Connexion  •  M’enregistrer

Crash du P 47 de Jean de Peyrecave

Cet espace est consacré aux forces aériennes de toute nationalité et aux opérations aériennes durant la Seconde Guerre Mondiale
MODÉRATEUR: Marc_91

Re: Crash du P 47 de Jean de Peyrecave

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de GV39110  Nouveau message 23 Nov 2019, 07:25

Mille excuses pour la date de l'accident de Peyrecave à Tavaux c'est bien le 11 Mars 1945 qu'il c'est produit.
Désolé pour cette erreur informelle mais je dois signaler qu'en matière de confusion de date sans que cela ne puisse me disculper que dans le journal de marche de la 4° escadre de chasse à la page 45 je cite : " Enfin le 8 Mai, le Lieutenant Depeyrecave, qui avait fait toute la campagne avec le G.C.2/5, se tue en vol d'entrainement."
Chercher non pas l'erreur mais les erreurs.
Pour infos il ne s'appelait pas Jean de Peyrecave mais son nom et prénom de naissance est Jean Marie de Peyrecave de Lamarque comme le précise Prosper Vandenbroucke et pour faire la jonction dans ce monde de l'aviation son père René a eu un gros vécu durant la guerre de 14-18.
J'ai cite au passage Lt de Peyrecasse, le message d'un internaute nommé rafju Senonches (28) le lundi 24 mai 2004 sur cheksix-forums.com et cette double erreur du nom inscrit sur le coté gauche du capot sur une photo montage je pense envoyée le vendredi 20 Juin 2008 par zouar Champigny 94 du P47 9V-C 43 3677.
Je dois revenir sur les circonstances de son accident, selon le témoignage oral de la personne qui a été le 1er présent sur les lieux de l'accident l'axe du crash était grossièrement Est-Ouest qui pourrait étayer l'hypothèse qui pouvait chercher à filer sur Tavaux qu'il connaissait.

Private
Private

 
Messages: 8
Inscription: 22 Nov 2019, 08:38
Région: Jura
Pays: France

Voir le Blog de GV39110 : cliquez ici


Re: Crash du P 47 de Jean de Peyrecave

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de pierma  Nouveau message 23 Nov 2019, 09:44

GV39110 a écrit:selon le témoignage oral de la personne qui a été le 1er présent sur les lieux de l'accident l'axe du crash était grossièrement Est-Ouest qui pourrait étayer l'hypothèse qui pouvait chercher à filer sur Tavaux qu'il connaissait.

Problème technique, à priori ?

vétéran
vétéran

 
Messages: 1421
Inscription: 16 Jan 2011, 19:04
Région: Franche-Comté
Pays: France

Voir le Blog de pierma : cliquez ici


Re: Crash du P 47 de Jean de Peyrecave

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de coyote  Nouveau message 23 Nov 2019, 12:18

Bonjour

On peut effectivement supposer un problème technique si on en croit ceci :
Conflit : 1939-1945
Grade, unité : Lieutenant Pilote - [Armée de l'Air] - G.C. II/5 Groupe de Chasse
Groupe de Chasse II/5 puis Groupe de Chasse II/5 "La Fayette" en 1942 puis Group ... 'Lire la suite...'
Complément : Escadrille Lafayette

Autres informations militaires : Chevalier de la Légion d'Honneur et Croix de guerre - Pilote sur chasseur P47 Thunderbolt (s/n 44-20933 ) - Parti de la BA de Colmar (68) pour une mission de convoyage à destination de Nice (06), victime de très mauvaises conditions météos (brouillard ), appareil déjà tombé plusieurs fois en panne - Tué en service aérien commandé

Source: http://www.memorialgenweb.org/memorial3 ... id=1511717

Que tu dois aussi connaitre mais... tout ceci ne nous donne pas de photo de l'avion ! on cherche !
Bernard

Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute sur le sujet
P Desproges

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4662
Inscription: 17 Oct 2018, 10:07
Région: Périgord & Trégor
Pays: France

Voir le Blog de coyote : cliquez ici


Re: Crash du P 47 de Jean de Peyrecave

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de Stéphane L  Nouveau message 23 Nov 2019, 13:49

Voilà ce qui est dit sur l'accident dans le livre "Escadron de chasse la Fayette"

"Malheureusement, le lendemain [ 2 mai] Le lieutenant Jean-Marie de Payrecave de Lamarque, partant livrer une roulette de queue au sergent Raoust immobilisé à Nice, est victime du mauvais temps. Essayant de traverser le massif du Jura en se faufilant dans les vallées, il percute un relief accroché par les nuages bas."

L'unité était alors basée à Colmar depuis le 09/04/1945.

La date du 2 mai 1945 est bien confirmée par la liste des accidents aériens 1943-1945 publiées par le SHD il y a quelques années. On y trouve les références :

Numéro de carton 6D42 Dossier 103 Accident 06 01. Je suppose que le dossier est accessible au SHD.

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 309
Inscription: 05 Fév 2014, 00:08
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de Stéphane L : cliquez ici


Re: Crash du P 47 de Jean de Peyrecave

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Stéphane L  Nouveau message 23 Nov 2019, 14:02

Sinon, je ne connais aucune photo du P-47D 44-20933. Il y a peut-être des photos du crash dans le dossier cela dit.

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 309
Inscription: 05 Fév 2014, 00:08
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de Stéphane L : cliquez ici


Re: Crash du P 47 de Jean de Peyrecave

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de pierma  Nouveau message 23 Nov 2019, 22:40

Stéphane L a écrit:Essayant de traverser le massif du Jura en se faufilant dans les vallées, il percute un relief accroché par les nuages bas.

Je ne crois pas à cette version, en tous cas pas telle qu'elle est exposée ici : personne ne s'amuse à "se faufiler dans les vallées du Jura" en présence de nuages bas. (C'est suicidaire.)

J'ai exposé l'hypothèse d'un raté dans une navigation à vue, qui l'aurait conduit par erreur à l'entrée, assez soudaine, d'une de ces vallées, à Salins.

J'ai lu aussi l'hypothèse d'un vol d'est en ouest pour essayer d'atteindre Tavaux : là on est dans le scénario d'un vol en altitude (donc effectivement sur la ligne droite Colmar-Nice) avec changement soudain de direction pour essayer d'atteindre Tavaux et perte d'altitude progressive due par exemple à des ennuis moteurs. Sachant que s'il a percuté à Salins, ses chances d'atteindre Dole-Tavaux étaient des plus réduites. (Cette vallée est encaissée, mais entre des sommets qui ne dépassent pas 800 m, il était donc assez bas, et Tavaux, à la louche, est encore à 30 ou 40 km, je dirais.)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1421
Inscription: 16 Jan 2011, 19:04
Région: Franche-Comté
Pays: France

Voir le Blog de pierma : cliquez ici


Re: Crash du P 47 de Jean de Peyrecave

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de GV39110  Nouveau message 24 Nov 2019, 09:37

Merci pour info Stephane L pour la cote d'archive : "Numéro de carton 6D42 Dossier 103 Accident 06 01. Je suppose que le dossier est accessible au SHD."
Je me dois de solliciter le SHD pour accéder à ce dossier , je pense et j'espère en faisant une demande documentaire par le biais un compte SHD.
La zone du crash évoquée avec la trace rendue au sol après le sinistre est l'orientation Est-Ouest donnée par le témoignage oral de la 1ère personne ayant été sur les lieux de l'accident et vivante à ce jour.
Peut-être que le rapport militaire accident établi qui devrait être dans le dossier cité ci-dessus confirmera ces dires.
Il a percuté les contreforts rocheux méridionaux dominants la vallée de Salins-Saizenay à une hauteur d'environ 600 m.
Salins et environ à une altitude de 300m.
Il ne pouvait pas aux vues de la configuration des lieux faire du raz de motte.
S'il est sûr qu'il avait décollé de Colmar pour aller sur Nice, le meilleur plan de vol était de rejoindre Lyon.
Pour rejoindre Lyon de Colmar il faille chercher Mulhouse, Montbéliard et suivre la vallée du Doubs. Mais pourquoi arriver sur Salins selon cet axe et sens de direction Est-Ouest ?
Mais ma préoccupation 1ère est l'obtention d'une photo ou copie de son P47 s/n 44 20933.
Merci à tous de vos bonnes compréhensions et excellentes volontés de venir à mon aide, j'apprécie ces efforts méritants.

Private
Private

 
Messages: 8
Inscription: 22 Nov 2019, 08:38
Région: Jura
Pays: France

Voir le Blog de GV39110 : cliquez ici


Re: Crash du P 47 de Jean de Peyrecave

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 24 Nov 2019, 12:21

Bonjour,
Il n'existe peut-être aucune photo, si l'appareil concerné a explosé en percutant une montagne?????
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 80212
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Crash du P 47 de Jean de Peyrecave

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de Stéphane L  Nouveau message 24 Nov 2019, 14:43

pierma a écrit:
Stéphane L a écrit:Essayant de traverser le massif du Jura en se faufilant dans les vallées, il percute un relief accroché par les nuages bas.

Je ne crois pas à cette version, en tous cas pas telle qu'elle est exposée ici : personne ne s'amuse à "se faufiler dans les vallées du Jura" en présence de nuages bas. (C'est suicidaire.)


Si vous saviez le nombre de jeunes pilotes qui se sont tués par accident pour des raisons stupides et/ou suicidaires pendant la guerre... trop de confiance en soi, erreurs d'appréciation, méconnaissances des lieux etc.

Après je ne fais que retranscrire ce qui est écrit dans le livre, qui pour moi est plutôt bien documenté

http://www.aerostories.org/~aerobiblio/article3795.html

J'ose penser que l'auteur a rapporté ce qui est écrit dans le JMO de l'unité, voire peut-être même dans le rapport d'accident, et que l'hypothèse donnée alors était, à l'époque, celle jugée la plus crédible. Bien sûr cela ne reste qu'une hypothèse, mais pour ma part je ne me risquerai pas à en donner une autre sans d'autres éléments à ma disposition. Je préfère donc me fier aux acteurs de l'époque.

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 309
Inscription: 05 Fév 2014, 00:08
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de Stéphane L : cliquez ici


Re: Crash du P 47 de Jean de Peyrecave

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 24 Nov 2019, 17:52

Si le réfère à ce qu'a écrit "Coyote", au post N°13, le défunt était pilote de chasse depuis 1942! Trois ans d'expérience, dont l'essentiel au combat, ne risquaient pas d'en faire un "Bleu"!

La fiche "déterrée" par Prosper, post N°3, établie à partir des rapports officiels et suivants, qu'on avait, semble-t-il, à faire à un vol d'essais en vol, mené après réparations, conjugué à un envoi de pièce de rechange (une roulette de queue), à 800 bornes de là, par un magnifique temps de m... (brouillard et visibilité à peu près nulle... au mois de mai, qui constituent, déjà, des conditions de vol exceptionnelles pour la saison. Déjà, vol d'essai après réparation (à bord d'un appareil, apparemment, peu fiable!) et une liaison de "1800" bornes (allez-retour) sont antinomiques, mais on est, encore, en temps de guerre, même si le ciel français est clair, depuis un bail, de toute présence ennemie. Le plan de vol devait, probablement, prévoir (vu la météo), un trajet "peinard" Colmar- Est de Dijon - Lyon - vallée du Rhône, etc., ce qui ne posait pas de problème, en regard d'un P-47, escorteur de bombardiers, qui était sensé avoir une autonomie de l'ordre de 3000 km - donc, il avait plus que suffisamment de carburant, pour rallier, sans problème, Nice, quelque ait été son trajet depuis Colmar. - et une altitude de vol, sans masque à oxygène., de 4000 m.

Si on se réfère aux infos dénichées par Stéphane L., post N°14

Malheureusement, le lendemain [ 2 mai] Le lieutenant Jean-Marie de Payrecave de Lamarque, partant livrer une roulette de queue au sergent Raoust immobilisé à Nice, est victime du mauvais temps. Essayant de traverser le massif du Jura en se faufilant dans les vallées, il percute un relief accroché par les nuages bas."


... et toi-même, post N° 11
selon le témoignage oral de la personne qui a été le 1er présent sur les lieux de l'accident l'axe du crash était grossièrement Est-Ouest qui pourrait étayer l'hypothèse qui pouvait chercher à filer sur Tavaux qu'il connaissait


... Il y a plusieurs (sérieux) problèmes, un, que faisait-il au-dessus du Jura, noyé dans le brouillard, deux, comment expliquer son crash dans l'axe Est-Ouest ( ce qui sous-entendraot une provenance depuis la Suisse

Si toutes ces données sont fiables, il y a juste un petit problème, l'axe Est-Ouest l'avait amèné depuis la frontière suisse, à 40 bornes de là, autrement dit 10 minutes de vol pour un P-47, volant à 400 km/h.

A bord de ces appareils, tous les instruments de navigation fonctionnaient "pneumatiquement", altimètre, badin, déclinomètre, et sauf erreur de ma part, l"horizon artificiel, lui-même, était à fonctionnement électro-pneumatique - rotation pneumatique du gyroscope, détection électrique des variations d'assiette et de cap -. Il n'y avait rien de tel , à l'époque, que des situations météorologiques de m... pour mettre le boxon dans les références de calcul, particulièrement à très basses altitudes - on est en 1945, avec une technologie de 1942-1943! -. Sans compter les possibles problèmes de dégivrages du tube Pitot, car, avec la vitesse de l'appareil, la température "virtuelle" chutait très vite. Dans l'hypothèse d'un vol à 800 m d'altitude, on avait, déjà, à la louche, au minimum, 5° de moins que la température de référence (niveau "Zéro", vitesse du vent nulle), mesurée sous abri! A 400 km/h, à l'époque, le dégivrage des tubes Pitot (quand il existait!) ramait sévère, en conditions de m... et on ne se sauvait les fesses qu'en grimpant en altitude, même s'il y avait, toujours, le problème du dégivrage du tube Pitot ::mal-a-la-tete:: , mais çà permettait de se sauver les fesses du fonctionnement très incertain du "système" à basse altitude, en adoptant une altitude de vol élevée et, par voie de conséquence, un délai de réaction suffisant.

Un appareil, en provenance de Colmar, sensé rallier Nice, qui se retrouvait à slalomer dans le brouillard jurassien, dans une trajectoire "Est-Ouest" avait "manifestement" un problème technique!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4472
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers AVIATIONS DE GUERRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 00:02
par: Richelieu 
    dans:  [DU 1er juillet au 31 juillet 2020]:Stèles et/ou monuments commémoratifs de la SGM 
Hier, 23:31
par: Signal Corps 
    dans:  Bonne fête Nationale pour ce 14 juillet 2020 
Hier, 22:42
par: PICARD77 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 22 
Hier, 22:35
par: PICARD77 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 19 
Hier, 22:24
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Gamelin 
Hier, 22:16
par: Alfred 
    dans:  Allemagne: un ancien gardien de camp nazi de 95 ans mis en accusation 
Hier, 20:17
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le CSS H.L. 
Hier, 18:00
par: Aldebert 
    dans:  500 000e MESSAGE SUR NOTRE FORUM - GRAND CONCOURS DE L'ETE 
Hier, 16:38
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Corentin Cloarec 
Hier, 15:29
par: betacam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 45 invités


Scroll