Connexion  •  M’enregistrer

Forces et faiblesses des armements aériens

Cet espace est consacré aux forces aériennes de toute nationalité et aux opérations aériennes durant la Seconde Guerre Mondiale
MODÉRATEUR: Marc_91

Re: Forces et faiblesses des armements aériens

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de coyote  Nouveau message 01 Juil 2020, 14:20

Bonjour

Si l'on fait abstraction des performances des avions, l''armement de la Luftwaffe pour ce qui est de la chasse uniquement est assez similaire en mai 40 à celui des français et des britanniques mais il est vrai que le calibre, le nombre de coups par arme et surtout son positionnement à bord a joué en faveur des allemands. L'armement du bombardement était inférieur à l'allemand c'est vrai.

Ne pas négliger aussi les facteurs liés comme..
La Flak qui était de très loin supérieure à notre DCA qui, elle , était renseignée par "le guet" . Tout un poème !

Ceci étant, si on veut aller plus loin, l'aviation allemande était en liaison radio air/sol avec du très bon matériel ce qui n'était pas le cas dans l'AA. Meilleure dans la RAF et je crois pas terrible dans l'aéronautique belge

De plus, ce que l'on ne dit pas ou très peu, c'est ( par exemple) qu'une demande urgente de la part d'une division en mauvaise posture entourée de panzer, faite auprès de l'aviation pour un soutien aérien urgent passe et repasse par de multiples commandements voire via Vincennes.. qui, in fine, arrive mais quelques heures après avoir lancé l'appel à l'aide ce qui fait que les avions sont arrivés après la bataille et se sont fait étrillés comme des canards ! Celui qui raconte ces faits , comme bien d'autres, n'est autre que le général d' Astier de la Vigerie qui dirigeait en mai et juin 1940, la bataille aérienne de France.

Alors les forces, je ne sais pas mais les faiblesses…. :roll:
Bernard

Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute sur le sujet
P Desproges

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6195
Inscription: 17 Oct 2018, 09:07
Région: Périgord & Trégor
Pays: France

Voir le Blog de coyote : cliquez ici


Re: Forces et faiblesses des armements aériens

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 01 Juil 2020, 14:47

coyote a écrit:Ceci étant, si on veut aller plus loin, l'aviation allemande était en liaison radio air/sol avec du très bon matériel ce qui n'était pas le cas dans l'AA.


La liaison radio sol/air Heer/Luftwaffe était-elle, en 1940, comparable à ce qu'elle sera un an plus tard en URSS et plus tard encore ce binôme char/avion évoluant tout au long de la guerre ?

En Pologne, l'absence de liaison correcte sol/air est justement un point d'amélioration rapporté à la fin de la campagne.
J'ai lu par ailleurs que le spectaculaire et décisif bombardement des Stuka sur le franchissement de la Meuse à Sedan était une vaste opération planifiée bien à l'avance plutôt que guidée depuis le sol.

Une chose me semble à peu près certaine... la liaison sol/air n'a rien de comparable avec ce que l'on imagine aujourd'hui ou même par rapport au Close Air Support US de 1944.

Qu'en penses-tu coyote ?
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12961
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Forces et faiblesses des armements aériens

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 01 Juil 2020, 14:54

Il y a, au moins, une qualité qu'on est contraint de reconnaitre à Hermann Goering, sa capacité, dans un délai très court - en gros, 5 ans (1935-1939) -, à mettre sur pieds, un force aérienne militaire importante et de qualité - même si elle comportera des lacunes criantes, comme, par exemple, les bombardiers lourds - ... et un redoutable outil de défense antiaérienne, la Flak, dépendait, entièrement, de la Luftwaffe et de son commandement suprême... je vous laisse deviner qui ? ::elu boulet::

A la mobilisation, fin août 1939, la défense antiaérienne de la Heer, l'armée de terre, se résumait, au mieux, à ses triplettes de MG de 7,92 mm, à sa procédure de tir avec les armes d'épaules et les mitrailleuses légères, sur les appareils effectuant du "radada", et la douzaine et demi (18) de batteries légères, armées de canons monotubes de2 cm) motorisées, qu'elle avait réussies à piquer à la Luftwaffe. Si on compare, à ce qui se passe, alors, dans l'armée de terre française, elle n'était guère mieux lotie.

Le "gros" Hermann avait, certes, réalisé une "main basse" excessive sur les crédits militaires, à dater du réarmement de l'Allemagne (1934-1935), mais le moins qu'on puisse dire est que, en 1939, face à la Pologne, puis, durant les opérations du printemps 1940, la Luftwaffe maitrisait son sujet - çà avait commencé à sérieusement coincer durant la campagne de bombardement menée, sur la Grande-Bretagne, au second semestre 1940, faute de "bombardiers stratégiques" et de stratégie s'y rapportant. Par contre, la Flak constituera, jusqu'à la fin du conflit, une arme redoutable, même, si elle finira, elle-aussi, par être submergée par le nombre d'appareils produits et engagés par les Alliés.

On oublie les soviétiques, qui, eux,-aussi ne disposaient, durant la Seconde Guerre Mondiale, d'aucune force de bombardement digne de ce nom, mais qu'ils se sont efforcés de constituer, à grands renforts de roubles, durant la Guerre Froide, face aux Américains, sauf qu'il ne seront jamais foutu de produire, hormis le Tupolev Tu 16, au rayon d'action insuffisant, l'équivalent des B-36, puis des B-52, de l'US Air Force ou, même, des Avro Vulcan ou Handley Page Victor britanniques.
De toute manière, à dater des années 50, on avait basculé dans l'ère de l'arme nucléaire, et, à dater +/- 1960, dans celle des missiles intercontinentaux - les premiers exemplaires étant, aussi bien, à l'Est que à Ouest, entièrement dérivés des modèles mises au point par les Allemands, dès 1944-1945! Ce n'est pas pour rien que les équipes de développement technique américaines et soviétiques comptent, alors, dans leurs rangs, un paquet de scientifiques et techniciens recrutés (de force ou volontairement) dans l'Allemagne défaite de mai 1945.

Pour le lancement de Spoutnick, en 1957, von Braun, embauché par les Américains, s'était, médiatiquement, fait damer le pion, de peu, par sa propre équipe, elle, "réquisitionnée" par les Soviétiques en 1945!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4877
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Forces et faiblesses des armements aériens

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de coyote  Nouveau message 01 Juil 2020, 15:21

Oui Dog Red ,

La liaison radio sol/air Heer/Luftwaffe était-elle, en 1940, comparable à ce qu'elle sera un an plus tard en URSS et plus tard encore ce binôme char/avion évoluant tout au long de la guerre

Coté Heer/Luftwaffe je ne saurais être affirmatif faute de témoignage d'anciens . Je dirais que c'est probable. La technologie allemande en matière de radio était excellente. Quand on relit Rudel par exemple, le rôle de la radio a été crucial.
Je comparais AA/Luftwaffe en juin 40. Nous en étions toujours à l'usage du laryngophone . St Ex s'en plaignait et il n'était pas seul !

la liaison sol/air n'a rien de comparable avec ce que l'on imagine aujourd'hui ou même par rapport au Close Air Support US de 1944.
Oui bien sur tout à fait d'accord

Le rôle du binôme avion - PC sol a été déterminant c'est je crois incontestable. L'As Camille Plubeau a raconté ses combats de 40 sur H 75 avec moulte détails quant aux emm…. radio en carafe bien plus fréquents que coté moteurs. Il lui arrivait de communiquer par signe d'un avion à l'autre en 40 comme et en 1914 ! Aberrant !

On peut toujours mettre un armement moderne et performant dans un avion mais si la radio est capricieuse ce n'est pas terrible.. et je ne parle pas des enrayages dus à l'altitude et/ou malfaçons en usine ::pipo::
Bernard

Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute sur le sujet
P Desproges

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6195
Inscription: 17 Oct 2018, 09:07
Région: Périgord & Trégor
Pays: France

Voir le Blog de coyote : cliquez ici


Re: Forces et faiblesses des armements aériens

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 01 Juil 2020, 16:27

Merci coyote.

Je suis toujours surpris des carences (pardon si le mot est trop fort) de l'armée de l'air française en 1940.
Une aviation si glorieuse 25 ans plus tôt !
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12961
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Forces et faiblesses des armements aériens

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de coyote  Nouveau message 01 Juil 2020, 17:05

Dog Red a écrit:Merci coyote.

Je suis toujours surpris des carences (pardon si le mot est trop fort) de l'armée de l'air française en 1940.
Une aviation si glorieuse 25 ans plus tôt !

Le mot n'est pas trop fort ! Il y a de multiples raisons à cela .

l'AA est née dans la douleur en 1933 avec une certaine indépendance en 1934 par rapport aux deux autres armes (Marine et armée e terre) qui ont vu émerger cette AA dont il ne voulaient pas !! cette rivalité a fortement nuit à l'AA dans ses prérogatives pour enfin moderniser son parc qui était périmé alors que l'Allemagne mettait les bouchées doubles, les anglais de même et nous ? on discutait de réunions en réunions avec les uns "qui voulaient " et les autres "qui ne voulaient pas" et pendant ces discussions stériles , AH réarmait à tout va. La situation était grave et on est tombé de très haut quand en août 1938, le général Vuillemin, chef d'etat major s'est rendu à Berlin en visite officielle invité par Goering pour une visite amicale de la Luftwaffe renaissante.
Il est rentré en France complètement effaré de la modernité de l'aviation allemande à tel point qu'il a déclaré en petit comité à son retour que "si demain, l'Allemagne nous attaquait, l'armée de l'air serait hors de combat en 3 semaines" ! Il est évident que les allemands avaient tout fait pour impressionner Vuillemin mais la réalité était belle et bien la !
et ...2 ans plus tard... grossesurprise
Bernard

Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute sur le sujet
P Desproges

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6195
Inscription: 17 Oct 2018, 09:07
Région: Périgord & Trégor
Pays: France

Voir le Blog de coyote : cliquez ici


Re: Forces et faiblesses des armements aériens

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 01 Juil 2020, 18:44

tout cela est vraiment regrettable parce que le personnel était bien formé et semblait de qualité.
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 4021
Inscription: 14 Mar 2006, 19:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: Forces et faiblesses des armements aériens

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de coyote  Nouveau message 01 Juil 2020, 19:03

dynamo a écrit:tout cela est vraiment regrettable parce que le personnel était bien formé et semblait de qualité.


C'est très vrai ! Les personnels (volants comme rampants) étaient largement à la hauteur mais à l'arrière ca ne suivait pas, très loin de là !
Vaste sujet mais cela sort du cadre de ce post :D
Bernard

Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute sur le sujet
P Desproges

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6195
Inscription: 17 Oct 2018, 09:07
Région: Périgord & Trégor
Pays: France

Voir le Blog de coyote : cliquez ici


Re: Forces et faiblesses des armements aériens

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 01 Juil 2020, 19:28

Oui,tout à fait...j'ai trouvé il y a une vingtaine d'années dans une brocante un livre écrit juste après la défaite par le sénateur Maroselli un ancien pilote de 14/18 qui étaitsecrétaire de la commission de l'air pour le Sénat.....Il se rend très vite compte de la catastrophe en préparation....Il dénonce dans la presse la situation...mais rien n'y fait le ministère de l'air devenu souverain est une pétaudière dans laquelle chaque bureau veutasseoir son emprise sur les autres,pour camoufler la réalité Cot truque les chiffres....personnellement je me pose la question de savoir si toutes ces incompétences n'étaient pas un sabotage bien organisé par le premier ministre de l'air: Déat

vétéran
vétéran

 
Messages: 2371
Inscription: 21 Aoû 2011, 13:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: Forces et faiblesses des armements aériens

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de coyote  Nouveau message 01 Juil 2020, 19:55

Oui le sabotage sous différentes formes existait dans les usines aéronautiques. Il arrivait que les pilotes venant chercher des appareils neufs devaient attendre les collimateurs ou la radio ou ...les hélices et j'en , passe ! On croit rêver mais c'est hélas la réalité.
Le PCF n'était pas exempt de tout soupçon à cette époque . Joseph était copain avec Adolf… ::pipo:: !
Bernard

Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute sur le sujet
P Desproges

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6195
Inscription: 17 Oct 2018, 09:07
Région: Périgord & Trégor
Pays: France

Voir le Blog de coyote : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers L'AVIATION DE GUERRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 19 
il y a 20 minutes
par: Richelieu 
    dans:  Anne Sylvestre 
il y a 40 minutes
par: thucydide 
    dans:  Mort de Valéry Giscard d'Estaing 
il y a 44 minutes
par: thucydide 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 23 
Aujourd’hui, 22:03
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Pour les amateurs de ballon rond : Revanche ou pas ?? That's the question. 
Aujourd’hui, 21:57
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 20 
Aujourd’hui, 21:01
par: PHILIPPE77 
    dans:  Des lettres sauvées de la destruction 
Aujourd’hui, 20:08
par: Excalibur 
    dans:  Deux frères du USS Oklahoma identifiés 
Aujourd’hui, 19:44
par: coyote 
    dans:  Livre sur le matériel allemand 
Aujourd’hui, 18:50
par: Dog Red 
    dans:  [DU 30 nov. au 31 décembre 2020] et dans le cadre du 80°anniv: La France de Vichy 
Aujourd’hui, 16:42
par: betacam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 22 invités


Scroll