Connexion  •  M’enregistrer

Le Macchi M.C.202

Cet espace est consacré aux forces aériennes de toute nationalité et aux opérations aériennes durant la Seconde Guerre Mondiale
MODÉRATEUR: Marc_91

Le Macchi M.C.202

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Lorenzo Calabrese  Nouveau message 11 Aoû 2008, 08:48

Le Macchi M.C.202 « folgore» (foudre) est un chasseur italien utilisé pendant la seconde guerre mondiale. C’est le premier modèle qui est réellement compétitif face à ses adversaires.

La même commission d’expertise d la Regia Aeronautica qui avait la charge d’évaluer les avions de chasse de première génération (Macchi M.C.202, Fiat G.50, Reggiane G2000, Caproni Vizzola F5). Dans la résolution finale de septembre 1939, la commission affirmer pour la génération suivante qu’il sera indispensable d’adopter des moteurs en lignes à refroidissement par eau, de façon à réduire la section frontale des avions et augmenter ainsi les prestations.
Vu l’incapacité manifeste de l’industrie italienne de projeter une nouvelle génération de moteur en ligne, il était décidé de compter encore sur les produits sous licence, en particulier le Daimler Benz DB 601, dont Alfa Romeo acheta la licence de construction en novembre
1939.
L’ingénieur Castoldi, concepteur du Macchi M.C.200 et des fameux avions de compétition de la coupe Schneider, modifia son avion, principalement le fuselage pour pouvoir installer un nouveau moteur. Le résultat offre un avion complètement nouveau, et un des meilleurs appareils italiens du conflit.
Contrairement aux autres avions de chasse équipés d’un moteur en étoile, le Folgore pouvait être considéré comme un vrai pur sang, agile, robuste, rapide, doté d’une exceptionnelle vitesse d’ascension (6000m en 5 minutes et 55 secondes) et capable de piquer à plus de 900 Km/h, il avait en fait un seul point faible. En fait, le concepteur n’exploita pas la possibilité technique de monter un canon Mauser de 20 mm tirant à travers l’axe de l’hélice, ce qui aurait été très utile dans les engagements contre les coriaces bombardiers quadrimoteurs alliés. Ainsi, le M.C.202 conservait le faible armement du Macchi M.C.200. Selon les premiers pilotes qui l’utilisèrent, beaucoup attendaient 6 mitrailleuses Breda, probablement toutes de gros calibre (12,7 mm). Le problème du faible l’armement restait le même alors que les autres chasseurs devenaient toujours plus puissants et plus rapides et conséquemment, la possibilité de tirer des rafales prolongées à distance rapprochée contre l’ennemi était de plus en plus archaïque, ce qui s’aggravera pour la poursuite de la guerre avec l’offensive des bombardiers anglo-américains.
Pour soulever ce problème, à partir de la quatrième série, on installa dans les ailes deux mitrailleuses Breda-Safat de 7,7 mm, mais ces armes de calibres réduits se révélèrent peu efficace, beaucoup de pilotes préféraient les démonter pou réduire le poids des ailes et conter ainsi sur une meilleur maniabilité.
Le problème principal dans ce cas, l’augmentation de la puissance de feu de l’avion, résidait dans la compacité du projet, qui ne laissait physiquement pas d’espace à l’installation d’équipements additionnels. C’était un problème que le M.C.202 partageait avec d’autres projets similaires, par exemple son contemporain le Messerschmitt Bf 109, dont les ailes étaient trop fines pour loger un armement de lancement sauf avec des nacelles (avec la conséquence d’une aggravation de l’aérodynamisme) et dans le fuselage était trop comble pour augmenter la faible dotation de projectiles des premiers modèles, à moins de réduire le calibre des armes (solution adoptée pour la série F) ou d’élargir le fuselage avec des nacelles à carénages (les fameux bulbes de la série G).
Pourtant, sur le Bf 109, dès le début du projet, on avait opté pour la possibilité d’installer un canon capable de tirer à travers l’hélice. En revanche, le M.C.202 ne pouvait accueillir une installation similaire car selon Castoldi une modification profonde de la structure du fuselage serait nécessaire ainsi qu’un nouveau projet essentiel. Ce qui explique pourquoi même le successeur Macchi 205V, contrairement aux Fiat G55 et aux Reggiane Re.2005, ne sera capable d’accueillir un canon dans son fuselage et dut en supporter deux dans ses ailes. Le problème sera résolu seulement avec le Macchi 205N.

Le Macchi M.C.202 peut-être considéré comme le chasseur le plus important de la Regia Aeronautica, il opéra en fait sur tous les fronts. Le XXIe groupe fut envoyé en Russie mais son emploi fut limité. Les premiers groupes à être équipés du nouveau chasseur furent le 1er groupe envoyé en Afrique du nord et le 4e envoyé en Sicile. La nette supériorité enregistrée sur le Hurricane, mais aussi sur le puissant P-40 de fabrication américaine et sa capacité de combattre à armes égales (puissance de feu mise à part) le spitfire V fut saluée avec enthousiasme par les pilotes de chasse italiens qui avaient finalement un appareil compétitif. La fournaise des opérations engloutit tous les avions disponibles et la production reste insuffisante pour combler les pertes. Pour accélérer la production des nouveaux appareils, la production est confiée à trois entreprises : la Macchi, la Breda et la Società Aeronautica Italiana Ambrosini. La zone d’opération africaine fut particulièrement difficile, où s’alternèrent plus au moins tous les groupes qui utilisaient le folgore. Il suffit de penser qu’à la vieille de l’attaque de Rommel contre l’Egypte, qui devait le porter jusqu’à El Elamein, des 186 chasseurs italiens prêts à l’emploi 93 étaient des Macchi 202. A partir de 1943, le Folgore commençait à souffrir de son modeste armement, surtout dans l’interception des bombardiers lourds anglo-américains, qui même touchés à plusieurs reprises ne semblaient pas endommagés. Les chasseurs alliés les plus récents comme le P38 Lightning et le Spitfire IX commençaient à donner de sérieux problèmes aux pilotes italiens. Toutefois le Macchi M.C.202 resta en première ligne jusqu’à l’armistice. Quand la Regia Aeronautica reprit la guerre au côté des alliés, plusieurs Folgore équipèrent, et jusqu’à l’usure complète, des unités comme la 208e escadrille de chasseurs bombardiers. Au nord (RSI) les quelques appareils restants furent utilisés pour l’entraînement.

Caractéristiques :
Longueur : 8,85 m
Envergure : 10,58 m
Hauteur : 3,02 m
Superficie des ailes : 16,80 m²

Poids
Au vol :2350 kg
Au décollage : 2937 kg

Propulsion
Moteur : Daimler Benz DB 601 ou Alfa Romeo RA 1000 RC41 12V
Puissance : 1175 CV

Vitesse : 600 km/h
Autonomie : 765 km
Altitude maximale : 11 500 m

Armement
2 Breda de 12,7 mm
Image
Dernière édition par Lorenzo Calabrese le 11 Aoû 2008, 14:51, édité 1 fois.
"La seule sauvegarde des démocraties à l'égard des tyrans c'est la défiance"
Démosthène, IIIe Philippique

Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 240
Inscription: 16 Jan 2008, 01:21
Localisation: Paris, Carentan
Région: Ile-de-France
Pays: France

Voir le Blog de Lorenzo Calabrese : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Marc_91  Nouveau message 11 Aoû 2008, 12:42

:D Bigre !!!

2 BREDAT-SAFAT de 12,7 mm ... Les pauvres !!!

Synchronisées avec une hélice tripale, la cadence de tir unitaire était de 550 coups/minutes environ.
De plus, la cartouche italienne était plus courte et plus légère : une 12,7 x 81 dans le système métrique seulement ...

Sur le front de l'Est, une seule UBT de défense arrière d'un Il2m3 "Chtourmovik', par exemple, avait une cadence de tir de 1.000 coups/minutes, mais avec des munitions de 12,7 x 108mm, délivrant une puissance (en Joules) de 60% supérieure ... De plus, le blindage dorsal du pilote d'un Il-2 est de 12mm d'acier spécial ; je pense donc que ce type de munition n'est même pas capable de traverser !!!

A l'Ouest, la cartouche de 12,7 x 99 américaine est elle ausi nettement plus puissante, et si la cadence de tir de la M2 n'est pas meilleure, les avions US l'employaient par paires dans les tourelles de défense des bombardier, et les chasseurs en emportaient systématiquement 3 ou 4 paires dans leurs ailes, c'est-à-dire dégagées du cercle de l'hélice, donc non synchronisées ...
. . Image. . . . . .Image . . . Image

Animateur - Modérateur
Animateur - Modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7713
Inscription: 04 Déc 2006, 13:25
Localisation: Etrechy (91)
Région: Beauce
Pays: France

Voir le Blog de Marc_91 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de vandoos_22e_bataillon  Nouveau message 11 Aoû 2008, 14:32

Ohhh, enfin un avion meilleur que le Gloster Gladiator :P


 

Voir le Blog de vandoos_22e_bataillon : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Lorenzo Calabrese  Nouveau message 11 Aoû 2008, 14:45

vandoos_22e_bataillon a écrit:Ohhh, enfin un avion meilleur que le Gloster Gladiator :P

:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Disons que les Italeins étaient des hommes courageux !
Entre les Macchi et les blindés M13/40 en passant par le carcano il fallait une bonne dose de bravoure pour affronter les moyens quasi illimités des alliés.
"La seule sauvegarde des démocraties à l'égard des tyrans c'est la défiance"
Démosthène, IIIe Philippique

Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 240
Inscription: 16 Jan 2008, 01:21
Localisation: Paris, Carentan
Région: Ile-de-France
Pays: France

Voir le Blog de Lorenzo Calabrese : cliquez ici



Retourner vers AVIATIONS DE GUERRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
il y a 1 minute
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 11:04
par: iffig 
    dans:  Un peu d'humour (morbide) 
Aujourd’hui, 10:35
par: Didier 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 10:05
par: iffig 
    dans:  lES ORGUES DE STALINE kATIOUCHA lANCES ROQUETTE 
Aujourd’hui, 09:47
par: Andrée Balagué 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 07:47
par: dominord 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 21:53
par: P. Vian 
    dans:  Enigma - Help 
Hier, 18:08
par: medicairborne 
    dans:  Un mémoire de l'Empereur Hirohito vendu aux enchères 
Hier, 16:05
par: Shiro 
    dans:  Vacances 1946 
Hier, 13:31
par: Meteor14 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités


Scroll