Connexion  •  M’enregistrer

6 août 1945 Hiroshima - - 9 août 1945 Nagasaki

Dans ce sous forum sont rassemblées les archives de tous les débats thématiques du forum.
MODÉRATEUR: Prosper

Nouveau message Post Numéro: 31  Nouveau message de Levy  Nouveau message 15 Juin 2007, 21:44

Je dirai, heureusement que les Américains détenaient plusieurs objectifs, car, en ce qui concerne les secteurs sous problèmes météo, je ne sais pas combien de temps il aurait fallu afin que le temps ne s'ouvre.


 

Voir le Blog de Levy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 32  Nouveau message de Nicolas Bernard  Nouveau message 15 Juin 2007, 21:55

Audie Murphy a écrit:On dit que ces bombes ont épargné un nombre incalculable de vies humaines et je ne mets même pas cette affirmation en doute. Mais je me pose plutôt d'autres questions:

- Pourquoi n'a-t-on pas attendu plus longtemps les effets de la déclaration de guerre soviétique contre le Japon ?


Les Américains ne soupçonnaient pas que l'Armée rouge obtiendrait un tel succès militaire en Mandchourie. L'armée japonaise avait encore bonne réputation, malgré ses défaites. La bataille du Mandchoukouo a d'ailleurs été sanglante : les Soviétiques bénéficiaient d'une supériorité opérationnelle totale, mais n'en ont pas moins fait face à une résistance acharnée.

Et puis Truman ne faisait guère confiance aux Soviétiques.


- Pourquoi n'a-t-on pas largué la bombe sur une ville de moindre importance démographique ?


Le choix des villes japonaises (Hiroshima, Nagasaki, Kokura) résultait d'un filtrage : villes de moyenne importance, quoique revêtant certaine valeur industrielle. La bombe atomique restait une arme coûteuse, à ne pas utiliser sur un petit village. A défaut d'obtenir la paix avec le Japon, les Américains auraient rasé deux objectifs urbains.



- Pourquoi n'a-t-on pas laissé plus de temps aux Japonais pour capituler avant d'envoyer la 2ème bombe ?


Douloureuse question, qui a suscité moult polémiques aux Etats-Unis. En fait, l'objectif de la Maison Blanche était de créer le choc nécessaire pour terrasser les bellicistes nippons et permettre aux pacifistes de l'emporter. Ils n'ignoraient pas que le gouvernement japonais était partagé, et la Maison Blanche avait besoin de voir l'Empereur se rallier au parti de la paix. Hiroshima et Nagasaki étaient ainsi perçus comme des raids de terreur.



- N'y avait-il pas là un désir malsain de démonstration de puissance aux Russes en préparation de la guerre froide ?


C'est possible, mais le fait ne rejaillit pas de la lecture des documents. Ce qui importe surtout, à l'été 1945, c'est d'en finir avec un conflit qui n'a que trop duré. La capitulation de l'Allemagne a relâché la mobilisation mentale des populations alliées. L'impatience se fait jour, tant dans la presse que dans l'armée. Faut-il encore marcher sur Singapour, quitte à en faire un nouveau bain de sang ? Faut-il débarquer à Kyushu, après les massacres d'Iwo Jima et Okinawa ?

Les Etats-Unis n'avaient guère besoin de cette démonstration de puissance pour étaler leur force. Ils avaient déjà Bretton Woods, leur expérience aéronavale, leur "arsenal des démocraties", accessoirement leur armée de terre, de l'air, leur marine, pour le montrer.
« Choisir la victime, préparer soigneusement le coup, assouvir une vengeance implacable, puis aller dormir… Il n'y a rien de plus doux au monde » (Staline).

vétéran
vétéran

 
Messages: 1215
Inscription: 22 Fév 2006, 14:15

Voir le Blog de Nicolas Bernard : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 33  Nouveau message de kuriste  Nouveau message 15 Juin 2007, 22:02

et vous ne trouvez pas que c'est un peu simple de justifier l'emploi de l'arme atomique de cette façon ? Je ne suis pas un très grand spécialiste de la seconde guerre... moi mon domaine de recherche c'est le cinéma à vrai dire, on en est loin, mais quand même il y a une chose que j'ai compris, une idée simple et je m'y tiens de toutes mes dents ^^ Les vainqueurs sont dispensés de jugements moraux. On parle toujours des crimes de ceux qui ont perdu la guerre (à très juste titre d'ailleurs) mais quant aux vainqueurs, il n'y aurait que des contingences, des obligations... remercions les donc d'avoir bombardé au phosphore des villes contruites en bois, de nuit pendant le sommeil des civils, remercions les pour Hiroshima et Nagasaki, et tant pis pour les effets sur la population, pour les prisonniers de guerre présents dans la ville, pour les travailleurs coréens, pour tous ces gens qui sont morts parce qu'ils sont nés du mauvais côté du rideau.
Je ne veux froisser personne, mais j'ai été ému après la visite du musée sur la bombe à Hiroshima, et je ne connais personne qui serait capable de tenir des tels propos face à un survivant, un de ces Hibakusha, simple pêcheur ou femme de soldat dont la menace pour l'armée amréicaine était telle qu'il était simplement nécessaire de lui envoyer la pire des morts qui puisse exister.... la petite Sadako et ses 1000 grues de papier pouvait-elle empêcher l'inévitable ? Le Japon avait perdu la guerre et la population le savait... seul l'entourage de l'empereur s'obstinait

J'espère n'avoir vexé personne.


 

Voir le Blog de kuriste : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 34  Nouveau message de Nicki le Bousier  Nouveau message 15 Juin 2007, 22:12

C' est un débat et tu as raison de t' exprimer tes pensées, on est pas là pour faire du "politiquement correct" mais pour échanger.
D' autre part, je rejoins beaucoup de tes idées.
Par contre, je reste persuadé que si ces bombes ont été lachées, la pression du congrés y est pour beaucoup. Le cout d' étude et de fabrication de ces engins a eté tel qu' il etait indispensable de les utiliser.
Et je reste sur l' idée que cela a permis la capitulation du Japon avant que l' URSS ne s' engage sur le Pacifique...Cela aurait été politiquement dommageable pour les Américains.
Dernière édition par Nicki le Bousier le 15 Juin 2007, 22:13, édité 1 fois.


 

Voir le Blog de Nicki le Bousier : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 35  Nouveau message de Levy  Nouveau message 15 Juin 2007, 22:12

La raison d'état suffisait. Je pense que, lorsqu'on a le moyen d'abréger la guerre, que l'on a tant perdu des siens, le choix est simple. C'est le malheur de la guerre. A l'époque, il n'y avait pas de casques bleus. Le pire, est que la réponse est si simple. C'est vrai que cela interpelle, "vous ne voulez pas cessez le combat", on largue la bombe. C'est vrai que c'est terrible d'en arriver à une telle facilité, peut-être, au fait, que cela n'était pas aussi facile. Il y a eu consultation aupréalable. Mais il a fallu le faire, au nom de l'humanité. Au nom de l'humanité, il a fallu faire mourir des innocents. La solution était aussi simple que cela avait un côté cornélien. Somme toute, les habitants ont été prévenus. Tout a été mit dans la balance, même le fait que l'Amérique commençait à manquer d'argent. Je me répète, il a fallu aussi penser à reconstruire l'Europe.


 

Voir le Blog de Levy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 36  Nouveau message de Nicolas Bernard  Nouveau message 15 Juin 2007, 22:14

Dans le même temps, vous avez raison. Hiroshima, Nagasaki, la désintégration de tant de vies en un éclair, sans parler des survivants condamnés à une mort affreuse, soit du fait de leurs brûlures, soit pour cause de radiations, c'est indicible.

Mais c'était la guerre. Le Japon aussi menait ses recherches nucléaires (centre d'expérimentations de Hungnan en actuelle Corée du Nord), et avaient commis des crimes (guerre bactériologique, massacres de civils et de prisonniers) et agressions innombrables, dont l'attaque en traître de Pearl Harbor. Les Américains ne songeaient qu'à sauver les leurs.

En un sens, Hiroshima et Nagasaki ont pu sauver des vies : celles des GI's et des Tommies, mais aussi des prisonniers de guerre et de moult civils asiatiques et autres Européens parqués dans des camps. En 1945, la vie d'un Allié pèse davantage que toutes les vies japonaises
« Choisir la victime, préparer soigneusement le coup, assouvir une vengeance implacable, puis aller dormir… Il n'y a rien de plus doux au monde » (Staline).

vétéran
vétéran

 
Messages: 1215
Inscription: 22 Fév 2006, 14:15

Voir le Blog de Nicolas Bernard : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 37  Nouveau message de Clem***  Nouveau message 15 Juin 2007, 22:17

Pour moi c'est simple les américains ont utilisé la bombe pour minimiser leurs propres pertes, et ne ce sont pas soucier des dégats collatéraux à long termes sur les Japonnais, tous simplement parce que le Japon est loin des Etats-Unis, alors si il y a des malformations ou autre chose terrifiante les petits américains ne verront pas ça, et on leur dira:" Les Etats-Unis d'Amérique ont libéré le monde de la tyrannie et de l'oppression Nazie".
Et par la même occasion ils ont fais les gros bras pour favoriser l'implantation en Europe par le Plan Marschall et dans tous le reste du monde pour contrer les nouveau super-méchant anti-libérale: Les communistes...

:mrgreen: j'me suis un peu enflammé, non!!


 

Voir le Blog de Clem*** : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 38  Nouveau message de Nicolas Bernard  Nouveau message 15 Juin 2007, 22:21

Nicki le Bousier a écrit:Par contre, je reste persuadé que si ces bombes ont été lachées, la pression du congrés y est pour beaucoup. Le cout d' étude et de fabrication de ces engins a eté tel qu' il etait indispensable de les utiliser.


En fait, le rôle du Congrès a été quasi-nul, en l'espèce. Mais vous avez raison de noter ce point : au vu du coût du projet Manhattan et de la puissance de cette arme, au vu également du potentiel militaire nippon, il eût été politiquement suicidaire pour Truman, après le traumatismé né de la mort de Roosevelt, de renoncer à employer la Bombe. "Je crois que nul homme n'aurait pu s'opposer à son utilisation et regarder ensuite ses compatriotes en face", écrira en 1946 l'un des partisans de son utilisation, le scientifique Karl Compton.



Et je reste sur l' idée que cela a permis la capitulation du Japon avant que l' URSS ne s' engage sur le Pacifique...Cela aurait été politiquement dommageable pour les Américains.


A dire vrai - et à mon humble avis - un seul haut-fonctionnaire américain, le Secrétaire d'Etat James F. Byrnes, a songé à l'impact politique de la Bombe, en termes de pression sur Staline. Truman pensait d'abord et avant tout à liquider la guerre et réussir la paix. Un job redoutable, pour ce successeur du mythique Roosevelt.
« Choisir la victime, préparer soigneusement le coup, assouvir une vengeance implacable, puis aller dormir… Il n'y a rien de plus doux au monde » (Staline).

vétéran
vétéran

 
Messages: 1215
Inscription: 22 Fév 2006, 14:15

Voir le Blog de Nicolas Bernard : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 39  Nouveau message de Joachim  Nouveau message 15 Juin 2007, 22:26

Quant à savoir si l'usage d'une bombe atomique est "moral" ou non, il est plus qu'évident qu'il faut voir le contexte dans lequel on se trouve.

Et je reste persuadé que les bombardements d'Hiroshima et Nagasaki étaient des décisions pleinement justifiées.


Ce qui n'est pas le cas des bombardements anglais sur Hambourg et Dresde ... que je considère comme des massacres ignobles et injustifiés .... le but des anglais n'était pas de toucher des installations militaires (comme Dresde) ou un port (Hambourg) mais bien pour l'unique "plaisir" de voir des civils cramer vifs avec des bombes incendiaires.

Comparativement, je trouve que ça aurait dû être considéré comme crimes contre l'humanité ... contrairement aux bombardements atomiques.


 

Voir le Blog de Joachim : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 40  Nouveau message de Levy  Nouveau message 15 Juin 2007, 22:29

Joachim, aurait-ce été une vengence de la Bataille d'Angleterre ? Est-ce bien dans ce que j'appellerai la morale anglaise ? Bon, c'est la guerre, mais bon !


 

Voir le Blog de Levy : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LES ARCHIVES DES RENDEZ-VOUS DE L'HISTOIRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
il y a 3 minutes
par: Gaston 
    dans:  Service civique/national/militaire 
il y a 8 minutes
par: teddyboy 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
il y a 49 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Hilton G. Hilliard 
il y a 57 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Identification douille d’obus 
Aujourd’hui, 13:48
par: Loïc Charpentier 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 13:48
par: dominord 
    dans:  Histomag 
Aujourd’hui, 13:37
par: JARDIN DAVID 
    dans:  archives anciens services spéciaux 
Aujourd’hui, 13:34
par: JARDIN DAVID 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 12:38
par: Dog Red 
    dans:  Shoah: Israël accuse la Pologne de vouloir «changer l'Histoire» 
Aujourd’hui, 11:43
par: Alcide NITRYK 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Scroll