Connexion  •  M’enregistrer

Anniversaire il y a 65 ans Yamamoto

Cet espace est consacré aux forces aériennes de toute nationalité et aux opérations aériennes durant la Seconde Guerre Mondiale
MODÉRATEUR: Marc_91

Anniversaire il y a 65 ans Yamamoto

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Haddock  Nouveau message 18 Avr 2008, 09:17

Pour remotiver ses troupes après la débâcle de Guadalcanal, Yamomoto décida de visiter plusieurs bases dans le sud du Pacifique. Le 14 avril 1943, dans le cadre du programme Magic, les services de renseignements américains interceptèrent et déchiffrèrent un message contenant des informations détaillées sur l'itinéraire qu'emprunterait Yamamoto, les horaires et le dispositif prévu pour le transporter et l'escorter. Il était prévu de faire voler l'amiral de Rabaul jusqu'à l'aérodrome de Ballale sur une île près de Bougainville dans les îles Salomon. Le voyage devait avoir lieu le matin du 18 avril.

Image

L'amiral Nimitz consulta William F. Halsey, Jr., commandant dans le Pacifique sud, et autorisa le 17 avril une mission spéciale afin d'intercepter l'avion de Yamamoto et de l'abattre en plein vol.

Le 339e escadron du 347e groupe de chasseurs (13e Air Force) fut assigné à cette mission : seuls des Lockheed P-38 Lightning étaient aptes à intercepter un avion à une aussi longue distance. Les pilotes furent informés des objectifs, mais certains détails furent omis : ils devaient détruire l'avion d'un « officier haut gradé », mais le nom de Yamamoto ne fut pas mentionné.

Image

Le matin du 18 avril, malgré les avertissements de ses conseillers qui craignaient une embuscade, Yamamoto décolla comme prévu de Rabaul avec une escorte de Zéros pour un voyage d'environ 500 kilomètres. Peu après, 18 P-38 spécialement préparés pour cette mission, prirent leur envol de Guadalcanal et volèrent sur environ 700 kilomètres en maintenant un silence radio complet. À 9h34 (heure de Tokyo), les deux groupes d'appareils se rencontrèrent et le combat débuta entre les 18 P-38 et les 6 zéros japonais.

Le premier-lieutenant Rex T. Barber prit en chasse le premier des deux bombardiers japonais, l'appareil au matricule T1-323 qui transportait Yamamoto. Barber fit feu jusqu'à ce que de la fumée se dégage du moteur gauche. Barber s'écarta pour attaquer d'autres appareils. L'avion de Yamamoto s'écrasa dans la jungle.


Le MusashiLe site du crash et le corps de l'amiral furent découverts le lendemain par un groupe de secours japonais dans la jungle au nord de Buin. Le lieutenant Hamasuna commandait l'opération et fit un compte-rendu de la scène : Yamamoto avait été éjecté de l'épave, sa main couverte d'un gant blanc tenait son sabre de samouraï, droit dans son siège sous un arbre. Hamasuna ajouta qu'il reconnut immédiatement Yamamoto, la tête penchée vers le bas. Une autopsie fut effectuée et montra que Yamamoto avait reçu deux balles : une dans l'épaule, l'autre ayant traversé sa joue et étant ressortie au-dessus de son œil droit. Malgré la sévérité des blessures, une controverse éclata au Japon. On ne savait pas s'il avait survécu à ses blessures ou s'il était mort sur le coup en plein vol.

Un nom fut spécialement attribué à cet incident (海軍甲事件) qui remonta le moral des troupes américaines et qui plongea le Japon dans le désarroi dès le 21 mai 1943. La nouvelle ne fut pas donnée plus tôt afin de préserver le moral de l'armée impériale. Pour dissimuler les avancées cryptographiques sur le chiffrement japonais, les stratèges américains inventèrent une histoire qui fut diffusée dans les médias : des gardes-côtes civils dans les îles Salomon avaient aperçu Yamamoto en train d'embarquer dans un bombardier.

Le capitaine Watanabe et le reste de l'équipe de Yamamoto incinérèrent les restes de l'amiral à Buin. Ses cendres furent envoyées à Tokyo à bord du Musashi. Les funérailles nationales eurent lieu le 3 juin 1943 et le titre d'Amiral de la Flotte lui fut attribué à titre posthume, en même temps que l'Ordre du Chrysanthème. Yamamoto fut également le seul étranger à recevoir la plus haute distinction de l'Allemagne nazie. Une partie de ses cendres furent enterrées dans le cimetière public de Tama à Tokyo, le reste se trouve auprès de ses ancêtres au temple Chuko-Hi à Nagaoka.


 

Voir le Blog de Haddock : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Tex Hill  Nouveau message 19 Avr 2008, 22:50

Video sur la fin de l'Amiral Yamamoto (voir en bas de page) :
http://aviation-ancienne.forumactif.com ... .htm#70025


 

Voir le Blog de Tex Hill : cliquez ici



Retourner vers AVIATIONS DE GUERRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Un peu d'humour (morbide) 
il y a 20 minutes
par: Alcide NITRYK 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 23 minutes
par: iffig 
    dans:  lES ORGUES DE STALINE kATIOUCHA lANCES ROQUETTE 
il y a 41 minutes
par: Andrée Balagué 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 07:47
par: dominord 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 23:00
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 21:53
par: P. Vian 
    dans:  Enigma - Help 
Hier, 18:08
par: medicairborne 
    dans:  Un mémoire de l'Empereur Hirohito vendu aux enchères 
Hier, 16:05
par: Shiro 
    dans:  Vacances 1946 
Hier, 13:31
par: Meteor14 
    dans:  Était-il possible de vaincre l’URSS ? 
Hier, 13:11
par: alias marduk 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités


Scroll