Connexion  •  M’enregistrer

Rommel et Rundstedt ont ils fait perdre la Normandie ?

Dans ce sous forum sont rassemblées les archives de tous les débats thématiques du forum.
MODÉRATEUR: Prosper

oui

Nouveau message Post Numéro: 31  Nouveau message de juin1944  Nouveau message 17 Jan 2008, 21:48

tu parles de Fortitude. En fait, Fortitude était divisée en deux partie : Fortitude West et Fortitude North. La supercherie consistait à faire croire soit à un débarquement dans le pas de Calais, soit en Norvège. D'ailleurs, Hitler conservera toutes les divisions présentes en Norvège jusqu'à la fin de la guerre. Le 8 mai 1945, elles n'auront jamais été engagées sur le front Ouest !


 

Voir le Blog de juin1944 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 32  Nouveau message de DENYS hubert  Nouveau message 17 Jan 2008, 21:50

Il n'empêche que des deux acteurs dont nous parlons ce soir, seul Rommel avait vu juste. Imaginons un instant qu'à la place de Von Rundstedh; il y ai eu un Guderian ou un Blummentrip . Les données du problèmes auraient changées . Je penses que Von Rundstedt était de la trop vieille école prussienne et que les méthodes de combats moderne l'aient un peu dépassé.
Si Hitler ne s'était pas entêté à voir le débarquement dans le Pas-de-Calais et avait laissé les coudées franche à Rommel, les Américains auraient eu un peu plus de mal pour établir une ligne de pont au soir du 6 juin


 

Voir le Blog de DENYS hubert : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 33  Nouveau message de Listana  Nouveau message 17 Jan 2008, 21:54

Bonsoir,

Ce qui m’a toujours fasciné dans cette histoire c’est les prises de positions de ces deux protagonistes :

Rommel, précurseur de la Blitzkrieg, celle de la guerre de mouvement dans le désert, adopter une défense en ligne digne de la 1er Guerre Mondial. Et Rundstedt, un général de la vielle école tout de même, partisan d’une guerre de mouvement. Ces deux hommes de valeur avaient chacun raison en partie. Leur malheur fut, à mon avis aussi, un compromis entre les deux stratégies.

Private
Private

 
Messages: 6
Inscription: 09 Juil 2006, 14:13
Région: Istanbul
Pays: Turquie

Voir le Blog de Listana : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 34  Nouveau message de Kaelin  Nouveau message 17 Jan 2008, 21:58

Listana a écrit:Bonsoir,

Ce qui m’a toujours fasciné dans cette histoire c’est les prises de positions de ces deux protagonistes :

Rommel, précurseur de la Blitzkrieg, celle de la guerre de mouvement dans le désert, adopter une défense en ligne digne de la 1er Guerre Mondial. Et Rundstedt, un général de la vielle école tout de même, partisan d’une guerre de mouvement. Ces deux hommes de valeur avaient chacun raison en partie. Leur malheur fut, à mon avis aussi, un compromis entre les deux stratégies.


bien pensé ;)


 

Voir le Blog de Kaelin : cliquez ici


oui

Nouveau message Post Numéro: 35  Nouveau message de juin1944  Nouveau message 17 Jan 2008, 22:01

Effectivement, on pourrait que Rommel était le plus à même de sortir l'allemagne du bourbier Normand. En fait, les évènements donnent raison à Von Rundstedt. Les alliés ont connu d'énormes difficultés dès qu'ils se sont trouvé hors de portée de leur artillerie navale et surtout à partir du moment où leur ligne de front s'était reserrée, autour de CAEN en particulier. Dans la Manche, la resistance a été acharnée mais les unités étaient trop étirées pour empêcher quoi que ce soit . Cherbourg a été pris avec une semaine de retard, mais ce port à été pris en finalité. CAEN a du attendre six semaines pour tomber.


 

Voir le Blog de juin1944 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 36  Nouveau message de DENYS hubert  Nouveau message 17 Jan 2008, 22:03

Le gros défaut dans la strategie de Rommel est quelle soit basée sur la défense . Son mur de l'Atlantique ne pouvait servir qu'en vue de repousser un assaut venant de face, mais pour peu qu'il y ai eu une percée et qu'il était pris à revers, ses pièces n'avaient plus aucune utilité car elles ne pouvaient pas tirer en arrière. De plus , lors de la conception des bunkers, il n'a pas été assez tenu compte de l'évolution rapide de l'aviation ainsi que de l'effet brisant des explosifs qui étaient de plus en plus performants


 

Voir le Blog de DENYS hubert : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 37  Nouveau message de Kaelin  Nouveau message 17 Jan 2008, 22:05

DENYS hubert a écrit:Le gros défaut dans la strategie de Rommel est quelle soit basée sur la défense . Son mur de l'Atlantique ne pouvait servir qu'en vue de repousser un assaut venant de face, mais pour peu qu'il y ai eu une percée et qu'il était pris à revers, ses pièces n'avaient plus aucune utilité car elles ne pouvaient pas tirer en arrière. De plus , lors de la conception des bunkers, il n'a pas été assez tenu compte de l'évolution rapide de l'aviation ainsi que de l'effet brisant des explosifs qui étaient de plus en plus performants


ce n'est pas le cas pour tout les bunkers disont pour ceux armés de pieces de gros calibre


 

Voir le Blog de Kaelin : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 38  Nouveau message de H Rogister  Nouveau message 17 Jan 2008, 22:09

Les Allemands avaient-ils imaginé que les Allliés débarqueraient sur un si grand front?

Bien sur il y avait le mur de l'Atlantique mais à part Omaha Beach où la résistence allemande a été très rude, sur les autres plages les défenses allemandes ont vite été débordées.

A+


 

Voir le Blog de H Rogister : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 39  Nouveau message de clayroger  Nouveau message 17 Jan 2008, 22:09

Vous semblez tous oublier qu'il y a bien eu une contre-attaque blindée allemande de niveau opérationnel le 6 juin 1944.
Bien qu'apparemment inefficace, l'action de la 21e Panzer a empêché les britanniques de prendre Caen..... Qui a résisté de dizaines de jours.

@+


 

Voir le Blog de clayroger : cliquez ici


Rommel

Nouveau message Post Numéro: 40  Nouveau message de juin1944  Nouveau message 17 Jan 2008, 22:11

Rommel avait il un autre choix que de composer avec les imperfections de l'Atlantikwall ? Je ne le crois pas, à en juger par exemple par le nombre de mines mouillées dans la Baie de Seine. Le nombre de mines mises à l'eau représentait 10 pour cent de ce qu'il avait souhaité.

rommel savait pertinemment que le front Normand céderait à un moment ou à un autre en raison de l'absence de remplacement des pertes, le front de l'est demandant trop de divisions en état .


 

Voir le Blog de juin1944 : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LES ARCHIVES DES RENDEZ-VOUS DE L'HISTOIRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  gabardines 
il y a 30 minutes
par: betacam 
    dans:  PUB : Editions JARDIN DAVID, toute la vérité ! 
Aujourd’hui, 06:19
par: Dog Red 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 20:49
par: kfranc01 
    dans:  Uniforme français 1940 à reconstituer 
Hier, 20:31
par: jmr60 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Hier, 19:12
par: kfranc01 
    dans:  Drame de Gênes (Italie) 
Hier, 17:52
par: betacam 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Hier, 17:17
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  F.D. Roosevelt parle aux français. Nov. 1942 
Hier, 15:32
par: pili 
    dans:  Uniforme allemand 
Hier, 14:32
par: RoCo 
    dans:  Lieux de l'Occupation en France 
Hier, 11:28
par: JARDIN DAVID 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Scroll