVOIR DE MEMOIRE EN 2010 - ETAT DES LIEUX

Nouveau message Post Numéro: 32  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 22 Avr 2010, 21:38

Pour gherla: tu devrais jeter un oeil sur le quiz histoire, j' y ai publié une photo d'un malgré-nous dont j'ai entendu parler bien souvent dans ma tendre enfance.
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7487
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: LE DEVOIR DE MEMOIRE EN 2010 - ETAT DES LIEUX

Nouveau message Post Numéro: 33  Nouveau message de juin1944  Nouveau message 22 Avr 2010, 21:42

Pour répondre à David, le travail d'historien est plus rigoureux aujourd'hui, le travail de synthèse demandé est souvent très poussé. Ce qui donne lieu à des publications pointues


 

Voir le Blog de juin1944 : cliquez ici


Re: LE DEVOIR DE MEMOIRE EN 2010 - ETAT DES LIEUX

Nouveau message Post Numéro: 34  Nouveau message de Kristian Hamon  Nouveau message 22 Avr 2010, 21:42

Désolé, mais un peu de contradiction pour pimenter ce débat. Personnellement je n'aime pas ce terme "Devoir de mémoire", qui renvoie à une certaine forme d'obligation. Nous n'avons pas a imposer, par exemple, à des enfants ou des jeunes gens des visites de camps de concentration. Pas plus que certaines initiatives récentes au sein de l'école. (Mais il est impossible maintenant sur ce site d'aborder le moindre sujet d'actualité pouvant avoir une connotation politique ou religieuse, même involontaire). Le risque est grand de culpabiliser. Je n'ai pas de solution, sinon la pédagogie, encore la pédagogie.
Quant au problème soulevé par Snakealx de résoudre la disparition des témoins directs, malheureusement c'est inéluctable. Les résistants d'avant juin 44, les plus fiables, adultes qui ont fait partie des réseaux de renseignement ou des mouvements dès 1941 ou 1942, ils ont pratiquement tous disparus ou sont vraiment trop âgés. Reste quelques réfractaires STO des classes 21 ou 22 qui ont rejoint les maquis en 43 ou 44 ou alors des très jeunes gens qui ont rejoint la Résistance à l'été 44. Il faut saluer leur engagement bien sûr, alors que tant de leurs concitoyens attendaient tranquillement chez eux. Mais bon, sans les blâmer, et c'est humain, certains d'entre eux ont passé tellement de temps à réécrire, sinon enjoliver ou mythifier leur engagement depuis la Libération que l'on s'y perd parfois ! Il y aurait beaucoup à dire sur les conditions d'attribution de la fameuse carte de CVR après la Libération (J'y ai travaillé un peu. J'ai même vu un directeur de journal qui n'a jamais appartenu à un mouvement de résistance et qui va l'obtenir sans problème avec une médaille auprès du liquidateur de Rennes). Il fallait deux témoins pour certifier que le demandeur avait fait partie d'un mouvement de résistance homologué avant le 6 juin 44. On comprendra qu'il y a eu beaucoup d'enrôlements au mois de mai 44 ! Tout cela n'est pas bien méchant mais relativise la valeur des témoignages oraux de ces jeunes gens 65 ans après les faits.
Reste l'essentiel : les archives d'époque, documents, autobiographies, journaux, tous très fragiles du fait de la mauvaise qualité du papier sous l'Occupation. La numérisation des documents les plus fragiles est une réelle urgence. Sans oublier les lieux de mémoire locaux bien sûr.
Bref, il y a encore pas mal de travail et beaucoup de choses à découvrir sur cette période. Observons simplement ce qui se passe en ce moment en Europe.


 

Voir le Blog de Kristian Hamon : cliquez ici


Re: LE DEVOIR DE MEMOIRE EN 2010 - ETAT DES LIEUX

Nouveau message Post Numéro: 35  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 22 Avr 2010, 21:45

Oui, les normes de "sérieux" sont plus fortes en 2010, et il faut dire aussi que la pression idéologique pour défendre telle ou telle thèse est bien moins forte. L'objectivité des publications est donc facilitée.
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7487
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: LE DEVOIR DE MEMOIRE EN 2010 - ETAT DES LIEUX

Nouveau message Post Numéro: 36  Nouveau message de H Rogister  Nouveau message 22 Avr 2010, 21:52

JARDIN DAVID a écrit: Les scolaires d'il y a 35 ans étaient "conviés" à fleurir les tombes du cimetière militaire pour le 11 novembre (ou le 8 mai, j'ai un doute), défilaient avec les instituteurs pour le dimanche de la déportation, faisaient le voyage au Struthof (20km) ...


C'était la même chose de mon temps (dans les années 50) et maintenant lorsque je vais sur les deux cimetières de ma commune le 11 novembre, il y a plus de musicien dans la fanfare que de personnes venant honorer la mémoire de ces pauvres soldats morts pour notre liberté. C'est d'une tristesse.
A+


 

Voir le Blog de H Rogister : cliquez ici


Re: LE DEVOIR DE MEMOIRE EN 2010 - ETAT DES LIEUX

Nouveau message Post Numéro: 37  Nouveau message de H Rogister  Nouveau message 22 Avr 2010, 21:56

juin1944 a écrit:Pour répondre à David, le travail d'historien est plus rigoureux aujourd'hui, le travail de synthèse demandé est souvent très poussé. Ce qui donne lieu à des publications pointues


Malheureusement, il y a au moins une personne se disant historien qui a tout de même écrit que le jour de la libération de Liège le 7 septembre 1944, des hélicoptères américains étaient de la partie.

Comment arrêter une telle connerie lorsque le livre a été publié depuis quelques années et qu'il est très difficile de publier un droit de correction car la maison d'édition a disparu.

Là aussi il y a du boulot à faire.

A+


 

Voir le Blog de H Rogister : cliquez ici


Re: LE DEVOIR DE MEMOIRE EN 2010 - ETAT DES LIEUX

Nouveau message Post Numéro: 38  Nouveau message de Kristian Hamon  Nouveau message 22 Avr 2010, 22:08

Il me revient à l'instant en mémoire un excellent texte de Paul Ricoeur à ce sujet. Je ne le retrouve pas dans mon capharnaüm, mais il ne doit pas être bien difficile de le retrouver.
D'autre part, je pense qu'il faut distinguer la notion de "Mémoire" de celle de "l'Histoire", ce sont deux démarches bien distinctes. A mon sens la première relève de l'affectif, la seconde oblige à une certaine distanciation, elle est "en dehors". Je doute des vertus pédagogiques obligeant des scolaires à fleurir des tombes d 'anciens combattants. Mais ce n'est qu'un avis personnel. Alors plutôt que le devoir de mémoire, pourquoi pas le "devoir de connaissances ?"


 

Voir le Blog de Kristian Hamon : cliquez ici


Re: LE DEVOIR DE MEMOIRE EN 2010 - ETAT DES LIEUX

Nouveau message Post Numéro: 39  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 22 Avr 2010, 22:11

Le devoir de mémoire ne doit avoir comme but que d’entretenir le souvenir des femmes et des hommes ayant tout donné pour les générations futures.
Il s’agit essentiellement d’un devoir moral et éducatif.
Il doit faire prendre conscience aux futurs citoyens du « plus jamais ça ».
J’affirme qu’il est du devoir de l’Etat d’organiser et soutenir cette action.

Nous avons le 11 novembre en France qui est devenu un jour chômé et payé pour la grande majorité de la population.
C’est devenu aussi l’occasion pour les élus de déposer vite fait bien fait une gerbe au monument aux morts et médailler quelques combattants d’opérations de maintien de l’ordre.

Les britanniques et les Canadiens nous montrent l’exemple avec le port des « poppies »

Nous avons en France le Bleuet.
Je suggère que nous fassions campagne sur le forum et sur les autres sites historiques pour relancer cette tradition.
J’imagine le 11 novembre tous les Français porter un bleuet pour dire simplement que nous nous souvenons.
C’est simple le devoir de mémoire.
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3379
Inscription: 14 Mar 2006, 19:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: LE DEVOIR DE MEMOIRE EN 2010 - ETAT DES LIEUX

Nouveau message Post Numéro: 40  Nouveau message de G.Furst  Nouveau message 23 Avr 2010, 01:45

Bonsoir,

il n'est pas dans mes habitudes d'intervenir dans ce type de sujet, principalement les "rendez-vous", mais je tenais néanmoins à contribuer à ce fil par le dépôt de ma petite pierre.

Les propos qui vont suivre n'engage que moi, c'est bien naturel.

J'ai l'intime conviction que le terme "devoir de mémoire" n'a plus la force d'il y à une vingtaine d'années; je me souviens tout jeune que le 5 mai, je me rendais devant le Monument aux Morts de ma localité, le drapeau national qui était derrière le bureau de l'institutrice était porté.

Je me souviens de toutes ses commémorations aujourd'hui oubliée.

Je me rend compte, encore ses jours-ci qu'entre mes frères et moi, le devoir de mémoire? connais pas!; mon désire de connaitre mes racines n'est en aucune manière partagé. Et le passé militaire familiale qu'il ai été répréhensible ou non fait partie de nos bagages. A chaque nouvelle découverte, on regrette plus encore le temps perdus.

Que les souvenirs ne se perdent. Il est à mon sens important de ne pas oublier, c'est un fait. Par quelles manière. Dans l'utopique idée du monde parfait; n'importe comment. Mais nous savons tous que rien n'est parfait, alors, le terme consciencieux prend tout sont sens.

Qu'il soit collectionneur de militaria ou de photos, qu'il soit amateur d'histoire ou historien, maquettiste ou reconstituant, chacun est en mesure de contribuer à perpétuer la flamme du souvenir. Et si il est consciencieux dans son approche de l'histoire, chacun d'eux contribuera au "devoir de mémoire". Ses diverses disciplines ne sont que des "vues" d'un même sujet, une approche presque scientifique (...) de l'histoire. J'uses du terme scientifique pour la recherche souvent étonnante, voir même affolante pratiqué par ces vecteurs .


Bien entendus, il y à le collectionneur véreux, l'historien négationniste, le reconstituant "de Kermess" ( ce n'est pas un anobli.... voyons ici le côté "Merguez - saucisse - barbecue - pils" de la chose) etc mais ne généralisons pas.

J'aurais une remarque peu chaleureuse à propos de nos "institutions" ayant un rapport "direct" avec le devoir de mémoire en Belgique; ce n'est pas en 2010, pour l'anniversaire des évènements de mai 1940, lorsque l'on va bientôt passer devant les caméras, qu'il faut se souvenir qu'en mai 1940 des hommes, des femmes, des enfants ont perdus la vie face à l'envahisseur; ce n'est pas une fois tout les dix ans que l'on doit se souvenir que le monde à basculé dans un ailleurs absolu.

Se prétendre historien (et ici, j'ai une conception bien belge à l'attention de se bien diplômée belge qui se reconnaitra sans aucun doute) et véhiculer des erreurs comme celle dont j'ai pris connaissance il y à peu, est inexcusable quand on à la charge de certain événements majeur ses prochaines mois. Les caméras font tourner les têtes... où est le devoirs de mémoires ici?

Un petit témoignage de mon avis posé.

Bien cordialement

Mick


 

Voir le Blog de G.Furst : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LES ARCHIVES DES RENDEZ-VOUS DE L'HISTOIRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Vieux croutons ? 
il y a 19 minutes
par: Alfred 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 23:22
par: kfranc01 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Hier, 22:47
par: kfranc01 
    dans:  De plus en plus inquiétant... 
Hier, 22:37
par: thucydide 
    dans:  Les médecins parachutistes américains 
Hier, 21:49
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
Hier, 20:24
par: kfranc01 
    dans:  arrestation d'un instituteur 
Hier, 17:45
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  [DU 1er MAI AU 30 JUIN 2018]: Feu sur les véhicules axe ou Alliés en maintenance et/ou en réparation 
Hier, 17:14
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Rions un peu!!!!!!!! 
Hier, 16:06
par: Alfred 
    dans:  Dessins 
Hier, 14:47
par: Dog Red 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Magpie-Crawler et 1 invité


Scroll