Connexion  •  M’enregistrer

FRANCE 1940 : Comme des Lions ?

Dans ce sous forum sont rassemblées les archives de tous les débats thématiques du forum.
MODÉRATEUR: Prosper

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 21 Fév 2008, 22:06

Je partage entièrement ton avis là-dessus clayroger.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5781
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 22  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 21 Fév 2008, 22:08

clayroger a écrit:La conséquence ayant été la stratégie défensive adoptée par la France et matérialisée par la Ligne Maginot.


@+

Très juste pusique le 26 mai le chef de la deuxième armée propose au général Weygant de retirer une partie de ses troupes intercalaire pour pour protéger son flan gauche Weygand refuse et répond "L'opinion publique n'admettrait pas l'abandon de la ligne maginot" LA proposition sera réitérée une seconde fois nouveau refus , lorsque le 17 juin il reçoit l'ordre de repli il est trop tard


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


débâcle de 1940

Nouveau message Post Numéro: 23  Nouveau message de Jomini  Nouveau message 21 Fév 2008, 22:28

Bonsoir à toutes et à tous,

il me semble que pour répondre à la question suscitée par la déroute française durant le printemps 40, il ne faut pas, comme en beaucoup de choses, s'arrêter à une monocausalité, mais plutôt rechercher les éléments pluri-factoriels qui ont participés à ce désastre.

En tout premier lieu, la doctrine française s'appuie depuis les années 20 sur la ligne Maginot. C'est à dire un ouvrage défensif, statique, censé décourager et arrêter l'ennemi. Ici, le piège est terrible, car la France a dépensé des milliards à ériger cette muraille et il est hors de question pour les militaires de remettre en cause ce choix. Donc, toute la stratégie de guerre va s'arc-bouter sur cette échine.
D'autre part, cette stratégie d'attente est conforme à la politique de renforcement par l'allié britannique : les français tiennent le choc, jusqu'à ce que les renforts d'outre-Manche permettent de passer à l'offensive.
Ensuite, malgré les écrits de quelques officiers, l'état-major ne perçoit pas le rôle futur de l'arme blindée. Le char sera avant tout un soutien pour l'infanterie, tout comme en 17. Donc il sera dispersé dans différentes unités et les 4 divisions cuirassés ne peuvent, par leur logistique, se comparer aux divisions panzers allemandes. Cette sous-estimation des progrés technologiques aboutira au fait que jusqu'en 40 Gamelin ne cessera de réclamer d'avantage d'artillerie lourde.
Enfin, il n'est qu'à comparer l'équipement du fantassin français à celui de l'allemand pour se rendre compte, que l'un est basé sur la sédentarité et l'autre sur la vélocité.

Du côté allemand l'affaire est toute autre. Si l'armement est comparable à celui des français, Hitler comme visionnaire, à tout de suite vu le parti qu'il pouvait tirer du duo char-aviation. De plus, il exerce un rôle stimulant auprès de ses officers qui l'ont vu, en moins de 6 ans, façonner le IIIe Reich en organisant l'unité du peuple allemand, en rendant au pays une véritable armée, et en gagnant les campagnes de Pologne et de Norvège. Et que dire de l'état d'esprit de l'allemand humilié par le traité de Versailles et prêt à en découdre pour prendre sa revanche.
La population française au contraire est récalcitrante, sa démographie est moindre et surtout elle reste extrêmement marquée par la grande Guerre qui s'est déroulée sur son sol et qui a ravagé des régions entières. D'autre part, cette population vit bourgeoisement, elle profite de ses colonies, se paie le luxe de conflits internes alors que sonne le tocsin, et a tout à perdre dans un affrontement.

A ces écueils s'ajoutent les errements diplomatique : Ruhr, Anshluss, Sudetes, URSS amie ou ennemie, tergiversation britannique... Autant d'incertitudes nuisibles à une vision claire et à une répnse adéquate.

Au final, si les français ont fait preuve de bravoure à Sedan, à Montcornet, et ailleurs, en mai 1940 l'issue ne faisait aucun doute.


 

Voir le Blog de Jomini : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 24  Nouveau message de DENYS hubert  Nouveau message 21 Fév 2008, 22:32

Je partage aussi l'avis de Clayroger;
Je pense aussi, bien que n'étant pas vraiment un spécialiste de la question, que l'état-major français croyait plus à une guerre de positions comme en 14/18 et n'avait que peu de confiance en la guerre de mouvement donc encore moins à une BlitzKrieg. D'où la construction de la ligne Maginot. On connait les difficultés rencontrées par de Gaulle avec ses chars pour faire reconnaître que la mobilité des blindés était un atout essentiel dans cette nouvelle forme de combat imposé par les Allemands


 

Voir le Blog de DENYS hubert : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 25  Nouveau message de Lorenzo Calabrese  Nouveau message 21 Fév 2008, 22:38

Gamelin avait prévu une contre-offensive avant d’être relevé de son commandement. Il voulait diriger son offensive vers les troupes alliées avancées en Belgique pour briser l’encerclement. Ne serait-ce pas plutôt Weygand le responsable de la fessée subi par l’armée française ?

Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 240
Inscription: 16 Jan 2008, 01:21
Localisation: Paris, Carentan
Région: Ile-de-France
Pays: France

Voir le Blog de Lorenzo Calabrese : cliquez ici


Débâcle de 1940

Nouveau message Post Numéro: 26  Nouveau message de Jomini  Nouveau message 21 Fév 2008, 22:51

Gamelin avait prévu une contre-offensive avant d’être relevé de son commandement. Il voulait diriger son offensive vers les troupes alliées avancées en Belgique pour briser l’encerclement. Ne serait-ce pas plutôt Weygand le responsable de la fessée subi par l’armée française ?


Difficile de répondre de la sorte. Disons, que la contre-offensive qui aurait pû tout changer se trouve compromise par un facheux concours de circonstance.

Quand Weygand prend le commandement, l'état-major dans son ensemble est en proie au doute. D'autant, que divers communiqués inconsidérement optimistes ont cachés des déroutes inattendues. Alors Weygand temporise, il veut d'abord savoir à quoi s'en tenir. Il prend l'avion, rencontre des officiers généraux, fait le point. Il le fait au pas de course, ne perd pas de temps inutilement. Malgré tout, ce délai sonne le glas de la contre-offensive.

Aurait-elle pû être décisive ? Il est permis d'en douter.


 

Voir le Blog de Jomini : cliquez ici


a mon avis

Nouveau message Post Numéro: 27  Nouveau message de zeus62  Nouveau message 21 Fév 2008, 23:18

Cela n aurait rien changer les nazis etaient trop fort et mieux armés que nous et nos généraux ont mis du temps avant de reagir a+


 

Voir le Blog de zeus62 : cliquez ici


Re: Débâcle de 1940

Nouveau message Post Numéro: 28  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 21 Fév 2008, 23:24

Jomini a écrit:
Aurait-elle pû être décisive ? Il est permis d'en douter.


Effectivement la contre-offensive n'aurait surement pas été décisive, mais en perdant les 1,2,6,7,8 Pzd soit plus d'un millier de chars, coupés de leur approvisionnement en carburant et en munitions, les Allemands se seraient forcément mis en position défensive, en Belgique, le temps de réaligner, réorganiser, reconcentrer les deux groupes d'armée.
Cela aurait laissé un peu de délai au haut commandement Français pour réorganiser en profondeur son dispositif.
Et qui sait, pendant ce temps là, la diplomatie qui, nous le savons maintenant, était active, aurait pu mettre fin au conflit sur un match nul.

:cheers:
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3351
Inscription: 14 Mar 2006, 19:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: a mon avis

Nouveau message Post Numéro: 29  Nouveau message de Lorenzo Calabrese  Nouveau message 21 Fév 2008, 23:44

zeus62 a écrit:Cela n aurait rien changer les nazis etaient trop fort et mieux armés que nous et nos généraux ont mis du temps avant de reagir a+


Trop fort ? ils ont gagné une bataille mais ils ont perdu la guerre (c'est pas de moi, c'est le commandantl de la 4DCR)
Mieux armées ? Par exemple le B1 bis me semble plus puissants et mieux proétégé que le panzer 2 répendu a cette période.
Nos généraux étaient mauvais? En 40 peut être mais 3 ou 4 ans plus tard, on avait Juin, Leclerc....

Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 240
Inscription: 16 Jan 2008, 01:21
Localisation: Paris, Carentan
Région: Ile-de-France
Pays: France

Voir le Blog de Lorenzo Calabrese : cliquez ici


Re: a mon avis

Nouveau message Post Numéro: 30  Nouveau message de Joachim  Nouveau message 22 Fév 2008, 00:05

laurentlemiltonien a écrit:
zeus62 a écrit:Cela n aurait rien changer les nazis etaient trop fort et mieux armés que nous et nos généraux ont mis du temps avant de reagir a+


Trop fort ? ils ont gagné une bataille mais ils ont perdu la guerre (c'est pas de moi, c'est le commandantl de la 4DCR)
Mieux armées ? Par exemple le B1 bis me semble plus puissants et mieux proétégé que le panzer 2 répendu a cette période.
Nos généraux étaient mauvais? En 40 peut être mais 3 ou 4 ans plus tard, on avait Juin, Leclerc....


Je me trompe peut être mais il me semble que les blindés allemands de mai 1940 furent surtout des panzers 3 et 4; il ne devait plus y avoir beaucoup de panzers 2.

Mais en effet au niveau armement, l'armée française était tout de même meilleure (rien que pour les chars déjà) que l'armée allemande.

La défaite de 1940 s'explique par toute une série de facteurs qui n'ont que peu de liens avec l'armement allemand comme :

- technique du blietzkrieg
- stukas qu'on ne savait pas comment trop stopper à l'époque
- violation du benelux pour prendre les armées françaises de flanc
- armées françaises mal organisées et mal structurées (ex : il n'y a pas de panzerdivisions comme chez les allemands; les chars étaient éparpillés parmi les fantassins )
- stratégies et généraux allemands bien plus efficaces que les français
- nouveautés allemandes comme les parachutistes, les panzers qui passent partout où l'on ne s'y attendait pas, ...
- etc ...


 

Voir le Blog de Joachim : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LES ARCHIVES DES RENDEZ-VOUS DE L'HISTOIRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Hier, 22:47
par: Marc_91 
    dans:  Shoah: Israël accuse la Pologne de vouloir «changer l'Histoire» 
Hier, 22:13
par: Alcide NITRYK 
    dans:  «Pétain n'a pas failli à l'honneur», estime Jean-Marie Le Pen. 
Hier, 21:32
par: alain adam 
    dans:  Les plus grandes batailles du front de l'Est 
Hier, 21:11
par: Tarpan 
    dans:  Mort de Marcel Mélin 
Hier, 20:55
par: dynamo 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
Hier, 20:18
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 20:17
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Hier, 20:03
par: alain adam 
    dans:  Le coup de force japonais du 9 mars 1945 
Hier, 17:54
par: pierma 
    dans:  Charles Boisvert (1902-1944) 
Hier, 17:33
par: LaLo 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Scroll