Connexion  •  M’enregistrer

Les bombardements alliés sur l'Europe occupée.

Cet espace est consacré aux forces aériennes de toute nationalité et aux opérations aériennes durant la Seconde Guerre Mondiale
MODÉRATEUR: Marc_91

Les bombardements alliés sur l'Europe occupée.

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Haddock  Nouveau message 05 Oct 2008, 09:48

La question est de savoir si ces bombardements ont vraiement aidé a la victoire finale et surtout de se poser la question de savoir si les victimes civiles nombreuses et innocentes en valait le prix ?

Rappel du contexte

----------------------------------------------------------------------------

Les Britanniques répliquèrent avec leur propre campagne de bombardements nocturnes mené par la Royal Air Force Bomber au bombardements Allemands de 1940.
Cette réplique commença symboliquement en 1940 pour culminer de façon massive à la fin de la guerre. Mais à cause d'une visée peu précise, ces campagnes eurent peu de succès. Deux mesures furent prises : au lieu de viser précisément des cibles particulières, les Britanniques se mirent à procéder à des bombardements dans des zones à forte concentration humaine afin de faire le plus de dégâts matériels et tuer le plus de travailleurs possibles, tout en cassant le moral des habitants. D'autre part, les équipages furent entrainés, les avions pourvus d'aides électroniques et une force d'« éclaireurs » fut créée afin de marquer les cibles pour les bombardiers Avro Lancaster.

Image

L'Avro Lancaster devient le fer de lance du Bomber Command comme lors du bombardement de Dresde.Les bombardiers quadrimoteurs lourds étaient produits en série au Royaume-Uni, dans une telle proportion que d'autres secteurs vitaux de l'industrie d'armement manquaient de ressources. Jusqu'en 1944, les effets de ces bombardements sur la production allemande étaient relativement faibles et ne justifiaient pas cette mobilisation des ressources pour les bombardiers. Mais cet effet devint de plus en plus significatif : chaque destruction allégeait quelque peu la tâche des Soviétiques sur le Front de l'Est. Pour les bombardements de nuit britanniques, 40% des équipages localisaient leur cible.

Les États-Unis firent leur entrée sur l'théatre Européen des opérations à partir de la fin 1942 pour commencer leur propre campagne de bombardements stratégiques avec la 8th USAAF et sur le théatre Méditerranéen des opérations avec la 15th USAAF à partir de 1943 qui se faisait de jour. Les avions américains avaient un chargement plus faible, mais plaçaient leurs bombes de manière plus précise sur les cibles avec pour les bombardements de jour, 60 % des équipages qui trouvaient leurs objectifs. L'USAAF d'ailleurs clamait qu'elle faisait du bombardement de précision de cibles militaires. En réalité, ces campagnes étaient très meurtrières pour la population.

Les pertes aériennes furent lourdes pour les forces de bombardement ou comme pour le bombardement de Nuremberg, des centaines d'appareils furent perdus, pas moins de 44 % des pilotes engagés dans ces opérations y perdirent la vie.

Les régions allemandes industrielles comme la Ruhr ainsi que les villes comme Hambourg (lors de l'Opération Gomorrah en juillet 1943) puis Dresde (en février 1945) subirent ces tempêtes de feu faisant à chaque fois des milliers, voire des dizaines de milliers de morts, surtout civils.

Les pays occupé par les forces de l'Axe furent également bombardé pour géner l'industrie de guerre et les communications ennemis. Plus de 67 000 français ont été victimes de ces raids aériens, un millier en 1942, près de 5 500 morts en 1943 dont la moitié pour le seul mois de septembre et toutes les autres victimes au cours de l'année 1944 et particulièrement en mai, lors des pilonnages intensifs contre les réseaux ferroviaire, lors de l'opération Chattanooga Choo-choo , qui précédèrent le débarquement de Normandie.

Source wilkipedia


Voir aussi :

http://www.39-45strategie.com/Bombardements-sur-l-Europe.2390.0.html#part2


 

Voir le Blog de Haddock : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 05 Oct 2008, 11:10

Le bombardement tel qu'il a été pratiqué par les alliés est sujet à contreverse , puisque si j'ai bonne mémoire les marechaux harrys et Teeder ont été très contraversés à l'issue de la guerre. Le bombardement des zones urbaines n'a fait que monter le sentiment partiotique des allemands et leur aversion vis à vis des anglais. Une autre question intéressante il me semble que l'armée rouge à la fin de la guerre n'a pas eu recours à ce type de bombardement.

Il est un fait que les équipages ont payé un lourd tribu


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de hell on wheels  Nouveau message 05 Oct 2008, 16:57

Ta dernière remarque mon cher Hilarion est d'autant vraie que l'Armée Rouge n'a pas développé d'aviation de bombardement stratégique pendant la SGM même si avant guerre il y avait un commandement stratégique soviétique, le TBA et que des bombardiers lourds avaient été développés les TB. Peut être parce que trop cher et/ou parce que n'étant pas une stratégie développée au plus haut niveau de l'Armée Rouge. Les stratèges aériens anglo-saxons, et certains européens, étaient séduits par la théorie de l'italien Douhet, reprise et développée par Mitchell aux Etats-Unis, de suprématie aérienne sur les autres armées. Cette théorie avait été remarquée par Toukachevsky mais fut lettre morte après les purges de 37. Il est aussi à remarquer que les gros porteurs soviétiques servaient principalement au transports des troupes aéroportées soviétiques (VDV)

Le texte de Douhet peut se lire ici
http://www.airforcehistory.hq.af.mil/Pu ... ommand.htm

Il y aura certainement parmi les spécialistes de l'arme aérienne de bonnes âmes qui complèteront (voire amenderont... :mrgreen: :mrgreen: ) mes écrits
Amicalement
How
Dernière édition par hell on wheels le 05 Oct 2008, 22:45, édité 2 fois.


 

Voir le Blog de hell on wheels : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Pierre.S  Nouveau message 05 Oct 2008, 17:20

Bonjour,
Le peu de fois où le sujet des bombardements alliés sur la Bretagne a été abordé dans ma famille, il était toujours question de l'imprécision des Anglais par rapport aux Américains, évaluation très empirique que vous confirmer dans ce post. Les Bretons ne portaient pas les Anglais dans leur coeur après Mers-el-Kébir, les bombardements "hasardeux" n'ont guère amélioré les choses.
Peut-on aborder les bombardement US sur Tokyo: j'ai lu il y a longtemps un article qui faisait état d'un nombre de mort supérieur à Hiroshima notamment par l'usage de bombes incendiaires sur des constructions très inflammables. Il y était question du "vent de Heno" qui serait une nuée ardente formée par l'intense chaleur des incendies et qui aurait carbonisé sur place les habitants réfugiés dans un stade.Avez-vous eu connaissance de cette affaire.
Cordialement


 

Voir le Blog de Pierre.S : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Snakealx  Nouveau message 05 Oct 2008, 17:44

Il apparait clairement, au regard du déroulé des événements, que les bombardements stratégiques n'ont pas gagnés la guerre à eux seuls, comme Douhet le laissait supposer.

De là à les juger totalement inutiles, le fossé reste grand.

Les courbes de productions de l'armement allemand entre 1940 et 1945 montrent bien que les bombardements alliés n'ont pas empêchés les allemands de décupler leurs productions de guerre.
Néanmoins, on peut se demander ce qu'aurait été cette production sans les bombardements.

L'objectif de faire s'écrouler le moral des civils par des bombardements intensifs n'a jamais été atteint quoique les bombardements des dernières semaine de la guerre ont jeté sur les routes des hordes de réfugiés (qui s'ajoutaient à ceux fuyant les russes). Ceci a passablement désorganisé les dernières tentatives de résistance de l'armée allemande.

Le ravage des communications fluviales et routières de l'Europe ont considérablement contribué à la victoire, en gênant les mouvement de troupes mais aussi la production industrielle.

Je pense donc que les bombardements stratégiques n'ont pas été effectué en vain, même si l'acharnement à rayer les villes allemandes de la carte a conduit à utiliser du potentiel qui aurait fait meilleur usage sur les usines , les voies de communications et parfois sur le front (comme cela s'est produit en Normandie).

A noter quand même que de l'autre côté du monde, une offensive stratégique à base de sous-marins et de bombardements aériens a complètement réduit en miettes les capacités de production japonaises. De plus, ce sont bien des attaques contre des villes sans intérêt militaire (Hiroshima et Nagasaki) qui ont forcé l'empereur à demander la paix.

Donc, les théories de Douhet... pas valables avant l'ère du nucléaire... mais après ???

Pour répondre à la question de Pierre, lorsqu'un incendie est alimenté à profusion et occupe une grand surface, il consomme tout l'air disponible autour de lui (le feu, pour exister, à besoin d'oxygène). Il se créé alors un appel d'air, proportionnel à la puissance de l'incendie.

Dans le cas des bombardements au phosphore des villes japonaises, mais aussi allemandes, ce sont parfois de véritables tornades de feu qui ont été générées, avec des vents brûlants soufflant à plus de 100 km/h.
C'est pourquoi des personnes sont mortes, ébouillantées dans des mares, ou des petites rivières, d'autres, sont mortes par manque d'oxygène (le terme technique est anoxie) ou ont succombé à la chaleur environnante.

Pas des façons élégantes de s'en aller ....


 

Voir le Blog de Snakealx : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Igor  Nouveau message 05 Oct 2008, 19:09

Ce qu'écrit Snakealx est tout à fait juste.

J'ajouterais que les bombardements sur l'Allemagne ont indirectement contribué à la victoire des Alliés. En effet, pour protéger leur espace aérien, les armées allemandes ont du réquisitionner des canons et des avions de chasse qui ont dès lors manqué sur le front. Dans ses mémoires, Albert Speer écrit qu'en 1943 la moitié de la production d'obus de 88 mm était destinée à la DCA du Reich. Ce sont autant d'obus qui n'ont pas été tirés contre les chars russes et anglo-saxons.
Il faut compter aussi avec le personnel nécessaire pour remettre en état les installations détruites. Cela représentait des dizaines voire des centaines de milliers d'hommes.

Au final, ces bombardements ont contraint les forces allemandes à disperser leurs efforts, ce qui a donc nui à leur effort de guerre.
Cordialement

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2048
Inscription: 18 Juil 2003, 14:35

Voir le Blog de Igor : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 05 Oct 2008, 19:23

De la façon dont l'artillerie russe poivrait sur l'Allemagne, était-il nécessaire d'y ajouter des bombardements aériens ???
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5798
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 05 Oct 2008, 19:33

Audie Murphy a écrit:De la façon dont l'artillerie russe poivrait sur l'Allemagne, était-il nécessaire d'y ajouter des bombardements aériens ???

Je suis d'accord avec toi audie su r la fin de la guerre l'artillerie russe poivrait l'allemagne, ce qu eje voulais faire ressortir c'est que la russie n'a jamais executé avant le poivrage de bomabrdement massifs tels qu'ils ont ete mis en place par les anglo saxons


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 05 Oct 2008, 20:22

Ok l'Amiral, je ne cherchais pas à te mettre dans l'embarras, tu as bien raison au sujet de la controverse sur les bombardements alliés.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5798
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 05 Oct 2008, 20:26

Audie Murphy a écrit:Ok l'Amiral, je ne cherchais pas à te mettre dans l'embarras, tu as bien raison au sujet de la controverse sur les bombardements alliés.
tu ne me mets pas dans l'embarras je cherche aussi a savoir d'ou vient cette divergence de technique de combat entre russe et anglo saxon


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Suivante

Retourner vers AVIATIONS DE GUERRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 5 minutes
par: iffig 
    dans:  le cuirassé Courbet 
il y a 15 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 28 minutes
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 33 minutes
par: iffig 
    dans:  La baraque des prêtres: Dachau,1938-1945 
il y a 34 minutes
par: alfa1965 
    dans:  Paras Allemands en Lorraine en mai 44 ? 
Aujourd’hui, 13:52
par: RoCo 
    dans:  Histoire économique de Vichy 
Aujourd’hui, 12:52
par: pierma 
    dans:  Amazon et Ebay sommés de retirer des faux Lego représentant des soldats du IIIe Reich 
Aujourd’hui, 12:47
par: carcajou 
    dans:  Le Camp de Drancy: seuil de l'enfer juif 
Aujourd’hui, 12:29
par: carcajou 
    dans:  Transcription 
Aujourd’hui, 12:09
par: carcajou 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités


Scroll