Connexion  •  M’enregistrer

identification des objectifs attaqués

Cet espace est consacré aux forces aériennes de toute nationalité et aux opérations aériennes durant la Seconde Guerre Mondiale
MODÉRATEUR: Marc_91

identification des objectifs attaqués

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de THEO  Nouveau message 16 Jan 2021, 11:30

Bonjour,

Voici une série d'images intéressantes tirées de cinémitrailleuses, illustrant l'identification quelquefois fantaisiste des objectifs qui ont été attaqués, et par voie de conséquence de leur attribution et/ou homologation.
http://www.ulongbeach.com/Gun_Camera.html

Je vous laisse le soin d'effectuer vous-mêmes ces identifications, à comparer avec les légendes qui les concernent.
Il y en a des très amusantes ...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 991
Inscription: 21 Oct 2016, 13:33
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de THEO : cliquez ici


Re: identification des objectifs attaqués

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de coyote  Nouveau message 16 Jan 2021, 11:52

Bonjour et merci Thierry

On distingue

un D 520
Quelques LéO 45 (He 111 pardon :rire: )
un Klemm on dirait
un Me 262 bien sur
le reste a l'air correctement identifié pour ce que l'on peut distinguer. Quant à la tour de flak…. Hum !!
Le Ju 52 et le He 126 tout faux je pense

La distance cible/caméra semble proche. Est ce du au film à ton avis. On dirait quelques fois que la cible est à 50-60 m .
Bernard

Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute sur le sujet
P Desproges

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8323
Inscription: 17 Oct 2018, 10:07
Région: Périgord & Trégor
Pays: France

Voir le Blog de coyote : cliquez ici


Re: identification des objectifs attaqués

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de THEO  Nouveau message 16 Jan 2021, 12:26

Beaucoup d'attaques étaient prononcées à quelques dizaines de mètres de hauteur.

A 120 ou 150 mètres/secondes, si on voulait concentrer son feu sur un objectif en particulier, cela laissait très peu de temps, et c'était l'occasion de descendre encore plus bas, pour finir vraiment au raz du sol et à bout portant.

Je pense qu'il n'y aurait guère d'intérêt à zoomer, au risque d'avoir une image floutée.

Il y a peut-être sur ce forum des spécialistes des réglages et caractéristiques des cinémitrailleuses, et qui pourraient nous donner des renseignements précis sur les distances et hauteurs.

Il me semble aussi que ceux qui "identifiaient" les targets au retour d'après les films étaient diversement qualifiés. Qui sait sur quels fondements ils étaient affecté à cette fonction ?

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 991
Inscription: 21 Oct 2016, 13:33
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de THEO : cliquez ici


Re: identification des objectifs attaqués

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 16 Jan 2021, 13:51

coyote a écrit:... Quant à la tour de flak…. Hum !!


Waouah, l'autre... mauvaise langue! :D ;) C'était juste une "phaute" de frappe - c'est le cas de le dire! -, car il s'agit d'une tour "de flotte" ou de "flaque"... de refroidissement, doublée d'un château d'eau ::elu boulet::. Ça sent la centrale électrique ou, alors, une usine dotée de sa propre centrale - c'est bien dommage, il n'y a qu'un seul cliché :-( -.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5044
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: identification des objectifs attaqués

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de THEO  Nouveau message 16 Jan 2021, 20:09

Loïc Charpentier a écrit:
coyote a écrit:... Quant à la tour de flak…. Hum !!


Waouah, l'autre... mauvaise langue! :D ;) C'était juste une "phaute" de frappe - c'est le cas de le dire! -, car il s'agit d'une tour "de flotte" ou de "flaque"... de refroidissement, doublée d'un château d'eau ::elu boulet::. Ça sent la centrale électrique ou, alors, une usine dotée de sa propre centrale - c'est bien dommage, il n'y a qu'un seul cliché :-( -.


Du genre qu'on voit ici entre 5.10 et 5.38 ? :D


vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 991
Inscription: 21 Oct 2016, 13:33
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de THEO : cliquez ici


Re: identification des objectifs attaqués

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 16 Jan 2021, 20:17

Il y en a avec le train sorti !
c'est une manoeuvre pour freiner l'avion et espérer que l'agresseur soit emporté par sa vitesse ?
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 4281
Inscription: 14 Mar 2006, 20:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: identification des objectifs attaqués

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Stéphane L  Nouveau message 16 Jan 2021, 20:20

Si le Bf 109 a son train sorti, c'est qu'il a été surpris à l'atterrissage.

Le Ju 52 et le Hs 126 sont probablement un Ju W34 et un He 46, la confusion pour l'un comme pour l'autre pouvait arriver et n'a rien d’exceptionnelle.

Le D.520 a été mitraillé à Chartres le 06/02/1944. Il s'agit même peut-être du n° 552 de la JG 105, détruit au sol ce jour là.

Mais je me garderai bien de faire la moindre réflexion sur les erreurs d’identifications, on ne disposait pas alors de la même documentation, et encore moins des mêmes connaissances, loin de là. Il suffit de voir les carnets d'identification de l'époque.
Pour les intitulés des films, il faudrait recouper avec les "combat reports" pour voir s'ils se basent uniquement sur ceux ci. Si c'est le cas, après à la charge des IO de rectifier ou pas. Dans tous les cas j'imagine qu'ils avaient autre chose à faire que déterminer si un Hs 126 était en fait un He 46, pour autant qu'ils connaissaient l’existence de ce type d'appareil.

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 350
Inscription: 05 Fév 2014, 00:08
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de Stéphane L : cliquez ici


Re: identification des objectifs attaqués

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Stéphane L  Nouveau message 16 Jan 2021, 20:27

Et le Me 262 est le Me 262 A-1 WNr 110395 du Kommando Nowotny, abattu à l’atterrissage. L'Ofhr Russel survivra mais son appareil sera intégralement détruit.

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 350
Inscription: 05 Fév 2014, 00:08
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de Stéphane L : cliquez ici


Re: identification des objectifs attaqués

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 16 Jan 2021, 20:45

dynamo a écrit:Il y en a avec le train sorti !
c'est une manoeuvre pour freiner l'avion et espérer que l'agresseur soit emporté par sa vitesse ?


Alors, cette manœuvre, totalement non réglementaire, avait, effectivement, bien existé, sauf qu'elle "flinguait" d'office les possibilités de ressources ascensionnelles ou d'esquives, à bord des appareils à train rétractable, et que la sortie du train pour atterrir est une chose, mais quand à l'utiliser en guise "d'aérofrein", une toute autre. ::mal-a-la-tete::

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5044
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: identification des objectifs attaqués

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 16 Jan 2021, 21:12

Stéphane L a écrit:Et le Me 262 est le Me 262 A-1 WNr 110395 du Kommando Nowotny, abattu à l’atterrissage. L'Ofhr Russel survivra mais son appareil sera intégralement détruit.


Le Me 262 et ses "cousins" avaient un problème de vitesse d'approche, lié à leur motorisation et la conception de leur voilure, car ils atterrissaient à la vitesse de décrochage ( forte transpiration assurée! :D ). Les Brits avaient rencontré strictement le même problème, avec leurs "Meteors". Ce n'est que l'augmentation de la puissance des réacteurs, conjuguée surtout à leur gestion "aérodynamique" à bas-régime (avec celui de la voilure), que le problème avait, finalement, pu être résolu, après-guerre.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5044
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers L'AVIATION DE GUERRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ 
Aujourd’hui, 07:03
par: Belchasse 
    dans:  Une stratégie méditerranéenne à l'automne 1940 
Aujourd’hui, 06:54
par: Dog Red 
    dans:  80° ANNIVERSAIRE - BARABAROSSA - LA LUFTWAFFE ATTAQUE A L'EST 
Hier, 22:38
par: coyote 
    dans:  Renflouement en Gironde après 1944 
Hier, 22:12
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Polikarpov I-153 : le biplan ultime ... 
Hier, 20:50
par: coyote 
    dans:  80° ANNIVERSAIRE - CHURCHILL AU 10 DOWNING STREET ! 
Hier, 17:14
par: Dog Red 
    dans:  8O°ANNIVERSAIRE - LE SIEGE DE TOBROUK 
Hier, 15:44
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Oradour : casting pour un film 
Hier, 15:22
par: Alfred 
    dans:  Restauration A2 JACKET Besoin d'aide et adresses 
Hier, 15:03
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Stalag XC et stalag XVIIB 
Hier, 14:46
par: Estève 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Alfred et 92 invités


Scroll