Connexion  •  M’enregistrer

La bataille d'angleterre - le blitz

Cet espace est consacré aux forces aériennes de toute nationalité et aux opérations aériennes durant la Seconde Guerre Mondiale
MODÉRATEUR: Marc_91

La bataille d'angleterre - le blitz

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de HistoQuiz  Nouveau message 08 Jan 2004, 21:44

Au terme de son éclatante et stupéfiante victoire en Europe occidentale, Hitler souhaitait trouver un compromis de paix avec la Grande-Bretagne. Le nouveau premier ministre, Sir Winston Churchill refusa catégoriquement.
Le 16 juillet 1940, Hitler demanda à établir des plans d'invasion de la Grande-Bretagne (opération "Sealion" (otarie) demandant que ceux-ci soient près pour la mi-août.
Le transport des 250 000 hommes prévus pour cette attaque demandait l'utilisation de 155 bâtiments de transport de troupes ainsi que 1 720 péniches, 470 remorqueurs et 1 160 vedettes. L'entraînement des troupes commencèrent à la fin juillet. Les généraux allemands se montraient sceptiques quant aux chances de réussite du plan d'invasion. L'amiral Raeder exigea également que la Luftwaffe ait le contrôle aérien absolu dans le secteur des débarquements.
Finalement, Hitler donna l'ordre à la Luftwaffe (sous les ordres du maréchal Göring) d'anéantir l'aviation anglaise. Finalement, la Luftwaffe échoua et la bataille d'angleterre se limita à une bataille aérienne. Pour cette offensive, les maréchaux Kesselring et Sperrle, commandant les 2ème et 3ème flottes aériennes de la Lutwaffe disposaient de 1 000 chasseurs, 1 480 bombardiers et de 375 chasseurs-bombardiers
(environ 10 000 hommes).
En Angleterre, La chasse aérienne, le Fighter Command, commandée par le maréchal de l'Air, Sir Hugh Dowding, engagea 850 chasseurs (environ 3 000 hommes). Le 13 août 1940, la grande offensive allemande fut lancée dans l'après-midi - opération "Adlertag" (le Jour de l'aigle). La Luftwaffe, effectua le bombardement des aérodromes et stations radar du Sud-Est de l'angleterre.
La Luftwaffe perdit 45 bombardiers et chasseurs, tandis que les Britanniques n'avaient perdu que 13 chasseurs. Le 14, le temps qui se dégradait obligea les Allemands à réduire les attaque au tiers du niveau du niveau du premier jour. Le 15, la la Luftwaffe déclencha son offensive la plus importante de la bataille avec 1 786 sorties effectuées par 500 appareils. Ce jour fut probablement le plus décisif de cette offensive. Même lorsque les formations allemandes atteignaient leurs objectifs, elles rencontraient la chasse anglaise qui leur infligeaient des pertes de plus en plus lourdes.
Les Stukas, les bombardiers en piqué, si meurtriers en Pologne ou en France, se révélèrent trop vulnérables lors du piqué et furent incapables de remplir leurs missions. Ce jour là, 75 appareils allemands furent détruits et 35 chasseurs anglais furent abattus. Cette journée inspira à Churchill cette phrase célèbre : Never in the field of human conflict was so much owned by so many to so few».
"Jamais dans le domaine de la guerre tant d'hommes n'avaient eu une telle dette à l'égard d'un si petit nombre d'individus ".

Les jours suivants, les opérations se poursuivirent à une échelle moins grande, la météo étant défavorable. En 10 jours une centaine d'appareils britanniques avaient été détruits, contre 100 chasseurs et 400 bombardiers pour les Allemands.
Le 24 août, Göring lança sa seconde tentative pour s'emparer de la maîtrise de l'air. Les raids se concentrèrent sur les pistes d'envol, les hangars, les stations radar, les centres de contrôle aérien, et les usines d'aviation britanniques. La plupart des aérodromes du Sud-Ouest étaient sérieusement endommagés.
Jusqu'au 6 septembre, la Royal Air Force effectua en moyenne plus de 700 sorties quotidiennes. Au cours des 2 semaines allant du 24 août au 6 septembre les Britanniques perdaient 295 chasseurs et 171 autres étaient endommagés alors que la production totale de chasseurs était de 269 (tandis que la Luftwaffe perdait dans le même temps 530 appareils). Début août, les effectifs étaient de 1 434 pilotes, fin août, ils n'étaient plus que de 840 alors que les unités d'entraînement ne sortaient que 260 pilotes par mois. Début septembre, la R.A.F commença à manquer de pilotes expérimentés. Malgré les pertes très lourdes, le moral des pilotes anglais fut consolidé par le sentiment d'appartenir à cette "poignée d'hommes" dont parlait Churchill.
Les Allemands, quant à eux n'avaient pas de problème d'effectifs, mais leur moral était altéré après les remarques désobligeantes proférées à leur égard par Göring leur reprochant leur manque de combativité.
Le 3 septembre, Hitler ordonna un changement d'objectifs. Il avait décidé (sur les recommandations de Kesselring) qu'il fallait concentrer tous les raids sur Londres.
Le 7 septembre, commençait le Blitz - qui se poursuiva jusqu'en mai 1941 - (ce changement d'objectif permit à La R.A.F, épuisée, de reconstituer ses escadrilles) Ce jour là, 300 bombardiers et 648 chasseurs mirent le cap sur Londres. Plus de 300 civils furent tués et 1 300 furent blessés. Les raids se poursuivirent jour après jour ne donnant aucun résultat probant.
Le 17 septembre, Hitler venait de renoncer à l'opération "Sealion" qui fut d'abord reportée au 12 octobre, puis, en janvier 1941, Hitler décida que les préparatifs devaient être abandonnés. Début novembre Goering fit cesser toutes les attaques de jour sur la Grande-Bretagne, et limita les actions de la Luftwaffe à des raids nocturnes sur les villes, les ports, et les centres industriels de Grande-Bretagne. Chaque nuit, 200 à 300 avions larguèrent leurs bombes explosives ou incendiaires sur l'Angleterre. La ville de Coventry souffra particulièrement du bombardement du 15 novembre 1940. Bilan : 15 000 morts et 20 000 blessés.
Des bombardements sporadiques continuèrent jusqu'au mois de mai 1941 sur Londres et les grandes villes de la Grande-Bretagne.
Les Allemands n'avaient pas atteint leur but : la destruction de la chasse et du moral du peuple britannique.

Au cours de la bataille d'Angleterre, de juillet à octobre, les Allemands avaient perdu 1 733 appareils et les Anglais 915 chasseurs. Les bombardements sur l'Angleterre causèrent la mort de 43 000 civils.
Environ 90 000 civils furent en outre gravement blessés.


 

Voir le Blog de HistoQuiz : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de _Sn@ke-  Nouveau message 09 Jan 2004, 02:48

J'imagine même pas dans quel état de nerf les Londonien devaient être durant cette période...
Heureusement que le débarquement en Angleterre n'a jamais eu lieu, sinon, l'Histoire aurait été bien différente


 

Voir le Blog de _Sn@ke- : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de bobogan  Nouveau message 09 Jan 2004, 10:59

je pense que la grosse erreur de Hitler est d'avoir permis à la RAF de reprendre son souffle quelques temps. Si la Lufwaffe avait continué son matraquege systématique et quotidien des bases aériennes, la RAF n'aurais pas pu suivre le rythme pendant encore longtemps par manque de pilotes expérimentés. Dès lors, la supprématie aérienne étant acquise, le débarquement des troupes au sol aurais fini de mettre à genou l'angleterre. Sa seconde erreur est d'avoir déclenché la guerre contre la Russie, alors qu'il aurais sans doute du concentrer ses efforts militaires sur l'angleterre et sur l'Afrique du Nord. L'ouverture du front à l'Est n'a fait qu'accélérer les problèmes de carburant disponible et de ravitaillement en général, en plus d'éparpiller ses troupes aux 4 coins de l'Europe.
Heureusement pour nous qu'il a fait des erreurs...


 

Voir le Blog de bobogan : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de bobogan  Nouveau message 09 Jan 2004, 10:59

je pense que la grosse erreur de Hitler est d'avoir permis à la RAF de reprendre son souffle quelques temps. Si la Lufwaffe avait continué son matraquege systématique et quotidien des bases aériennes, la RAF n'aurais pas pu suivre le rythme pendant encore longtemps par manque de pilotes expérimentés. Dès lors, la supprématie aérienne étant acquise, le débarquement des troupes au sol aurais fini de mettre à genou l'angleterre. Sa seconde erreur est d'avoir déclenché la guerre contre la Russie, alors qu'il aurais sans doute du concentrer ses efforts militaires sur l'angleterre et sur l'Afrique du Nord. L'ouverture du front à l'Est n'a fait qu'accélérer les problèmes de carburant disponible et de ravitaillement en général, en plus d'éparpiller ses troupes aux 4 coins de l'Europe.
Heureusement pour nous qu'il a fait des erreurs...


 

Voir le Blog de bobogan : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Nimitz  Nouveau message 09 Jan 2004, 11:29

bobogan a écrit:je pense que la grosse erreur de Hitler est d'avoir permis à la RAF de reprendre son souffle quelques temps. Si la Lufwaffe avait continué son matraquege systématique et quotidien des bases aériennes, la RAF n'aurais pas pu suivre le rythme pendant encore longtemps par manque de pilotes expérimentés.


Un élément important jouait cependant en faveur des anglais : tout aviateur allemand abattu était (au mieux) prisonnier), un aviateur anglais pouvait reprendre un autre appareil! Néanmoins, il est absolument juste que "laisser souffler" la RAF a été une erreur terrible...

Dès lors, la supprématie aérienne étant acquise, le débarquement des troupes au sol aurais fini de mettre à genou l'angleterre.


Oups! tu ne crois pas que tu vas vite en besgogne???
Se rendre maître de l'espace aérien n'assure pas la victoire au sol. En russie justement, la Luftwaffe ne comptait plus le nombre de pilotes dépassant la centaine de victoires ce qui n'a pas empêché l'armée rouge de venir à bout de la Wermacht!!

Heureusement pour nous qu'il a fait des erreurs...

Les mêmes que Napoléon... avec les même résultats:
échec d'invasion de l'angleterre
bérézina de Stalingrad!!!

Jean
Personne par la guerre ne devient grand
Maître Yoda

Image

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 430
Inscription: 29 Déc 2003, 15:10
Localisation: France
Région: Sud-Ouest
Pays: France

Voir le Blog de Nimitz : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de bobogan  Nouveau message 09 Jan 2004, 11:46

Nimitz a écrit:
Dès lors, la supprématie aérienne étant acquise, le débarquement des troupes au sol aurais fini de mettre à genou l'angleterre.


Oups! tu ne crois pas que tu vas vite en besgogne???
Se rendre maître de l'espace aérien n'assure pas la victoire au sol. En russie justement, la Luftwaffe ne comptait plus le nombre de pilotes dépassant la centaine de victoires ce qui n'a pas empêché l'armée rouge de venir à bout de la Wermacht!!

[quote]

Ce n'est pas l'aviation Russe qui est venu à bout des forces allemandes mais plutot l'hiver russe et le nombre de soldat "frais" qui venait de l'autre bout de la Russie. En Angleterre un siège sur les villes principales n'aurais sans doute pas tourner au désavantage de l'Allemagne.

Une des grosses différence du front de l'Est vs Ouest est la distance à parcourir. Les troupes d'invasion de l'angleterre aurait été beaucoup plus facilement ravitaillées que sur le front de l'Est. L'angleterre est facilement "bombardable" car très proche des poles industrielle de la Ruhr, par contre vers l'est, 5000 km de ligne de ravitaillement, ça commence à faire beaucoup.

A mon avis l'angleterre devait être plus facile à prendre que l'immense territoire soviétique. Mais peut être me trompe-je, ceci n'est que mon avis :-)


 

Voir le Blog de bobogan : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 09 Jan 2004, 13:07

Certes le blitz a changé le cours de la bataille d'angleterre mais je pense que le premier bombardement de Londres a quelque peu dopé les pilotes anglais.
Pierre si ma memoire ne me trahie pas une escadrille polonaise s'est mis en valeur dans la bataille dangleterre


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de HistoQuiz  Nouveau message 09 Jan 2004, 13:31

Il y avait pas mal de pilotes Polonais qui firent effectivement un sacré travail. Mais je pense que ce fut la cas de tous les pilotes ....


 

Voir le Blog de HistoQuiz : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 09 Jan 2004, 13:52

Oui tous les pilotes ont fait un travail fantastique si j'ai bon souvenir a la fin du film la bataille d'angleterre on voit le nombre des tués par nationalités, c'est vrai que l'on parle beaucoup des pilotes de la RAF mais la bataille fut celle aussi de nombreuses nations ceci grace aux exploits de tous les pilotes.


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Somua S35  Nouveau message 09 Jan 2004, 19:55

Pour moi le changement de tactique des allemands est du au bombardement de Berlin alors que le chancelier allemand promettait aux berlinois l'impossiblité pour l'aviation anglaise de bombarder la ville.

Pour se venger Hitler a demandé à la Luftwaffe le bombardement en représaille de Londres. ET ce fut le début du blitz.

Et pourquoi les anglais avaient bombardé Berlin? Pour répliquer à un bombardement accidentel sur Londres.

Effectivement si les bombardements sur les aérodromes du sud est de l'angleterre avait continué la RAF perdait définitivement le contrôle des airs.
L'opération lion de mer aurait commencé dans la foulée.


 

Voir le Blog de Somua S35 : cliquez ici


Suivante

Retourner vers AVIATIONS DE GUERRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Médecin urgentiste 
Aujourd’hui, 01:49
par: kfranc01 
    dans:  Bataille du Garigliano 
Aujourd’hui, 00:36
par: alfa1965 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 23:13
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 23:01
par: kfranc01 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 22:58
par: iffig 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
Hier, 22:20
par: pierma 
    dans:  Testament de Hitler : Sur le problème juif et le racisme 
Hier, 21:13
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le HMS Edinburgh et les lingots d’or soviétiques. 
Hier, 20:58
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Groupe de résistance VIRA Raymond Viadieu Toulouse ; membres 
Hier, 18:40
par: Andrée Balagué 
    dans:  venue de la femme et de la fille d'un pilote US en France 
Hier, 15:36
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités


Scroll