Connexion  •  M’enregistrer

REPUBLIC P-47 THUNDERBOLT

Cet espace est consacré aux forces aériennes de toute nationalité et aux opérations aériennes durant la Seconde Guerre Mondiale
MODÉRATEUR: Marc_91

REPUBLIC P-47 THUNDERBOLT

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de serge  Nouveau message 13 Mai 2006, 13:26

Bonjour.

Pour les initiés, voici un site sur le REPUBLIC P-47 THUNDERBOLT.

Base de données très complète donnant de nombreuses informations.
- Serial par serial :
. Type de P-47.
. Fighter group.
. Fighter squadron.
. Pilote.
. Crash ......
- Unités sur P-47 durant la WW2.
- M.A.C.R

Pour les passionnés, ne pas hésiter à consulter ce site, à recouper vos infos et à compléter.

Me faire vos remarques.
Serge.

http://perso.wanadoo.fr/p-47.database/


 

Voir le Blog de serge : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Kelilean  Nouveau message 13 Mai 2006, 16:36

Intéressant ma foi. Vous prévoyez des développements ultérieurs dans le site (articles, photos, etc)?

Amicalement,

:wink:


 

Voir le Blog de Kelilean : cliquez ici


Re: REPUBLIC P-47 THUNDERBOLT

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de romsail  Nouveau message 13 Mai 2006, 17:05

serge a écrit:Bonjour.

Pour les initiés, voici un site sur le REPUBLIC P-47 THUNDERBOLT.

Base de données très complète donnant de nombreuses informations.
- Serial par serial :


Question idiote.. pourquoi ne pas avoir mis TOUS les Serial ???


 

Voir le Blog de romsail : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Grand Slam  Nouveau message 13 Mai 2006, 20:05

:shock: ...Bravo...Heu c'est quoi MACR ? :mrgreen:

Promis après je retourne dans mon trou...


 

Voir le Blog de Grand Slam : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Laurent Pépé  Nouveau message 13 Mai 2006, 21:15

Ca confirme si cela etait necessaire que le pilote du P47 44-20040 n'etait pas"pilot with the Free French Air Force", comme affirmé dans le forum axishistory :wink:


merci


 

Voir le Blog de Laurent Pépé : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de romsail  Nouveau message 14 Mai 2006, 09:08

Grand Slam a écrit::shock: ...Bravo...Heu c'est quoi MACR ? :mrgreen:

Promis après je retourne dans mon trou...


MACR : Missing Aircraft Crew Report
C'est un rapport fait par les autorités américaines pour toute perte d'équipage en territoire ennemi.
Plus de détails ?


 

Voir le Blog de romsail : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Grand Slam  Nouveau message 15 Mai 2006, 11:09

Oh je veux bien :D


 

Voir le Blog de Grand Slam : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de romsail  Nouveau message 15 Mai 2006, 13:22

Petite rectification : MACR veut dire Missing Air Crew Report... et non Missing Aircraft Crew Report comme je l'ai indiqué plus haut. Sorry.

Qu'est ce qu'un MACR ?
C'est un rapport écrit, établi suite la perte d'un équipage lors d'une mission de combat.

Première précision sur la notion de mission de combat : il s'agit ici de consigner uniquement les pertes d'équipages en mission au-dessus de territoire ennemi.
Sur ETO et MTO, les Américains vont faire simple pour classifier ce qui est territoire ennemi ou pas. A part les îles britanniques et l'Irlande tout est territoire ennemi. Même après la conquète de la France ou de l'Italie, par exemple, un appareil qui se crashait dans ces pays faisait l'objet d'un MACR. Par contre un appareil qui s'écrasait sur sa base anglaise, que ce fusse pour raison de combat ou pas, faisait l'objet d'un autre type de rapport : un Accident Report... tout simplement.

Que comprend un MACR ?
Premièrement le rapport principal proprement dit. Il fait de 3 à 30 pages et il est chapitré en 11 parties.
Part.1 : Organization : base d'affection, Air Force, Group, Squadron.
Part 2. : Specify : Point de départ, Lieu de l'Objectif et Type de mission. La description est ici on ne peut plus sommaire : pas de numéro de mission, pas de descriptif un peu détaillé de la dite mission.
Part.3 : Weather condition : Au moment du crash...
part.4 : Give : Date, Heure et Coordonnées géodésiques (type GPS) du dernier contact ou du crash.
Part.5 : Aircraft was lost... as result of : Cases à cocher entre 3 choix : Avion ennemi, DCA ou Autres raisons.
Part. 6 : Aircraft : Model (ex. B-24-H), AAF Serial (ex. 42-54879)
Et parfois indiqué le surnom de l'avion (ex. Miss Liberty III). Mais malheureusement pour les spotters et autres maquettistes, il n'est jamais fait mention de son code radio (ex. QV*L).
Part.7 : Engines : Ici on trouve le modèle des moteurs.. ainsi que leurs numéros de série.
Part.8 : Installed Weapons : Marque, Model, N° de série (Ex. Frigidaire .50 Cal. 966740 L.T. ; donc Mitrailleuse 12,7 mm Browning M2 fabriqué par Frigidaire, numéro de série 966740 L.T.
Part.9 : Personnel report : 2 cases à cocher pur déterminer si la perte de l'équipage est due à cause d'une mission de combat ou non (convoyage par exemple).
Part.10 : Number of personnel aboard aircraft : Ici on trouve la partie la plus intéressante du MACR puisqu'il s'agit de la liste détaillée de l'équipage perdu.
Fonction dans l'équipage, nom complet, Grade, Numéro de matricule... et incroyable mais vrai : le nom et l'adresse de la personne à contacter (père, mère, femme...)
Part.11 : Appendix (désignation non officielle) On va trouver ici tout ce que le service en charge des MACR a pu collecter comme infos sur la perte de cet appareil. Témoignages d'autres équipages de l'Air Force, rapports de l'Air Sea Rescue Service de la RAF... puis au fur et à mesure que les Américains envahissaient l'Europe continentale, les enquèteurs collectèrent les rapports de police ou de gendarmerie, firent ce que l'on pourrait appeler des enquètes de voisinage de la zone de crash, des reportages photographiques des zones de crash quand elles étaient déterminées, menérent des interrogatoires de prisonniers de guerre (tant allemands qu'alliés), consultérent toutes les archives allemandes (Luftwaffe, polic du Reich, Stalag...).
On trouve parfois (rarement) des cartes de vol...

Voilà tu sais presque tout sur ce qu'est un MACR.

Dernière chose : si tu es interréssé... on peut les acheter en ligne (ou presque) pour environ $25 pièce. http://www.accident-report.com/
Mais le délai est très long pour en recevoir un... et pas moyen de pré-consulter avant le MACR.

A part cette société privée, les MACR sont bien évidemment librement consultables dans les archives américaines. Je ne sais plus par contre laquelle : Librairie du Congrès ou les National Archives à College Park. Ils sont consultables sous la forme de microfilm 16 mm. Environ $65 le microfilm mais il faudra aller sur place pour déterminer dans quel microfilm ce trouve le MACR que l'on souhaite. Pas de catalogue référencé disponible en ligne ou en livre (à ma connaissance).

Voilà pour ce qui est de l'US Army Air Force... bien évidemment l' US NAVY ou la RAF avait exactement le même type de document lorsqu'elles perdaient un appareil.

Voili voilou


 

Voir le Blog de romsail : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Grand Slam  Nouveau message 17 Mai 2006, 21:09

Merci c'est super ! :D


 

Voir le Blog de Grand Slam : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de serge  Nouveau message 02 Oct 2006, 20:58

Voici l'histoire du pilote dont le P47 est en photo sur la page d'acceuil du lien que je vous ai donné.


Septembre 1944 - 14 juillet 2000, retour sur un crash !

8 septembre 1944, Salon Air Base, "home" du 27th Fighter Group de la 12th AF de l'USAAF. Ce matin, plusieurs patrouilles se préparent.

Les P-47D des 522nd, 523rd et 524th Fighter Squadrons vont une nouvelle fois décoller pour traiter les voies de communication allemandes de l'est de la France.

En ce début septembre, les armées franco-américaines débarquées en Provence le 15 août et franco-anglo-américaines débarquées en Normandie le 06 juin, commencent à marquer le pas en Franche-Comté notamment. Le front va ainsi se stabiliser pour deux longs mois entre les Vosges et la Suisse.

Les groupes de chasse américains, notamment de la 12th Air Force, 27th FG, 79th FG, 324th FG et des 8th et 9th Air Force, 371th FG, 367th FG ainsi que plusieurs groupes français, GC 2/5, 2/3, 1/5 … ont alors pour tache de désorganiser les lignes arrières allemandes, au cours de longues missions de reconnaissance armée à basse altitude …Ce sont essentiellement des P-47D Thunderbolt qui se voient assignés ces dangereux objectifs.

...8 septembre 1944

Ce matin de fin d'été, le 522nd Fighter Squadron s'est donc vu attribuer une mission de reconnaissance armée, c'est à dire de recherche et de destruction d'objectifs au sol, dans le secteur Gray-Belfort-Mulhouse-Gerardmer. C'est le patron du Squadron, le Capitaine Charles C. Williams qui est désigné leader. C'est un "moustachu", au propre comme au figuré. On le considère déjà, à 24 ans, comme un vétéran. Ancien du Pacifique où il a combattu les japonais sur P 39 au sein du 54th Fighter Group, il a obtenu une demi-victoire aérienne sur un zéro. C'est également un leader incontesté en Europe où il a obtenu une victoire au détriment d'un Messerschmitt 109 en maraude au dessus de Salon …

Les 4 P-47D décollent donc de Salon vers 09 heures et se posent pour un court ravitaillement à Dijon, récemment libérée. Vers 11 heures, les lourds chasseurs bombardiers passent la ligne de front et repèrent rapidement un train qui semble à l'arrêt à l'est de Belfort, vers Chèvremont. Pour Charles C. Williams, la cible est évidente et il bascule rapidement son appareil sur l'aile gauche et entraîne avec lui les 3 autres Jugs. La première passe de tir se fait sans problèmes. "Il n'y avait pas de réactions de la Flak …" se souvient encore Charles Williams, " … j'ai alors décidé de faire une deuxième passe … Ce fût une grosse erreur".

Les artilleurs allemands ont eu le temps de régler leur tir et le P-47 du leader encaisse durement. Lorsqu'il dégage, le second leader, le Lt Durnbaugh lui signale immédiatement de la fumée sortant de son moteur mais Charles Williams a déjà compris. Dans le cockpit du P-47 s/n 42-26429, la pression d'huile est tombée brutalement et de la fumée envahi l'habitacle.

Il faut se poser en urgence. Un virage à 180°, une prairie apparemment plate et la décision de se poser sur le ventre est prise. Le risque d'explosion en vol est trop grand. Il est alors 11 heures 15.Au sol, dans le petit village de Vézelois, les habitants ont certainement entendu les avions et le mitraillage du train à Chèvremont mais le combat est masqué par les collines environnantes. Cependant, le calme matinal est brutalement perturbé par le passage d'un avion en feu qui rase les toits des dernières maisons et qui va se crasher à quelques centaines de mètres du village, au lieu-dit en Arbour. Dans l'avion, Charles C. Williams ne s'affole pas. Il sait ce qui l'attend. Le choc est rude et l'avion, perdant son réservoir ventral, glisse dans les prés avant de s'arrêter au fond d'une petite dépression. C'est la fin pour Short Stuff, ainsi surnommé par son pilote.

Williams détruit son IFF, évacue rapidement et rejoint les bois proches. Un dernier regard pour son avion qui semble ne pas brûler et son ailier qui le survole une dernière fois le voit disparaître sous les arbres.

Au bout d'une centaine de mètres, il décide alors de faire le point … C'est sans compter sans un brutal "Hande hoch" qui le ramène à la réalité.

Une patrouille allemande avec des chiens a immédiatement retrouvé sa trace et l'a rattrapé. C'est sur un ironique "maschine kaputt ?" que débute alors sa vie de prisonnier qui le verra transiter par Willigen, Oberursel puis le Stalag Luft I de Barth en Poméranie. Le Capitaine Charles C. Williams est libéré par l'Armée Rouge le premier mai 1945.

Il revolera par la suite sur P 47, F 80 Shooting Star, T 33 et F 86 et devenu Colonel, prendra sa retraite de L'US Air Force en 1968 .


… 14 Juillet 2000 à Vézelois

Juillet 2000, Charles C. Williams foule à nouveau le sol de Vézelois et son site de crash. Il est toujours difficile de traduire par écrit ces moments d'émotion pour un pilote au passé prestigieux, pour des témoins de l'époque qui découvrent enfin cet Américain dont l'épave de l'avion avait servi de jouet à tant d'enfants du village, pour de jeunes historiens qui ont passé des années à retrouver cet homme et son histoire.

Ce retour est en effet l'aboutissement de 4 années de recherches menées par un habitant de Vézelois, Didier Badiqué, qui dès 1996 avait retrouvé les premiers vestiges de l'appareil et d'un enseignant belfortain, Stéphane Muret, qui depuis 1994, effectue des recherches sur l'histoire de l'aviation dans l'est de la France pendant la Seconde Guerre Mondiale. Deux passionnés d'aviation qui sans compter les heures de travail ont d'abord identifié l'avion puis le pilote avant de le "tracer" jusqu'au Texas et de lui faire découvrir le lieu où il avait vécu de telles aventures. Décider un ancien, fussent-il pilote, de revenir à 80 ans en Europe, ne fût pas sans mal et l'intervention de Françoise Williams, épouse de Charles C. Williams et de Mme Wood, une alsacienne d'origine, aujourd'hui Américaine fût d'un grand secours !

Aujourd'hui, le dossier Williams est fermé. Des amitiés fortes se sont nouées au cours de cette formidable aventure humaine mais pour un dossier fermé, combien resteront à jamais ouverts ?

Laissons à Charles C. Williams le soin de conclure en résumant parfaitement le problème lors d'une réception à la Mairie de Belfort : " Je ne suis pas venu en France pour être honoré personnellement mais pour tous mes camarades, ceux qui sont tombés et ne sont pas revenus".

Ne les oublions jamais.


 

Voir le Blog de serge : cliquez ici


Suivante

Retourner vers AVIATIONS DE GUERRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le sous-marin Le Héros 
il y a 18 minutes
par: P. Vian 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 41 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 22:42
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Médecin urgentiste 
Aujourd’hui, 22:30
par: kfranc01 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 21:54
par: kfranc01 
    dans:  FCM2C Capturés par les Allemands. 
Aujourd’hui, 20:50
par: alain adam 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
Aujourd’hui, 19:43
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  la marine Française en 1939-1945 
Aujourd’hui, 18:51
par: P. Vian 
    dans:  uniformes marine française 1939-1940 
Aujourd’hui, 18:31
par: P. Vian 
    dans:  Maurice Juncker 
Aujourd’hui, 18:26
par: virlo-junk 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 19 invités


Scroll