Connexion  •  M’enregistrer

Les bombes en bois.

Cet espace est consacré aux forces aériennes de toute nationalité et aux opérations aériennes durant la Seconde Guerre Mondiale
MODÉRATEUR: Marc_91

Cease firing !

Nouveau message Post Numéro: 51  Nouveau message de Jagdpanther_57  Nouveau message 06 Sep 2009, 17:11

Depuis votre rappel au règlement, je me suis conformé aux seuls doutes que j'ai le droit d'émettre comme tout un chacun.
Ensuite, si en réponse je reçois des 75 de provoc, désolé, je réponds au 88 "teutonique" 8)
Je n'ai jamais eu ni les moyens ni l'ambition de "censurer" qui que ce soit. Un livre est une chose, l'appréciation qu'on en fait n'a pas valeur absolue, y compris la mienne. Mais c'est mon avis et je le partage...
Mais bon, je m'arrête là, je n'ai pas jamais eu l'intention de "polluer" votre site. Halte au feu.
Entre parenthèses, merci de ne pas avoir censuré les interventions car, malgré tout, en faisant abstraction du ton employé de part et d'autre, il s'y trouve des choses intéressantes.
Et désolé, ma réaction par rapport à une supposée "cour" ne visait personne de votre équipe (je ne tendais qu'un miroir) ce serait malhonnête après l'accueil que vous m'avez tous réservé, comme tout un chacun. J'aurais d'ailleurs l'occasion de revenir dans vos pages...notamment à propos de René Mouchotte, je viens de voir un fil de discussion le concernant
Je vous shaalue bien cordialement

et juste pour le fun : http://www.youtube.com/watch?v=Ov9UdRHo ... re=related


 

Voir le Blog de Jagdpanther_57 : cliquez ici


Re: Les bombes en bois.

Nouveau message Post Numéro: 52  Nouveau message de seb44  Nouveau message 09 Sep 2009, 14:06

Bonjour,

Sujet qui m'interesse, car j'ai dans mes diverses recherches, eu deux témoignages sur ces bombes en bois.
Un, d'un résistant, avec l'endroit du largage, et un autre d'un civil dans la Normandie.
Si l'on peu douter de la verracité des propos du temoin civil, le resistant, quand à lui, m'a toujours donné que des informations vérifiables au fil de mes recherches.
C'est donc naturellement que j'ai acheté le livre de Monsieur Courouble dernierement..
Je viens de lire le fil de la discussion fort interessante (quoi que houleuse!!), et il me vient une question fort simple :
Si on reprend l'interprétation historique de Monsieur Benamou sur le phénomène "Bombe en bois", pourquoi les anglais n'ont-ils pas tout simplement reconnu la réalité de ces faits après la guerre???

Je ne vois pas pourquoi garder le secret ?? (ils sont taquins ces Anglais :D )

Seb


 

Voir le Blog de seb44 : cliquez ici


Re: Les bombes en bois.

Nouveau message Post Numéro: 53  Nouveau message de mermoz07  Nouveau message 10 Sep 2009, 07:41

Bonjoursoir Seb,

Ils sont pas taquins les anglais, ils ont juste un sens de l’humour doublé d’un sens du secret très british.

Avant moi, certains historiens de la WW2 que je cite dans mon livre avaient envisagé d’aborder dans leur travail le sujet des bombes en bois, tant ils avaient été confrontés au nombre incroyable d’anecdotes sur cette affaire. L’intransigeance des services officiels anglais sur le sujet (Ministry of Defence, Air Historical Branch) les en avait dissuadé. J’ai même rencontré un chercheur, devenu ami avec une responsable haut placée au Royal Air Force Museum de Hendon, qui m’affirma qu’il n’avait jamais réussi à aborder librement avec elle ce sujet « qui manifestement l’embarrassait » (ce sont ses termes). Personnellement mes nombreux courriers, mails, appels téléphoniques, voire interventions directes de David Whiting ou de Frances Harper (la traductrice du livre en anglais, fille de pilote de la RAF) n’ont rien donné ou alors des réponses complètement à côté du sujet.

La thèse des initiatives individuelles de pilotes (effectuant des largages de bombes en bois à l’insu de l’autorité hiérarchique) – piste la plus solide selon moi – n’est plus une théorie vraisemblable, mais un fait historique désormais établis avec les divers témoignages recueillis et rapportés dans mon livre. Dès lors qu’ils étaient interdis, ces actes isolés pouvant relever de l’insubordination (la guerre n’est pas un jeu ! les pilotes de la RAF ne sont pas des Monty Pithon ! etc), il paraissait logique que les ministères anglais concernés nient la réalité de ces faits après guerre.

L’exemple du lieutenant Stoddard est une merveilleuse illustration de ce propos. En pleine guerre du Vietnam, il avait décollé du porte-avions Saratoga aux commandes d’un Skyraider où il s’était fait fixer sous l’aile droite une cuvette de WC destiné à l’ennemi ! Ce geste de moquerie vis à vis de l’adversaire, fut bien plus audacieux qu’un petit largage, en passant, d’une bombe en bois sur un faux terrain d’aviation allemand –non défendu en 43-44- où des leurres en bois pourrissaient. Ce geste avait été rendu possible par une chaîne de complicités sans faille dans l’escadrille : les mécaniciens qui avaient conçu l’adaptation en acier pour fixer la cuvette sur le rack, les armuriers qui avaient chargé l’engin sur l’appareil, le personnel de piste qui n’a pas vendu la mèche au moment du décollage, jusqu’aux mariniers sur la passerelle de commandement qui firent « un mur » pour que l’amiral ne se rende pas compte du projet Stoddard au moment où l’appareil fut avancé sur le pont. Pire : comme le révéla le film tourné par un autre appareil au moment crucial, lorsque Stoddard largua sur la cible le « projectile bactériologique » (c’est le nom qu’il communiqua à l’appui au sol qui assistait médusé à la chute de l’objet), le vent relatif retourna violemment la cuvette qui frôla la carlingue de l’appareil, exposant le pilote à une dangereuse collision. S’il n’y avait eu de nombreuses photos prises pour attester de la chose, 40 ans plus tard, des « spécialistes » auraient nié la réalité d’un tel acte, invoquant l’impossibilité technique, la rigueur de la discipline militaire, le risque inconsidéré pour le pilote, l’absurdité militaire d’un tel geste ET l’absence d’archives sur ce fait. Cet acte occasionna une sanction pour l’intéressé, le film fut saisi, mais les nombreuses photos réalisées par les tiers s’exfiltrèrent de l’armée pour nous parvenir jusqu’à nous. La guerre terminée, Stoddard et ses complices, retirés de l’armée, ne cachèrent jamais leur haut fait d’armes… L’affaire des bombes en bois participe exactement de la même démarche que celle de Stoddard (De l’ironie élégante en pleine guerre) mais avec bien plus de facilités et moins de risques pour ces pilotes de 20 ans qui voulaient se payer la tête de l’ennemi à bon compte.

Concernant la thèse Benamou pour laquelle vous m’interpellez (largage opérationnel de bombes en bois par des services anglais dans le cadre de la Psywar), l’explication du mutisme anglais est un peu plus complexe à interpréter. Apparemment l’UPC (Underground Propaganda committee, branche du Political Warfare Executive qui avait en charge les mesures de guerre psychologique à Londre) avait avancé l’idée dès janvier 41 de propager cette rumeur des bombes en bois, mais cette option avait été abandonnée officiellement « pour ne pas exposer les sources » (ce qui veut donc bien dire : « Nous avions envisagé de larguer « concrètement » des bombes en bois sur des « sites précis » pour bien promulguer la rumeur, mais cette tactique exposerait dangereusement nos sources d’information » ). Cependant, cette même idée aurait été reprise à partir de 42/43 par le SOE (c’est ce qu’affirment mes témoins résistants et Jean-Pierre Benamou) tant il était patent qu’il n’y avait plus aucun risque pour les sources concernées. Pour autant cette reprise de propagation d’une rumeur sur les bombes en bois, appuyée bien évidemment par des largages réels, aurait occasionné un désaccord entre services au plus haut niveau, notamment entre le War Office et le SOE qui disposait d’une grande autonomie d’action. Le problème n’était plus d’ exposer les sources d’information, mais d’exposer l’image de marque de la RAF. La guerre n’est pas un jeu, on ne s’amuse pas à moquer l’ennemi quand il y a tant d’hommes qui exposent leur vie… Churchill qui avait créé le SOE, (et qui adorait d’ailleurs citer l’anecdote des bombes en bois !) n’aurait pas tranché le litige, laissant les uns agir à leur guise dans le droit fil d’une tradition très britannique où la main droite ignore ce que fait la main gauche, quand elle ne lutte pas contre. Quand en 1946, le SOE fut dissout et 90 % de ses archives détruites, il ne restait plus que la voix du War Office pour donner la version officielle du sujet.

Bien à vous tous. Cordialement
:drama:
Pierre-Antoine Courouble
Fichiers joints
Toilet-Bomb Stoddard.jpg
Le Toilet-bomb du Lieutenant Stoddard valait bien 100 wooden bombs! Comme dans le cas des largages de bombes en bois, le pilote n'a pas fait un vol spécial pour commettre son forfait, mais a largué son message lors d'une vrai mission de bombardement!...

Private First Class
Private First Class

 
Messages: 28
Inscription: 28 Aoû 2009, 07:39

Voir le Blog de mermoz07 : cliquez ici


Re: Les bombes en bois.

Nouveau message Post Numéro: 54  Nouveau message de seb44  Nouveau message 10 Sep 2009, 22:34

Merci a vous pour cette (longue et interessante) réponse !!

Je reste persuadé de l'existance des bombes en bois, car le resistant m'avait indiqué l'emplacement du largage (comme je le disais plus haut), et j'y ai trouvé un "faux aérodrome", ou les locaux m'avaient dit unanimement (enfin le peu qui reste de cette epoque), qu'il y avait que des faux avions (a s'y méprendre parait-il !!).
Ce faux aérodrome aurait servit aussi de "piste de secours".
Je n'ai pas cherché plus loin à l'époque, mais voila le pourquoi de l'achat de votre livre...
Je vais y retourner, histoire d'en savoir plus, et pourquoi pas, on peut rever, trouver une de ces fameuse bombe :mrgreen:

Merci encore pour cette réponse détaillée !!!

Seb


 

Voir le Blog de seb44 : cliquez ici


Re: Les bombes en bois.

Nouveau message Post Numéro: 55  Nouveau message de mermoz07  Nouveau message 11 Sep 2009, 07:23

Seb pourriez-vous m'indiquer de quel terrain il s'agit?
Éventuellement accepteriez-vous de me communiquer les coordonnées de votre résistant en MP?

Depuis que mon livre est sorti j'ai reçu pas mal de courriers et de coups de fil qui m'apportaient de nouveaux témoignages. Je les recense pour faire un complément sur ce dossier que je publierai peut-être dans un an ou deux.

Marc Tafoureau, concernant la carte des faux terrains, il faut distinguer les faux terrains d'aviations (Scheinflugplatzen) et les aires d'avions en bois (Attrapen) qui étaient installés à proximité directe des terrains actifs voire sur les aires de dispersions dans l'optique de berner les appareils alliés qui pratiquaient le straffing. J'avais commencé à établir la cartographie de tous ces terrains, ils sont innombrables. Bien une centaine. Si le sujet vous intéresse, contactez-moi. Je suis ouvert pour toute collaboration.

Stéphane Delogu, vous écrivez "Au moins l'un de ces projectiles a été récupéré et nous est parvenu, j'ai même eu l'occasion de le voir chez un collectionneur". A quoi ressemblait le projectile que vous avez pu voir? Pouvez-vous me mettre en relation avec ce collectionneur, s'il en est d'accord?

Merci à tous ceux qui m'ont adressé des mots d'encouragements ainsi qu'aux deux internautes qui m'ont téléphoné :cheers:

Pierre-Antoine

"La quête de la vérité est un combat" Vaclav Havel

Private First Class
Private First Class

 
Messages: 28
Inscription: 28 Aoû 2009, 07:39

Voir le Blog de mermoz07 : cliquez ici


Re: Les bombes en bois.

Nouveau message Post Numéro: 56  Nouveau message de seb44  Nouveau message 11 Sep 2009, 08:15

Bonjour,

Pas de problèmes pour les coordonnées, mais en message privé....car j'ai remarqué que dès que je parle trop "fort" dans mon coin, d'un endroit interessant, il ne se passe pas une semaine pour y retrouver des trous fait par une armée de "broquanteurs" armés de détecteurs !!!
Alors imaginez sur internet...
Le faux terrain est en effet a proximité d'un vrais, et l'on peut meme le voir (le faux) par vue satellitaire !!!

Seb


 

Voir le Blog de seb44 : cliquez ici


Re: Les bombes en bois.

Nouveau message Post Numéro: 57  Nouveau message de H Rogister  Nouveau message 23 Sep 2009, 17:00

fantassin30 a écrit:Bonjour,
Je suis très interéssé par le sujet.
Avez-vous connaissances de lachés de bombes en bois dans le sud de la France?
Merci de vos réponses
Lionel Gourgout
Nîmes

Bonjour Lionel,

Avant de poursuivre la conversation sur ce forum, pourrais-tu S.V.P. passer par le bureau de recrutement afin de t'y présenter.
C'est ici: viewforum.php?f=28

A+ ;)


 

Voir le Blog de H Rogister : cliquez ici


Re: Les bombes en bois.

Nouveau message Post Numéro: 58  Nouveau message de mermoz07  Nouveau message 25 Sep 2009, 10:26

Bonjour Lionel,
Bienvenue sur ce site que tu découvriras riche et très convivial. :cheers:
Nîmes… Enfin un voisin ! :D N’hésite pas à m’appeler sur mon portable pour établir une relation plus directe et interactive que sur le web si tu le souhaites (mon numéro est sur ce fil un peu plus haut). Sur ton inscription tu parles de l’aérodrome de Nîmes en 39-45 mais hélas je n’ai rien de précis sur ce sujet.

Depuis que mon ouvrage a été publié, il n’y a pas une semaine sans qu’un nouveau témoignage sur les bombes en bois ne me soit rapporté dont certains concernent effectivement le sud de la France. 8) Il y a des cas en Italie, en Afrique du Nord (Lybie, Tunisie), on connait le témoignage d’André Maéro sur les bombes en bois larguées sur Salon de Provence en 44 (voir http://pochefalaise.forumpro.fr/la-seco ... 3-t704.htm) . J’ai eu la chance de rencontrer trois fois Maéro dont une fois en compagnie de David Whiting qui souhaitait le questionner précisément sur le sujet. J’ai enregistré la rencontre et leur échange. Dans mon livre je rapporte également le témoignage de Vincent Borel tiré de son livre « Hyères et sa région » relatif à de faux canons installés sur l’île. Tout récemment je dédicaçais à un salon littéraire à Saint-Privat et j’ai eu l’agréable surprise d’être accosté par deux vétérans qui m’apportèrent deux témoignages nouveaux sur le sujet, que je ne connaissais pas. Le premier est celui d’un ancien pilote de l’armée de l’air qui me rapporta le cas de la base de Creil (pas vraiment au sud il est vrai) où les Allemands avaient créé un faux village en bois qui fut bombardé également de bombes en bois. Le deuxième est celui d’un résistant décoré de la légion d’honneur qui me restitua le cas du terrain d’aviation de Guipavas à côté de Montpellier (là on est bien au sud) dont il avait été un témoin direct. Après l’annexion de la zone libre, les Allemands avaient occupé ce terrain, aménagé sur le côté mer de fausses batteries côtières à l’aide de sacs de sable et de tuyaux de poils mais ils avaient installé de vraies défenses sur l’intérieur du terrain. Dans un scénario identique à celui de Maéro, la Résistance fut informée et signala la chose aux Américains qui réalisèrent une attaque sur le site avec un largage de bombes en bois lors de leur passage sur les tuyaux de poils mais avec un lâcher de vraies bombes sur l’intérieur du terrain. Je poursuis mes recherches sur le sujet, si tu le souhaites je te donnerai plus de précisions à mesure que j’avance.

Pour nos amis de la région parisienne qui s’intéressent à la question, je suis invité ce week-end 25 et 26 septembre au Musée de l’Air et de l’Espace par l’Association des Ailes Anciennes du Bourget (ils restaurent les coucous exposés au musée et travaillent actuellement sur un lancaster). Ils me proposent d’y exposer mes modèles de bombes en bois et de dédicacer mon livre dans leur stand de l’Aeropuce qui se tiendra dans le grand hall où se trouve le Concorde. N’hésitez pas à venir m’y rencontrer, je me ferai un plaisir de vous montrer les « bêtes ».

Amitiés à tous les passionnés. :)
Pierre-Antoine

Private First Class
Private First Class

 
Messages: 28
Inscription: 28 Aoû 2009, 07:39

Voir le Blog de mermoz07 : cliquez ici


Re: Les bombes en bois.

Nouveau message Post Numéro: 59  Nouveau message de michel d  Nouveau message 08 Oct 2009, 18:18

Lors de mes recherches sur la forteresse B-17G 42-32897 abattue au dessus d'Arbonne en forêt de Fontainebleau, j'ai recueilli des témoignages que les allemands avaient un terrain d'entrainement aux bombardements où ils lâchaient des bombes en bois sur la plaine de Chanfroy, commune d'Arbonne la forêt.
Si vous pouvez obtenir d'autres renseignements sur les bombes en bois sur ce lieu où 36 résistants ont été fusillés les 21 juillet et 17 août 1944.

MD

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 307
Inscription: 13 Aoû 2009, 10:40

Voir le Blog de michel d : cliquez ici


Re: Les bombes en bois.

Nouveau message Post Numéro: 60  Nouveau message de mermoz07  Nouveau message 16 Oct 2009, 13:28

Bonjour Michel.
Les Allemands utilisaient généralement des bombes en béton pour leurs exercices d’entraînement. Ceci étant, j’ai eu un témoignage sur Avord qui rapporte un cas d’exercice sur des carcasses de véhicule avec largage de « bombes en bois » ou tout du moins de projectiles qui en avaient bien l’apparence. A l’appui de ce témoignage j’ai la photo suivante dont les projectiles sous le ventre du Heinkel suggèrent bien des projectiles en bois. Ce cliché a été examiné par plusieurs spécialistes en munitions de la WW2 qui ne reconnaissent pas les fameuses bombes en ciment allemandes caractérisées par leurs encoches latérales pour les dispositifs fumigènes. C’est la première fois que j’entends parler du cas d’Arbonne la forêt, cette anecdote m’intéresse. Si vous avez des compléments d’informations utiles n’hésitez pas à me contacter en MP.
Cordialement. :cheers:
Pierre-Antoine Courouble
Fichiers joints
37LEG.jpg
Exercice Avord 1941
38LEG.jpg
Hozbomben?!...

Private First Class
Private First Class

 
Messages: 28
Inscription: 28 Aoû 2009, 07:39

Voir le Blog de mermoz07 : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers AVIATIONS DE GUERRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 23:00
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  lES ORGUES DE STALINE kATIOUCHA lANCES ROQUETTE 
Hier, 22:57
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 21:53
par: P. Vian 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 19:54
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 19:52
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Un peu d'humour (morbide) 
Hier, 19:49
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Enigma - Help 
Hier, 18:08
par: medicairborne 
    dans:  Un mémoire de l'Empereur Hirohito vendu aux enchères 
Hier, 16:05
par: Shiro 
    dans:  Vacances 1946 
Hier, 13:31
par: Meteor14 
    dans:  Était-il possible de vaincre l’URSS ? 
Hier, 13:11
par: alias marduk 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités


Scroll