Connexion  •  M’enregistrer

Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Dans ce sous forum sont rassemblées les archives de tous les débats thématiques du forum.
MODÉRATEUR: Prosper

Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 20 Oct 2009, 21:16

Le 24 mai 1940, les blindés allemands sont devant Gravelines. Les flèches de Dunkerque se profilent au loin. Plus rien ne paraît capable d'entraver l'avance des chars à croix noire.
Les Britanniques n'auront plus le grand port pour regagner l'Angleterre. Leur seule armée constituée sera prise au piège.
Et pourtant....................
Le débat au sujet de cet important fait historique commencera sur ce fil, ici même, le jeudi 29 octobre à partir de 20h00.
Soyez nombreux à nous rejoindre.
L'équipe d'administration et de modération du forum "Le Monde en guerre"
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66386
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 29 Oct 2009, 19:59

Bonjour/bonsoir à toutes et à tous,
J'espère que vous sererz très nombreux à venir nous rejoindre pour une nouvelle saison de nos Soirées-Débats.
Comme vous le savez, ce soir le débat est consacré à l'Opéretaion Dynamo, le rembarquement de Dunkerque.
Je lance donc le débat avec une petite constatation, pour le reste je compte sur vos interventions respectives.
Allons-y:

Le rembarquement de Dunkerque est l'aboutissement d'une lourde défaite. Il n'en constitue pas moins un exploit impérissable tant par sa portée morale que par les conséquences qu'il devait avoir sur les suites de la guerre. L'opération fut permise grâce à:
1° La ténacité des soldats alliés défenseurs du périmètre, chaque jour moins nombreux.
2° L'ordre, la méthode, le flegme avec lesquels fut réglée la circulation des unités s'écoulant dans cet espace restreint.
3° Leur rembarquement sous les attaques incessantes de l'aviation, des sous-marins et des vedettes, sous le feu de l'artillerie atteignant les embarcations et les plages;
4° L'action de la Royal Navy, de la Merchant Navy et des marins amateurs, manœuvrant au large d'une côte difficile, sous une pluie de bombes, sous une concentration croissante de feu d'artillerie et parmi mines et torpilles.
5° L'intervention de l'aviation britannique disputant, pour la première fois
victorieusement, le ciel à l'ennemi; elle est dès lors convaincue de la supériorité individuelle de ses appareils et de la valeur de ses pilotes, sentiment qui lui conférera, deux mois plus tard, l'indomptable volonté de gagner la bataille d'Angleterre.

Amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66386
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de pap'nroll  Nouveau message 29 Oct 2009, 20:02

Bonsoir à tous les membres du forum,
Dunkerque reste pour moi une grande énigme.
d'un côté il ya ceux qui pensent que ce fut une terrible débacle.
de l'autre, il y a ceux qui pensent que l'armée Française s'est sacrifiée afin de permettre l'évacuation du contingent anglais et de plus de cent mille soldats français.
pour moi, ce fut le prémice à la bataille d'Angleterre, la fin d'un chapitre douloureux pour notre pays.
@+ papn'roll
Dernière édition par pap'nroll le 29 Oct 2009, 20:02, édité 1 fois.


 

Voir le Blog de pap'nroll : cliquez ici


Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 29 Oct 2009, 20:02

TOUTES les interprétations de l'ordre d'arrêt antérieures à 1991 développent sans le moindre esprit critique un propos de Hitler, vous savez, ce type fiable à 100 % !

vétéran
vétéran

 
Messages: 5940
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 29 Oct 2009, 20:04

La royal navy est là et bien là !
Il ne faut cependant pas occulter le rôle de la marine nationale qui fournit à Dunkerque probablement une de ses actions principales durant le conflit
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3439
Inscription: 14 Mar 2006, 19:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Haddock  Nouveau message 29 Oct 2009, 20:05

Voici comment fut présentée dans les jours suivants la position Anglaise.

Nous devons bien prendre garde de confondre le retour de nos hommes avec une victoire. Les guerres ne se gagnent pas avec des évacuations. Mais il y eut, dans celle-ci, une pan de victoire qu'il convient de retenir. Et ce fut l'œuvre de l'aviation. Quantité de nos soldats ne l'ont pas vue à l'œuvre. Ils n'ont vu que les bombardiers qui réussissaient à éviter son action. Ils ont donc sous-estimé ce qu'elle a réellement accompli. J'ai beaucoup entendu parler de cette réaction, c'est pourquoi je sors de mon propos pour dire ceci :
Il s'est agi, à Dunkerque, d'une gigantesque épreuve de force entre les aviations anglaise et allemande. Peut-on imaginer un objectif aérien plus important pour les Allemands que de rendre impossible l'évacuation à partir des plages et de couler les navires utilisés, presque par milliers? Existait-il pour eux un objectif militaire plus important, et plus décisif quant à l'issue du conflit, que celui-là? Ils essayèrent, mais ils furent repoussés et empêchés d'agir. Nous avons réussi à rapatrier l'armée, et les Allemands ont payé au quadruple les pertes qu'ils nous ont fait subir.


Mais quand les chiffres furent vérifiés et contrôlés, on constata que cette estimation demeurait loin de la vérité. L'opération avait coûté 106 appareils à la chasse anglaise, mais les pertes allemandes n'étaient certes pas quatre fois supérieures. En réalité, la Luftwaffe avait perdu 130 à 140 avions.


 

Voir le Blog de Haddock : cliquez ici


Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de pap'nroll  Nouveau message 29 Oct 2009, 20:07

<alors, d'après vous, l'ordre d'Hitler de stopper la progression de ses troupes était-ce pour les laisser souffler où pour favoriser des tractations avec les anglais ?
Il faut dire qu'à cette époque le chancelier allemand déclarait que l'angleterre n'était pas l'ennemi héréditaire.
@+ pap'nroll


 

Voir le Blog de pap'nroll : cliquez ici


Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Judex  Nouveau message 29 Oct 2009, 20:09

L'embarquement du 6e cuirassiers me semble intèressant :

"Durant l’opération “Dynamo”, l’essentiel des rembarquements s’effectue dans le port, principalement depuis la jetée est. L’étroit chenal qui permet d’accéder à l’avant-port et donc à la jetée et les nombreuses épaves obstruant le passage, obligent l’emploi de navires adaptés. Les qualités intrinsèques de ce type destroyer britannique s’avèrent remarquables dans ce genre de mission. Avant que le navire soit à quai, le régiment s’engage sur l’étroite jetée. Le colonel Dario part en tête, suivi d’une troupe en ordre. Méconnaissable avec sa barbe de plusieurs jours, le chef de corps reste pourtant toujours aussi déterminé et dynamique. Parfois le bombardement oblige certains à s’aplatir, les hommes pressent le pas. Enfin le destroyer est amarré. Le régiment se met en rang, prêt à embarquer. Il faut attendre encore un peu, car des brancards chargés de blessés sont montés à bord en priorité. A 19 heures, le 6e cuirassiers toujours en armes, embarque rapidement. Déjà les amarres sont larguées, et le navire s’engage dans l’avant-port en direction du chenal de sortie. Des avions allemands prennent à partie le destroyer, mais celui-ci, tout en manoeuvrant habilement, ouvre le feu de toutes ses pièces de DCA. Des avions de la RAF surgissent et le Basilisk qui n’est pas touché, parvient à gagner le large sans encombre. Les cavaliers sont unanimement admiratifs du comportement des marins britanniques. La traversée par la route X s’effectue sans autre incident et le régiment débarque à Douvres à 23 heures. Continuons avec le témoignage du brigadier-chef Morel lorsque il évoque ces faits : “Nous foulons maintenant le plancher de la jetée, sous le lugubre sifflement des obus. Des planches sont arrachées, de grosses poutres brisées, çà et là des traces de sang. Une rafale d’obus nous jette à terre ou plus exactement sur les planches. Parallèlement à nous, sur notre droite, une colonne d’Anglais, la plupart des hommes portent des blessés sur des brancards.
Le navire anglais qui doit nous prendre à son bord ne va pas tarder à accoster. Son étrave déchire l’eau, ses machines ont renversé la vapeur et un puissant bouillonnement s’élève à la poupe, la manoeuvre s’exécute avec une précision admirable. Je descends avec mes camarades dans l’entrepont, la plus grande propreté y règne. Nous nous installons autour de longues tables vernies où l’on va nous distribuer des vivres. Une sonnerie retentit. Les marins se précipitent sur le pont, la ceinture de sauvetage à la taille. Les pièces de DCA du bord ont ouvert le feu et le navire file à toute vapeur en effectuant de brusques changements de direction qui nous obligent à nous cramponner. Les chasseurs canadiens sont revenus, les marins redescendent. Je grimpe sur le pont à l’instant même où le crépitement des mitrailleuses d’un chasseur haut dans le ciel attire notre attention et presqu’aussitôt nous voyons un Heinkel s’enfoncer en un piqué à mort et s’engloutir à 500 m. par tribord dans une gigantesque gerbe d’eau
”.


 

Voir le Blog de Judex : cliquez ici


Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Judex  Nouveau message 29 Oct 2009, 20:12

Moi je suis assez partisant de l'option "laisser souffler les troupes", d'ailleurs une partie du BEF avait déjà embarqué avant l'orde d'arret des panzer.


 

Voir le Blog de Judex : cliquez ici


Re: Soirée OPERATION DYNAMO le jeudi 29 octobre à 20h00

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Haddock  Nouveau message 29 Oct 2009, 20:14

Toujours est-il que le mobile "Luftwaffe" est avancé par Hitler à Von Runstedt lorsqu'il donne l'ordre d'arrêter les Panzer. Encore Hitler insiste-t-il plutôt sur la nécessité de faire reposer les Panzer. Le mobile "Luftwaffe" apparaît comme une raison invoquée parmi d'autres, non comme LE mobile. En attendant, les généraux allemands prennent très mal cette proposition du Reichsmarschall. Ainsi Halder note-t-il dans son journal : "Notre aile gauche, consistant en forces motorisées et blindées, sera arrêtée sur sa foulée par un ordre venant directement du Führer ! Le soin d'en finir avec l'armée encerclée doit être laissé à la Luftwaffe !". De son côté, le commandant Henning Von Treskow parle de "folie pure". Et Milch, général de la Luftwaffe : "Quelle drôle d'idée ! Hitler s'imagine qu'il va faire prisonnière l'armée anglaise en la bombardant..."


 

Voir le Blog de Haddock : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LES ARCHIVES DES RENDEZ-VOUS DE L'HISTOIRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 47 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 02:46
par: kfranc01 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Aujourd’hui, 02:16
par: kfranc01 
    dans:  A quel avion appartient cette dérive ? 
Hier, 21:52
par: Grand Murin 
    dans:  gabardines 
Hier, 21:45
par: Grand Murin 
    dans:  Uniforme allemand 
Hier, 21:40
par: Lotsky 
    dans:  Drame de Gênes (Italie) 
Hier, 21:15
par: frontovik 14 
    dans:  Lieux de l'Occupation en France 
Hier, 20:58
par: Cécile Desprairies 
    dans:  SCHÜRZEN (THOMA) ET AUTRES "JUPES" DE PROTECTION 
Hier, 20:43
par: Didier 
    dans:  pourquoi des bombardements inutiles ? 
Hier, 20:26
par: alain adam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Scroll