Connexion  •  M’enregistrer

FRANCE 1940 : Comme des Lions ?

Dans ce sous forum sont rassemblées les archives de tous les débats thématiques du forum.
MODÉRATEUR: Prosper

FRANCE 1940 : Comme des Lions ?

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de juin1944  Nouveau message 21 Fév 2008, 20:29

Lorsque le 10 mai 1940, Guderian de lancer son offensive, la déferlante allemande prend les stratèges Français à contre pied en empruntant les Ardennes Belges et réalisé la percée de Sedan dont les conséquences seront lourdes pour l'avenir. Dès les premières heures, l'armée française parait déjà en difficulté. Trois semaines plus tard, la france dépose les armes et sollicite un armistice. Que s'est il passé ? Comment expliquer cet effondrement ?
Les français ont il démérité ?


Afin de lancer les débats, j'évoquerais en tout premier lieu le rôle essentiel du général Gamelin, rappelé à la tête de l'armée alors que la disgrâce lui était promise. A mon avis, Gamelin fut un obstacle essentiel à la resistance de son armée par ses conceptions d'un autre âge.


 

Voir le Blog de juin1944 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de clayroger  Nouveau message 21 Fév 2008, 20:55

Bonsoir, pas loin de 70 ans après cette défaite, ne pourrait-on pas sortir des poncifs à tendance recherche de bouc-émissaires ?

A mon sens, avec le recul, on peut constater qu'aucune nation quelle qu'elle soit n'a pu contrer une offensive d'été de la Wehrmacht avant juillet 1943, c'est à dire la bataille de Kursk.

La puissance de l'association infanterie d'assaut, char, aviation d'appui au sol + schwehrpunkt a été irrésistible pendant plus de 4 ans.

Alors, la question ne serait-elle pas plutôt : généraux alliés (Tchèques, Polonais, Belges, Britanniques, Français, Américains, Russes, etc.) tous nuls ?

Ou n'a-t-il pas plutôt fallu attendre à la fois les résultats de la guerre anti-industrielle (bombardements sur l'Allemagne) et la remise à niveau de l'aviation alliée et des moyens de lutte antichar proportionnés à la puissance nazie pour parvenir enfin à mettre en échec la Wehrmacht ?


 

Voir le Blog de clayroger : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Laurent Pépé  Nouveau message 21 Fév 2008, 20:58

Bonsoir à tous,

Je ne saisis pas bien ce bout de phrase : "général Gamelin, rappelé à la tête de l'armée alors que la disgrâce lui était promise."

Il me semble que la carriere de Gamelin a été lineaire et progressive (jusqu'à mai 40..) .


 

Voir le Blog de Laurent Pépé : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 21 Fév 2008, 21:06

on met beaucoup sur le dos des généraux mais les hommes politiques qu'ont ils fait pour aider les militaires?
L'armée française a -t-elle été muselée par ce pouvoir par une trop grande confiance dans la ligne maginot, et par un armement assez ancien pour l'armée de terre.


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


oui

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de juin1944  Nouveau message 21 Fév 2008, 21:08

Paul Raynaud est démissionnaire le 9 mai 1940 à la suite du refus de Daladier d'entériner le limogeage de Gamelin. L'offensive du 10 mai aura pour effet de faire rester Reynaud au gouvernement et maintenir Gamelin par voie de conséquence.
Op. . Cit LA guerre Eclair, Claude Paillat , ed Robert Laffont, 1985


 

Voir le Blog de juin1944 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 21 Fév 2008, 21:12

Pkoi Daladier refuse t il de limoger Gamelin, il n'a personne d'autre à mettre en première ligne?


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


oui

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de juin1944  Nouveau message 21 Fév 2008, 21:21

Disons qu'il aurait été difficile de nommer un nouveau chef d'état major le jour où une offensive d'envergure est déclenchée par l'ennemi. On peut supposer que l'annonce du limogeage de Gamelin ait pu provoquer un flottement de la troupe.


 

Voir le Blog de juin1944 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Litjiboy  Nouveau message 21 Fév 2008, 21:24

Avant toutes choses, je m'empresse de préciser que je ne connais pas cette période, mes questions/réflexions pourront peut-être vous sembler "naïves"...

Pour moi, il me semble que ce genre de "débâcle" est d'abord et avant tout politique, non?
Je veux dire que partout, c'est quand même le monde politique qui donne le "la" dans toutes les circonstances.
Pour preuve, l'action de de Gaulle a d'abord été une réussite politique avant une réussite militaire. Si la "tête" ne dicte pas la marche à suivre, les jambes n'avancent pas.


 

Voir le Blog de Litjiboy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 21 Fév 2008, 21:28

De mémoire si De Gaulle créé la 5ème république c'est bien parce qu'il s'est aperçu d'un dysfonctionnement majeur de la 3ème république. L'une des cause de l'echec de 1940 est là. Maintentn pourquoi la chaine de commandement s'est elle si vite rompue, l'armée avati elle aussi un esprit combattant sachant qu'une vague de défaitisme s'est rès vite abattu sur le peuple français.


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Francis Deleu  Nouveau message 21 Fév 2008, 21:29

Pour égayer la soirée, une petite anecdote que je narrais naguère sur "Livres de guerre" :
Le 12 mai 1940 ! La Meuse roule paisiblement ses flots entre ses rives verdoyantes. Ce jour là, à Wadelincourt, peu après 18 heures, le crépuscule jette déjà son ombre sur le fleuve, une légère brume flotte sur les eaux du fleuve. Des éclaireurs de l’armée française détectent des embarcations pneumatiques qui glissent silencieusement d’une rive à l’autre. Ce sont des Allemands ! Une estafette est dépêchée, à 50 km de là, vers le château où le général Huntziger tient son PC. Huntziger est à table ! Un grand feu de bois crépite dans la cheminée. Le lustre de cristal brille de mille éclats. L’ordonnance du général tient lieu de majordome. En gants blancs, il sert un repas de prince (normal, nous sommes dans un château). L’estafette annonce au général : "Quarante Allemands ont franchi la Meuse". "Bien mon ami, répond le général, demain ça nous fera 40 prisonniers".
Demain ! Le lendemain, la brèche est énorme et déjà les blindés de Guderian fonce sur Sedan.
J’oubliais d'ajouter : à bord des embarcations pneumatiques avait pris place Guderian lui-même.

Prosper nous dira si mon anecdote, à peine romancée, correspond à la réalité.


NB : Prosper a confirmé l'anecdote par un vibrant "tout à fait exact mon cher ami"

Bref, deux conceptions de la guerre !

Cordialement,
Francis.


 

Voir le Blog de Francis Deleu : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LES ARCHIVES DES RENDEZ-VOUS DE L'HISTOIRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  L'homme tronc (suite) 
il y a 3 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Base sous-marine de Marseille 
il y a 3 minutes
par: BSM44 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
il y a 5 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Était-il possible de vaincre l’URSS ? 
il y a 12 minutes
par: Aldebert 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 16 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Identification douille d’obus 
il y a 22 minutes
par: WWII 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
il y a 26 minutes
par: kfranc01 
    dans:  archives anciens services spéciaux 
Aujourd’hui, 20:28
par: thucydide 
    dans:  uniformes marine française 1939-1940 
Aujourd’hui, 18:07
par: Tri martolod 
    dans:  Autoblinda AB 41 "Panzerspähwagen AB41 201(i)" en Normandie 
Aujourd’hui, 17:11
par: MLQ 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Scroll