Connexion  •  M’enregistrer

P-38 Lightning

Cet espace est consacré aux forces aériennes de toute nationalité et aux opérations aériennes durant la Seconde Guerre Mondiale
MODÉRATEUR: Marc_91

P-38 Lightning

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Marc_91  Nouveau message 06 Juin 2012, 05:39

Image
Sur ce jouet métallique, les turbo-compresseurs sont représentés en marron

Un des rares exemples réussis de chasseurs lourds de la seconde guerre mondiale, le Lockheed P-38 "Lighning" incorporait de nombreuses innovations au moment de sa conception. La plus importante était la présence de turbo-compresseurs séparés des moteurs, qui lui permettaient de dépasser 400 mph (645 km/h) en altitude. Une autre était le profil de son aile qui, allié à son aérodynamique très soignée, fit de lui un des premier avions à aborder de hautes vitesses en piqué, à la limite du transsonique.

Rapide, bien armé, doté d'une grande autonomie ou d'une bonne capacité de chargement sous ses ailes, il payait ses qualités par une certaine infériorité en maniabilité lorsqu'il combattait des monomoteurs, une plus grande complexité et un coût unitaire élevé ...

Il fut utilisé pour sa grande autonomie aussi bien dans le Pacifique, où il abattit par exemple l'avion de l'amiral Yamamoto, qu'en Europe, où il escorta les premiers raids diurnes des bombardiers lourds au coeur de l'Allemagne ...

A la fin de la guerre, il fut plus utilisé comme chasseur-bombardier. L'emplacement de son cockpit, au-dessus de l'aile médiane, faisait que les pilotes devaient battre des ailes pour pouvoir bien observer le terrain sous eux ce qui, pour les observateurs au sol, était encore plus caractéristique que la "queue fourchue" de l'avion ...

L'appareil dont voici une vidéo et des photos de détails prises lors de son passage à Cerny/La Ferté-Alais le mois dernier est un P-38L/F-5G construit par Lockheed, qui fit la guerre sous le S/N 44-53854, fut racheté et participa à des courses aux USA, et fait maintenant partie des "Red Bulls", basés à Salzburg en Autriche.



Image Image Image Image Image

Image Image Image Image Image

Image Image Image Image

-------------------


Les qualités de vitesse et d'autonomie du P-38 firent qu'une version de reconnaissance en fut dérivée, le F-5, équipé de caméras et désarmé.

C'est à bord d'un de ces avions que disparut le pilote-écrivain Antoine de Saint-Exupéry, au large de la Provence, en Août 1944. De son appareil ne subsiste plus que quelques fragments et une jambe de train, qui fut exposée en 2008-2009 au MAE, et de lui ... Ses nombreux écrits :

Image Image
. . Image. . . . . .Image . . . Image

Animateur - Modérateur
Animateur - Modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7713
Inscription: 04 Déc 2006, 13:25
Localisation: Etrechy (91)
Région: Beauce
Pays: France

Voir le Blog de Marc_91 : cliquez ici


Re: P-38 Lighning

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de gauthier_ph1963  Nouveau message 06 Juin 2012, 12:51

Marcel Dassault disait " Quand un avion est beau il vole bien "
A mon goût et visiblement je le partage avec l'auteur de ce post, c'était le plus beau de la DGM.
Après le diable fourchu en appréciation esthétique, je classe aussi le dakota, le spitfire, le zero, le mustang et le me 262.

Captain
Captain

 
Messages: 189
Inscription: 25 Oct 2011, 19:17
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de gauthier_ph1963 : cliquez ici


Re: P-38 Lighning

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Chef Chaudart  Nouveau message 06 Juin 2012, 18:18

Une autre était le profil de son aile qui, allié à son aérodynamique très soignée, fit de lui un des premier avions à aborder de hautes vitesses en piqué, à la limite du transsonique.

C'est tellement vrai qu'il y eut de nombreux accidents à cause des phénomènes de "compressibilité", comme on disait: lors de piqué, l'approche des vitesses transonniques provoquaient une déplacement du centrage vers l'avant. Impossible de redresser l'appareil!

Quelques pilotes s'en sortirent par miracle: arrivés à basse altitude, l'air plus dense freinait l'appareil qui redevenait gourvernable. Ils sont parvenus à redresser in extremis, au ras du sol, avant de se poser couverts de sueur froide et les jambes flageolantes.

On rajoutera des freins sortant automatiquement en cas de survitesse afin de contrer le phénomène sur les denières séries de P-38.

A noter également que les pilotes dans le Pacifique, volant souvent au dessus de la mer, loin des côtes, appréciaient de disposer d'un second moteur qui leur permettait de ramener l'appareil même en cas de panne sur l'autre. Luxe que n'avaient pas les pilotes de Mustang.
...never give in, never give in, never, never, never, never-in nothing, great or small, large or petty - never give in except to convictions of honour and good sense. Never yield to force; never yield to the apparently overwhelming might of the enemy.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 771
Inscription: 13 Oct 2009, 16:06
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de Chef Chaudart : cliquez ici


Re: P-38 Lighning

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de th.reynaud  Nouveau message 07 Juin 2012, 07:19

gauthier_ph1963 a écrit:Marcel Dassault disait " Quand un avion est beau il vole bien "
A mon goût et visiblement je le partage avec l'auteur de ce post, c'était le plus beau de la DGM.
Après le diable fourchu en appréciation esthétique, je classe aussi le dakota, le spitfire, le zero, le mustang et le me 262.



Sans oublier le "Mosquito" de la RAF.

Thierry
Un clic doit avoir pour réponse deux clics, sinon couchez vous à terre et ouvrez le feu!

Flight Officer
Flight Officer

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 117
Inscription: 12 Juil 2005, 16:48
Localisation: villeurbanne (france)

Voir le Blog de th.reynaud : cliquez ici


Re: P-38 Lighning

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Curious  Nouveau message 21 Aoû 2012, 13:43

Bonjour

th.reynaud a écrit:A mon goût et visiblement je le partage avec l'auteur de ce post, c'était le plus beau de la DGM.
Après le diable fourchu en appréciation esthétique, je classe aussi le dakota, le spitfire, le zero, le mustang et le me 262.

Sans oublier le "Mosquito" de la RAF.

Oui, bien sur, mais le Dornier 335 c'est quand même pas laid non plus.
Sa ligne très élancée, et la forme particulière de son empennage imposée par sa config push-pull en font sans doute un des plus beaux chasseurs de la 2GM, et, pour moi, le plus beau des chasseurs bi-moteurs.
François

First Lieutenant
First Lieutenant

 
Messages: 172
Inscription: 06 Aoû 2012, 17:02
Région: Rhône-Alpes
Pays: France

Voir le Blog de Curious : cliquez ici



Retourner vers AVIATIONS DE GUERRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Meutes Eisbär 1 et Eisbär 2 
il y a 23 minutes
par: alfa1965 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
il y a 34 minutes
par: Gennaker 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 41 minutes
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 44 minutes
par: Lusi 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 48 minutes
par: Lusi 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
il y a 50 minutes
par: alain adam 
    dans:  Identifications de pseudos 
Aujourd’hui, 20:32
par: miarka 
    dans:  Identification pseudos 
Aujourd’hui, 19:55
par: miarka 
    dans:  les sous-marins Français 
Aujourd’hui, 19:02
par: kfranc01 
    dans:  Nikola Tesla, génial inventeur 
Aujourd’hui, 18:12
par: alfa1965 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités


Scroll