Connexion  •  M’enregistrer

Français sous l'uniforme Allemand

Dans ce sous forum sont rassemblées les archives de tous les débats thématiques du forum.
MODÉRATEUR: Prosper

Nouveau message Post Numéro: 31  Nouveau message de Donald King  Nouveau message 05 Sep 2008, 20:28

« Kaelin » a écrit:Les LVF ont ils été engagés dans les combats contre les anglo-saxon ?

Non, seulement sur le front de l'est


Je ne sais plus si c'est les Francais ou les Allemands mais l'un des deux ne voulaient absolument pas que cela arrive.

La principale, mais aussi pour certains un anti anglicisme (Dunkerque), antisémitisme, et croyance au discours de Pétain sur la nécessité pour la France de retrouver son rôle de grande puissance en suivant l'exemple de L'Allemagne


Ce que vous dite est très vrai mais peu de Français furent convaincus.
Ma croix la plus lourde, c'est la croix de Lorraine.
Parlant du Général De Gaulle.
Citations de sir Winston Leonard Spencer Churchill

Major
Major

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 231
Inscription: 31 Mar 2007, 21:05
Localisation: Le plessis-Robinson(Région Parisienne)
Région: Ile de France
Pays: L'hexagone

Voir le Blog de Donald King : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 32  Nouveau message de Nicolas Bernard  Nouveau message 05 Sep 2008, 20:30

RonaldKing a écrit:Pour commencer doucement j'aimerais avoir l'avis d'expert sur le livre
"Volontaires Francais sous l'uniforme Allemand" de Pierre Giollito.

Merci


Suis pas expert, mais voici.

En deux mots : très favorables. Preuve supplémentaire de la qualité du livre : il a excédé les "nostalgiques".




Audie Murphy a écrit:Les Allemands se sont-ils servis d'eux comme d'une brigade anti-partisans à la Dirlewanger ?


Oui. Et qui dit "guerre des partisans" sur le Front de l'Est dit en vérité : massacres de civils.



Kaelin a écrit:Dans les derniers jours de la guerre à Berlin, si je ne me trompe pas , avant d'atteindre la zone du bunker ou se trouvait Hitler les soviétiques on du passer les lignes de défenses de la division SS Charlemagne j'aimerais savoir si il existe des témoignages des sentiments fhurer concernant la défense de son bunker (un peu l'ultime rempart) par des troupes étrangères ( et loin de son idée de la race supérieur) et puis connaître votre sentiment par rapport à ce fait


A la première question, s'agissant de connaître les sentiments de Hitler dans les derniers jours de sa vie sur les S.S. français de Berlin : pas à ma connaissance.

A la seconde : de manière générale, il savait que les Waffen S.S. englobait des étrangers, savait également qu'ils faisaient partie de ses dernières troupes, et ne s'est guère plaint de leur attitude, sauf s'agissant d'unités fantaisistes, telles que la Légion indienne.




laurentlemiltonien a écrit:Les volontairtes français ne sont ils pas surtout un instrument de propagande plus qu'un véritable instrument de combat dans la mesure où leur contribution sur le front de l'est est insignifiante ?


Cela fait toujours des troupes en plus pour les Allemands. Mais leur recrutement vise d'abord et avant tout un objectif de propagande : le combat de la civilisation contre le bolchévisme.

Les motivations étaient variées : national-socialisme sincère, appât du gain, obsession militaire, volonté d'être nourri, logé, blanchi, ou de fuir la Justice... Rien de bien glorieux.
« Choisir la victime, préparer soigneusement le coup, assouvir une vengeance implacable, puis aller dormir… Il n'y a rien de plus doux au monde » (Staline).

vétéran
vétéran

 
Messages: 1215
Inscription: 22 Fév 2006, 14:15

Voir le Blog de Nicolas Bernard : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 33  Nouveau message de Lorenzo Calabrese  Nouveau message 05 Sep 2008, 20:30

david08 a écrit:La principale, mais aussi pour certains un anti anglicisme (Dunkerque), antisémitisme, et croyance au discours de Pétain sur la nécessité pour la France de retrouver son rôle de grande puissance en suivant l'exemple de L'Allemagne


On peut ajouter la haine envers le front populaire de certains français et on la retrouve chez les volontaires français. A cette époque la victoire du front populaire est une énorme couleuvre à avaler et qui est assimiler au communisme.
"La seule sauvegarde des démocraties à l'égard des tyrans c'est la défiance"
Démosthène, IIIe Philippique

Major
Major

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 239
Inscription: 16 Jan 2008, 01:21
Localisation: Paris, Carentan
Région: Ile-de-France
Pays: France

Voir le Blog de Lorenzo Calabrese : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 34  Nouveau message de david08  Nouveau message 05 Sep 2008, 20:33

RonaldKing a écrit:
« Kaelin » a écrit:Les LVF ont ils été engagés dans les combats contre les anglo-saxon ?

Non, seulement sur le front de l'est


Je ne sais plus si c'est les Francais ou les Allemands mais l'un des deux ne voulaient absolument pas que cela arrive.

Certains francais ne le voulaient pas du fait de leur anti bolchévisme, il ne se sentaient pas concernés par la guerre Allemagne-USA/Angleterre et pensaient même qu'il pourraient en tant que combattant ur le front de l'est avoir une reconnaissance dans la France d'après guerre.


 

Voir le Blog de david08 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 35  Nouveau message de Donald King  Nouveau message 05 Sep 2008, 20:34

Suis pas expert, mais voici.

En deux mots : très favorables. Preuve supplémentaire de la qualité du livre : il a excédé les "nostalgiques".


Merci, je n'aurai pu avoir mieux.
Ma croix la plus lourde, c'est la croix de Lorraine.
Parlant du Général De Gaulle.
Citations de sir Winston Leonard Spencer Churchill

Major
Major

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 231
Inscription: 31 Mar 2007, 21:05
Localisation: Le plessis-Robinson(Région Parisienne)
Région: Ile de France
Pays: L'hexagone

Voir le Blog de Donald King : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 36  Nouveau message de Kaelin  Nouveau message 05 Sep 2008, 20:35

Les troupes soviétiques ont-elles eu des ordres spécifiques concernant les LVF comme par exemple les Allemands qui ont eu ordre de pendre les pilotes français de Normandie Niemen en cas de capture ?


 

Voir le Blog de Kaelin : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 37  Nouveau message de Nicolas Bernard  Nouveau message 05 Sep 2008, 20:36

S'agissant des motivations des "légionnaires", il importe, au préalable, de préciser deux éléments :

1) L'initiative de créer la L.V.F. revint à l'ultra-collaborationniste Jacques Doriot, qui par arrivisme et radicalisme politique servit aussi bien Staline que Hitler (superbe biographie du personnage par Jean Paul Brunet, Balland, 1986), assisté d'autres leaders d'obédience fasciste, tels que Marcel Bucard et Marcel Déat. Pétain approuva cette décision le 4 juillet 1941 et les Allemands le lendemain. L'objectif était de collaborer à l'éradication du communisme (prétendument soutenu par la "juiverie internationale" dans l'imaginaire de ces tribuns) d'une part, et d'accentuer la collaboration militaire française avec l'Allemagne d'autre part, après l'échec de l'approche opérée au printemps par l'amiral Darlan. Le redressement national passait par la participation de la France à la guerre du Reich : Doriot et les autres croyaient ou feignaient de croire qu'elle en retirerait quelque bénéfice.

2) Les volontaires furent bien moins nombreux que ne le prévoyaient les créateurs de cette légion. Le collaborationniste Doriot, , et les autres créateurs de la Légion attendaient 15.000 hommes, Otto Abetz lui-même en espérait 80.000. Un bide : 8.000 à 9.000 personnes firent le déplacement, et pour cause de réticence de la Wehrmacht à intégrer des Français en son sein, seuls 3.650 furent retenus. La sélection médicale et politique était ainsi poussée à l'extrême par les militaires nazis.

Ce fait révèle que les Français en âge de se battre étaient fort peu nombreux à vouloir rejoindre le Front de l'Est, bien moins nombreux en tous les cas que ceux qui voulurent rejoindre le maquis dès l'année suivante. C'est donc que les motivations de ces adhérents à la L.V.F. étaient puissantes.

Elles étaient d'abord, pour beaucoup, politiques : entre le quart et le tiers des légionnaires avaient déjà milité dans un mouvement politique. La propagande des mouvements fascistes de Doriot et de Déat dans la L.V.F. fut d'ailleurs telle que les Allemands durent y mettre le holà en 1942, les incidents entre courants prenant parfois un tour violent (Pascal Ory, Les collaborateurs 1940-1945, Seuil, coll. Points-Histoire, 1980, p. 243-244)...

Bref, l'idéologie avait son importance, et devenait fondamentale sitôt que Doriot et les autres entreprenaient de la diffuser parmi les autres. Ladite idéologie, faut-il le rappeler, était pro-nazie et antisémite, la L.V.F. devant devenir une émanation du collaborationnisme.

Cet "idéalisme" était en réalité un ralliement au national-socialisme, qui allait bien plus loin que le banal anticommunisme, ce dernier étant ici à coloration antisémite. Ainsi que l'écrivait un engagé, Marc Augier, rédacteur au journal d'extrême droite La Gerbe, son adhésion à la L.V.F. résultait de "la conviction que le national-socialisme apporte enfin à l'Europe la réalisation du socialisme. Pour cette réalisation, je suis prêt à conclure une alliance avec le diable lui-même." A cet égard, l'anticommunisme ne pouvait servir de motivation essentielle, car moult Résistants ressentaient une telle hostilité à l'égard de l'U.R.S.S. et du P.C.F. : en allant combattre l'Est, un pas était franchi. Pour le franchir, une dose de sympathie pour le nazisme, donc de haine pour les Juifs, était requise.

Autrement dit, s'engager dans la L.V.F., chez ces militants, était moins une déclaration de guerre à Moscou qu'une déclaration d'amour à Berlin - mais de la part de la France, de "leur" France. Consciemment ou non. Si d'aucuns furent après-coup qualifiés de naïfs, le terme le plus approprié serait bien plutôt celui d'"irresponsabilité".

Et les autres ? Ainsi que le note Jean-Paul Brunet (Jacques Doriot, op. cit., p. 365), "la plupart, en cette période de chômage et de difficultés économiques, étaient attirés par les soldes : leur moyenne s'établissait mensuellement à 2.300 francs pour un soldat (3.000 francs avec la prime familiale s'il était marié), 5.000 francs pour un sous-officier, 10.000 pour un officier (un lieutenant touchait 7.000 francs, "le" colonel 19.000." Jean-Paul Brunet ajoute (op. cit., p. 366) : "aventuriers, marginaux étaient nombreux dans les rangs de la L.V.F., mais aussi les repris de justice dont Fernand de Brinon lui-même signale l'importance dans ses Mémoires et dont un rapport de police d'octobre 1944, avec une certaine dose d'exagération, évalue la proportion à 70 % de légionnaires."

L'historien français relate également que "l'appât de l'argent suscita d'ailleurs des escroqueries caractérisées : des "volontaires" venaient signer un engagement sous un faux nom, empochaient la prime d'engagement, puis disparaissaient avant de reparaître parfois un peu plus tard sous un autre nom" (ibid.).

Ces profiteurs, ces aventuriers, n'en savaient pas moins quel régime ils servaient. Les camps, le racisme, des lois de Nuremberg au Statut des Juifs, de la Nuit de Cristal aux enflammées antisémites de la presse collaborationniste, ils n'en ignoraient rien, et en attendant le génocide, une telle ségrégation, de telles dictatures n'en étaient pas moins insoutenables. Ils les soutinrent, cependant. Leur état d'esprit les prédisposait au cynisme.
« Choisir la victime, préparer soigneusement le coup, assouvir une vengeance implacable, puis aller dormir… Il n'y a rien de plus doux au monde » (Staline).

vétéran
vétéran

 
Messages: 1215
Inscription: 22 Fév 2006, 14:15

Voir le Blog de Nicolas Bernard : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 38  Nouveau message de Donald King  Nouveau message 05 Sep 2008, 20:37

Les troupes soviétiques ont-elles eu des ordres spécifiques concernant les LVF


Je souhaiterai ajouter une question. Avait-il conaissance de la LVF? Si oui à partir de quand?
Ma croix la plus lourde, c'est la croix de Lorraine.
Parlant du Général De Gaulle.
Citations de sir Winston Leonard Spencer Churchill

Major
Major

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 231
Inscription: 31 Mar 2007, 21:05
Localisation: Le plessis-Robinson(Région Parisienne)
Région: Ile de France
Pays: L'hexagone

Voir le Blog de Donald King : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 39  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 05 Sep 2008, 20:37

Kaelin a écrit:Les troupes soviétiques ont-elles eu des ordres spécifiques concernant les LVF comme par exemple les Allemands qui ont eu ordre de pendre les pilotes français de Normandie Niemen en cas de capture ?

Les soviétiques n'ont jamais fait dans le détails avec les prisonniers


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 40  Nouveau message de Igor  Nouveau message 05 Sep 2008, 20:38

Ni Hitler ni Vichy n'étaient favorables à la création de la LVF.
Le premier ne voulait surtout pas remettre sur pied l'armée françaises, même sous uniforme allemand. C'est pourquoi il limita les effectifs à ceux d'une division (16 000 hommes), chiffres qui ne furent d'ailleurs jamais atteints.
Quand à Pétain, il craignait que cette légion ne soit utilisée contre lui par les chefs des partis collaborationnistes. Il tenait à rester l'interlocuteur unique des Allemands, d'où son hostilité à Doriot, Déat et cie. D'où également sa tentative - avortée - d'absorber la LVF pour la transformer en Légion tricolore. Cette force aurait été au service exclusif de Vichy. Pas idiots, les Allemands firent échouer ce projet.
Cordialement

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2041
Inscription: 18 Juil 2003, 14:35

Voir le Blog de Igor : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LES ARCHIVES DES RENDEZ-VOUS DE L'HISTOIRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
il y a 54 minutes
par: Mat02 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 20:07
par: kfranc01 
    dans:  Circonstances de la mort du général Mordacq 
Aujourd’hui, 19:53
par: Alfred 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Aujourd’hui, 19:43
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 19:39
par: kfranc01 
    dans:  Yoyo fait son show dans le Finistère. 
Aujourd’hui, 18:27
par: Aldebert 
    dans:  IRLANDAIS 
Aujourd’hui, 16:09
par: alfa1965 
    dans:  L'avertissement du général Mordacq 
Aujourd’hui, 15:54
par: NIALA 
    dans:  L'envers du 18 juin 1940 (Jean Charbonneau) avis 
Aujourd’hui, 15:23
par: alfa1965 
    dans:  "André SEGOL, Maréchal des Logis au 185RALT" 
Aujourd’hui, 14:44
par: Loïc 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Trendiction Bot DE et 5 invités


Scroll