Connexion  •  M’enregistrer

Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Dans ce sous forum sont rassemblées les archives de tous les débats thématiques du forum.
MODÉRATEUR: Prosper

Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 91  Nouveau message de Haddock  Nouveau message 29 Oct 2009, 21:53

Bruno Roy-Henry a écrit:Pour le Haltbefehl, je partage entièrement les vues de François. Il n'empêche que les Anglais ont imposé le retrait sans se soucier de leurs alliés... La discorde chez les amis !


Quel autre choix restait ?

La défaite c'est Sedan . et l'entrée en Belgique le piege qui a marché .


 

Voir le Blog de Haddock : cliquez ici


Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 92  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 29 Oct 2009, 21:54

Mais, c'est ce qui s'est passé... Puisqu'on ne contre-attaque plus, les blindés ne servent plus qu'à couvrir la retraite et sont sabotés avant même de parvenir au camp retranché !


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 93  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 29 Oct 2009, 21:55

Bruno Roy-Henry a écrit:

Je suis d'accord avec Hercule Poirot. Le repli précipité des Anglais a compromis la campagne... Il fallait essayer de tenir une tête de pont afin de retenir le maximum d'effectifs allemands. Songez à tout le matériel perdu...

Pour le Haltbefehl, je partage entièrement les vues de François. Il n'empêche que les Anglais ont imposé le retrait sans se soucier de leurs alliés... La discorde chez les amis !


La décision initiale est prise par lord gort qui ne veut pas être celui qui fait perdre à l'Angleterre sa seule force organisée.
Il est cependant vite soutenu par ses supérieurs et ensuite par le politique.
A sa place je crois que nous aurions tous manoeuvré comme lui, en orientant ses troupes sur les axes lui permettant un repli vers le salut.
Il aurait fait une erreur militaire si la BEF s'était retrouvée au sud de la Somme, non ?
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3351
Inscription: 14 Mar 2006, 19:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 94  Nouveau message de Chef Chaudart  Nouveau message 29 Oct 2009, 21:58

Le repli du BEF est un vaste sujet: manque de coordination entre alliés, vues divergentes, méprises, etc...
...never give in, never give in, never, never, never, never-in nothing, great or small, large or petty - never give in except to convictions of honour and good sense. Never yield to force; never yield to the apparently overwhelming might of the enemy.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 803
Inscription: 13 Oct 2009, 16:06
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de Chef Chaudart : cliquez ici


Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 95  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 29 Oct 2009, 21:58

dynamo a écrit:Il aurait fait une erreur militaire si la BEF s'était retrouvée au sud de la Somme, non ?


Ah, ben ça, c'est la meilleure ! On ne me l'avait jamais faite, celle-là ! :shock:

Tenir la zone encerclée était possible, à mon avis. Le temps que les troupes affluent au sud de la Somme et reprennent l'offensive.


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 96  Nouveau message de Haddock  Nouveau message 29 Oct 2009, 22:02

En fait si on y pense rien ne prouve que les Panzers qui ne sont armés que de faibles canons en début de conflit auraient délogé de Dunkerque une armée décidée a vendre sa peau chérement.

Les pertes auraient une influence sur la suite de la campagne de France ou la chance avait joué pour l'Allemagne ..

Peur de tenter celle ci, une seconde fois , c'est peut etre aussi une Hypothése


 

Voir le Blog de Haddock : cliquez ici


Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 97  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 29 Oct 2009, 22:02

norodom a écrit:Allez, l'on va dire que je dis une bêtise... je la dis ou du moins je pose une question "idiote"
dans ce contexte du réembarquement précipité, à quoi les blindés auraient-il servi? sinon à être la cible de leur aviation.


Le 24 mai Norodom, le 24 mai , il n'est pas question de la Luftwaffe pour traiter le camp retranché.
Nous disons simplement que les panzers pouvaient prendre Dunkerque sans difficulté.

Quant au bombardement de leurs propres blindés, il me semble que tactiquement les allemands venaient de démontrer qu'ils maitrisaient parfaitement le couple avion-char depuis le 10 mai et aussi en septembre 39 en Pologne.
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3351
Inscription: 14 Mar 2006, 19:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 98  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 29 Oct 2009, 22:03

Ben là je reste sans voix. Que penser du respect des ordres ? Celà ne vaudrait pas pour nos amis anglais qui auraient le droit de juger à leur guise ? De très bons alliés il n'y a rien à dire ....
dynamo a écrit:La décision initiale est prise par lord gort qui ne veut pas être celui qui fait perdre à l'Angleterre sa seule force organisée.
Il est cependant vite soutenu par ses supérieurs et ensuite par le politique.
A sa place je crois que nous aurions tous manoeuvré comme lui, en orientant ses troupes sur les axes lui permettant un repli vers le salut.
Il aurait fait une erreur militaire si la BEF s'était retrouvée au sud de la Somme, non ?
Bruno Roy-Henry a écrit:

Je suis d'accord avec Hercule Poirot. Le repli précipité des Anglais a compromis la campagne... Il fallait essayer de tenir une tête de pont afin de retenir le maximum d'effectifs allemands. Songez à tout le matériel perdu...

Pour le Haltbefehl, je partage entièrement les vues de François. Il n'empêche que les Anglais ont imposé le retrait sans se soucier de leurs alliés... La discorde chez les amis !


La décision initiale est prise par lord gort qui ne veut pas être celui qui fait perdre à l'Angleterre sa seule force organisée.
Il est cependant vite soutenu par ses supérieurs et ensuite par le politique.
A sa place je crois que nous aurions tous manoeuvré comme lui, en orientant ses troupes sur les axes lui permettant un repli vers le salut.
Il aurait fait une erreur militaire si la BEF s'était retrouvée au sud de la Somme, non ?

Posté: Oct 29, '09, 22:55
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7406
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 99  Nouveau message de Focus  Nouveau message 29 Oct 2009, 22:03

Le fait que les armées nazies ne soient pas mieux intervenues pour enrayer le réembarquement n'est - il pas aussi dû aux pertes qu'ils ont subi l'ors de la bataille de Gembloux
http://users.skynet.be/chercha/bataille.htm

Je suis néophite dans ce domaine.
Mais j'essaie de comprendre.

Bonne soirée à touites et à tous. :)


 

Voir le Blog de Focus : cliquez ici


Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 100  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 29 Oct 2009, 22:06

mais encore une fois, le rembarquement ne commence que le 27 alors que l'ordre d'arrêt est du 24.
Ce qui veut dire une chose très claire et encore très peu sue : Churchill, en refusant le rembarquement à Gort qui le réclame à cor et à cri depuis le 19, sacrifie son armée de terre.

Comme il n'est pas fou il faut qu'il ait une raison très forte : il juge avant le 25 au soir (moment où il bascule en faveur de l'embarquement) que cet embarquement apparaîtrait irrésistiblement comme une désertion, qui rendrait la paix générale peu évitable et laisserait les mains libres à Hitler sur le continent pour mille ans.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5924
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LES ARCHIVES DES RENDEZ-VOUS DE L'HISTOIRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 12 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Décès du contre amiral Talarmin 
il y a 27 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  «Pétain n'a pas failli à l'honneur», estime Jean-Marie Le Pen. 
il y a 32 minutes
par: Alcide NITRYK 
    dans:  Histomag 
il y a 48 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Les plus grandes batailles du front de l'Est 
Aujourd’hui, 15:59
par: Tarpan 
    dans:  archives anciens services spéciaux 
Aujourd’hui, 15:44
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Aujourd’hui, 15:43
par: alfa1965 
    dans:  Le coup de force japonais du 9 mars 1945 
Aujourd’hui, 15:05
par: alberto 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
Aujourd’hui, 15:01
par: iffig 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Aujourd’hui, 11:16
par: iffig 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Scroll