Connexion  •  M’enregistrer

Les Avions Francais de 1940

Cet espace est consacré aux forces aériennes de toute nationalité et aux opérations aériennes durant la Seconde Guerre Mondiale
MODÉRATEUR: Marc_91

Les Avions Francais de 1940

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Haddock  Nouveau message 24 Mar 2008, 16:03

Dans le but de susciter des articles de la part de vous mes amis Francais de ce Forum ..

Je me permets de poster ici une ébauche de recherche a propos des avions Francais sur le Front en MAI 1940

J'espere quelques reactions de votre part afin de fournir des renseignements et des réflexions gratuites a propos de l'aviation Francaise .. de 1940
Nous sommes ici dans un Forum et j'espére une contribution de votre part .. avis aux amateurs .. (Marc est un exemple a Suivre ...)


ALLONS Y DONC .

---------------------------------------------------------------------------------

D'abord un rappel :

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la bataille de France est l'invasion allemande des Pays-Bas, de la Belgique du Luxembourg et de la France en 1940. L'offensive commence le 10 mai 1940 en mettant fin à la Drôle de guerre, et se termine le 22 juin par la capitulation des forces armées françaises et la signature de l'Armistice du 22 juin 1940 par le gouvernement Pétain.

Le territoire national est alors divisé en plusieurs parties : une zone occupée par l'Allemagne au Nord et à l'Ouest, une zone occupée par l'Italie dans le Sud-Est et une zone libre sous l'autorité du gouvernement de Vichy. La Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas sont également occupés à la suite de cette bataille. Ils ne recouvrent la liberté qu'à partir de 1944. (Wilkipédia)

Ordre de Bataille Mai 1940 : http://france1940.free.fr/adla/ada_mai.html

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Bon attachons nous a la recherche de l'aviation Francaise durant cette Periode

LES AVIONS
-------------



LA CHASSE

1) Le Dewotine D520
Image
http://www.airwar.ru/enc/fww2/d520.html

2) Le Morane Sauliner MS406
Image
http://www.airwar.ru/enc/fww2/ms406.html

3) Le Bloch 152
Image
http://www.airwar.ru/enc/fww2/mb151.html

4) Le Bloch 155
Image
http://www.airwar.ru/enc/fww2/mb155.html

5) Les Potez 63 / 631 Chasse
Image
http://www.airwar.ru/enc/fww2/p631.html

5A) Les Potez 63 /63-11 recco

[6) Le Curtiss H75

7) L'arsenal VG 33
Image
http://www.airwar.ru/enc/fww2/vg30.html

8) Le Caudron Renault CR714

9) Le Caudron 760

10) Le Koolhoven FK58


BOMBARDEMENT


11) Amiot 143

12) Amiot 351

13) Bloch 200

14) Bloch 210

15) Bloch 131

16) Potez 540

17) Farman 222

18) Farman 223

19) LeO 45

20) Breguet 693

21) Breguet 695

22) Loire Nieuport 40/401/410/411

22A) Loire Nieuport 420

23) Latécoére 299

24) SNCAO 700

25) NC150

26) Glenn Martin 167F

26A) Douglas DB-7

DIVERS


27) Bloch 174

28) Latécoére 298

29) ANF 115

30) ANF 117

31) Loire 130

32) Breguet Bizerte

33) Potez 25 29

34) CAMS 37 et 55


Page pour trouver les avions :
http://www.airwar.ru/fighterww2.html#p4
Dernière édition par Haddock le 02 Avr 2008, 19:36, édité 6 fois.


 

Voir le Blog de Haddock : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de vandoos_22e_bataillon  Nouveau message 24 Mar 2008, 17:33

Tex Hill devrait en connaître plusieurs :D


 

Voir le Blog de vandoos_22e_bataillon : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de spit  Nouveau message 24 Mar 2008, 18:18

il y avait aussi le dewoitine d510 mais je ne sais pas si il fut utiliser durant la campagne de France.
merci haddock je ne connaissais pas le block 155.
avec mes salutation :cheers: spit.


 

Voir le Blog de spit : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de DENYS hubert  Nouveau message 24 Mar 2008, 23:09

Que sont devenus ces avions après l'armistice du 22 juin 1940, car l'article 5 de cette convention précise que tout matériel de guerre, dont les avions soient livrés à l'Allemagne en bon état? Il est aussi précisé:"Il peut être renoncé à la livraison d'avions militaires si tous les avions en possession des forces armées françaises soient désarmés et mis en sécurité sous contrôle allemand"


 

Voir le Blog de DENYS hubert : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Marc_91  Nouveau message 24 Mar 2008, 23:23

spit a écrit:il y avait aussi le dewoitine d510 mais je ne sais pas si il fut utiliser durant la campagne de France.

Image
Maquette de D.510 sur base Heller montée à la fin des années 1970 - (c) Ma Pomme
Il y a une erreur dans ma maquette : je n'aurais pas du refaire les guignols sur l'extrados ... Certains ont même prétendu que je faisais trop le guignol


Il restait encore presque 40 exemplaires de D-500 et D-501 dans des unités de seconde ligne (Ecoles et Escadrilles Régionales de Chasse) à la déclaration de guerre, en Septembre 1939, ainsi que presqu'une cinquantaine de D.510 dans des Groupes de Chasse GC I/5 & II/1 en région parisienne, et GC I/8 en Provence ...

En Mai 1940, il y en avait encore quelques-uns dans les parcs, en Escadrilles Régionales de Chasse (à l'arrière, quoi), ainsi qu'au ... Centre d'Instruction Polonais de Lyon-Bron !!!

A ma connaissance, aucun n'a combattu ...
. . Image. . . . . .Image . . . Image

Animateur - Modérateur
Animateur - Modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7713
Inscription: 04 Déc 2006, 13:25
Localisation: Etrechy (91)
Région: Beauce
Pays: France

Voir le Blog de Marc_91 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Marc_91  Nouveau message 24 Mar 2008, 23:36

DENYS hubert a écrit:Que sont devenus ces avions après l'armistice du 22 juin 1940, car l'article 5 de cette convention précise que tout matériel de guerre, dont les avions soient livrés à l'Allemagne en bon état? Il est aussi précisé:"Il peut être renoncé à la livraison d'avions militaires si tous les avions en possession des forces armées françaises soient désarmés et mis en sécurité sous contrôle allemand"
:D Coucou Hubert,

Désolé, on a posté en même temps ...

Eh bien, pour les avions capturés en 1940 en zone occupée, les allemands ont sélectionnés les meilleurs d'entre eux ; certains comme des MS-406 et des Curtiss H-75 furent ensuite re-vendus à la Finlande par exemple ...

Des prototypes furent convoyés à Paris ou en Allemagne pour être testés. Généralement la mauvaise volonté (parfois déguisée en désir de "trop" bien faire) des ingénieurs français firent que ces tests ne donnèrent que peu de résultats, et les études furent abandonnées.

En règle générale, la plupart des avions de combats français furent néanmoins stockés deans des "parc à ferraille" et, peu à peu, réduits à l'état de petits lingots de duralumin, qui furent chargés sur les wagons de la Reichbahn ...

Quelques appareils furent néanmoins préservés pour l'écolage, et quelques types d'appareils, notemment les Caudrons "Simoun" et "Goéland", qui étaient en bois, donc en matériaux non stratégiques, furent même maintenus en production.

Quelques photos de ces avions, sous les marques de la Luftwaffe : http://www.luftarchiv.de/beute/frankreich/index.htm

Beaucoup d'avions en bois, tels les Arsenal VG.33 et les Caudrons CR.714 furent simplement ... brûlés pour faire de la place, ou laissés sous les intempéries recouverts de grosses croix noires pour que les pilotes des raids anglais de 1941/42 puissent y gaspiller leurs munitions ...
___________________________________

Quand aux avions de la zone libre, ils furent d'abord effectivement placés sous contrôle Allemand et Italien ...

Mais il y eut rapidemant cette malencontreuse affaire de Mers-El-Kebir, dont a parlé ici :
http://www.debarquement-normandie.com/p ... hp?t=15926

Si les quelques cartouches tirées par les H-75 du CG II/5 ne descendirent aucun Swordfish, elles permirent néanmoins à nos diplomates de convaincre les autorités d'occupation qu'il était nécessaire que l'Armée de Vichy maintienne en état de vol une petite force aérienne, afin d'assurer la défense de son territoire et de ses colonnies ...

Ces avions virent leurs capots et leurs queue peints en jaunes, puis rapidement en jaune zébré de rouge.
Ils effectuèrent courageusement leur tache ingrate, et en bons militaires obéirent aux ordres.
Il y eut de nombreux morts dans leurs rangs, et même des victoires contre des avions anglais ou américains ...
. . Image. . . . . .Image . . . Image

Animateur - Modérateur
Animateur - Modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7713
Inscription: 04 Déc 2006, 13:25
Localisation: Etrechy (91)
Région: Beauce
Pays: France

Voir le Blog de Marc_91 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Marc_91  Nouveau message 25 Mar 2008, 11:52

Puisque j'ai parlé plus haut des Curtiss H-75, qui furent achetés à prix d'or (entre 40% et le double du prix d'un avion français) aux USA, voici quelques photos et une vidéo amateur (pas très belles : il pleuvait) du Curtiss H-75 de Stephen Grey, aux couleurs françaises, tel qu'il fut présenté l'an dernier à Cerny / La Ferté-Alais :

Image (c) Ma Pomme

Image Image
:arrow: La vidéo : http://www.dailymotion.com/Marc_91/vide ... -cerny2007

Plus sur ces avions : http://fr.wikipedia.org/wiki/P_36
Détail amusant : pour des raisons de synchronisation, ces avions étaient équipés de mitrailleuses Browing, produites en Belgique par FN et adaptées au calibre français.
Si les cartouches étaient au calibre 7,5mm et fabriquées par notre indistrie nationale, les maillons détachables qui reliaient entre elles ces munitions étaient, eux, fabriqués en Belgique !!!

Une question bête, Papynavion : est-ce que les pubs sont soumises aux mêmes lois que les autres textes ???
Dernière édition par Marc_91 le 25 Mar 2008, 12:08, édité 1 fois.
. . Image. . . . . .Image . . . Image

Animateur - Modérateur
Animateur - Modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7713
Inscription: 04 Déc 2006, 13:25
Localisation: Etrechy (91)
Région: Beauce
Pays: France

Voir le Blog de Marc_91 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de DENYS hubert  Nouveau message 25 Mar 2008, 11:59

Merci Marc pour ces précisions.
C'est quand même dommage que ces beaux avions, et surtout le savoir faire de nos ingénieurs soit laminé, au sens propre du terme. D'un autre côté, ils ne sont pas si beaux et n'ont pas le même attrait avec des croix noires, la cocarde était plus seyante. Et puis nos ingénieurs et nos industriels n'ont pas fait de victimes alliées, ce qui compense largement. J'aime mieux savoir, même si ça me fends le coeur, que nos avions aient servis de cibles aux pilotes de la RAF que l'inverse.
Haddock, qu'est-ce que c'est cette histoire de photo, je ne comprends rien?


 

Voir le Blog de DENYS hubert : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Marc_91  Nouveau message 25 Mar 2008, 13:37

:D Merci !!!

Une semaine pour fouiller dans mes placards et tiroirs, et ça va bien nous simplifier la vie à tous ...
:( Par contre, pour la Belgique ...

Haddock, désolé, mais comme je te l'ai dit, je vais devoir m'absenter 3 jours

@ ce soir ... Marc
. . Image. . . . . .Image . . . Image

Animateur - Modérateur
Animateur - Modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7713
Inscription: 04 Déc 2006, 13:25
Localisation: Etrechy (91)
Région: Beauce
Pays: France

Voir le Blog de Marc_91 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Marc_91  Nouveau message 01 Avr 2008, 15:05

Image . . . . SNCAO 200
(c) Jacques Moulin/SHD via airwar.ru*


L'histoire de ce prototype remonte au début des années 1930, lorsque la firme Nieuport décide de développer un nouveau chasseur monoplan à hautes performances, à ailes basses et train rentrant. En 1934, la Société Nieuport fusione avec Les Chantier de la Loire, devenant ainsi Loire-Nieuport.

Le moteur choisi est l'Hispano-Suiza 12Ycrs, mais c'est un 12Xcrs de 690 ch qui anime le premier prototype de cette série, le Nieuport (encore) N.160 ; le prototype fait son premier vol en Octobre 1935 et atteint rapidement 440km/h. Bien que correcte pour l'époque, cette vitesse reste néanmoins inférieure à celle du Morane-Saulnier 405 C1. Un second prototype, reprenant l'essentiel de la structure, est enfin construit avec un moteur l'Hispano-Suiza 12Ycrs plus puissant (860 CV), permettant en outre l'emport d'un canon Hispano-Suiza de 20mm dans l'axe de l'hélice.
Le Loire-Nieuport 161.01 dépasse 470 km/h en Avril 1936 ; le projet est jugé intéressant, et 3 autres appareils sont commandés.

Image Image
Loire-Nieuport 161 - Publicité S.N.C.A.O. de la fin des années 1930 - Collection de l'auteur

Entre-temps, mi-1936, la Société Loire-Nieuport est nationalisée et incorporée dans la S.N.C.A.O. (Société Nationale de Construction Aéronautiqe de l'Ouest). Ces restructurations ralentissent temporairement l'activité, et les LN.161.02, 03 et 04 n'effectueront leurs premiers vols qu'en Octobre 1937 et Mars 1938. Le prototype 01 est détruit en Septembre 1936, et le 02 est endommagé mi-1938 à l'atterrissage.
A cette époque, le Morane-Saulnier MS.406 C1, hériter du MS.405, a déjà été commandé en grande série ...

La nouvelle S.N.C.A.O. ne se le tint pas pour dit, et décida d'étudier un sucesseur à cette première série de chasseurs, reprit ses études et présenta, sous le nom de CAO 200 (le nom de LN 60 ayant été attibué entre-temps à un hydravion), une maquette grandeur nature au salon de Paris fin 1938 :

Image
Maquette du CAO 200 à moteur HS 12 Ycrs 51 - Publi-reportage anonyme paru dans La Vie Aérienne N°146 du 22 Février 1939
Collection de l'auteur

Le prototype du CAO 200 fit son premier vol le 31 janvier 1939, déjà affublé de dérives additionnelles en "oreilles de cochon", 3 mois après son concurrent direct, le Dewoitine D.520.
Une fois de plus, le prototype Loire-Nieuport / CAO était propulsé par un moteur inférieur à son concurrent, puisqu'il ne s'agissait que de l'Hispano-Suiza 12 Ycrs-31 de 860 CV

Image
Авиационные моторы военных воздушных сил иностранных государств - НКО СССР, 1939
Ouvrage anonyme dans le domaine ublic selon la loi russe - http://amyat.narod.ru/theory/aviamotory/aviamotory.djvu
Le moteur-canon est ici vu de l'arrière, probablement avec un chargeur ne contenant que 15 obus, au lieu des 60 de la version de combat

Les essais rapidement menés au C.E.M.A. mi-1939 montrèrent la supériorité de vitesse et de manoeuvrabiité du D.520, ainsi que le potentiel de développement de la cellule de Dewoitine, qui devait être déclinée en D.550/551 dépassant les 600 km/h avec des moteurs plus puissants, et en hydravions de chasse HD.720 ...
Le Bloch MB.152 fut également choisi ; parmi les perdants figurait notre CAO.200.

Une petite série de 12 appareils aurait néanmoins été commandée fin 1939, équipée de moteurs HS 12 Ycrs-51 de 910 CV, mais sans certitudes ... La seule chose avérée est que seul le CAO.200 N°01 volait en 1940.

Les incertitudes qui entourent la fin de l'unique prototype reflètent bien la désorganisation qui régnait pendant la fin de la Drôle de Guerre et la Bataille de France :
  • Le prototype aurait été affecté au GC I/145 (polonais),
  • En Mai 1940 Il aurait été affecté à la Défense Aérienne du Territoire (D.A.T.) de Bourges (Bourges-Avord-Chateauroux) et, au mains expertes du pilote civil Pierre Desmazières, aurait abattu** le Heinkel He-111 H-2 9K+ES le 24 Mai 1940 ...
  • Il fut ensuite été ramené à Villacoublay, où il fut saisi par les allemands.
    Selon certaines sources, il fut testé par les allemands.
    Selon d'autres sources, il fut directement transformé par eux ... en petits lingots de Duralumin ...

Données Techniques du CAO 200 :

Envergure : 9.50 m
Longueur : 8.90 m
Hauteur : 3.52 m
Masse en ordre de combat : 2500 kg
Motorisation : 1 Hispano-Suiza 12Y-31 de 860 ch
Vitesse maximale : 535/550 km/h
Plafond : 11000 m
Armement : 1 canon Hispano-Suiza HS 404 de 20 mm dans l'axe de l'hélice, 2 mitrailleuses MAC 34 de 7.5 mm dans les ailes

Références / Bibliographie / Images /plans :

* Autres images : http://www.airwar.ru/enc/fww2/cao200.html - http://www.airwar.ru/image/idop/fww2/ca ... o200-1.jpg
** voir la discussion : http://aviation-ancienne.forumactif.com ... -t3347.htm

AéroJournal N°15 - Article de C.-J. Ehrengardt
Fana de l'aviation N°22 - Article de Rober Roux

http://www.aviafrance.com/690.htm - http://www.aviafrance.com/691.htm - http://www.aviafrance.com/692.htm
http://dup.sly.free.fr/avions/cao200.htm
http://www.elgrancapitan.org/portal/avi ... o.200.html
http://forums-fr.ubi.com/eve/forums/a/t ... 14553/p/11
http://batailles-1939-1940.historyboard ... -t1446.htm


Fiche en attente de correction pour publication sur Aviation-Ancienne.fr
_____________________________________________

Ré-Edit suite à un message sur le forum Aviation-Ancienne :
PF18 a écrit:J'ai fait des recherches sur cette victoire aérienne de Desmazières a Avord; En fait c'est Desmazières qui, en plus de ces fonctions de pilote d'essai a la SNCAO, est affecté a la défense de l'usine de Chateauroux-Déols sur Bloch 151 & 152.
Le CAO-200 est a Avord pour des essais de tir avec Desmazières comme pilote lorsque des bombardiers Allemands sont signalés, il décolle pour mettre son proto a l'abri sur un terrain de déssérement, mais les Allemands, qui visaient l'usine SNCAC de Bourges, sont dispersés par la patrouille Polonaise de Bourges ,sur Curtiss H-75, et par un heureux hazard Desmazières se retrouve en bonne position de tir sur un He-111 isolé, il le poursuit en tirant pour enfin le voir s'abattre au nord du Cher a la limite de la Niévre entre Sancoins et La Guerche/l'Aubois. Cette victoire lui vaudra citation et médaille militaire. J'ai quelque part dans mon bazard une photocopie d'un article du journal du Cher de l'époque avec une photo du He-111 posé sur le ventre. Il y eu 1 (ou deux) tués dans l'équipage allemand, les autres, bléssés, furent capturés.
Desmazières participa a un autre combat pour la défense de Chateauroux-Déols ,cette fois sur Bloch 152, et tira de loin sur un He-111 qui fut tiré ensuite par d'autre pilotes et qui fini par s'abattre a la Chapelle St.Ursin dans le Cher; pour ce dernier il ne revendiqua pas de victoire n'ayant sans doute pas touché sa cible, c'est donc bien pour sa victoire en CAO-200 qu'il fut cité et médaillé. Sur ces combats voir l'excellent HS n° 7 d'AVIONS "La Chasse Française Inconnue Mai-Juin 1940".
La douzaine (??) de CAO-200 commandée n'aurait jamais été finie, les cellules, a divers degrés de construction, auraient été capturées ou détruites ?, pas d'infos précises sur ce point.
Dernière édition par Marc_91 le 01 Avr 2008, 18:39, édité 2 fois.
. . Image. . . . . .Image . . . Image

Animateur - Modérateur
Animateur - Modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7713
Inscription: 04 Déc 2006, 13:25
Localisation: Etrechy (91)
Région: Beauce
Pays: France

Voir le Blog de Marc_91 : cliquez ici


Suivante

Retourner vers AVIATIONS DE GUERRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 13 minutes
par: dominord 
    dans:  Testament de Hitler : sur l’Angleterre 
il y a 16 minutes
par: Tomcat 
    dans:  Nikola Tesla, génial inventeur 
il y a 38 minutes
par: alfa1965 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 45 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  les sous-marins Français 
Aujourd’hui, 15:37
par: Tomcat 
    dans:  le cuirassé Courbet 
Aujourd’hui, 12:32
par: P. Vian 
    dans:  Vacances 1946 
Aujourd’hui, 12:30
par: Meteor14 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 12:11
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  11° Regiment etranger d'infanterie 
Aujourd’hui, 12:05
par: Rogers 
    dans:  Si c'est une femme: vie et mort à Ravensbrück. 
Aujourd’hui, 10:32
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Tbot et 14 invités


Scroll